« Back home

La police et la justice écartent Valérie, témoin gênant de l’affaire Charlie

Affaire d'État. La dernière compagne de Charb, directeur assassiné de Charlie Hebdo, révèle des faits troublants : la juge et les policiers chargés de l'enquête l'ignorent délibérément tandis que la mouvance sioniste, Fourest en tête, la traite de "complotiste". Décryptage.

Le 23.10.2015 à 23h01

Dimanche 18 octobre, le site du Parisien publiait un entretien édifiant avec "Valérie M", seule compagne –reconnue comme telle par le fonds d'indemnisation des victimes- de Stéphane Charbonnier, alias Charb, directeur assassiné de l'hebdomadaire Charlie Hebdo.

Extraits suivis des commentaires de Panamza : 

Que s'est-il passé le matin de l'attaque ?

Nous avons passé la nuit chez lui, dans le quartier Montorgueil. Après le réveil, Charb est parti chercher des croissants à la boulangerie. En revenant, il avait l'air soucieux : il m'a raconté avoir repéré en bas de son immeuble une voiture noire aux vitres teintées, de marque Peugeot ou Renault, je ne me rappelle plus précisément. Il n'était pas du genre à s'inquiéter pour rien, mais là, ça le perturbait. Il répétait : « C'est bizarre cette voiture. » 

Qui était dans cette voiture ? Les frères Kouachi ? Des complices ? J'ai parlé de cet épisode aux policiers qui m'ont entendue, et j'ai écrit à la juge chargée du dossier cet été pour lui rappeler cet élément, mais je n'ai aucun retour depuis.

Double rappel :

la voiture censée avoir été conduite par les frères Kouachi était une Citroën C3. Et, selon le récit officiel des évènements, Saïd Kouachi était encore à Reims, ou dans le train Reims-Paris, au moment des faits rapportés par Valérie. C'est à 8h31 que Saïd Kouachi a débarqué à la gare de l'Est avant de rejoindre en métro le domicile de son frère Chérif, situé à Gennevilliers. La question reste ouverte : qui conduisait cette voiture noire au vitres teintées et garée devant l'immeuble de Charb? 

* vers 7h30, ce matin-là, un témoin avait aperçu une voiture de police et une personne "suspecte" devant l'entrée de Charlie Hebdo.

Charb me disait qu'il devait trouver 200 000 € avant la fin de l'année pour ne pas fermer boutique en 2015. Les appels aux dons n'avaient pas suffi à redresser les comptes. Il s'est mis à chercher des fonds un peu partout, sans trop en parler à ses copains de Charlie parce qu'ils ne voulaient pas les inquiéter. Dans cette quête, il a été mis en relation avec beaucoup de personnes différentes, parmi lesquels des hommes d'affaires, notamment du Proche-Orient, avec qui il passait des soirées. Il n'a jamais voulu me dire qui était l'intermédiaire qui lui permettait de rencontrer ces personnes. Il le désignait simplement en disant «mon contact».

Un recoupement avec un récent portrait de Vanity Fair –consacré à l'ambigu Patrick Pelloux– permet d'identifier aisément ce "contact" financier de Charb : il s'agit probablement de Jeannette Bougrab. Lors de la promotion de son dernier ouvrage, celle qui prétend avoir été la compagne sentimentale de Charb se vantait elle-même, notamment sur des radios locales de France Bleu, d'avoir démarché des financiers -non identifiés- pour aider son "amoureux".

La veille de l'attentat, Charb m'a dit qu'il avait réussi à trouver l'argent manquant. Je lui ai demandé comment, il m'a répondu : « Mes soirées où je fais du charme à des riches dignitaires, eh bien ça a fini par payer ! » Je n'ai pas cherché à en savoir plus, mais je lui ai dit que cela pouvait être dangereux. Il a ajouté qu'il restait à se mettre d'accord avec les fournisseurs du journal pour régler les factures restantes. Aujourd'hui, je ne peux pas m'empêcher de trouver cette coïncidence troublante. Qui a payé ? Où se trouve cette somme et comment a-t-elle été réglée ? Peut-il y avoir un lien avec les événements du 7 janvier ? Les enquêteurs doivent s'y intéresser.

Pour creuser ce sujet -et l'identité exacte de ces "Proche-Orientaux" (arabes ou israéliens?), les enquêteurs devraient donc solliciter Jeannette Bougrab, récemment nommée par Manuel Valls à la direction de l'Institut français de Finlande.

catherine

Dessin de Catherine paru dans le Charlie Hebdo du mercredi 10 décembre 2014

Rappelons ici que Bougrab est également au coeur d'un épisode opaque -et totalement passé sous silence par la presse traditionnelle- de l'affaire Charlie : le "suicide" du commissaire Helric Fredou, survenu au moment de passer un coup de fil "urgent" à propos du débriefing des parents de Bougrab, le soir de l'attentat.

Vous avez également alerté les policiers sur un « mystérieux » cambriolage…

Le samedi qui a suivi le drame, je suis retournée avec le frère de Charb et quelques intimes dans son appartement. Nous avons découvert qu'il avait été visité, mis à sac, et des affaires emportées, parmi lesquelles des dessins et son ordinateur portable. Il me paraît indispensable de retrouver cet ordinateur portable qui contient sûrement des informations utiles à l'enquête. Or je m'étonne que les policiers qui ont recueilli mon témoignage n'aient pas eu l'air intéressés par cet élément. Un tel cambriolage, chez un défunt, quelques jours après le drame, ne mérite-t-il pas une enquête approfondie ?

De nouveau, l'ombre de Bougrab plane sur ce récit : le 8 juin, Panamza avait révélé que cette passionaria –ancrée dans la nébuleuse sioniste et islamophobe– de la "laïcité" avait exprimé une contre-vérité à propos de son prétendu non-accès à l'appartement de Charb.

J'ai le sentiment que la vérité sur l'attentat de Charlie Hebdo est encore loin, et je veux faire tout mon possible pour qu'elle éclate. Je m'étonne que les enquêteurs ne cherchent pas à savoir si d'autres personnes ou d'autres intérêts pourraient se cacher derrière les frères Kouachi. On ne peut pas se contenter de la seule thèse du terrorisme islamiste.

La dernière phrase de l'entretien avec Valérie illustre parfaitement la ligne d'investigation de Panamza depuis le 7 janvier.

Dès lors, que nul ne s'étonne de la bronca qui a fait suite à la publication de cette interview : dans les heures qui ont suivi, ce sont trois médias sous contrôle sioniste (Libération et L'Express, propriétés du milliardaire israélien Patrick Drahi, et L'Obs, journal pro-israélien co-détenu par le mécène de la mouvance sioniste Pierre Bergé) qui ont attaqué Valérie.

Avec quelle méthode? Celle usitée par les nouveaux censeurs et leurs idiots utiles : diaboliser l'adversaire en le qualifiant de "complotiste".

obs

lib

express

La palme d'or de la stigmatisation de Valérie revient, sans nul doute, à Caroline Fourest : dans une tribune publiée par le Huffington Post (site d'opinions de la communautariste Anne Sinclair), la "sérial-menteuse" -récemment célébrée par un ancien cadre du Mossad– a exprimé -carrément- sa "nausée" et n'a pas hésité à dédouaner…le Mossad -si, si- de toute implication dans les attentats de janvier.

A quoi rime cet étalage de faits tronqués, sortis de leur contexte, sans liens entre eux ?

Je suis sûre que l'un des clients de l'Hyper Casher a aussi croisé, sans doute, une fois dans sa vie, un mécène, peut-être même un mécène du "Proche Orient". L'une des victimes décédées a peut-être eu aussi un proche venu récupérer des affaires à son appartement sans le dire à d'autres…

De là à penser que l'hyper Casher est un complot financier impliquant des mécènes du "Proche Orient" (pourquoi pas un coup du Mossad tant qu'on y est ?)…

Ce type d'opération consistant à discréditer quiconque dévoile des faits embarrassants pour la version officielle de l'affaire Charlie dispose néanmoins d'un avantage : à trop en faire, les ennemis de la vérité divulguent, à leur insu, de nouveaux éléments troublants.

Prenez L'Express et son zèle étalé sur deux articles (publiés en 24 heures) contre la compagne de Charb : dans un papier rédigé par un certain Jérémie Pham-Lê et subtilement intitulé "Charlie Hebdo: que vaut la théorie du complot de "Valérie M."?", on peut découvrir le commentaire stupéfiant recueilli auprès d'une source judiciaire présentée comme "agacée" par le témoignage de Valérie.

Ce sont ses dires. C'est un témoignage personnel, pas une pièce du dossier. Mais ce qui sûr, c'est que tout est épluché.

Dédain pour la compagne d'une victime, assimilée à une potentielle affabulatrice. Et arrogance du pseudo-enquêteur, qui prétend avoir "tout épluché".

François Molins, procureur de la République de Paris et proche de la mouvance sioniste

Dans une investigation criminelle classique, le témoignage d'un proche fait précisément partie du dossier, a fortiori s'il contient des faits étranges. Dans l'affaire Charlie, l'inverse est permis : comme le rapporte Valérie au Parisien, les policiers "n'ont pas eu l'air intéressés" par ses éléments d'information et "la juge chargée du dossier" ne lui a adressé "aucun retour".

Une chose est certaine : depuis le dimanche 18 octobre -date de parution de l'article du Parisien-, la quasi-totalité de la presse audiovisuelle de l'Hexagone a respecté l'omerta pratiquée par la justice et la police au sujet des révélations de Valérie. Aucun reportage, aucune enquête pour approfondir la question.

Manuel Valls, Premier ministre sous lequel ces attentats se sont produits, n'a guère besoin de museler les journalistes qui se risqueraient à s'immerger dans les méandres de l'affaire Charlie : la plupart lui ont déjà rendu ce service.

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant d'un site de plus en plus en danger.

Abonnez-vous ou faites un don ici pour renforcer le seul média menacé par le gouvernement !

14 responses to La police et la justice écartent Valérie, témoin gênant de l’affaire Charlie

  1. On octobre 24th, 2015 at 03:38 , kimi said...

    panamza is back,c'etait un regal

  2. On octobre 24th, 2015 at 11:26 , Carlos Tevase said...

    Valérie M. n’est malheureusement pas la seule a remettre la version officielle et ses nombreuses zones d’ombres, pour ne pas dire mystères en cause. Souvenez-vous. Parmi les victimes de C. H, se trouvait le dessinateur Wolinski. Sa femme Maryse non convaincue par la thèse officielle a décidé de mener sa propre enquête comme rapporté par divers médias auxquels elle a accordés un entretien, et dit même préparer un livre « dérangeant » posant de vraies questions sur les événements tragiques de janvier dernier.

    http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2015/05/23/je-vais-mal

    http://www.lexpress.fr/actualite/medias/charlie-hebdo-la-veuve-de-wolinski-sortira-sa-contre-enquete-le-7-janvier-2016_1711727.html

    L’homme qui ne craint pas la vérité n’a rien à craindre du mensonge. Thomas Jefferson

  3. On octobre 24th, 2015 at 14:48 , Laurent Fournier said...

    Merci Panamza.

  4. On octobre 24th, 2015 at 14:53 , Testou said...

    Panamza, nous sommes avec vous. Nous voulons connaître la vérité 

  5. On octobre 24th, 2015 at 15:12 , Vérité-cachée said...

    De l'authentique journalisme d'investigation!

     

  6. On octobre 24th, 2015 at 16:44 , ERD said...

    Indispensable article, merci Panamza. Je signale, mais j'imagine que vous le savez, que l'implication d'Israël dans l'"État Islamique" est désormais avérée par la capture d'un général israélien en Irak qui a "avoué" :

    http://aitia.fr/erd/revelations-le-general-israelien-fait-prisonnier-en-irak-reconnait-une-coalition-israel-isis/

  7. On octobre 24th, 2015 at 19:09 , clara said...

    Charlie c'est les services secrets francais et le Mossad (cad les services secrets Rothschild). Le but: museler la liberte d'expression en France, la surveillance generalisee de la population, et creer l'image de martyrs juifs massacres par les mechants arabes musulmans.

    Cette operation sous faux drapeau n'est qu'une parmi tant d'autres, comme l'Etat Islamique qui n'attaque jamais Israel mais dont les soldats (a Rolex) vont se faire soigner dans les hopitaux Israeliens.

    Les medias francais n'existnt plus depuis longtemps. Ils sont tous sous controle organise.

  8. On octobre 24th, 2015 at 22:22 , Français et chrétien d'arrière garde said...

    Dès qu'il y a magouille, fourberie et mensonge, caroline fourest et autres journaleux larbins du sionisme ne sont jamais loin, la pleurnichosphere ça rapporté…

  9. On octobre 24th, 2015 at 22:52 , bof said...

    je n'y crois pas du tout aux informations de madame. pourquoi? la presse écrite, surtout le parisien, est aux ordres du pouvoir, à cause des aides d"Etat. le parisien est mauribond, il vit de pseudo scoop, transmises parfois par le gouvernement. ces pseudos révélations sont faites pour semer le trouble dans l'opinion publique.

    si un journal, surtout dans de telles affaires sensibles,s 'amuse à dire la vérité, il finirait très mal….on ne désobéit pas aux maitres.

     

  10. On octobre 24th, 2015 at 23:51 , Henri said...

    Merci M. Hamza,

    Ce n'est vraiment que grâce àvous que l'on progresse dans cette histoire. J'avais lu avec grand intérêt l'interview de Valérie M.

    Et là, vos recoupements sur le "contact" de Charb sont parlants ; et votre mise en perspective de la contre-attaque médiatique, éloquente – je ne l'avais pas aperçue mais la mise en lumière que vous en faites est ô combien parlante. Même si absolument révoltante : où sont tous les Charlie ? Pour eux, le récit a été raconté une fois et l'affaire est réglée.

    Merci, merci beaucoup. À ma connaissance, avec le Greffier noir, vous n'êtes que deux en France à bosser vraiment sur l'affaire dans tout le monde journalistique – alors que c'est censé être notre soi-disant "11-septembre", quelle misère.

  11. On octobre 25th, 2015 at 15:35 , as said...

    le parisien prend ses ordres a l'ambassade des etats-unis… voyez l'article du thalys ou panamza a bien demele le panier de crabes… 

  12. On octobre 25th, 2015 at 17:21 , kader said...

    sur la carte d'identité d'un des frere il etait ecrit je m'en souviens pour l'avoir vu a la tele 1.69 m

    sur la photo du soit disant couachi devant la voiture il me semble que l'homme en cagoule fait bien plus qu'1m69

    facile a verifier si une reconstitution est faite un jour

  13. On octobre 25th, 2015 at 17:22 , Mesmar said...

    C'est toujours la même mouvance sioniste qui est à l'origine de tous les problèmes dans le monde et c'est elle qui va détruire la vraie France. Qu'attend encore le peuple français pour réagir ? Vu comment il a défilé avec des pancartes "je suis Charlie, juif, policier" ça ne sera pas pour demain…

  14. On octobre 14th, 2016 at 11:54 , stephan said...

    très bon article, bravo.

    Je suis sioniste mais je ne suis pas d'accord avec les assassinations et les meurtres prémédité, donc j'aime bien la lumière qui est apportée par PANAMZA.

    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 7 = 15

« Back home