« Back home

Charlie Hebdo : le mensonge-clé de Jeannette Bougrab

INFO PANAMZA. Un témoignage recueilli par la police contredit une déclaration de Jeannette Bougrab à propos de son accès à l'appartement -cambriolé- de Charb. Révélations et décryptage.

Le 08.06.2015 à 22h29

Idée reçue : la presse people ne vaudrait pas, en termes d'investigation, Mediapart ou Le Monde.

Un tel préjugé, particulièrement en vogue dans les milieux intellectuels et universitaires, est inepte : quiconque s'est penché sur l'histoire du journalisme d'enquête, notamment anglo-saxon, sait qu'il existe parfois des scoops authentiques et d'intérêt public en provenance de la presse tabloïd dite "de caniveau".

Prenez l'exemple de l'affaire Charlie Hebdo : jeudi 4 juin, dans une curieuse indifférence quasi-générale, un célèbre magazine people -dénommé Closer– fut à l'origine d'une quadruple révélation importante : 

1* la véritable compagne de Charb, directeur assassiné du journal, est -depuis mars 2011 et jusqu'aux "deux dernières nuits" passées ensemble- "Valérie M" (l'initiale de son nom avait déjà été rapportée antérieurement par Panamza).

2* Patrick Pelloux, chroniqueur du journal et proche de Charb, n'avait jamais entendu parler de Jeannette Bougrab dans l'entourage intime de son ami.

3* l'appartement de Charb a été "fouillé", "mis à sac" et cambriolé dans les jours qui ont suivi l'attentat du 7 janvier.

4* Jeannette Bougrab, compagne autoproclamée de Charb, avait obtenu les clés de l'appartement de celui-ci auprès de ses parents –Denise et Michel Charbonnier– dans la soirée du 7 janvier.

bougrabj

Ces informations de Closer sont issues de la consultation de procès-verbaux issus des auditions réalisées durant l'investigation policière sur les attentats.

Problème : la révélation numéro 4, extraite de la déposition de Patrick Pelloux (effectuée le 4 février et divulguée publiquement le 4 juin), contredit radicalement une affirmation de Jeannette Bougrab, formulée dans son livre publié le 13 mai

bougrabext1

De deux choses l'une :

* soit Patrick Pelloux fabule en ayant inventé cette histoire de clé obtenue par Bougrab le soir même de l'attentat et dans les heures qui ont précédé la fouille de l'appartement.

* soit Jeannette Bougrab profère une contre-vérité en affirmant catégoriquement n'avoir "jamais" eu cette clé.

La seconde option est la plus vraisemblable, au regard des accomodements avec la vérité de Jeannette Bougrab. Rappelons ici que le propre frère de Charb, prénommé Laurent, avait ainsi démenti, dès le 10 janvier, tout "lien affectif" entre les deux.

Pourquoi, dans ce cas, Bougrab voudrait-elle dissimuler avoir eu accès au domicile de Charb dans les jours qui ont suivi le drame? Mystère.

Un autre fait, souligné à juste titre par Closer, semble désormais assuré : contrairement à ce qu'elle affirme également dans son ouvrage, Pelloux ne connaissait pas sa "relation" avec Charb.

Tandis que le chroniqueur déclare aux policiers s'étonner de l'attitude Bougrab "qui a dit être la compagne de Charb", la juriste du Conseil d'Etat (bientôt conseillère culturelle auprès de l'ambassadeur de France en Finlande) écrit, noir sur blanc, avoir été réconforté par Pelloux le jour de l'attentat : 

bougrabext2

Là aussi, au regard de la froideur (teintée de vouvoiement) affichée par Pelloux à son endroit –deux jours plus tard, sur le plateau du Grand journal de Canal+, il n'est pas interdit de déduire que Bougrab réinvente l'histoire à son gré. 

Enfin, comme caution de bonne foi, Bougrab n'hésite pas à prendre l'exemple discutable de Caroline Fourest qui fut, comme l'avait souligné Panamza, la première personnalité publique à évoquer un prétendu lien conjugal entre la militante UMP et le communiste libertaire.

bougrabext3

Qui a cambriolé l'appartement de Charb au lendemain de l'attentat? Pour en emporter quoi? 

Pourquoi Bougrab, activiste proche des réseaux Sarkozy-Valls-Netanyahou et militante enflammée de la cause-sioniste-et-antimusulmane, ment-elle à propos de son accès à ce domicile?

Qu'y a-t-elle fait, sitôt les clés remis par les parents -confiants? naïfs? abusés?- de Charb? 

À cet imbroglio, il faut ajouter une nouvel épisode dont la portée n'est pas encore mesurable : la disparition soudaine d'un témoin capital de l'affaire Charlie.

Son nom : Zohra Bougrab.

zohrabougrab

Le décès de la mère de Jeannette, atteinte d'un cancer du pancréas, a été annoncé par Le Figaro et La Nouvelle République dans la matinée du 4 juin, au moment même de la sortie de Closer dans les kiosques.

La mort serait survenue quelques heures auparavant, mardi 2 juin : ce jour-là, Jeannette Bougrab était descendue au Manos, hôtel cinq étoiles de Bruxelles, pour réaliser une série d'entretiens promotionnels autour de son livre (RTBF, l'Avenir, Terzake, RTL), dans la foulée de ses interviews -confortables- accordées aux médias français (On n'est pas couché, RMC, BFM TV, C à vous, France 3, entre autres).

Vendredi 5 juin, en l'église Saint-Étienne de Déols, les obsèques de Zohra Bougrab ont été organisées en présence de Denise Charbonnier. Contrairement à son fils Laurent, qui fut à l'origine du démenti catégorique du "lien affectif" adressé à l'AFP, la mère de Charb semble entretenir des relations cordiales, voire bienveillantes, envers celle qui prétend avoir été la compagne de son fils.

L'omerta Fredou

L'an dernier, Zohra Bougrab était apparue dans un documentaire réalisé par sa fille, diffusé par Canal+ le 3 décembre  et intitulé "Interdites d'école".

bougrabtrio Jeannette, May et Zohra Bougrab, été 2014. En arrière-plan, à droite : un dessin de Charb représentant Patrick Buisson, ami intime de Jeannette Bougrab.

Curieusement, si Jeannette Bougrab n'oublie pas de "dédier" le film à sa mère et de remercier bon nombre de ses amis (dont le producteur Michaël Fribourg, ex-assistant du ministre Éric Besson reconverti dans le monde de la finance), elle ne fait nulle mention, dans le générique de fin, à celui qu'elle présentera, un mois plus tard, comme "l'homme de sa vie". Aucun nom, prénom, surnom ou même vague allusion à Charb.

jeannettebougrab

En quoi Zohra Bougrab était-elle exactement un témoin capital -mais méconnu- de l'affaire Charlie?

Pour la raison suivante : elle fut, avec son mari Lackdar, celle dont les propos devaient figurer dans un rapport de police supervisé par un homme retrouvé "suicidé" dans la nuit du 7 au 8 janvier. Son nom : Helric Fredou. Sa fonction : commissaire adjoint de Limoges. L'homme avait débriefé des policiers envoyés auprès de la famille Bougrab dans la soirée du 7 janvier : ces derniers avaient fait l'objet d'une protection policière en raison du lien allégué entre leur fille et Charb. 

Helric Fredou a été retrouvé avec une balle dans la tête alors qu'il devait rédiger son rapport et passer un coup de fil urgent au sujet de ce débriefing.

"C'est pas mon affaire, tout ça, allez, au revoir" : telle fut la déclaration laconique adressée au téléphone, comme l'avait déjà évoqué Panamza, par Zohra Bougrab à l'auteur de ces lignes.

Dimanche 7 juin, la mère d'Helric Fredou, prénommée Chantal, s'est recueillie sur la tombe de son fils dont le grand-père paternel était également policier. Cinq mois après, elle continue de s'interroger sur les circonstances exactes de la mort brutale d'un homme qui devait fêter, le 25 avril, ses 45 ans. Contactée par Panamza, elle précise qu'aucune information relative à l'enquête interne de police, officiellement toujours en cours, ne lui a encore été communiquée.

De même, signalons que Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur qui a pourtant bien connu Helric Fredou, n'a toujours pas répondu à la question parlementaire formulée le 27 janvier par le député socialiste Christophe Premat au sujet de cette mort troublante.

De toute évidence, l'affaire Charlie n'a pas encore révélé tous ses secrets.

HICHAM HAMZA

Bonus : pour en savoir plus sur l'affaire Charlie, consultez le dossier de Panamza.

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant d'un site de plus en plus en danger.

Abonnez-vous ou faites un don ici pour renforcer le seul média menacé par le gouvernement !

23 responses to Charlie Hebdo : le mensonge-clé de Jeannette Bougrab

  1. On juin 9th, 2015 at 00:53 , ipse said...

    J’espère que vos ennuis de santé se sont arrangés. Continuez à poser les questions qui fâchent. Le silence ou la propagande officielle sont aussi des encouragements. Nos meilleures pensées vous accompagnent.

  2. On juin 9th, 2015 at 06:36 , POL said...

    tres interessant mais encore trop parcellaire pour qu'on puisse comprendre ce qui s'est tramé. Des documents ultra compromettant ont ils ete remis a Charb? tellement compromettants (et pour qui?) que cela a entrainé l'envoi de l'agent Bougrab et l'execution immediate de Charb…

  3. On juin 9th, 2015 at 10:32 , mcfr said...

    Cette affaire Charlie est un élément de l'islamophobie française qui contamine le monde.

     

    https://fascismeetislamophobie.wordpress.com/2015/06/09/france-centre-mondial-de-lislamophobie/

  4. On juin 9th, 2015 at 14:34 , jean said...

    Cette femme ment, c'est sur. Et cazeneuve couvre l'affaire.

    II Janv c'est le Mossad et les services secrets francais. Quand Jean Marie Le Pen a ose le dire sa maison a ete incendiee.

  5. On juin 9th, 2015 at 16:25 , Aliburonsion said...

    Lorsque je vois le niveau des informations données par la « grande presse » et que je compare cela aux informations de certains indépendants, dont Panamza, j’ai l’impression que la « grande presse » est demeurée au jardin d’enfants, et que les indépendants sont dans les grandes écoles.

    Se peut-il que vous fassiez le même métier que les colporteurs de la propagande du Système ?

    Bravo pour votre rigueur et la force de votre caractère.

  6. On juin 9th, 2015 at 17:15 , artichaut said...

    Article qui intéressera aussi Mme Fredou.

  7. On juin 9th, 2015 at 17:32 , penchef said...

    bref , c est vraiment de la merde tout ça , magouille , mensonge ect!! vivement que ce gouvernement tombe!!

    moi je n ai pas contribuer a cette cliques.

  8. On juin 9th, 2015 at 21:51 , Delhomme said...

    Concernant le suicide de ce commissaire,l affaire Charlie,et cette Bougrab.. N y aurait il pas a creuser sur la présence de 4 agents des RG le 24nov 2014,a Limoges,que l employé de l hôtel ou ils résidaient secrètement a démasqué?

    on avait qualifié cette info d' "insolite" a l époque..

  9. On juin 10th, 2015 at 10:25 , Bob Denard said...

    Patrick Pelloux raconte que Jeannette Bougrab « qui a dit être la dernière compagne de Charb » est passée voir les parents de Charb à leur domicile le 7 janvier au soir et qu’ils lui ont remis les clés de l’appartement de leur fils. Pelloux, dont il était un des très proches « ne lui avait jamais parlé de Jeannette Bougrab », déclare t-il.

  10. On juin 10th, 2015 at 22:55 , Je suis français said...

    Elle est sioniste bougrab ?

  11. On juin 13th, 2015 at 04:26 , pach said...

    Cette jeannette B est la haine personnifiée ,pathetique sa haine islmophobique la rongera. Ci ce n'est pas déjà le cas? !!!!

  12. On juin 13th, 2015 at 04:46 , pach said...

    "Seul Caroline F prend ma défense ".Quelle référence" entre autres", C F une sioniste une islamophobe notoire myto haineuse reine flagrante du deux poids deux mesures à qui pourtant les médias lui déroulent le tapis rouge pour  cracher son venin.

  13. On juin 13th, 2015 at 12:35 , vigilante99999 said...

    avec panamza le hasard n existe pas. fredou,  policier à limoges de plus de 40 ans, sans enfant, célibataire, avec une bouille de dépressif et dont un collègue  s est suicidé un an auparavant à forcement été assassiné. Élémentaire…

  14. On juin 16th, 2015 at 08:08 , Chao said...

    C'est vrai que cela paraissait bizarre cette histoire avec Jeannette Bougrab, une histoire d'attentat pour donner à manger à paris-match et d'affaire de coeur pour voici.

    Bravo pour votre travail !

    Il et temps de re-sortir la France de L'OTAN !

  15. On juin 16th, 2015 at 15:16 , coopmans said...

    …Dans quel monde vivons-nous ???

  16. On juin 16th, 2015 at 20:37 , LEBOUTTE said...

    NON, JEANNETTE BOUGRAB NE MENT PAS.

    ELLE EST L’HÉROÏNE DE BEAUCOUP POUR SON IMMENSE CAPACITÉ À RESTER DEBOUT APRÈS LA SOUFFRANCE ENDUREE DE LA FUSILLADE INSUPPORTABLE DE SON AMOUR, CHARB, ET DE LA MORT DE SA MAMAN, SA BOUSSOLE.

    AMEN

  17. On juin 16th, 2015 at 21:10 , LEBOUTTE said...

    CLOSER ÉCRIT LE 3 JUIN 2015 :

    « UNE DÉPOSITION QUI NE CIBLE TOUTEFOIS PAS JEANNETTE BOUGRAB, PLUSIEURS PERSONNES POUVANT AVOIR LES CLÉS DE L’APPARTEMENT. »

    CLOSER INNOCENTE JEANNETTE BOUGRAB.

    JEANNETTE BOUGRAB EST MON HÉROÏNE, ELLE ME DONNE DE LA FORCE PAR SA VAILLANCE EXEMPLAIRE.

    AMEN

    HERMINE LEBOUTTE
    BELGIQUE, SPA.

  18. On juin 16th, 2015 at 21:16 , LEBOUTTE said...

    JEANNETTE BOUGRAB L’A DIT PUBLIQUEMENT, AVOIR REÇU LES CLÉS DE L’APPARTEMENT DE CHARB PAR SES PARENTS.

    ELLE NE L’A JAMAIS CACHÉ.

    QUESTION : POURQUOI LES PARENTS LUI ONT DONNÉ LES CLÉS DE L’APPARTEMENT DE CHARB ?

    ILS N’ÉTAIENT PAS OBLIGÉ QUE JE SACHE.

    JEANNETTE BOUGRAB EST UNE FEMME EXEMPLAIRE.

    HERMINE LEBOUTTE
    BELGIQUE, SPA.

  19. On juin 21st, 2015 at 19:53 , vicente laurent said...

    Ce qui m intrigue pour ma part c est pourquoi un marcher qui se tenait toutes les semaines le même jour que la réunion de la rédaction et qui empéchait l évasion des soit disans terroristes fut ce jours là déplacé et pourquoi les forces de l odres avez quadrillé le secteur depuis tot le matin

  20. On octobre 10th, 2015 at 14:56 , dell said...

    en effet, info a verifier, le fait qu'un marché hebdomadaire  est  décommandé et le quartier quadrillé

  21. On novembre 10th, 2015 at 10:58 , Ed said...

    Bougrab aurait employé Coulibaly alors qu'elle travaillait pour le gouvernement des années avant "Charlie", il aurait tourné une vidéo sur les conditions carcérales, et aurait été rénuméré par Bougrab, sans doute avec de l'argent public ?

    Etonnante coïncidence, non ?

    Selon Diatala elle aurait aussi (prétendu avoir) interviewé un chef terroriste en Afghanistan ou autre…

  22. On mars 4th, 2016 at 08:07 , Charlie Hebdo perps BUSTED! The key lie of Jeannette Bougrab – BUSTED! Charlie Hebdo suspect Bougrab stripped bare Charbs apartment – Abel Danger said...

    […] by Hicham Hamza, Panamza.com […]

  23. On mai 2nd, 2016 at 08:35 , Charlie Hebdo perps BUSTED! The key lie of Jeannette Bougrab | Veterans Today said...

    […] by Hicham Hamza, Panamza.com […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 4 = 4

« Back home