« Back home

Affaire Charlie : le mépris de Bernard Cazeneuve pour la famille du policier « suicidé »

INFO PANAMZA. Deux mois après la découverte du corps d'Helric Fredou, commissaire de police chargé de rédiger un rapport sur l'entourage familial de Charlie Hebdo et retrouvé mort d'une balle dans la tête quelques heures après l'attentat, sa famille n'a toujours pas reçu les condoléances du ministre de l'Intérieur.

Le 13.03.2015 à 23h11

Il n'était pas seulement son supérieur hiérarchique : Bernard Cazeneuve était une connaissance familière d'Helric Fredou. Pourtant, deux mois après l'annonce du "suicide" de ce dernier, le ministre de l'Intérieur n'a adressé aucun message de condoléances à sa famille.

Helric Fredou

Souvenez-vous : le 16 janvier, Panamza publiait le témoignage de la soeur du policier Helric Fredou à propos des circonstances troublantes de son décès (pas de courrier laissé, aucune dépression antérieure médicalement attestée, saisie de son matériel informatique et de ses smartphones, "frictions" avec ses collègues de Limoges à propos d'un important "coup de téléphone" devant être -selon lui- immédiatement passé, venue -dès le lendemain- de cadres policiers parisiens pour certifier le suicide).

Neuf jours plus tard, ce fut au tour de sa mère de délivrer ses informations accablantes :

* pas d'accès autorisé au rapport d'autopsie.

* le coup de feu n'aurait pas été entendu par ses collègues alors qu'il s'est produit -sans l'usage d'un silencieux- vers 1h du matin.

* la balle a été retrouvée à l'intérieur du crâne après avoir percé le front.

* le refus du médecin traitant d'Helric Fredou de valider la contre-vérité produite par les articles de presse faisant état d'une dépression. 

* des contradictions policières sur l'identification et la réalité du dernier appel téléphonique passé, entre minuit et 1h, par Helric Fredou.

* le débarquement de "quatre directeurs de la police" -en provenance de Paris- pour convaincre la mère qu'il s'agissait bien d'un suicide.

Rappel. Son fils était chargé de rédiger un rapport d'enquête relatif à la protection des parents d'une personnalité singulière : Jeannette Bougrab, juriste au Conseil d'État, militante UMP, ex-membre du gouvernement Fillon et prétendue compagne du directeur assassiné de Charlie Hebdo.

Le 5 février, Panamza a également contacté l'assistante parlementaire (basée à Londres) de Christophe Premat, député socialiste des Français de l'étranger. Ce dernier avait interpellé, une semaine auparavant et par écrit, le ministre de l'Intérieur à propos des "circonstances exactes du décès du policier Helric Fredou". Selon la collaboratrice de Premat, la réponse officielle est, "a priori", attendue "dans les trois mois, au maximum" (soit le 27 avril, au plus tard).

Omerta

Deux mois après la mystérieuse mort d'Helric Fredou, survenue dans la nuit du 8 janvier, l'omerta politico-médiatique demeure. Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur qui entretenait -selon la mère d'Helric Fredou- d'excellents rapports avec son fils décédé, n'a toujours pas adressé ses condoléances à la famille -recontactée par Panamza.

Bernard Cazeneuve

Une attitude stupéfiante : de 2010 à 2012, les deux hommes collaboraient pourtant ensemble sur Cherbourg, l'un en tant que député-maire de la ville, l'autre en sa qualité de commissaire principal.

Panamza continuera son investigation sur l'affaire Charlie Hebdo ainsi que sur la nature exacte de cette loi du silence entourant -entre Limoges et Paris- la mort d'Helric Fredou.

De nouveaux développements seront également abordés au sujet d'une séquence particulièrement opaque de la fuite des terroristes : celle relative aux faits survenus sur le boulevard Richard-Lenoir. Dès la mi-janvier, des témoignages inédits (mais contradictoires, les uns les autres) ont été progressivement recueillis par Panamza sur l'axe 58-64 de l'artère. Depuis une fenêtre de l'immeuble situé au numéro 62, une vidéo problématique avait été capturée : celle de la fatale altercation entre les terroristes et le policier Ahmed Merabet.

L'auteur des images -relayées aussitôt sur son propre compte Facebook- qui ont marqué les esprits : un quinquagénaire catalan -dénommé Jordi Mir- qui se présente comme un ingénieur-consultant et fondateur d'un site de podcasting (entre autres).

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, et Jordi Mir, 2009

mirpod070115

Curieusement, ce dernier -qui n'accorda qu'une seule interview aux médias (en l'occurrence, l'agence américaine Associated Press)- avait "bloqué" Panamza sur Twitter dans les jours qui ont précédé une récente demande d'entretien (via Facebook) en bonne et due forme. 

mirpodblockmiritw

Affaire(s) à suivre…

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

17 responses to Affaire Charlie : le mépris de Bernard Cazeneuve pour la famille du policier « suicidé »

  1. On mars 14th, 2015 at 10:17 , Genc Osman said...

    ils ont la trouille c.est évident. Quand quelqu'un n'a rien à se repprocher, il parle et n'a pas peur de répondre à des questions.

    Continue Hicham

  2. On mars 14th, 2015 at 12:36 , Verite said...

    Superbe travail ! Lache pas l'affaire surtout le cas Fredou, trop louche pour etre un suicide .. Il n'y a plus que toi qui relayes ces affaires et on attend que sa ! Merci ne lache surtout pas . On veut savoir la verite Merci

  3. On mars 14th, 2015 at 16:33 , mind bomb said...

    ce n est pas du mépris;  c est un (dé)aveu …

  4. On mars 14th, 2015 at 20:55 , rémi said...

    Un des éléments les plus troublants de ce dossier . 

     

    Merci pour le travail , 

     

    mes amitiés .

  5. On mars 14th, 2015 at 23:24 , Name said...

    Good job Panamza, thx.

  6. On mars 15th, 2015 at 13:01 , Nour said...

    Il faut comprendre que leurs actes sont tel que leur poupulation ne peut y croire même si ils ont les preuves devant leurs yeux.

  7. On mars 15th, 2015 at 13:28 , Echinacée said...

    Merci Hicham pour tout votre travail de recherche et de dire la vérité.

    Echinacée

  8. On mars 15th, 2015 at 20:25 , Abdelkarim said...

    S'il vousplait formez moi pour etre un futur vrai Journaliste !

  9. On mars 16th, 2015 at 05:51 , louis said...

    Ah ben cette histoire, on est pas prêt de savoir !!

    Déjà le "meurtre" à lui tout seul est une grosse affaire, mais en plus si c'est lié à l'opération "Charlie"…

    Si c'est vraiment un meurtre, ca ne sera jamais reconnu, les conséquences sont trop graves, et en puis ca jeterait encore plus de discrédit sur le mouvement "Charlie" …

    Personne ne va avouer qu'ils se sont foutu de la gueule de millions de Francais…et pas qu'une fois!

    Secret d'Etat…le type est mort pour cette histoire, alors vous pensez bien que les autres vont pas parler, ils veulent pas mourrir….en plus les medias et les politiques démentirons.

    On arrive même pas à avoir un traitment equitable de l'information banale, c'est naif que d'esperer une enquête ou un début de vérité dans ce genre d'affaire… au mieux il y a un doute sur le suicide, mais ca ira pas plus loin,

    Des trucs vieux de 50 ans,on a toujours pas le fin mot, alors..

  10. On mars 16th, 2015 at 05:58 , louis said...

    Mais bravo pour le suivi de ce dossier, depuis deux mois, dans l'ensemble c'est très pertinent.

  11. On mars 17th, 2015 at 00:43 , bloblo said...

    pourrait on avoir votre saisine du député pour être le plus complet possible?

  12. On mars 19th, 2015 at 11:54 , François Sebesi said...

    A qui il appartient l'appartement d'où a été filmée la vidéo de jordi mir?

  13. On avril 7th, 2015 at 07:17 , Helric Fredou - Kommissar Selbstmord und der Zweifel said...

    [...] Panamza berichtete schon im März – die deutschen Presse und Online Plattformen haben das Interesse am Fall Helric Fredou und allem, was mit dem CharlieHebdo Attentat zu tun hat, offenbar verloren. [...]

  14. On mai 13th, 2015 at 22:43 , MarieJeanne said...

    Très bon travail! Je prends même des notes en lisant vos articles, j'apprends plein de choses! Merci infiniment et courage! On a besoin de vrais journalistes comme vous.

  15. On décembre 9th, 2015 at 10:09 , LA MANIPULATION FINALE − III (par Luc Sommeyre) | minurne.org said...

    [...] a entendu parler du suicide du Commissaire Helric Fredou, sous-chef de la PJ de Limoges, trouvé suicidé à Limoges d’une balle dans la tête tirée en [...]

  16. On mai 2nd, 2016 at 08:36 , Charlie Hebdo perps BUSTED! The key lie of Jeannette Bougrab | Veterans Today said...

    [...] note that Bernard Cazeneuve, Minister of the Interior, who knew Helric Fredou well, has still not answered the parliamentary question submitted ​​on January 27th by the Socialist [...]

  17. On juin 28th, 2016 at 06:12 , Charlie Hebdo perps BUSTED! The key lie of Jeannette Bougrab – BUSTED! Charlie Hebdo suspect Bougrab stripped bare Charbs apartment – Abel Danger said...

    [...] note that Bernard Cazeneuve, Minister of the Interior, who knew Helric Fredou well, has still not answered the parliamentary question submitted ​​on January 27th by the Socialist [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 3 = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home