« Back home

Au PS, les jeunes loups sont surnommés « les juifs israéliens »

Entrisme communautaire. Le 4 octobre, Le Monde rapportait le propos d'un responsable du Parti socialiste au sujet des chouchous du président Hollande, surnommés -comme le faisait déjà François Mitterrand- les "sabras", terme hébreu désignant les juifs nés en Israël.

Le 12.10.2015 à 16h33

C'est un terme souvent utilisé par les journalistes politiques pour relater la vie interne du Parti socialiste mais il n'est jamais explicité.

Comme s'il allait de soi.

Le  dimanche 4 octobre, Le Monde publiait ainsi un article relatif à la "génération Hollande" au sein du PS et, plus précisément, du gouvernement Valls.

lemonde4oct

Publié en page 10, l'article était introduit de la sorte à la Une du journal.

sabras

"Sabra" emblématique de la "Hollandie" : Emmanuel Macron, protégé de Jacques Attali, ancien de la banque Rotshchild et opposant au boycott économique d'Israël.



Embauché à l'Élysée via Attali, le pro-israélien François Hollande était lui-même considéré comme un "sabra" de la "Mitterrandie"

Jacques Attali, François Hollande (au centre) et François Mitterrand

François Hollande et Benyamin Netanyahou

Quant à Manuel Valls, il était davantage, dans les années 80, un "sabra du rocardisme" selon l'expression employée par son ami Stéphane Fouks, ancien membre du "comité sioniste" du Mouvement des jeunesses socialistes, aujourd'hui co-directeur du Crif.

Alain Bauer, Michel Rocard, Manuel Valls et Stéphane Fouks

Dans un ouvrage consacré à François Mitterrand, Jack Lang aborde brièvement l'origine du mot "sabra", utilisé au PS depuis la fin des années 70.

lang

Selon le dictionnaire Larousse, "sabra" désigne désormais tout "juif né en Israël".

Jack Lang, président pro-israélien de l'Institut du monde arabe, n'explique pas la genèse de l'usage -au sein du PS- d'un tel terme connoté. 

Mitterrandie et Hollandie, territoires israéliens? 

Il faut se référer à un autre pillier de la "Mitterrandie" pour tenter de résoudre ce mystère.

Aujourd'hui, lundi 12 octobre, André Rousselet, ancien député, fondateur de Canal + et exécuteur testamentaire de François Mitterrand, dévoile son autobiographie. Extrait : 

rousselet

Jacques Attali, l'homme qui prône la co-réalisation "juive" d'une "bourgeoisie musulmane", était le cofondateur -avec Georges Dayan- d'une association dénommée "Socialisme et judaïsme" (à laquelle appartient aujourd'hui Benjamin Djiane, conseiller discours de Valls). Le but de cette structure : "double mission: amener la majorité des voix juives dans l'escarcelle du PS et initier les cadres de ce dernier aux charmes de l'État d'Israël".

Considéré comme le meilleur ami de Mitterrand, Dayan -un natif d'Oran décédé en 1979- avait été présenté par l'Agence télégraphique juive comme un "ami de longue date d'Israël et des causes juives".

Tendrement surnommé "général" par Jack Lang (en référence au général et criminel de guerre israélien Moshe Dayan), Georges Dayan exprimait une vive hostilité à l'encontre de l'Organisation de libération de la Palestine, composée, selon lui, de "voyous et de malfrats, Arafat le premier". L'homme qui gérait (selon le Figaro Magazine) les "dossiers politiques ultra-sensibles" de Mitterrand avait également été son émissaire spécial auprès de Shimon Peres, responsable du programme nucléaire illégal de l'État hébreu.

Shimon Peres et Emmanuel Macron

Au lendemain de son élection (le 10 mai 1981), Mitterrand -le premier président français à se rendre en Israël (et dont le fils Jean-Christophe avait vécu dans un kibboutz)- avait dédié son premier geste public à Dayan, son recruteur de "sabras", en se recueillant sur sa tombe.

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

6 responses to Au PS, les jeunes loups sont surnommés « les juifs israéliens »

  1. On octobre 12th, 2015 at 21:28 , Laurent Fournier said...

    Les "jeunes loups", les "poulains"… ce sont presque toujours des mediocres et des gaffeurs en serie. Exemple typique: Fabius, "Plus jeune premier ministre de France", qui n'aura fait que des catastrophes toute sa vie. Et puis utiliser le mot "sabra" a cet egard c'est faire de l'exotisme de tres mauvais gout.

  2. On octobre 12th, 2015 at 22:21 , nermen said...

    Amis du CRIF : J-2 avant la Conférence-débat du 14 octobre avec Alain Weill

    Une rencontre exceptionnelle animée par Claude Askolovitch.

    Roger Cukierman vous invite à une rencontre exceptionnelle avec 

    Alain Weill, PDG du groupe NextRadioTV (BFM / RMC)

    Conférence-débat animée par 

    Claude Askolovitch, Journaliste
     

    mercredi 14 octobre 2015, de 19h30 à 21h30

    Début de la conférence à 19h45 précises

    Hôtel Intercontinental Le Grand

    2 rue Scribe, 75009 Paris

  3. On octobre 13th, 2015 at 00:36 , jha said...

    C'est pas d'aujourd'hui que la France est possédée par le sionisme…mais il semble qu'aujourd'hui,le démon a prit totalement posséssion du corps : même les radios locales tentent de laver les mains sanglantes du tueur de bébés Nethaniahu….

  4. On octobre 13th, 2015 at 00:45 , Marc said...

    Moi sabra ca me fait penser a sabra et chatila , le massacre perpetre par le porc charon, tuant des milliers d hommes femmes et enfants car non juifs.

    la honte pour l humanite pour les crimes de guerre quasi quotidiens de ce pays fascite, raciste, d apartheid.

  5. On octobre 13th, 2015 at 00:53 , Français et chrétien d'arrière garde said...

    Un peu de phosphore blanc, un peu de sionisme, un peu de financement occulte et voilà la mafia laïc du socialisme d'extrême droite ! Goys sans dents s'abstenir…

  6. On octobre 19th, 2015 at 14:06 , Laurent Fournier said...

    Tiens, en voila un autre "sabra" aux dents longues, lui aussi qui presentait bien, qui promettait beaucoup, lui aussi "plus jeune premier ministre" (mais anglais), et lui aussi qui risque fort d'etre condamne un jour pour crime de guerre: Tony Blair.

    https://www.rt.com/uk/319029-blair-support-iraq-war/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 3 = 8

« Back home