» « Un agresseur juif, ça n’existe pas »: Sonia Mabrouk fait profil bas
« Back home

« Un agresseur juif, ça n’existe pas »: Sonia Mabrouk fait profil bas

INFO PANAMZA. Découvrez en vidéo l'incroyable bobard formulé par le rabbin Michel Serfaty, diffusé par CNews et validé par la  "journaliste" Sonia Mabrouk.

Le 25.04.2018 à 17h22

Un moment édifiant de télévision.

Lundi 23 avril, la chaîne CNews (détenue par un milliardaire crypto-sioniste aujourd'hui en garde à vue) a diffusé un débat croquignolesque sur "l'antisémitisme musulman".

cnews

Autour de la table : la présentatrice Sonia Mabrouk, la militante "laïque" Laurence Marchand-Taillade, le rabbin franco-marocain de "l'Amitié judéomusulmane" Michel Serfaty, l'ex-député PS Alexis Bachelay, le président de Banlieue Plus Nadir Kahia et l'ex-dirigeant de SOS Racisme Nasser Ramdane Ferradj.

À la 44ème minute, Kahia demande à Serfaty de condamner également l'islamophobie juive. Le rabbin s'en amuse et dénonce une "stratégie". À sa rescousse : l'ex-"poto" de SOS Racisme reconverti en militant "musulman progressiste" (et consultant -au passage- pour la série islamophobe Baron Noir) qui raille Kahia pour son propos. 

Et la perle de Serfaty : "Il n'y jamais eu d'agression commise par un juif depuis 2000".

Bachelay, l'ancien guignol du clan Hamon, ne quitte pas son air penaud.

Souriante et assise à la droite du rabbin, Marchand-Taillade ne pipe mot.

La désinformatrice Mabrouk intervient alors pour saisir au vol la phrase de Serfaty et la préciser -avec un soupçon de condescendance- à l'attention de Kahia : "Il n'y a pas dans l'autre sens des meurtres au nom de ce que vous décrivez".

Serfaty précise sa pensée.. et s'enfonce : "Jamais un juif ne s'est distingué par une agression quelconque contre un musulman. Je peux vous l'assurer".

Résumons : sur le plateau d'une chaîne dite d'information, un invité a proféré une énormité sans être jamais contredit dans son assertion mensongère.

Juste trois exemples, au hasard  : 

* le vigile Said Bourarach, tué en 2010 par des militants juifs proches de la LDJ.

* le commissaire Alexis Marsan, poignardé en 2002 par le militant juif et sioniste Julien Soufir.

* les innombrables victimes (musulmanes et non-musulmanes) de Grégory Chelli alias Ulcan, cybecriminel antimusulman réfugié en Israël.

Spéciale dédicace à la virulente Laurence Marchand-Taillade demandant à Kahia de "condamner l'épuration" des juifs "dans les pays arabes" : celle qui se présente comme une militante laïque menacée de mort s'était distinguée -surprise, surprise!- dans la défense d'Israël en attaquant le boycott des produits issus des colonies.

Régulièrement conviée par la chaîne israélienne i24news, liée à une officine para-maçonnique et proche de l'antimusulman Mohamed Sifaoui (un collaborateur des services israéliens), Marchand-Taillade fut jadis –comme Serfaty– l'admiratrice (un brin déboussolée) de Dominique Strauss-Kahn, chouchou déchu de la mouvance judéosioniste.



***Bonus : pour découvrir la récente interview de Sonia Mabrouk par lannis Roder (artisan sioniste de l'anticomplotisme sous sponsoring rothschildien) et la complicité naissante de la présentatrice Charliste avec le repenti neosioniste Ahmed Moualek (si,si : à partir de 1h37), consultez la vidéo ci-dessous…

SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA !

« Back home