« Back home

Affaire Bourarach : un fugitif arrêté en Israël

INFO PANAMZA. Absent lors du procès Bourarach -du nom du vigile marocain retrouvé mort dans le canal de l'Ourcq après une course-poursuite, le principal condamné Dan Lampel a été arrêté mi-décembre à la suite de nouvelles violences commises, cette fois-ci, en Israël.

Le 06.01.2017 à 18h11

* Un homme poursuivi par quatre agresseurs et retrouvé mort dans un canal, le corps recouvert de 38 hématomes et du gaz lacrymogène dans les poumons.

* Une magistrate chargée de l'instruction et cajolée par un défenseur radical de la Ligue de défense juive.

* Des médias qui édulcorent le caractère criminel de l'acte (réduit à une simple "noyade" résultant d'une obscure "pression psychologique") et qui évacuent d'emblée -à l'instar de la magistrate- l'éventuelle motivation raciste des agresseurs.

Tels sont les trois principaux éléments de l'affaire Saïd Bourarach, initiée le 30 mars 2010, à Bobigny. 

Le 26 mars 2015, le tribunal de Bobigny avait rendu son verdict dans le procès relatif à la mort du Marocain : principal accusé, Dan Lampel -absent de l'audience- avait été condamné à 9 ans d'emprisonnement.

lampelbourarach

Disparu de la circulation, cet ex-militant de la LDJ vient de refaire parler de lui.

Le jeudi 5 janvier, un…


La lecture de cet article est réservée aux abonnés

Se connecter S’abonner

« Back home