« Back home

Assaut de Saint-Denis : le patron du Raid s’est inspiré de ses « amis israéliens »

Jean-Michel Fauvergue, directeur du Raid, affirmait avoir subi des «rafales» de «tirs» lors de l'assaut de Saint-Denis : seul un pistolet a été retrouvé à ce jour dans l'appartement détruit des terroristes présumés.

Le 26.11.2015 à 22h11

Une nouvelle zone d'ombre -révélée par RTL lundi 23 novembre, développée par Le Parisien et de nouveau rapportée ce soir par Libération– est apparue au sujet des terroristes présumés du 13 novembre. Extraits : 

 Après l'assaut des hommes du Raid mercredi 18 novembre, les experts de la police technique et scientifique ont ramassé, tamisé et passé au détecteur de métaux tous les gravats mais aucune arme de guerre n'a été retrouvée pour le moment.

Les policiers, qui ont examiné les lieux avec soin, ont retrouvé une arme et une seule, un pistolet automatique de calibre 9 mm. Si les terroristes présumés disposaient bien de grenades, aucun fusil d'assaut na été retrouvé. L’hypothèse d’une kalachnikov totalement pulvérisée par l’explosion semble invraisemblable. La police judiciaire a-t-elle pu passer à côté de telles armes disséminées dans les gravats ? Peu probable également.

En l'état, les découvertes contredisent donc – en partie – les récits faits jusqu à présent, que ce soit par les médias, les forces de l'ordre, ou même François Molins (procureur de la République) lui même. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, après l'intervention, avait affirmé que les policiers du Raid et de la BRI avaient «essuyé le feu pendant de nombreuses heures dans des conditions qu'ils n'avaient jusqu'à présent jamais rencontrées». Aucune des armes évoquées, ni le fusil de chasse (ou à pompe) ni les kalachnikovs, n'ont été retrouvées. Ce qui rend douteux le récit de «tirs nourris», que la seule arme trouvée, le pistolet 9mm, ne peut à elle seule rendre crédible.

Jeudi 19 novembre, le patron du Raid, dénommé Jean-Michel Fauvergue, accordait un entretien à Jean-Michel Apathie sur Europe 1 (radio fondée par Jean Frydmanami intime de la communautariste Anne Sinclair et activiste de la gauche israélienne).

Curieuse interview pour un haut-responsable de la police, filmé de dos, souvent confus et visiblement mal à l'aise.



À la 5ème minute, il affirma notamment que "beaucoup, beaucoup de balles" ont été "tirées du côté des terroristes" munis de "beaucoup de chargeurs" et de "deux à trois kalachnikvos minimum".

"Un nombre de munitions effarant", ajouta Fauvergue, relayé par François Molins, procureur de la République proche de la mouvance sioniste.



figaro19

L'homme qui fut nommé à la tête du Raid -au printemps 2013- par Manuel Valls et qui dirigea également l'étrange assaut de l'Hyper Cacher cultive une certaine admiration pour le savoir-faire israélien si l'on en croit son interview accordée au Figaro. Extrait : 

Ça pose problème de travailler sur des gens qui portent des gilets explosifs. 

– Ça pose quels problèmes? 

On est obligé de rester à distance car effectivement il ne faut pas que l'on se fasse péter. 

– Est-ce que cette nouvelle forme de terrorisme va modifier vos techniques d'intervention?

On les a déjà modifiées. On s'est servi de l'expérience de nos amis étrangers et notamment des techniques utilisées en Israël mais aussi dans d'autres pays. Ce sont des techniques pour essayer d'avoir le moins de dégâts possibles avec un kamikaze.

Le "mystère des kalachnikovs disparues", comme le qualifie délicatement aujourd'hui Libération, n'est pas la seule énigme relative à l'assaut de Saint-Denis. Plusieurs témoignages avaient fait état d'une femme –"blonde" selon certains– parmi les "terroristes" qui aurait été retrouvée décapitée.

Premier témoin oculaire de la scène : Fauvergue lui-même, dans un entretien accordé au Parisien.

C'est alors que nous avons vu un corps humain, une tête de femme, passer par la fenêtre et atterrir sur le trottoir, côté rue. Un kamikaze venait de se faire exploser. Ce fut d'une telle violence qu'un mur porteur a bougé.

Problème : selon une enquête du Monde parue le 21 novembre, Hasna Aït Boulahcen, présentée initialement comme une kamikaze qui se serait fait exploser et dont François Molins affirme désormais qu'elle est morte "asphyxiée", n'a pas été décapitée. D'après Le Monde, son corps était "intact".



Détail supplémentaire qui laisse songeur : Hasna Aït Boulahcen, dont le Petit journal de Canal+  prétend ce soir qu'elle aurait affirmé -jeudi 12 novembre (la veille des actes terroristes de Paris)- à un contact téléphonique en Syrie "vouloir commettre un attentat", affichait pourtant -lundi 2 novembre- une volonté insistante de décrocher à Aulnay-sous-Bois une formation dans la restauration.

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

10 responses to Assaut de Saint-Denis : le patron du Raid s’est inspiré de ses « amis israéliens »

  1. On novembre 27th, 2015 at 00:39 , armin said...

    Dommage de bidouiller à votre sauce cette expression : "amis israëliens". Le recoupement des infos en revanche est du bon boulot !

  2. On novembre 27th, 2015 at 09:25 , jm said...

    Et où sont passées les « 5 personnes interpellées » ?
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/assaut-saint-denis-au-moins-deux-supects-sont-morts-856519.html

  3. On novembre 27th, 2015 at 15:07 , michael said...

    Et maintenant, quel prétexte pour les avoir fait taire définitivement (comme les freres Kouachi à Dammartin-en-goele)…  ?   Les morts ne parlent pas…..  Les politiques savaient…

  4. On novembre 27th, 2015 at 16:37 , Alan Horus said...

    https://www.youtube.com/watch?v=8zRC0p5Xbkk
    Cette vidéo met en evidence les manipulations et flases flag des usa concernant la libye et la syrie falses flag dont assad a su ce mefier.

  5. On novembre 27th, 2015 at 17:34 , as said...

    Hicham,

     

    il y pas 5 mais 7 personens interpellees a saint denis, dont les deux lascards caches sus les linges… tu dois remonter vers l'equipe du makhzen marocian qui a visite l'appart de la mere de la jeune femme assassinee, avant que cazefeuj et molins n'ordonne la perquisition des lieux soit pres de 48 heures pares les faits, ce qui est extraordinairement long… les deux lascards bossent avec le makhzen… les salauds ont monte l'operation lors du dernier voyage de hollande au maroc

  6. On novembre 27th, 2015 at 17:49 , francis said...

    vous voulez qu'il s'inspire de qui ? des belges? , des tunisiens ? 

  7. On novembre 27th, 2015 at 20:00 , jean dépautre said...

    Bientôt:https://www.youtube.com/watch?v=JmJAl3c384k

  8. On novembre 28th, 2015 at 02:41 , jm said...

    C'est vrai qu'on ne parle pas eaucoup du commando qui aurait nettoyé la maison d(Hasna.

    http://www.metronews.fr/info/attentats-de-paris-un-groupe-aurait-nettoye-le-domicile-de-la-mere-d-hasna-ait-boulahcen-avant-l-arrivee-de-la-police/moku!6s20gmzJ31Js/

    C'est curieux que les journalistes n'insistent pas davantage sur cet épisode.

  9. On novembre 28th, 2015 at 10:17 , ilan said...

    si on écoute la vidéo enregistrée à 4h 45, il semblerait que des personnes de l'appartement soient déja neutralisées par la police . Que c'est 'il passé pour que l'opération dure 5 ou 7 heures ?  A entendre les coups de feu , on est loin d'une riposte avec des armes à feu, puisqu'on entend distinctement les sons, les paroles et même des gémissements.

  10. On novembre 30th, 2015 at 12:10 , remo williams said...

    Il ne connait pas son boulot . Il faut faire comme pour les irlandais de Vincenne . Tu viens avec les preuves sous le bras et tu les dépose sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


8 − = 3

« Back home