« Back home

« Hyper Cacher vendu la veille de la prise d’otages » : l’acheteur confirme le scoop de Panamza

Douche froide pour les chasseurs de "conspirationnistes". L'information révélée par Panamza à propos de la vente du magasin Hyper Cacher -un jour avant l'attentat- est confirmée par l'acheteur lui-même.

Le 03.11.2015 à 22h04

C'est un fait.

Le 30 janvier, Panamza était le premier média francophone à dévoiler une information troublante, relative aux mystérieux attentats de janvier et basée sur un article -passé sous silence par la presse hexagonale- du New York Post : Michel Edmond Mimoun Emsalem, président et actionnaire unique (depuis 2010) du magasin Hyper Cacher -dans lequel s'est déroulée l'attaque imputée à Amedy Coulibaly- avait vendu son entreprise un jour avant.

Le 19 mars, Panamza développait cette révélation en publiant -en exclusivité- le procès-verbal de "l'assemblée générale extraordinaire" -organisée la veille de l'attentat- au cours de laquelle le patron d'Hyper Cacher a cédé son entreprise.

Deux jours plus tard, le site du quotidien marseillais La Provence mettait en ligne une vidéo passée inaperçue au niveau national : celle du témoignage de l'acheteur. Né au Maroc, l'homme -âgé de 43 ans et dénommé Jacob Benebrhi- n'explique pas cette coïncidence singulière : l'acquisition (avec son beau-frère et associé Laurent Mimoun) de l'Hyper Cacher, survenue exactement la veille de son exposition mondiale pour avoir été la cible d'un acte "terroriste".

Contradiction étrange : selon le PV de l'AG, le contrat aurait été acté le jeudi 8 janvier, "à neuf heures", auprès d'un nouveau gérant dénommé Julien Aboulker tandis que Jacob Benebrhi affirme, de son côté, avoir lui-même "conclu la vente" après être "monté à Paris à midi".

Rappelons ici qu'au lendemain des articles publiés par Panamza à ce propos, de nombreux "trolls" du web avaient attaqué le site -via Facebook et Twitter- en l'accusant de "complotisme" pour avoir rapporté des faits désormais confirmés par le principal intéressé : le repreneur de l'Hyper Cacher.

Signalons également qu'aucun "journaliste" -option "défenseur zélé de la version officielle des attentats"- n'a tenté de discréditer la vidéo de Panamza mise en ligne le 10 octobre et relative à la dépouille de Coulibaly, filmée les poignets joints.

Synchronicité

Qu'est-ce qui explique exactement la cession d'Hyper Cacher -un jour avant- par Michel Emsalem, un homme (bientôt) exilé à New York?

Mystère. 

Une seule chose est certaine : au printemps 2014, Michel Emsalem avait déjà estimé nécessaire (en installant sa famille aux Etats-Unis) d'entamer un virage personnel avant de le prolonger cette année par une mutation professionnelle.

Le secteur de l'alimentation casher a été négativement impacté par l'attaque du 9 janvier. "J'observe une baisse de fréquentation, même si je n'ai encore pas de chiffres. Et vous savez, les clients qui viennent ne s'éternisent plus beaucoup", faisait remarquer -début février- la gérante d'un établissement parisien interrogée par France Télévisions.

Au regard des pertes financières que devraient provoquer les prochains départs (en hausse) des Français juifs pour l'étranger (et notamment en Israël), il était temps, in extremis, de tourner la page de l'enseigne Hyper Cacher.

Céder son entreprise après les évènements du 9 janvier eût été mal interprété.

HICHAM HAMZA

Bonus : pour en savoir plus sur l'affaire Charlie, consultez le dossier de Panamza.

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

5 responses to « Hyper Cacher vendu la veille de la prise d’otages » : l’acheteur confirme le scoop de Panamza

  1. On novembre 4th, 2015 at 11:58 , as said...

    reseaux maghrebins confirmes, comme avec l'operation merah… ca explique pourquoi cazeneuve leche du sioniste avec valls… pauvres fous, ils croyaient s'en sortir sans dommages…

  2. On novembre 6th, 2015 at 01:46 , jacquart&jacaton said...

    Merci,merci et encore merci …

  3. On novembre 16th, 2015 at 01:24 , Cosworth57200 said...

    Il ne faut pas confondre changement de gérant et vente d'une entreprise. Il n'y a donc aucune incompatibilité entre un tel changement a 9 h et la vente plus tard dans la journée.

  4. On novembre 22nd, 2015 at 18:02 , Eagles of Death Metal (EoDM) un soir de Shabbat au Ba-Ta-Clan : que penser de ce signe ? | le blog des 2 témoins de l'apocalypse said...

    [...] : Michel Emsalem, propriétaire de l’Hyper Cacher, avait vendu son magasin la veille de l’acte terroriste au cours duquel quatre personnes -enterrées par la suite en [...]

  5. On décembre 8th, 2015 at 17:36 , Attentats de Paris : ce qu’il fallait lire | L'armurerie said...

    [...] récemment vendu le Bataclan » (timesofisrael.com) : et comme pour le 11/09, ou l’Hypercasher, un propriétaire a vendu le tout judicieusement un peu [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home