« Back home

Le film « Noé » est produit par un ex-trafiquant d’armes israélien

INFO PANAMZA. Tandis que la presse occidentale dresse la liste des pays musulmans ayant interdit la sortie du film « Noé », aucun média mainstream n'évoque désormais son producteur qui fut un agent secret au service d'Israël.

Le 26.03.2014 à 14h22

Dernier pays à vouloir censurer le film Noé pour un motif théologique (la non-représentation -prônée dans la majeure partie de l'islam sunnite- des figures prophétiques), l'Indonésie rejoint ainsi une liste comprenant déjà le Qatar, le Bahreïn, le Koweït, les Émirats arabes unis, la Jordanie et l'Égypte.

En France, relayant l'information publiée une semaine auparavant par le Courrier International, le journal Le Monde s'est fait aujourd'hui l'écho d'une telle interdiction, deux semaines avant la sortie nationale du blockbuster américain.

Et il est probable que d'ici le 9 avril, de nombreux médias hexagonaux adoptent, comme à l'accoutumée, l'angle éditorial du Monde.

004

Arnon Milchan  (producteur de L.A. Confidential) et Russell Crowe

Un élément d'information mériterait pourtant d'être évoqué et creusé, notamment en France: la personnalité atypique et le parcours singulier du producteur de Noé (via sa compagnie New Regency). Proche du publicitaire Jacques Séguela et honoré par le Festival de Deauville, l'Israélo-Monégasque Arnon Milchan -qui dispose d'une demeure cossue en région parisienne (Montfort-l'Amaury)- est un ancien agent secret impliqué dans le trafic d'armes et le vol de secrets nucléaires américains au profit du régime de Tel Aviv. Ces faits -autrefois nimbés de mystère et à propos desquels certains n'auraient pas manqué de sortir la carte rhétorique du "complotisme" pour discréditer quiconque les rapportait- ont été confirmés par l'intéressé lui-même dans un documentaire israélien diffusé en novembre dernier et évoqué, pour la première fois en France, par Panamza.

Début mars, le producteur-milliardaire qui a bâti sa fortune en tant qu'intermédiaire dans des contrats d'armements occultes réunissait dans sa maison huppée de Malibu le gratin d'Hollywood afin de célébrer le premier Oscar de sa carrière, décroché à l'âge de 69 ans pour son film 12 years a slave. Invité d'honneur: le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Arnon Milchan est aussi un ami -de longue date- du président Shimon Peres qui dispose par ailleurs du soutien politique d'Avigdor Lieberman, le ministre israélien des Affaires étrangères issu de l'extrême droite (auquel Manuel Valls -éventuel Premier ministre dans quelques jours- a d'ailleurs accordé récemment une entrevue secrète).

HICHAM HAMZA                                                              

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez, dès à présent, les abonnés de Facebook /Twitter/Youtube ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site en effectuant le don de votre choix.

4 responses to Le film « Noé » est produit par un ex-trafiquant d’armes israélien

  1. On mars 26th, 2014 at 22:34 , Parasite said...

    Un grand merci pour cette info…..bonne continuation

  2. On mars 30th, 2014 at 22:44 , Moi said...

    Après avoir visionné ce documentaire, vous réfléchirez à 2 fois avant d'aller donner votre argent à la secte:

    http://www.youtube.com/watch?v=TJ7nwbbIpkc

  3. On mars 31st, 2014 at 17:59 , Ammed said...

    Merci pour cette information très intéressante.

  4. On mai 24th, 2014 at 21:04 , Qayloula said...

    Ce n'est pas étonnant ces gens haissent les Prophétes et les Messagers de Dieu…on n'attend pas de leur part qu'ils donnent une bonne image d'eux…film à fuir et à boycotter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 7 = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home