« Back home

Quand « Retour vers le futur » diabolisait les Arabes

INFO PANAMZA. Célébré aujourd'hui par la presse occidentale, le film "Retour vers le futur" -sorti en 1985- relayait la propagande anti-arabe de la mouvance américano-sioniste. La preuve en images.

Le 21.10.2015 à 23h12

381 millions de dollars récoltés dans le monde pour un budget initial de 19 millions : "Retour vers le futur", premier épisode d'une triologie devenue culte, demeure l'un des films les plus rentables de l'histoire du cinéma.

En ce mercredi 21 octobre 2015, la presse occidentale commémore la saga de science-fiction dont un volet, tourné en 1989, se déroule à cette date. Parmi les dizaines d'articles consacrés au phénomène culturel, aucune n'aborde le contexte géopolitique du tournage. 

Curieuse omission : une séquence du premier épisode –sorti en France le 23 octobre 1985– comporte pourtant une allusion orientée à l'actualité. En présentant sa voiture à remonter le temps, le personnage dénommé Emmett Brown découvre avec horreur l'arrivée de terroristes "libyens" venus se venger : le scientifique leur avait subtilisé du plutonium. En quelques minutes, tout est là : deux hommes patibulaires et censés s'exprimer en arabe, le lance-missile, un fusil d'assaut ainsi que le keffieh rouge -coutume vestimentaire issue de Jordanie et symbole emblématique de la cause palestinienne.

Extrait en français (issu de l'épisode de 1985) et en anglais (en double séquence simultanée) :





La version anglophone originelle contient d'ailleurs deux exclamations anglaises des Libyens (joués par des Américains non-arabes), se plaignant de ce "foutu fusil soviétique" et de cette "foutue bagnole allemande".

Pourquoi avoir choisi spécifiquement des Libyens pour incarner les "bad guys" du film? 

En 1985, la tension entre le président Reagan et la colonel Kadhafi était partiellement motivée par la lente émergence –finalement inoffensive– d'un programme nucléaire militaire en Libye. Plus grave aux yeux de nombreux leaders d'opinion américains : le soutien politique et matériel –y compris clandestin– de Kadhafi envers la cause palestinienne et son porte-parole Yasser Arafat.

Le principal scénariste du film ? Son co-producteur Bob Gale.

Sa particularité? Avoir apposé, en septembre 2009, son patronyme sur une pétition en faveur d'Israël et, plus précisément, du maintien de la participation de Tel Aviv au Festival international du film de Toronto. Rappel : quelques mois plus tôt, environ 1300 Palestiniens avaient été tués durant l'incursion militaire israélienne à Gaza.

Fils de la violoniste Maxine Kippel (figure de la communauté juive et sioniste de St Louis), le producteur Bob Gale est toujours dans la ligne idéologique de son pourvoyeur financier : Brian Roberts, PDG de Comcast (qui détient NBCUniversal, maison-mère du film) ainsi que "proche d'Israël" selon le quotidien juif new-yorkais The Forward.

Déjà, en 1984/1985, le propriétaire d'Universal Studios était un ultra-sioniste de choc, longtemps soupçonné d'être –comme Arnon Milchan– un "agent" officieux d'Israël. Son nom? Lew Wasserman.

HICHAM HAMZA

Bonus : fans de "Retour vers le futur", les amateurs anglophones de vidéos atypiques apprécieront de découvrir l'ovni audiovisuel ci-dessous (plus de 700 000 visionnages depuis juillet). Un groupe de jeunes vidéastes américains, héritiers du mouvement New Age, inspirés par le bloggeur Jake Kotze et réunis sous la bannière du "synchromysticisme", prétendent que le film aurait "prédit" – à son insu– le 11-Septembre. La séquence des "terroristes musulmans" y est évidemment survalorisée.



Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

10 responses to Quand « Retour vers le futur » diabolisait les Arabes

  1. On octobre 22nd, 2015 at 11:01 , Domino said...

    C'est courant. Même les adaptations d'Agatha Christie y sont passées, on y insère des personnages d'arabes repoussants et méchants, alors qu'Agatha aimait beaucoup le moyen-orient et ses habitants. (Rendez-vous avec la mort, ou Christmas Pudding).

  2. On octobre 22nd, 2015 at 13:57 , indifferencia said...

    A mettre en perspective avec un feuilleton egyptien, qui lorsqu'il avait mis en scène des Juifs jouant les "bad guys", G. bush (le président des Etats-Unis !!!!) avait immédiatement appelé Moubarak pour se plaindre du supposé l'antisémitisme du film. Et quand un sioniste (sayan de surcroît) réalise un film anti-arabe, c'est silence radio. Aujourd'hui c'est "Homeland" qui a pris le relais dans la diabolisation anti-arabe.

  3. On octobre 22nd, 2015 at 15:09 , Le film aux relents passablement islamophobes Retour vers le Futur avait-il annoncé le 11 Septembre ? - 999SPIRITUS said...

    […] la date de Retour vers le futur du film éponyme, cette trilogie altanto-sionisto-compatible aux relents islamophobes et anti-Khadafi qui fait encore rêver, 30 ans après, les grands médias alignés directement sur […]

  4. On octobre 22nd, 2015 at 18:35 , nbz said...

    Je vous invite à visionner le documentaire quebecois déjà sorti il y a longteps ,intitulé "hollywood et les arabes" notamment un succulent passage du film delta force avec chuck norris où un avion est détourné par des terroristes palestiniens

    Avec comme réalisateur un certain Menahem Golan activiste dans le domaine,je vous laisse en juger par vous-même, retour vers le futur c'est du pipi de chat à côté de sa propagande sioniste..

    https://www.youtube.com/watch?v=TJ7nwbbIpkc

  5. On octobre 22nd, 2015 at 18:42 , Mesmar said...

    Avant les musulmans arabes, il y avait les Allemands, les Japonais, les Viets, ensuite les Russes communistes. Mais dans le film le plus pro-sioniste jusqu'à aujourd'hui c'est Z WORLD WAR (de Marc Forster sorti en 2013 avec Brad Pute.. Euhh Pitt …) Cette histoire rocambolesque d'un virus qui anéantit l'humanité en la rendant zombie. Miracle : le seul vaccin anti virus se trouve où ?…. En ISRAËL !!! Ô miracle des miracles c'est Dieu en personne qui l'a décidé ! Ô peuple élu adoré !!! Cerise sur le gâteau d'un antisémitisme virulent anti-palestinien et anti-arabe (je dis cela parce que très peu de gens savent que les Juifs sionistes qui ont colonisé la Palestine sont tous des Khazars, biolorusses convertis au judaïsme en masse, donc qui ne sont pas hébreux, donc pas sémites. Finalement, c'est eux les antisémites dans l'histoire) : lsraël se trouve protégé par un mur de tous les zombies qui l'entourent et qui veulent manger de l'Israélien. Chouette non ? Toute l'humanité est infectée sauf le peuple élu qui va sauver le monde et les hommes. Tiens ! Ça me rappelle l'autre navet INDEPENDANCE DAY où c'est un juif intello (joue miraculeusement par un juif – Jeff Goldblum -… Ah Hollywood et les racialistes sionistes qui le gouvernent !!) qui sauvera l'humanité, secondé bien sûr par un descendant d'esclaves…).

    Que foutent les milliardaires musulmans pour contrer cette propagande hollywoodienne et montrer le vrai visage sioniste ?

    Il faut tout de même saluer le seul film qui défend les musulmans et qui nous vient d'Inde MY NAME IS KHAN de Karan Johar sorti en 2010 où un autiste Indien musulman, vivant aux États-Unis, parcourt le pays pour aller rencontrer le président pour lui dire qu'il n'est pas terroriste, cela suite au neutre de son beau-fils tué par des américains racistes alors qu'il n'était pas musulman. Avec la star indienne Sharukh Khan (musulman dans la vraie vie) et Kajol (hindoue) qui joue son épouse et mère de la victime).

    Le seul film qui défend les musulmans vient d'Inde. Et que foutent les autres musulmans ? RIEN.

  6. On octobre 22nd, 2015 at 20:30 , jha said...

    Faut dire que les arabes sont en bonne compagnie….

    Hollywood dépeint les russes et les chinois comme des criminels cruels et sans pitié…les français comme des tapettes bons qu'à faire la cuisine…les allemands comme des brutes……ET les anglo-saxons (wasp) comme les 'alpha male' toujours segondés par le petit juif trés,trés,trés intelligent.

    Tout le monde se souvient dans les années 1950-60-70 des westerns où l'on voyait des 'sauvages' indiens scalper ces pauvres cowboys…alors qu'en réalité le peuple Amerindien a subi un génocide…

    Hollywood est une machine à laver le cerveau…Ils sont capables de faire que le bien devienne le mal et le mal devienne le bien…

    Faudrait peut être faire une série,un film du Talmud…

     

  7. On octobre 23rd, 2015 at 19:44 , BlueMan said...

    J'ai traduit et sous-titré en FRANÇAIS la vidéo sur la prédiction des attentats du 11 Septembre par le film "Retour vers le futur" : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8104

  8. On octobre 26th, 2015 at 20:08 , Mesmar said...

    @nbz : le documentaire que vous citez n'est pas québécois mais américain car la culture journalistique du documentaire et du grand reportage n'existe pas au Québec car j'y vis. Le documentaire sur Hollywood et les Arabes a été réalisé par un professeur universitaire américain d'origine arabe nommé Jack Shaheen. Tous les grands reportages qui passent à la télévision québécoise sont étrangers.

  9. On octobre 29th, 2015 at 08:59 , alan horus said...

    Petite image subliminale passée inarperçue, back to the future c'est bien un film mettant en scene un vieux prof gaga et un ado de 13 14 ans, et bien ce n'est pas par hasard.

    https://www.facebook.com/xrayultra/videos/766938216690738/

    car outre les allusion au 11 septembre avant l'heure, ce film est, tout comme chatlie et la chocolatrie, un film glorifiant la pedophilie.

  10. On juillet 3rd, 2016 at 20:29 , Fred said...

    Pour vous le van des terroristes n’a pas changé??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 1 = 4

« Back home