» Panamza célébré par des anarchistes espagnols et un Youtubeur algérien
« Back home

Panamza célébré par des anarchistes espagnols et un Youtubeur algérien

Du journalisme d'investigation qui rassemble au-delà des frontières. Après une écologiste américaine et un militant chrétien, des activistes de la gauche révolutionnaire espagnole et un patriote algérien ont exprimé leur soutien au site Panamza.

Le 20.07.2018 à 16h33

Voilà de quoi troubler et court-circuiter les neurones des "antifas" français du camp Besancenot et des Algériens (tendance "beurgeois" ou "notable-en-devenir") alignés sur Marwan Muhammad ou le Parti des Indigènes de la République.

celeb

Mardi 17 juillet, le site emblématique de la gauche anticapitaliste espagnole –fondé en 2000– a fait l'éloge de Panamza et de son fondateur. La cause de cet engouement : les enquêtes de Panamza relatives au mystérieux attentat de Barcelone commis en août 2017.

En clair : les rédacteurs de l'extrême-gauche ibérique, conscients de la réalité du terrorisme sous faux drapeau de fabrication israélienne, ont salué le "grand travail" de l'auteur de ces lignes sur les attentats en général et celui de Barcelone en particulier.

Mes trois principaux articles sur le sujet : 

*Barcelone : des touristes juifs sauvés grâce à un « Israélien » 

*Barcelone : la police locale est « formée » par le Mossad

*Barcelone : la police est liée à l’extrême droite juive

Double rappel :

*un militant chrétien, dénommé Éric Montana, avait récemment publié sur Facebook un bel hommage à Panamza.

*en 2017, ce fut Cynthia McKinney, ex-candidate du Green Party à l'élection présidentielle américaine de 2008, qui avait félicité – à travers un ouvrage supervisé par le prestigieux intellectuel Noam Chomsky- le travail de Panamza sur l'attentat contre Charlie Hebdo.

Deux jours après des anars d'Espagne, c'est au tour d'un Youtubeur et patriote algérien, surnommé Riad Nemesis, de publier son chaleureux plaidoyer en faveur de Panamza.



Bonne nouvelle illustrée par ces exemples divers : les chiens de garde du sionisme ou de "l'État profond" et les hyènes anti-Panamza (caractérisées par leurs ricanements sur le thème du "complotisme") perdent -doucement mais sûrement- du terrain.

 SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA !

« Back home