« Back home

Affaire Charlie : la vidéo de Manuel Valls en compagnie de Meyer Habib a été censurée

Une vidéo soulignant la présence étrange sur les lieux, quatre heures après l'attentat contre Charlie Hebdo, de l'ultra-sioniste Meyer Habib accompagnant le Premier ministre a été mystérieusement retirée du web. Trop tard : Panamza avait sauvegardé une copie.

Le 19.08.2015 à 21h09

Souvenez-vous : le 20 mai, Panamza publiait l'information suivante : 

ATTENTAT CONTRE CHARLIE HEBDO : L'ÉTRANGE PRÉSENCE DISCRÈTE DE MEYER HABIB AUX CÔTÉS DE MANUEL VALLS.

Le 7 janvier, en milieu d'après-midi, Manuel Valls s'était rendu devant les locaux de Charlie Hebdo, quelques heures après l'attentat.

Curieuse anomalie : entouré du préfet de police et de gardes du corps, le Premier ministre était accompagné – à distance- du Franco-Israélien Meyer Habib, député UDI, militant ultra-sioniste et ami intime du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou {http://panamza.com/9183}.

11154899_535424669931567_653518603669491508_o

Des images de l'arrivée de Manuel Valls, capturées par BFM TV et diffusées en direct, illustrent la présence discrète -et incongrue- de Meyer Habib {https://youtu.be/GPVnkF6hj2Ihttps://youtu.be/4KStG_VXi0c}. 

Quadruple rappel : les deux hommes n'appartiennent pas au même parti; Habib n'entretenait aucune proximité connue avec l'équipe de Charlie Hebdo; Habib n'est pas député de la circonscription où s'est déroulé l'acte terroriste; l'attentat de l'Hyper Cacher -dont les victimes seront enterrées en Israël- n'aura lieu que deux jours plus tard.

Point-clé : quelques heures après l'attentat contre Charlie Hebdo, Habib publia un communiqué pour faire le lien entre les terroristes et la reconnaissance de l'État palestinien par le Parlement français {http://panamza.com/asg}.

Le 11 janvier, sur son compte Facebook, Habib affirma également avoir été en contact permanent, "depuis le début des événements", avec Netanyahou. Le soir même, à la Grande synagogue de Paris, Habib assura la traduction du discours de Netanyahou {http://panamza.com/ashhttp://panamza.com/10028}.

Pour en savoir plus sur les nombreuses zones d'ombre des attentats de janvier, (re)découvrez le dossier Panamza à ce sujet {http://www.panamza.com/charlies}.

****************************

Aujourd'hui, mercredi 19 août, quiconque voudra consulter sur Youtube la première vidéo -la plus explicite- à ce sujet cliquera sur un lien renvoyant vers une page vide.

videocens

Mise en ligne sur Youtube -dès le 7 janvier- par un internaute sous le titre "Fusillade Charlie Hebdo : meyer habib et valls sur les lieux du murder" et toujours consultable fin mai -lors de sa divulgation par Panamza, la vidéo a désormais disparu sans explication.

Deux hypothèses : 

* La censure : un tiers a signalé l'utilisation de ces images à BFM TV, la chaîne filmée par l'internaute en direct (à 15h48, quatre heures après l'attentat) depuis son smartphone. L'antenne –bientôt possédée par Patrick Drahi, milliardaire "sioniste" résident en Israël– aurait alors décidé d'intervenir auprès de Youtube.

* L'autocensure : éventuel sympathisant de Meyer Habib (au vu du titre presque factuel de sa vidéo par ailleurs dénuée -dans la partie description- de toute critique à l'encontre du député), l'internaute ayant mis son document en ligne l'a lui-même retiré après le buzz suscité par l'exposition de Panamza. Un indice penche en faveur de cette hypothèse : l'auteur de cette vidéo l'avait initialement relayée sur le populaire forum jeuxvideos.com avant de supprimer également son propre compte comme en atteste le cache Google.

Dans tous les cas, un fait demeure certain : ces images -récemment retirées- étaient confortablement en ligne durant plus de quatre mois.

Un étrange tandem

La vidéo est désormais consultable ici même, sur le lien suivant :

 Fusillade Charlie Hebdo- Manuel valls et meyer Habib sur les lieux du murder

Par ailleurs, dans un autre document vidéo capturé par une agence de presse italienne, on peut également discerner (de 0'10 à à 0'40 puis de 0'48 à 0'55) Meyer Habib, d'abord présent juste derrière Manuel Valls (lorsque le cortège du Premier ministre débarque rue Nicolas Appert) avant de sembler garder ses distances face aux nombreuses caméras présentes.

Présent sur les lieux, le journaliste Djilali Belaid de l'AFP avait sobrement signalé –via Twitter– la présence de Meyer Habib, ce qui ne manqua pas d'étonner – à juste titre- l'une de ses followers.

belaid

Meyer Habib n'est pas un député comme les autres : ancien militant d'un groupuscule ultra-sioniste dénommé Bétar et ami intime du Premier ministre Benyamin Netanyahou, le Franco-Israélien n'hésite pas à faire pression sur la police française pour demander la "levée immédiate de la garde à vue" de deux juifs soupçonnés d'avoir agressé deux concitoyens musulmans.

Il était déjà physiquement très proche de Manuel Valls lors d'une démonstration de force pro-israélienne, organisée au Trocadéro en mars 2014 sous couvert de lutte contre l'antisémitisme.

B99zJ2QIgAE6kOL

Alors ministre de l'Intérieur, Valls avait affirmé, comme l'avait rapporté Panamza présent sur les lieux, que "les juifs de France sont à l'avant-garde de la République et de nos valeurs".

valls-trocadero

Dans les heures qui ont suivi l'attentat du 7 janvier, Habib a été particulièrement prompt à tenir un discours belliciste : 

Nous sommes dans une troisième guerre mondiale contre le djihadisme. C'est seulement le commencement.  La République française doit se réveiller.

Ils sont en train d'égorger la France. Combattre le djihadisme doit désormais devenir une cause nationale.

Il ne s'agit pas d'un incident isolé mais plutôt d'une guerre mondiale contre l'Occident.

 Il n'a d'ailleurs pas hésité à diaboliser au passage la cause palestinienne.

'On a tué Charlie Hebdo', ont proclamé les islamistes armés après avoir pris 12 vies ce matin.

Demain, si l'importation du conflit israélo-palestinien continue d'être favorisée en France par des textes comme celui de la résolution de reconnaissance unilatérale de la Palestine, et si les mesures législatives contre les terroristes ne sont pas plus téméraires, ils crieront 'On a tué la France'.

Cerise sur le gâteau : Habib est intervenu, le soir de l'attentat, sur une chaîne d'information israélienne pour comparer l'attentat aux évènements du 11-Septembre, ce qui ne manque pas de piquant au regard de l'implication du régime de Tel Aviv -et notamment celle de son ami Netanyahou– dans l'opération imputée à Al Qaïda. 

habib911

Outre BFM TV et l'agence italienne, un autre média a capturé des images du député ce jour-là. Le reporter de Russia Today a planté sa caméra sur le boulevard Richard Lenoir, non loin de l'Allée verte menant aux locaux de Charlie Hebdo. Habib apparaît avec son garde du corps à deux reprises (2h14 et surtout 2h54/55) avant de remonter dans une voiture noire dans laquelle sont déjà installés d'autres passagers non identifiables.

Un détail pour conclure : le cortège de Manuel Valls s'éloigne -à la fin du direct de BFM TV- en direction de l'entrée d'un local possédé par Geoffroy Sciard -un homme issu d'une famille implantée dans des réseaux mêlant services secrets militaires, clan Dassault et mouvance radicale israélienne. Ce fut depuis le toit de Sciard qu'un obscur "ouvrier polonais" avait filmé avec désinvolture la revendication "On a vengé le prophète Mohammed!" prononcée par l'homme cagoulé censé être Chérif Kouachi.

Mais ceci constitue un autre chapitre opaque -à élucider- de l'affaire Charlie

HICHAM HAMZA

Bonus : pour en savoir plus sur l'affaire Charlie, consultez le dossier de Panamza.

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant d'un site de plus en plus en danger.

Abonnez-vous ou faites un don ici pour renforcer le seul média menacé par le gouvernement !

7 responses to Affaire Charlie : la vidéo de Manuel Valls en compagnie de Meyer Habib a été censurée

  1. On août 19th, 2015 at 22:34 , popo said...

    Allez, je sauve la page avant qu'elle ne soit censurée et que ce site ne disparaisse pour encouragement au terrorisme.

    Ne pas oublier downloadhelper ou des sites comme

    http://telecharger-videos-youtube.com/ pour sauvegarder des vidéos.

  2. On août 19th, 2015 at 23:22 , P Mehdi B said...

    Russian Today, dans la guerre que se livre américains et russes en France, nous offre une transmission vidéo en temps réel de l'Attentat à Charlie Hebdo à cette adresse

    https://www.youtube.com/watch?v=vmMYRS6PwSM

     

  3. On août 20th, 2015 at 11:15 , queniartpascal said...

    de droite comme de gauche tous des suceuses de sionistes

  4. On août 20th, 2015 at 19:27 , Arrière garde said...

    Ça sent le phosphore blanc, mais chut !

  5. On août 20th, 2015 at 19:34 , Alane Alibi said...

    Celui qui fait dans le faux, faux diamants, peut-il faire dans les faux attentats ? Menteur, fourbe et terroriste le gras du bide ?

  6. On août 20th, 2015 at 19:55 , Azophi said...

    Bonjour Hicham Hamza, est ce que vous avez fait le lien entre charlie hebdo et la CIA? Comme vous l'avez remarqué le redacteur en chef de charlie hebdo Gérard Biard à été invité à Washington par l'association Freedom House mais ce que vous ne dites pas c'est que le directeur du freedom house en 2003 à été directeur de la CIA de 1993 à 1995, parmis les membres de cette organisation il y a Zbigniew Brzeziński, Samuel Huntington (le choc des civilisations), Donald Rumsfeld, Paul Wolfowitz (président de la banque mondial entre 2005 et 2007). Le Freedom house est financé par la fondation open society de George Soros et elle est aussi financé par le gouvernement des états unis via l'organisation National Endowment for Democracy qui est une officine de la CIA ainsi que par le département d'état américain. L'actuel président du freedom house Peter Ackerman est membre du conseil d'administration du Council on Foreign Relations (CFR). Dans le reportage de Manon Loizeau "Etats-Unis à la conquête de l'Est", le président du Freedom House Ukraine fait une révélation sur le rôle de la CIA entre 31.50 et 33.30 https://www.youtube.com/watch?v=1zUg9NrkcAQ

  7. On août 20th, 2015 at 22:23 , Trimo said...

    Bonjour à tous

    En visionnant quelques vidéos sur You Tube, en rapport avec les attaques du 7 janvier 2015, je ne sais pas pourquoi mais à un moment donné, mon regard s'est focalisé sur un détail. Comme il m'a intrigué, j'ai préféré revisionner des extraits d'informations, afin d'être sur de ne pas commettre d'erreur d'interprétation. Durant ce travail d'analyse, j'ai finalement constaté qu'il y avait non pas un mais 3 éléments troublants.

    Comme personne n'en a fait l'écho et qu'en plus, je ne suis pas un spécialiste en la matière, il m'a semblé normal, pour un citoyen qui essaye de comprendre l'incompréhensible, de les soumettre à Panamza. Cela permettra, peut-être, d'éclaircir le mystère autour de ces 3 détails.

    Alors, d'après les médias, le défunt Ahmed Merabet faisait partie de brigade de VTT du commissariat du 11éme arrondissement.Nous savons aussi qu'un mystérieux riverain aurait filmé la scène de l'exécution du policier et qu'il s'est ensuite précipité sur son ordinateur pour la poster en ligne. Eh bien, grâce aux images fournies par sa pièce à conviction, chacun pourra vérifier, par lui-même, ce qui va suivre.

    Après la fuite des assaillants, quelques images de plusieurs policiers rassemblaient autour de leur collègue, allongé sur le trottoir, ont été diffusé au public. L'un d'entre eux faisait, justement, parti de cette fameuse brigade de VTT et malgré l'absence de danger, à ce moment précis, celui-ci portait quand même un casque sur sa tête. Pourquoi Ahmed Merabet, lui, ne portait-il pas son casque de protection lorsqu'il s'est effondré sur le trottoir ??? L'aurait-il ôté avant de passer à l'action ??? Pour une situation ou le danger était réel, ça paraît impensable.

    Aussi, quand les médias ont rapporté qu'Ahmed Merabet avait tiré en direction des assaillants, qui étaient, je le rappelle, à bord d'une C3 en mouvement, et qu'en retour, celui-ci s'est pris une balle en "pleine jambe", normalement, en s'écroulant sur le trottoir, son arme de service n'aurait-elle pas dû se trouver dans l'une de ses mains ou si elle est tombé à terre, se trouver à proximité de lui ??? Or, selon la pièce à conviction (vidéo du riverain), lorsque l'un des terroristes encagoulés s'est dirigé vers Ahmed Mérabet, avant qu'il ne l'exécute à bout portant puis tout de suite après son exécution, on n'aperçoit pas son arme de service dans sa main, ni à côté de son corps !!! La question est donc, ou est passée son pistolet s'il en a fait usage ???

    Enfin, le dernier détail à traité concerne la tenu vestimentaire de la victime. Les policiers de la brigade de VTT de Paris sont équipés de protection individuelle spécifique. Pour savoir à quoi ressemble ces équipements, il suffit tout simplement de revoir la couverture médiatique de l'attaque contre Charlie Hebdo. En observant, attentivement, certaines de ces images, vous remarquerez la présence de 4 anneaux réfléchissants sur le bas de leurs pantalons. Comment se fait-il donc, qu'on n'aperçoit pas ce détail sur celui d'Ahmed Merabet ??? Ne faisait-il pas partie de la  brigade VTT du commissariat du 11éme arrondissement ???

    Merci

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


5 + = 7

« Back home