« Back home

Michel Boujenah veut « combattre » tout journaliste critiquant l’armée israélienne

INFO PANAMZA. Lors d'un débat organisé par une association juive, le comédien Michel Boujenah a accusé le chroniqueur Aymeric Caron d'avoir tenu des « propos antisémites » en raison de sa critique de l'armée israélienne. La preuve en images.

Le 15.08.2014 , mis à jour le 11.07.2017

***

Mise à jour du 11.07.2017 : tandis que de plus en plus de voix s'expriment en Tunisie pour désigner Michel Boujenah persona non grata au festival de Carthage (le 19 juillet) en raison de son engagement pro-israélien, la presse française continue, à l'instar de l'hebdomadaire Le Point, d'édulcorer cette prise de position de la part de l'autoproclamé "militant de la paix" qui, le 17 juin, participait encore -aux côtés de l'animateur Arthur et de l'extrémiste sioniste Arié Bensemhoun– à la soirée du Magen David Adom France, service d'urgence israélien accusé d'avoir rejeté tout don de sang en provenance d'Ethiopiens.

mda



***

Le 30 avril 2014, un débat atypique était organisé au Salon du Livre et de la Presse de Genève. Maîtresse de cérémonie: la CICAD, une association juive en lutte "contre l'antisémitisme et l'antisionisme".

2014-08-18_08h04_40

Le groupe a convié trois artistes français présentés comme "engagés" sur ces thématiques : l'humoriste Michel Boujenah, le réalisateur Elie Chouraqui et l'acteur Pascal Elbé.



Panamza vous propose d'apprécier par vous-même la teneur singulière de ce débat au cours duquel Chouraqui -récemment devenu Israélien- se plaint qu'il a du mal à produire son dernier film consacré à la Shoah tandis qu'Elbé (un promoteur d'Israël qui veut "défoncer la gueule" de Dieudonné) revendique le marqueur identitaire juif des fondateurs de SOS Racisme.

Quant à Boujenah, il se signale par un commentaire révélateur de son engagement radical -et méconnu- en faveur du régime de Tel Aviv : à la 49ème minute, l'homme attaque -sans le nommer- Aymeric Caron, accusé d'avoir tenu -quatre jours auparavant- des "propos antisémites" lors de sa critique –contextualisée et décryptée le 28 avril par Panamza– de l'armée israélienne.

Si un antisémite me frappe, ou frappe un de mes enfants, ou l'un d'entre nous, je vais me battre contre lui. Et je vais le dénoncer.

Si un journaliste tient des propos antisémites, comme ça s'est passé à France Télévisions chez Ruquier, il faut le combattre.

Y a pas de doute là-dessus.

En diabolisant le chroniqueur et ex-reporter de guerre qu'est Aymeric Caron, Michel Boujenah s'inscrit ainsi dans une lignée de détracteurs qui comporte désormais le Crif, l'animateur Cyril Hanouna, le paparrazi Jean-Claude Elfassi et le journaliste -responsable du service politique d'I Télé- Michaël Darmon.

En d'autres termes, il s'agit là d'une chasse à l'homme pour des motifs politico-communautaires dont l'enjeu est la liberté d'expression relative aux exactions commises par l'État hébreu.

Les citoyens soucieux du sort de la Palestine et fans de Michel Boujenah apprécieront.

HICHAM HAMZA  

Post-scriptum : dans une interview accordée le 15 juillet 2015 à RTL, Boujenah se plaint d'avoir été professionnellement discriminé en raison de son identité juive et tunisienne. Il y affirme également être "très attaché à Israël" pour des "raisons" spécifiques et non détaillées.

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 



Rejoignez les followers de Facebook/Twitter/Youtube/Dailymotion 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant d'un site de plus en plus en danger.

Abonnez-vous ou faites un don ici pour renforcer le seul média menacé par le gouvernement !



24 responses to Michel Boujenah veut « combattre » tout journaliste critiquant l’armée israélienne

  1. On août 15th, 2014 at 22:40 , rpg said...

    quand elbé dit les prix nobels sont pratiquement tous juifs,il oublient de dire qu'ils subissent une grosse pression du lobbyy sionistes aux us

     

    et cité moi une seule invention qui pourraient servir a tous l'humanité .

  2. On août 15th, 2014 at 22:45 , rpg said...

    http://fonzibrain.wordpress.com/2011/04/07/incroyable-deux-scientfiques-suedois-osent-dire-la-verite-sur-le-probleme-relatif-a-la-sur-attribution-des-prix-nobels-aux-juifs-et-bien-sure-le-monde-sinsurge/

  3. On août 15th, 2014 at 23:08 , Ali Bobo said...

    Et ça,t'en penses quoi ducon ?

    http://www.courrierinternational.com/article/2014/08/13/il-faut-nous-debarrasser-du-hamas

  4. On août 16th, 2014 at 01:57 , jha said...

    http://www.dailymotion.com/video/xrptk3_le-phenomene-herman-rosenblat-un-survivant-de-la-shoah-balance-

    regardez ces 25 minutes et vous comprendrez qu'on n'a aucune chance contre les élus….ils peuvent mettre une balle dans la tête d'un petit Palestinien et vous convaincre que c"est de la légitime défense.

     

  5. On août 16th, 2014 at 02:07 , jha said...

    regardez à 3mn30 dans la vidéo précédente ou madame Rosenblat raconte son histoire de pomme….l'émotion…incroyable.

    Maintenant regardez cela….

    BRAVO MICHEL BOUJNAH يبكي على تونس – YouTube

  6. On août 16th, 2014 at 02:24 , jha said...

    et n'oublions pas que les neo-conservateurs Americains…ou plutot SIONISTE …cela pour rester politiquement correct…par le biais de leur think-tanks déversé une quantité astronomique de propagande anti-Musulmane …à travers le MONDE ENTIER.

    et si on se défend on est antisemite?

  7. On août 16th, 2014 at 10:17 , Sam said...

    Quelqu'un est étonné de la position de Boujenah ? En plus, je n'ai jamais aimé cet humoriste. Sa tête ne m'a jamais inspiré confiance.

  8. On août 16th, 2014 at 11:05 , Michel-zef said...

    Et moi qui croyais quer Michel Boujenah était un vrai Gaulois d'après ce que j'avais vu à la télé avec l'huile d'olive vierge extra de Puget !

    Finalement c'est juste un vrai-faux "provençal" avec Fernandel qui doit se retourner dans sa tombe en voyant son nouveau partenaire.

    Cette huile a finalement un arrière gôut de faux gaulois.

  9. On août 16th, 2014 at 13:34 , goy said...

    elie chouraqui, il gagne plus d'argent en spéculant dans l'immobilier qu'en réalisant des films…

    Pas convaincu du tout par leurs histoires drôles!

  10. On août 16th, 2014 at 19:58 , fbchirbxl said...

    Désolé,  votre titre et votre présentation ne sont pas honnêtes.  Je ne suis pas juif, mais je comprends parfaitement le trouble notamment exprimé par Michel Boujenah, stigmatisé parce que juif et ramené au conflit israélo-palestinien qui n'est pas le sien, et même.  C'est la même perversion qui ramène un musulman sans problèmes aux jihadistes et autres terroristes.  Imaginez aussi nos sentiments,  vos sentiments si dans tout ce qui a été dit vous remplaciez le mot juif par arabe ou musulman. 

  11. On août 16th, 2014 at 20:38 , en passant said...

    tout est dans le titre!

    Un député britannique donne un cours d’histoire à un auditeur juif

     https://www.youtube.com/watch?v=hR0G_UEzvNQ

  12. On août 16th, 2014 at 20:39 , Caspero said...

    Ce sont les anti-.. et les autres anti-anti-.. qui creusent la tombe de l'humanté à laquelle ils semblent tant aspirer … J'appelle cela la "haine paranoïde" qui consiste à haïr par peur et cette peur n'étant que l'expression d'une angoisse existentielle d'un autre âge.

    Pour reprendre la fameuse peur de l'anti-sémitisme, j'ai une question : "en quoi certains juifs pourraient-ils déclencher ce rejet eux-même?" ….

    On est à l'ère de la stigmatisation médiatique permanente : xénophobie, antisémitisme, anti-arabe, anti-musulman, anti-chrétien, anti-occidental, anti-black, anti-blanc, antigone … (zut ça m'a échappé) … et "on" s'amuse à cataloguer ainsi les gens poour créer des frontières sensibles là où il serait tellement facile de laisser pousser la concorde. Cherchez l'erreur mais c'est vrai que si c'est 'dieu' qui a fait des promesses historiques, alors, finalement, on est très mal barrés … (au fait dieu a dit quoi à qui qui l'a écrit comment et pourquoi? ….. mais ça c'est une autre histoire)

  13. On août 16th, 2014 at 20:46 , jha said...

    à faire deguster aux sionistes hypocrites et menteurs…avec un peu d'huile d'olive…

    Croah.fr

     

    Citations provenant des principales personnalités historiques sionistes, exprimant sans masque, le programme sioniste de génocide des palestiniens :

    « Nous devons expulser les arabes et prendre leur place »

    David Ben Gurion 1937, futur premier ministre d’Israël

     

    « Nous devons tuer tous les palestiniens à moins qu’ils ne soient résignés à vivre en tant qu’esclaves »

    Président Heilbrun, du comité pour la réélection du général Shlomo Lehat, maire de Tel-Aviv, octobre 1987

     

    « Nous devons utiliser la terreur, les assassinats, l’intimidation, la confiscation des terres et l’arrêt de tous les programmes sociaux afin de débarrasser la Galilée de sa population arabe »

    Israël Koenig, « The Koenig memorandum »

     

    « La seule solution est Eretz Israel (Grand Israël), ou au moins Eretz Israel Ouest (toutes les terres à l’ouest du Jourdain), sans les arabes. Il n’y a pas de place pour un compromis sur ce point. Nous ne devons pas laisser un seul village, pas une seule tribu »

    Joseph Weitz, directeur du Fond national juif, 1973

     

    « Une terre sans peuple avec un peuple sans terre »

    Israel Zangwill (propagandiste sioniste), il y a environ cent ans

     

    « A l’étranger nous sommes habitués à croire qu’Israël est presque vide ; que rien n’y pousse et celui qui veut acheter de la terre peut aller là-bas acheter les terres qu’il désire. En réalité, la situation n’est pas ainsi. Dans ce pays, il est difficile de trouver une terre cultivable qui ne soit déjà cultivée »

    Après avoir visité la Palestine en 1891, l’essayiste hébreu Achad Ha-Am a commenté cela

     

    « Comment pourrions-nous rendre les territoires occupés ? Il n’y a personne à qui les rendre »

    Golda Meir, premier ministre d’Israël, 8 mars 1969

     

    « Il n’y a jamais rien eu de tel puisque les palestiniens n’ont jamais existé »

    Golda Meir, premier ministre israélien, 15 juin 1969

     

    « Les palestiniens » seront écrasés comme des sauterelles … leurs têtes éclatés contre les rochers et les murs »

    Yitzhak Shamir, premier ministre israélien, 1er avril 1988

     

    « Le sang juif et le sang des « goys » (non-juifs) ne sont pas les mêmes »

    Le rabbin israélien Yitzhak Ginsburg, concluant que tuer n’est pas un crime si les victimes ne sont pas juives. Jerusalem Post, 19 juin 1989

     

    « Chasser la population pauvre (les arabes) au-delà de la frontière en lui refusant du travail. Le processus d’expropriation et de déplacement des pauvres doit être mené discrètement et avec circonspection »

    Théodore Herzl, fondateur de l’Organisation sioniste mondiale, note du 12 juin 1895

     

    Description par Rabin de la conquête de Lydda, après l’achèvement du plan Dalet. « Nous réduirons la population arabe à une communauté de coupeurs de bois et de serveurs ».

    Uri Lubrani, conseiller spécial aux Affaires arabes de Ben Gurion, 1960, tiré de « The Arabs in Israel » par Sabri Jiryias

     

    « Les palestiniens sont comme les crocodiles, plus vous leur donnez de viande, plus ils en veulent … »

    Ehud Barak, premier ministre israélien, 28 août 2000, Jerusalem post du 30 août 2000

     

    « Les palestiniens sont des bêtes qui marchent sur deux jambes »

    Menahem Begin, discours à la Knesset, cité dans Amnon Kapeliouk, « Begin and the beast » «(Begin et les bêtes), New Statesman, 25 juin 1982

     

    « Il y a une énorme différence entre nous (les juifs), et nos ennemis. Pas seulement dans la capacité, mais dans la morale, la culture, le caractère sacré de la vie et la conscience. Ils sont nos voisins ici, mais c’est comme si à quelques centaines de mètres, il y avait un peuple qui n’appartenait pas à notre continent, à notre monde, qui appartenait véritablement à une autre galaxie »

    Président israélien Moshe Katsav, Jerusalem Post, 10 mai 2001

     

    « Nous devons tout faire pour nous assurer qu’ils (les palestiniens) ne reviennent pas » … « Les vieux mourront et les jeunes oublieront »

    David Ben Gurion, journal du 18 juillet 1948

     

    « Lorsque nous aurons colonisé le pays, il ne restera plus aux arabes que de tourner en rond comme des cafards drogués dans une bouteille »

    Raphael Eitan, chef d’Etat major des forces de défense israéliennes (Tsahal), New york Times, 14 avril 1983

     

    « La thèse d’un danger d’un génocide qui nous menaçait en juin 67 et qu’Israêl se battait pour son existence physique était seulement du bluff, créé et développé après la guerre »

    Général Matityaha Pelet, Ha’aretz, 19 mars 1972

     

    « C’est le devoir des leaders israéliens d’expliquer à l’opinion publique, clairement et courageusement, un certain nombre de faits qui ont été oubliés avec le temps. Le premier de ces faits, c’est qu’il n’y a pas de sionisme, de colonisation ou d’Etat juif, sans l’éviction des arabes et l’expropriation de leurs terres »

    Yoram Bar Poreht, Yediot Aahronot, 12 juillet 1972

     

    « La population doit se préparer à la guerre, mais il revient à l’armée israélienne de poursuivre le combat avec l’objectif ultime qui est la création de l’Empire israélien »

    Moshe Dayan, ministre israélien de la défense et des affaires étrangères, 12 février 1952 Radio Israel

     

    « Des villages juifs ont été construits à la place des villages arabes. Vous ne connaissez pas le nom de ces villages et je ne vous le reproche pas, car les livres de géographie n’existent plus. Et non seulement les livres, mais les villages n’existent plus. Nahahal a remplacé Mahahul, le Kibbutz Gevat a remplacé Jubta, le Kibbutz Sarid a remplacé Hanifas et Kafr Yehoushua celle de tel Shaman. Il n’y a pas un seul endroit dans ce pays qui n’a pas une ancienne population arabe »

    Moshe Dayan, discours au Technion, Haifa, repris dans Ha’aretz, 4 avril 1969

     

    « … si les gens s’habituent à cette donnée et que nous soyons réellement obligés d’accepter le retour des réfugiés, il pourrait être difficile pour nous, quand nous seront confrontés à des hordes de plaignants, de convaincre le monde qu’ils ne vivaient pas tous sur le territoire israélien. Quoi qu’il arrive, il serait souhaitable de réduire au minimum leur nombre … sinon »

    Arthur Lourie, responsable israélien, dans une lettre à Walter Eytan, directeur général du ministère des affaires étrangères israélien (ISA FM 2564/22). D’après Benny Morris, « Naissance du problème des réfugiés palestiniens 1947-49 », p. 297

     

    « Une réconciliation volontaire avec les arabes est hors de question, que ce soit maintenant ou dans le futur. Si vous souhaitez coloniser un pays dans lequel une population vit déjà, vous devez fournir une armée pour le pays ou trouver quelque riche personne ou bienfaiteur qui vous la fournirait. Sinon, abandonnez la colonisation, parce que sans une force armée, qui rendrait physiquement impossible toute tentative de détruire ou d’empêcher cette colonisation, la colonisation sera impossible, pas difficile, pas dangereuse, mais IMPOSSIBLE. Le sionisme est une aventure de colonisation et c’est pour cela qu’elle est dépendante d’une force armée. Il est important … de parler hébreu, mais malheureusement, il est encore plus important d’être capable de tirer, ou bien je termine le jeu de la colonisation »

    Vladimir Jabotinsky, fondateur du sionisme révisioniste (précurseur du likoud), Le Mur de fer, 1923

     

    « La colonisation sioniste doit être exécutée contre la volonté de la population autochtone. C’est pourquoi cette colonisation doit continuer seulement sous la protection d’une puissance indépendante de la population locale, tel un mur de fer capable de résister à la pression de la population locale. Ceci est notre politique à l’égard des arabes »

    Vladimir Jabotinsky, Le Mur de fer, 1923

     

    « Entre nous soit dit, il doit être clair qu’il n’y a pas de place pour deux peuples dans ce pays. Nous n’atteindrons pas notre but si les arabes sont dans ce pays. Il n’y a pas d’autres possibilités que de transférer les arabes d’ici vers les pays voisins – tous. Pas un seul village, pas une seule tribu ne doit rester

    Joseph Weitz, chef du département colonisation de l’Agence juive en 1940, tiré de « A solution to the refugee problem »

     

    « Israël aurait dû exploiter la répression des manifestations en Chine lorsque l’attention du monde s’est focalisée sur ce pays, pour mettre à exécution des expulsions massives parmi les arabes des territoires »

    Benyamin Netanyahu, alors député israélien au ministère des affaires étrangères, ancien premier ministre d’Israël, s’exprimant devant des étudiants à l’université de Bar Ilan, tiré du journal israélien « Hotam », du 24 novembre 1989

     

    « A-t-on vu un seul peuple abandonner son territoire de sa propre volonté ? De la même façon, les arabes de Palestine n’abandonneront pas leur souveraineté sans l’usage de la violence »

    Vladimir Jabotinsky (fondateur et partisan des organisations terroristes sionistes), cité par Maxime Rodinson dans « Peuple juif ou problème juif » (Jewish people or jewish problem)

     

    « Si j’étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal, nous avons pris leur pays. C’est vrai que Dieu nous l’a promis, mais en quoi cela les concerne ? Notre dieu n’est pas le leur. Il y a eu l’antisémitisme, les nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce de leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : nous avons volé leur pays. Pourquoi devraient-ils l’accepter ? »

    David Ben Gurion, le premier ministre israélien, cité par Nahum Goldman dans le paradoxe juif, p. 121.

     

    « Nous déclarons ouvertement que les arabes n’ont aucun droit de s’établir sur ne serait-ce un seul centimètre du Grand Israël … La force est l’unique chose qu’ils comprennent. Nous devons utiliser la force absolue jusqu’à ce que les palestiniens viennent ramper devant nous »

    Raphael Eitan, chef d’Etat-major des forces de la défense israéliennes. Gad Becker, Yediot Aharonot, 13 avril 1983, New York Times, le 14 avril 1983

     

    « Si l’assemblée générale devait voter par 121 voix contre une le retour aux frontières de l’armistice (frontière d’avant juin 1967), Israël refuserait de se plier à cette décision »

    Aba Aban, ministre israélien des affaires étrangères. New York Times, 9 juin 1967

     

    « Chaque fois que nous faisons quelque chose, vous me dites que l’Amérique fera ceci ou fera cela … Je vais vous dire quelque chose de très clair : Ne vous préoccupez pas de la pression de l’Amérique sur Israël, nous, les juifs, contrôlons l’Amérique, et les américains le savent »

    Le premier ministre israélien Ariel Sharon, 3 octobre 2001, à Shimon Péres, cité sur la radio Kol Yisrael

     

    « Parmi les phénomène politique les plus inquiétants de notre temps, il y a l’émergence, dans l’Etat nouvellement créé d’Israël, d’un parti de la Liberté (Herut), un parti politique très proche, dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et son appel social, des nazis et des partis fascistes. Begin et Yitzhak Shamir qui étaient membres de ce parti sont devenus premiers ministres »

    Albert Einstein. Hana Arendt et d’autres juifs américains célèbres, ont écrit dans le New York Times, pour protester contre la visite en Amérique de Begin, en décembre 1948.

     

    « La carte actuelle de la Palestine a été dessinée sous le mandat britannique. Le peuple juif possède une autre carte que les jeunes et les adultes doivent s’efforcer de mener à bien : celle du Nil à l’Euphrate »

    Ben Gurion

     

    « Nous devons affronter la réalité qu’Israël n’est ni innocent, ni rédempteur. Et que lors de sa création et de son expansion, nous les juifs avons créé ce dont nous avons souffert historiquement : une population de réfugiés dans une diaspora »

    Martin Buber, philosophe juif, s’adressant au premier ministre Ben Gurion, sur le caractère moral de l’Etat d’Israël en faisant référence aux réfugiés arabes en mars 1949.

     

    « Quand nous (disciples du judaïsme prophétique) nous sommes retournés en Palestine … la majorité des juifs, ont préféré apprendre d’Hitler plutôt que de nous »

    Martin Buber, au public de New York. Jewish Newletter, 2 juin 1958

     

    « Le pouvoir légal d’Hitler était basé sur le « décret de loi », qui était voté tout à fait légalement par le Reichstag et qui permettait au Führer et à ses représentants, en langage simple, de faire ce qu’ils voulaient, ou en langage juridique, de publier des décrets ayant pouvoir de loi. Exactement le même type de loi votée par la Knesset (le parlement israélien) juste après la conquête de 1967, accordant au gouvernement israélien, et à ses représentants le pouvoir d’Hitler, qu’ils utilisent de façon hitlérienne »

    Docteur Israel Shahak, président de la Ligue israélienne pour les droits de l’homme et les droits civiques, survivant du camp de concentration de Bergen Belsen, commentant les lois d’urgence de l’armée israélienne suite à la guerre de 1967. Palestine, vol. 12, décembre 1983

     

    « Nous sommes sortis, accompagnés par Ben Gurion. Allon a répété sa question : « Que devons-nous faire avec la population palestinienne ? » Ben Gurion a levé sa main dans un geste qui voulait dire : « Chassez-les » »

    Yitzhak Rabin, version censurée des mémoires de Rabin, publiées dans le New York times, 23 octobre 1979.

     

    Recueil de citations proposé par Mutien

  14. On septembre 4th, 2014 at 13:11 , Anonyme said...

    Tous ces bons Juifs Francais d'origine ARABES, aime plus l'entité sionistes qui à volé la PALESTINE avec la complicité des etats-Unis, de la Grande Bretragne, de la France et de certains pays Arabes et que la France qui leur à tout donné… Ces sionistes n'ont vraiement pas de visages…

  15. On juillet 17th, 2015 at 23:11 , je ne suis pas charlie said...

    C'est la mafia du phosphore blanc qui cherche les médailles en France… Avons nous le droit de rire, ou c'est "antisémite business" ?

  16. On juillet 17th, 2015 at 23:15 , je ne suis pas charlie said...

    Les pauvres, on va les plaindre ?

  17. On juillet 18th, 2015 at 06:55 , jupither6 said...

    c'est grave tous ce que etait dit mais personne ne dit rien c'est normale les palestiniens sont des chretiens et musulmans que dieu les protege!

  18. On juillet 18th, 2015 at 10:49 , Mohamed said...

    Quelle bande de ploucs. ..

  19. On juillet 18th, 2015 at 12:56 , Amalgame-dangereux said...

    Le probléme c'est qu'ils créent l'amalgame anti-sioniste=anti-sémite alors que moi par exemple je n'ai absolument rien contre le peuple juif ce sont des personnes comme moi qui veulent vivre normalement, etc donc cela deviendrait-il de la parano comme le disait le comédien Elie Semoun!

    D'ailleurs il y a des juifs, des israéliens, des rabins qui sont ANTI-SIONNISTES! Donc sont-ils anti-sémites! Voyez- vous c'est aussi simple que ça c'est vraiment ABSURDE!

    Donc ils entretiennent par cette amalgame une tension néfaste et surement dangereuse pour la communauté juive et la population en général!

     

     

     

     

     

  20. On juillet 19th, 2015 at 16:20 , Papou said...

    Laissez-les faire, ils se découvrent petit à petit et le monde saura à quels criminels, bandits, menteurs, fourbes, malhonnêtes et hypocrites, il aura à affronter. Leur plan ce n'est d'exterminer les Palestiniens mais de dominer le monde. La Palestine n'est pas leur terre c'est une Histoire fausse qu'ils servent au monde car ils ne sont pas Hébreux. Ce sont des Khazars convertis au Judaïsme. Tout ce qu'ils racontent est faux. Renseignez-vous ô ceux qui ignorez !

  21. On juillet 20th, 2015 at 12:14 , Amalgame-dangereux said...

    Un courageux juif vs Un stupide sioniste https://www.youtube.com/watch?v=nDt2px41Nj0

  22. On juillet 20th, 2015 at 23:41 , klif said...

    Ce ne sont pas des Francais ce sont des arabes… Boujenah il est née en tunisie, enerico en algerie; etc etc etc … Et devinez quoi il n'aiment ils n'aiment mêmes pas la France qui les accueilli et nourri… ecoutez le machiasse quand il dit qu'il prefere isra… que la France… ils sont multiple visages toujours du coté du plus for pensent ils … Alors que le plus fort est ALLAH…

  23. On juillet 20th, 2015 at 23:52 , klif said...

    Goagen et tous ces islamophobe devraient en prendre de la graine… Il y a (quand Mêmes) un bien pour ce mal qui est fait à l'HUMANITÉ depuis des décénies c'est que toutes ces Or… ne pourront pas dire que ce n'est pas vrai et que ce sont des mensonges il ne pourront que fermer leur gueule comme golnadel devant michel collon sur le plateau de tadei… quan il lui à parler de ben machin… et de sa charte idéologique pour la PALESTINE…

  24. On juillet 13th, 2017 at 16:25 , KHAHLAOUI said...

    excuse MOI  POURQUOI TU PARLES PAS DE LA DAME QUI A ETE JETE ET TUE PAR LA FENETRE PAR UN MALADE MME HALIMI 

     

    IL FAUT EN PARLER JE PENSE 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 3 = 5

« Back home