» Prise d’otages à Paris : le scoop provient d’un ami de Netanyahou
« Back home

Prise d’otages à Paris : le scoop provient d’un ami de Netanyahou

INFO PANAMZA. Mardi, un "forcené" qui évoquait le 11-Septembre, l'affaire Merah et la Palestine a été neutralisé par la police. Le lendemain, une info exclusive était divulguée par un proche du Premier ministre israélien. La preuve en vidéo.

Le 14.06.2018 à 20h33

Une étrange couverture médiatique, a minima.

Mardi 12 juin, un certain "Youssef" (le nom n'a pas été divulgué), originaire du Maroc, aurait séquestré et menacé de tuer avec un couteau et un fusil factice des individus (également non identifiés) dans un immeuble situé au 45 (ou 47) rue des petites écuries à Paris.

Plutôt le 47, si l'on en juge par une photographie de l'approche de la BRI.

La plupart des médias évoquent vaguement que la prise d'otages se serait déroulée aux abords des (anciens) locaux de Mixicom, une agence pub détenue –via Webedia et Fimalac– par l'influent Bilderberg Marc Ladreit de Lacharrière.

Et le jeune homme de 26 ans aurait été interné en psychiatrie à la suite de sa neutralisation.

Fin de l'histoire.

Pas plus de détails concrets -depuis mardi- sur les victimes, le lieu exact et le parcours antérieur du suspect.

Le soir du 12 juin, certains médias (telle la chaîne-gérée-depuis-Israël BFM TV) rapportaient -dans la droite ligne du ministre sioniste de l'Intérieur Gérard Collomb– que l'individu aurait tenu des propos incohérents relatifs, pêle-mêle, au 11-Septembre, la Syrie, l'Iran, la Palestine ainsi que les affaires Théo, Merah et Maëlys…

Dès le lendemain, surprise, surprise. 

 

ECURIES

Un homme lié -politiquement et amicalement- à Benyamin Netanyahou a diffusé un scoop…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés

Se connecter S’abonner

« Back home