» Cambriolage « antisémite » : la victime présumée est un vieil ami du ministre de l’Intérieur
« Back home

Cambriolage « antisémite » : la victime présumée est un vieil ami du ministre de l’Intérieur

INFO PANAMZA. Roger Pinto, militant ultrasioniste lié à l'ambassade d'Israël qui déclare avoir été agressé et cambriolé par «trois jeunes gens de race noire», a voyagé en Israël avec Gérard Collomb. Dès 1981. La preuve en vidéo.

Le 17.04.2018 à 22h47

Une presse française au garde-à-vous?

L'allégation –relayée le 10 septembre par le ministère de l'Intérieur– selon laquelle une famille juive de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) aurait été agressée, séquestrée et dépouillée par des "malfaitreurs antisémites" avait fait l'objet d'un traitement quasi-uniforme dans l'ensemble des médias hexagonaux : aucun conditionnel n'était employé, comme à l'accoutumée dans des affaires similaires, pour rapporter la nouvelle en dépit de témoignages succints et flous.

Pire encore : si la victime présumée avait été un cadre du Front national, son engagement idéologique radical aurait été incidemment évoqué, voire explicitement souligné, par la plupart des journalistes.

Dans le cas de Roger Pinto, l'AFP, vache sacrée de l'info française, s'était contenté d'évoquer un vague rôle "associatif" dans la "communauté juive".

Pinto, un simple militant de base?

Loin s'en faut : Panamza avait alors amplement détaillé l'engagement et les connexions extrémistes de l'intéressé.

Le 28 mars, aux côtés du judéofasciste Sam Ghozlan, Roger Pinto était à Netanya (Israël), à l'occasion d'un rassemblement en mémoire de Mireille Knoll, au cours duquel il réitéra (à 1'30) son récit ainsi que son soutien… à Israël.

Un nouvel élement d'information vient confirmer la singularité de la victime présumée. 

GCRP

En 1981, député et membre du groupe d'amitié France-Israël, Gérard Collomb, aujourd'hui ministre de l'Intérieur et franc-maçon influent du Grand Orient (selon les Macronleaks, il avait étroitement coaché l'actuel président de la République lors de son opération-séduction des réseaux maçonniques durant la campagne électorale), a voyagé avec les frères Pinto (dont Roger) lors d'un voyage privé en Israël. 

La source : cette vidéo ci-dessous, capturée le…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés

Se connecter S’abonner

« Back home