« Back home

Son fils décroche le bac : Meyer Habib l’embauche comme « assistant parlementaire »

INFO PANAMZA. Sa «mention au bac» : telle est la justification invoquée par le député et diamantaire Meyer Habib pour rémunérer son fils Emmanuel avec l'argent public. Révélations -documents officiels à l'appui.

Le 13.02.2017 à 15h34

Acharnement médiatique contre le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle, indifférence journalistique envers le représentant officieux du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à l'Assemblée nationale.

Tandis que les contrats de François Fillon sont décortiqués par d'innombrables titulaires de la carte de presse, Meyer Habib -alias "l'oeil de Tel Aviv"– continue étrangement de bénéficier de la bienveillante discrétion des journalistes politiques à son sujet.

Le 28 janvier, le Franco-Israélien de 55 ans a fait connaître auprès…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés

Se connecter S’abonner

« Back home