« Back home

Pourquoi le gouvernement avait-il retiré une voiture de police stationnée devant Charlie Hebdo?

INFO PANAMZA. Peu de temps avant l’attentat du 7 janvier, Valls et Cazeneuve avaient allégé la protection policière de Charlie Hebdo en dépit de nouvelles menaces imputées à Al-Qaïda.

Le 09.01.2015 à 22h11

Mai 2013 : Stéphane Charbonnier alias Charb – directeur de publication de Charlie Hebdo et citoyen sous protection policière depuis le mystérieux incendie de novembre 2011- avait fait l'objet de nouvelles menaces imputées à Al-Qaïda-au-Yémen et relayées par une pseudo-revue islamiste dénommée Inspire

Automne 2014 : le ministère de l'Intérieur -qui chapeaute le Service de la protection (en charge des personnalités)- a mis fin à la présence permanente de deux policiers devant l'entrée du siège de Charlie Hebdo, situé -depuis le 1er juillet- au numéro 10 de la rue Nicolas Appert. Une photographie de Google Maps, datant du mois d'août, a capturé incidemment une image de la voiture de police.

 

charlie2014

Dans la soirée du jeudi 8 janvier, au lendemain de l'attentat perpétré contre l'équipe de l'hebdomadaire, Jeannette Bougrab, ex-secrétaire d'État du gouvernement Fillon, proche d'une organisation ultra-sioniste américaine, figure de la mouvance islamophobe hexagonale et compagne de Charb, était l'invitée de BFM TV. 

Interviewée par Ruth Elkrief, elle a relaté ce qu'elle a vécu depuis l'annonce du drame. 

À 1'22, elle évoqua un détail troublant :

On avait supprimé une protection statique devant Charlie Hebdo qui aurait peut-être pu éviter le drame.

Vendredi 9 janvier, dans la matinale d'Europe 1, Laurent Léger, journaliste d'investigation de Charlie Hebdo et rescapé de l'attaque, a été interrogé à ce sujet par Thomas Sotto.

Question de Sotto (qui confond par ailleurs deux interventions de Bougrab, l'une sur BFM TV,  l'autre sur TF1): 

Jeannette Bougrab a déclaré hier soir, lors du 20h de TF1, que le dispositif de sécurité de Charlie Hebdo avait été allégé depuis quelques semaines. Vous l'aviez constaté, ça, ou pas? 

La réponse de Léger (audible à partir de 5'55) : 

Effectivement, y avait plus la voiture statique en faction devant le journal. 

Le journaliste ajouta aussitot son sentiment personnel : d'après lui, une telle présence n'aurait pas empêché les assaillants d'accomplir leur dessein.

Pas si sûr : deux policiers armés et prêts à réagir en cas d'arrivée de deux hommes cagoulés auraient pu retarder leur opération, voire la saborder. A fortiori s'ils étaient en contact audio avec le policier Franck Brinsolaro, présent dans la salle de rédaction aux côtés de Charb et tué lors de la fusillade. 

Brinsolaro : un homme croisé sur le même trottoir, l'automne dernier, par l'auteur de ces lignes -de passage dans le quartier du journal pour un déjeuner parisien. En compagnie d'un collègue, il escortait le tandem Charb-Léger, deux mètres en arrière, dans la rue Amelot. En tant qu'ancien lecteur de longue date de Charlie et ex-collègue de Léger au sein du média en ligne Bakchich, j'avais immédiatement reconnu les deux journalistes.

Comme les policiers en faction devant le siège du journal, Brinsolaro faisait partie du Service de la protection (ex-SPHP), dirigé par Frédéric Auréal.

Ce dernier, nommé en juillet 2012 par Manuel Valls (alors ministre de l'Intérieur), a été récemment promu (par décret en date du 22 décembre) en devenant "inspecteur général des services actifs de la police nationale".

Double particularité de l'homme -réputé proche de Valls- à la tête du SDLP :

* L'hostilité exprimée à son endroit par ses subordonnés, agacés par des missions de protection jugées excessives ou inutiles (tel le cas emblématique du député franco-israélien Meyer Habib).

* Sa proximité avec Sammy Ghozlan, ex-policier, vice-président du Consistoire, membre du B'naï Brithmentor d'Hassen Chalghoumi et militant ultra-sioniste passé par les instances du Crif.

En décembre 2013, en compagnie de la magistrate Sylvie Moisson (alors en charge de l'affaire Bourarach), Auréal a participé à une soirée privée organisée par Ghozlan en hommage au nouveau préfet du département et au nom de la communauté juive de Seine-Saint-Denis.

Résumons : en dépit de nouvelles menaces imputées à Al-Qaïda et proférées en mai 2013, la protection policière de Charlie Hebdo -instaurée fin 2011- a été allégée, un an et demi plus tard, sur un point névralgique : l'entrée de l'immeuble dans lequel l'équipe était installée au 2ème étage, derrière une porte blindée et verrouillée par un code. Responsables de cette décision aux conséquences tragiques dans les semaines qui ont suivi  : Manuel Valls (Premier ministre), Bernard Cazeneuve (ministre de l'Intérieur) et Frédéric Auréal (patron du SDLP).

Reste à savoir si les médias traditionnels, désormais hypnotisés à l'unisson par la "grave crise que traverse la France depuis trois jours" (pour reprendre les termes de Laurence Ferrari d'I-Télé) interpelleront les trois hommes concernés pour leur demander des comptes ou continueront de réaliser le mauvais remake en cours de "l'union sacrée" des Américains au lendemain de la mystification du 11-Septembre.

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site.

13 responses to Pourquoi le gouvernement avait-il retiré une voiture de police stationnée devant Charlie Hebdo?

  1. On janvier 10th, 2015 at 08:33 , abdelkarim said...

    Désolé mais ils sont en train de fouttre la merde car le bbnetanyahou avait menacé la france de son choix pour la reconnaissance de l'état PALESTINIEN donc faut juste se poser une question à qui profite ce massacre ?

  2. On janvier 10th, 2015 at 09:43 , Mireille Baylet said...

    Il faudrait constituer une commission d'enquête populaire le plus vite possible en rassemblant le plus d'élèments possibles avant qu'un redoublement de la censure  ne nous en empêche.

  3. On janvier 10th, 2015 at 10:54 , Genç Osman said...

    En Turquie après chaque évènnement qui marque le peuple comme la mine de charbon, des attentats terroristes du PKK, des attentats terroristes du DHKP-C… les médias d'oppositions s'empressent le jour même pour accuser le gouvernement et pour leur trouver des fautes.

    En France, même si les médias ont des divergeances sur la politique, il semble qu'ils soient tous unis du fait d'une main mise de la franc-maçonnerie sur toutes les strats du pays (médias, politiques, finances…). Ainsi donc le "patriotisme maçonnique" fait en sorte que le gouvernement ne soit pas ébranlé par une telle catastrophe, sinon on aurait vu depuis longtemps Le Figaro en tête se ruer sur le gouvernement socialiste pour l'accuser.

  4. On janvier 10th, 2015 at 11:12 , Tota said...

    http://youtu.be/3PvPg5yWOrw
    Regarder bien cette video ou l'on voit clairement deux policiers " presque " aux côtés des tueurs 

  5. On janvier 10th, 2015 at 11:31 , Francois Sebesi said...

    Une oligarchie inquiète de voir les peuples se reveiller , genere tension et choc terroriste pour  reprendre la main et obtenir carte blanche a toutes ses ambitions inachevées…

    années de plomb , 11 Septembre, tuerie charlie = meme modus operandi d'ingenierie sociale de fabrication des consentements de masse…

    L'union sacrée ….à emmenner tout le monde a la guerre !

    manifester dimanche, c;est donner carte blanche aux marchands d'armes et de guerre….

     

     

  6. On janvier 10th, 2015 at 16:54 , jha said...

    bon on va arreter le mellimello…les choses sont simples : l'immeuble de 'Charlie Hebdo' était sous surveillance caméra…puisqu'on met sous pression les musulmans et qu'on organise une campagne médiatique contre l'Islam….Il faut que les sevices secrets arabes demandent à voir les vidéos de l'avion qui s'est écrasé sur le pentagone le 11 septembre 2001 et qu'ils aient accés aux vidéos de surveillance dans l'immeuble Charlie hebdo…ainsi qu'au travail des médecins légistes…Si cela n'est pas fait alors que les gouvernements arabes rapatrient leurs ressortissants d'occident et rompent toutes relations diplomatiques et autres avec le monde occidental.

    Si l'engrenage n'est pas stoppé alors il sera trop tard pour le monde arabe d'éviter le pire….les services secrets arabes sont en train de creuser la tombe de leurs nations s'ils ne réagissent pas…leurs roles n'est pas de protéger le pouvoir des corrompus,vendus qui 'dirigent' leurs nations…Aprés la Yougoslavie,l'Iraq,l'Afghanistan,la Lybie,l'Ukraine et la Syrie il est clair où veulent en venir les psychopates occidentalo-sionistes…l'achille talon de cet empire du chaos sont l'Arabie Saoudite et le Qatar.Il faut frapper à la source du financement et de l'idéologie takfiri…Il faut détruire les armées 'jihadistes' de l'otan à la source….BISMILLAH

  7. On janvier 10th, 2015 at 20:52 , dimitri said...

    Il faut surtout condamner la stratégie de récupération de ces évènements, le peu de diffusion de l'acte héroïque de lassana bathily ou du 'sacrifice' du policier assassiné au sol, les morts musulmans qui n'ont pas de sens comparés aux morts juifs. La théorie du complot décrédibilise le réel : la  récupération des événements par les diffuseurs. 

  8. On janvier 11th, 2015 at 03:01 , Vincent P said...

    A voir…

    http://youtu.be/81Tq16duBcM

  9. On janvier 11th, 2015 at 12:51 , sun said...

    Video extrêmement troublante, où  l'on voit un homme en pardessus noir et casquette de la même couleur quitter l'Hypercasher peu après l'assaut.

    Voir à 1m30, la scène est juste surréaliste, l'homme se dirige à gauche alors que tous les otages sont dirigés par les policiers sur la droite de l'établissement. Extrêmement troublant!http://www.programme-tv.net/news/tv/61388-porte-vincennes-france-2-video-face-raid-terrorist/

  10. On janvier 17th, 2015 at 22:24 , Alain HELSTROFFER said...

    Ce que je retiens de ce drame, c'est qu'il y a une une faille majeure dans le dispositif policier. Il y aurait du y avoir au moins deux policiers, et pas un seul…

    Et la présence dissuasive d'une voiture en bas aurait pu servir…

    Enfin, la porte blindée n'est pas une protection absolue si on peut la faire ouvrir sous la menace. Elle n'aurait dû pouvoir ne s'ouvrir que de l'intérieur comme dans la cabine de pilotage des avions…

    Il y aurait eu des morts en moins !

    En cause donc la hiérarchie policère qui a allégé le dispositif à tort…

    C'est grave ! Et ce d'autant plus que l'autorité de l'ancien SPHP semble contestée alors que ce service de policyers d'élite fonctionnait très bien avant…

    Encore une des mesures délirantes de Hollande depuis son arrivée à l'Elysée qui a aussi fait remplacer les policiers spécialisés du GSPR par des gendarmes du GIGN, alors que ce n'est pas le même métier. D'où de nombreuses failles depuis… .

    "Responsables de cette décision aux conséquences tragiques dans les semaines qui ont suivi  : Manuel Valls (Premier ministre), Bernard Cazeneuve (ministre de l'Intérieur) et Frédéric Auréal (patron du SDLP) !!!"

     

     

     

  11. On janvier 20th, 2015 at 19:07 , Gun Attack on Offices of French Satirical Magazine 'Charlie Hebdo' - Page 427 said...

    [...] [...]

  12. On janvier 21st, 2015 at 10:51 , normand said...

    si coco avait pris sa douille, on en serait pas là.

    LOL, moi ou les douzes derriere la porte ?

    LOLOLOLOL en 45 elle serai tombé pour collaboration pour ça.

    Alors que là je ne serais pas étonné qu'on lui accorde la légion d'honneur 

  13. On janvier 19th, 2016 at 01:35 , Dessem said...

    Ce qui frappe dans l'interview de Laurent Léger, c'est la description du tueur qu'il compare à un membre du gign. Un tueur froid, professionnel : "qui ne tue pas les femmes". Un commando comme on en trouve dans certaies opération de police. Cela fait plutôt penser à une exécution maffieuse où l'on sait quelles cibles il faut atteindre. Ensuite, on est étonné que lors de l'assaut contre les frères Kouachi, on ne retrouve rien de ces tenues noires. Or elles sont un élément fondamental qui ferait le lien entre ces meurtriers et les frères Kouachi. Or il semble qu'on ait rien retrouvé de tout cet attirail. Ah si, une carte d'identité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home