« Back home

Zemmour, cet admirateur d’Israël pour qui les Français musulmans sont des « colons »

INFO PANAMZA. Découvrez la dernière déclaration antimusulmane du crypto-communautariste Éric Zemmour.

Le 06.12.2014 , mis à jour le  17.12.2015

Mise à jour du 17.12.2015 : Éric Zemmour a été condamné aujourd'hui à 3000 euros d'amende pour "provocation à la haine envers les musulmans" en raison de ses propos tenus l'an dernier auprès d'un quotidien italien.

************************************

À la maison, il mange kasher.

Il a deux vaisselles séparées, une pour la viande, l'autre pour le lait, car dans la Torah il est dit : "Tu ne mangeras pas l'agneau dans le lait de sa mère". Jean-François Copé n'en revenait pas, lorsque Zemmour lui a raconté les deux vaisselles. Dehors, notre homme mange de tout. Sauf du porc. "Je n'aime pas." Ah ? Même le Bellota ? "Je pense que j'ai sublimé l'interdit par le goût." Il ne croit pas en Dieu, mais il fait quand même la prière à la synagogue. Et les fêtes religieuses. Et les bar-mitsva des garçons.

On aperçoit une chaîne en or jaune sous sa chemise, on lui demande ce qui y pend, il sort un petit Sefer Torah, les rouleaux du texte saint.

Anna Cabana, Le Point, 02.10.14

Vendredi 5 décembre, dans l'émission Ça se dispute d'I Télé, le polémiste Éric Zemmour a saisi l'opportunité d'un débat d'actualité -portant sur la présence des crèches de Noël dans les bâtiments publics- pour stigmatiser, de nouveau, les Français musulmans.

Évoquant la ville de Béziers, Zemmour a ainsi comparé ses citoyennes voilées à des "conquérants" et des "Sarrasins".



Dix jours plus tôt, l'homme était l'invité de la chaîne suisse RTS. Face à Jean Ziegler, le polémiste du Figaro revint sur sa perception de l'islam de France en dénonçant (à 24'50) le "communautarisme colonialiste" des Français musulmans.

Détail passé sous silence par la plupart de ses détracteurs médiatiques : Zemmour cultive une fascination feutrée pour le régime colonial israélien. Extrait d'un récent article de Panamza à son sujet : 

Pour qui roule Zemmour, hormis lui-même?

Régulièrement, éditorialistes et advesaires idéologiques présentent ce promoteur du "choc des civilisations" comme le partisan -ou l'idiot utile- de Marine Le Pen.

Une "allié objectif" n'est pourtant jamais nommé : l'ultra-sionisme.

Dès 1986, Edward Saïd, universitaire américano-palestinien aujourd'hui décédé, fut l'un des premiers intellectuels de renom à discerner et mettre en lumière un phénomène absent des plateaux-débats en France: l'entretien, à partir de la fin des années 70 et sous couvert de "lutte contre le terrorisme", du racisme anti-arabe et anti-musulman par la mouvance sioniste internationale.

Zemmour et Israël? C'est l'histoire d'une admiration secrète.

En 2011, l'homme était interrogé sur Radio Courtoisie au sujet du "conflit israélo-palestinien".



Si  Zemmour -déjà réputé pour sa critique du Crif (grossièrement communautariste)- brocarde le "patriotisme israélien" incarné par BHL, il fustige également la critique d'Israël représentée par Rony Brauman ou Stéphane Hessel et qualifiée de "gaucho-palestinisme" (expression propagée, depuis les années 90, par l'association France-Israël de l'ultra-sioniste et crypto-frontiste Gilles-William Goldnadel).

Chose méconnue, le chantre de la France de jadis fait ainsi l'éloge de la "souveraineté d'Israël" allant -sans rire- jusqu'à comparer positivement l'armée d'occupation israélienne aux armées révolutionnaires françaises de "1792". La Palestine? À l'instar de Goldnadel et des radicaux pro-israéliens, Zemmour estime que ce peuple n'existait pas avant 1948. Seuls "des gens qui se considéraient comme Arabes" étaient présents sur le sol qui deviendra l'État d'Israël. 

Nulle surprise, dès lors, à voir l'admirateur du régime colonial et ségrégationniste de Tel Aviv reprocher à Pascal Boniface de "trop parler" de la question israélo-palestinienne : c'était en 2011, chez Laurent Ruquier.

Nulle surprise, non plus, à constater son air penaud quand il fut interrogé, en novembre 2012, sur une prestation stupéfiante de Benyamin Netanyahou. À Toulouse et face à François Hollande, le Premier ministre israélien avait transformé un hommage aux victimes de la sombre affaire Merah en meeting électoral et nationaliste. Réaction de Zemmour, d'ordinaire loquace et cinglant pour critiquer ou brocarder tout dirigeant politique? Après un long silence ponctué d'un sourire embarrassé, le minimum syndical ("C'est très compliqué…") aussitôt suivi d'une digression sur la propagande "salafiste, anti-israélienne et anti-juive" en banlieue.

Rappel : Éric Zemmour doit sa popularité fulgurante à deux personnages-clés de la mouvance sioniste hexagonale. D'un côté, Catherine Barma : à l'origine de son embauche (en 2006) dans l'émission à succès On n'est pas couché, cette productrice de Ruquier est celle qui a censuré une critique légitime de l'armée israélienne par son salarié Aymeric Caron. De l'autre, Olivier Rubinstein, déjà évoqué par Panamza

ÉRIC ZEMMOUR, LE NOSTALGIQUE DE LA FRANCE PASSÉE, REND HOMMAGE À L'ATLANTO-SIONISTE OLIVIER RUBINSTEIN.

Best-seller de l'édition (44 000 exemplaires écoulés en deux semaines), l'essai d'Éric Zemmour, intitulé "Un suicide français", fait l'éloge de la France passée et met en garde contre la "montée de l'islam salafiste dans les banlieues" {http://panamza.com/alp}.

À la fin de l'ouvrage, l'auteur remercie une personnalité singulière: Olivier Rubinstein, son ex-éditeur à Denoël (de 2004 à 2010). 

Chantre de la souveraineté nationale française et admirateur méconnu de l'armée israélienne {http://panamza.com/8630}, Zemmour salue ainsi une personnalité atypique du paysage intellectuel. 

Co-fondateur de la revue neoconservatrice (pro-américaine, pro-israélienne) Le Meilleur des Mondes, Rubinstein (ex-soutien de Bush et de l'intervention française en Afghanistan) est devenu, fin 2011, conseiller culturel à l'ambassade de France en Israël et directeur de l'Institut français de Tel Aviv. 

Il y invita notamment -en juin 2012 -Finkielkraut, Encel, Fourest et Chalghoumi {http://panamza.com/alqhttp://panamza.com/alr}.

Tentons un résumé : Éric Zemmour, juif berbère particulièrement zélé sur la pratique de sa foi (selon le portrait du Point) mais qui évite d'aborder ce sujet quand il est entouré de ses lecteurs (comme le suggère la vidéo ci-dessus), est un admirateur discret d'Israël qui ne cesse d'attiser la peur de l'islam et de pronostiquer, auprès de l'opinion publique française non-musulmane, l'imminence d'une "guerre civile" inéluctable.

Qu'est-ce que la zemmourisation des esprits, finalement, sinon la propagande conjuguée, efficace et sarko-vallso-compatible du Front national allié au Likoud.

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

24 responses to Zemmour, cet admirateur d’Israël pour qui les Français musulmans sont des « colons »

  1. On décembre 6th, 2014 at 21:48 , Mémoire vive said...

    « ….jusqu’à comparer positivement l’armée d’occupation israélienne aux armées révolutionnaires françaises de « 1792 ».

    Ben,mon colon! Il ne croit pas si bien dire, le bougre! Il vient de jeter un sacré pavé dans la mare ! En effet, le dossier noir de la révolution française est une tâche indélébile dans l’histoire de France. Dossiers accablants (Article-livres-Vidéos-DVD) ci-dessous énumérés et à lire ou à voir,à diffuser sans modération,d’autant plus qu’ils sont mis sous le boisseau par le « politiquement correct »

    => Article à lire : -La guerre de Vendée et le système de dépopulation-. Par Gracchus Babeuf ,témoin de premier plan.
    Origines idéologiques du génocide vendéen, (1760-1797).Babeuf révèle ici avec horreur le caractère programmé du « populicide » de la France par Robespierre. Lire la suite sur : — http://www.viveleroy.fr/Origines-ideologiques-du-genocide,62

    =>Excellente vidéo à voir et à archiver: –Guerre et Génocide de Vendée par la République dite »Française »–
    Une émission présentée par Diane Ducret. Avec :
    Stéphane Courtois,historien,auteur de la préface de « La guerre de la Vendée et le système de dépopulation » de Gracchus Babeuf (Cerf)
    +Reynald Secher,historien,a présenté et annoté « La guerre de la Vendée et le système de dépopulation » de Gracchus Babeuf (Cerf)
    Pour en savoir plus :
    « La Vendée-Vengé : Le génocide franco-français » de Reynald Secher:www.amazon.fr/…/2262025649
    « Le livre noir de la Révolution Française » Collectif:www.amazon.fr/…/2204081604
    « Guerres de Vendée, combat de géants »
    Pour le commander ce DVD: http://www.reynald-secher-editions.com
    Source:http://gloria.tv/?media=180333

    =>Ce génocide franco-français commis sous la houlette du Comité du Salut public de Robespierre et de Lazare Carnot, a provoqué la mort de 175.000 Vendéens (hommes-femmes-enfants). La terreur révolutionnaire fût érigée officiellement en méthode de gouvernement.

    =>Selon le philosophe François Matteî, »la TERREUR est un mot français linguistiquement sémantiquement.Elle a inventé la terreur mais elle a également apporté au monde non pas seulement le terrorisme mais le mot terrorisme » .
    Source Vidéo: -La Révolution, rupture culturelle- « http://www.dailymotion.com/video/x45rfd_la-revolution-rupture-culturelle_news

  2. On décembre 7th, 2014 at 00:39 , rpg said...

    J'ai toujours pensé que les gens issues de cette communauté n'ont absolument rien apporté à l'histoire humaine de leur propre gré sinon que des guerres et de la décadence moral mais quand c'est ni l'un ,ni l'autre c'est dans l'emprunt qu'ils sont les meilleurs du monde .Zemmour ce fiéffé manipulateur n'échappe pas à la règle  en plagiant deux auteurs .Un historien et un journaliste Extrait du livre de l'historien Les «colonnes» de Buren, une crise politico-artistique:

     

    Zemmour (p. 294) : « BHL proposa que les intellectuels se relaient pour assurer la protection du chantier. »

    Cascaro  « Bernard-Henri Lévy propose même que des intellectuels se relaient pour assurer la protection du chantier. »

    Autre phrase plagié

    Zemmour (p. 294) : « Le 28 mai, une dizaine de jeunes gens affublés de masques et de déguisements de zèbres défilèrent devant l’œuvre, saluant la victoire de l’imposture. »

    « Cascaro : « Tandis que le 28 mai une dizaine de jeunes gens affublés de masques et de déguisement de zèbres défilent devant l’œuvre pour dénoncer l’imposture. »

    le cerveau de zemmour bouillone trop

    Zemmour (p. 291) : « Les voitures garées en désordre encombraient l’élégante cour d’honneur du Palais-Royal. Le ministre de la Culture, Jack Lang, souhaitait s’en débarrasser et réaménager l’ensemble édifié avant la Révolution pour le duc d’Orléans. »

    Cascaro : « En 1984 Jack Lang exprime sa volonté de réaménager les jardins du Palais-Royal. […]. La commande faite à Buren entre dans ce cadre, un artiste contemporain venant donner vie à la Cour honneur du Palais-Royal utilisée alors comme parking.»

    Zemmour (p. 291) : « Le ministre socialiste comptait bien achever les travaux avant les élections législatives du 16 mars 1986. Mais, à la suite d’une plainte des riverains du Palais-Royal, une décision de justice les interrompit. À partir de janvier 1986, Le Figaro, dans la grande tradition de la presse française, sonnait la charge contre ce qu’on appela avec un brin de mépris « les colonnes de Buren ».»

    Cascaro : « Jack Lang espérait achever ces travaux contestés avant l’échéance électorale des législatives du 16 mars 1986. Dès le mois de janvier 1986 dans une violente campagne de dénonciation le journal Le Figaro et des riverains du Palais-Royal obtenaient par une décision judiciaire l’arrêt des travaux. »

    —–

    Zemmour (pp. 291-292) : « La campagne électorale s’en empara, les politiques s’empoignèrent, l’opinion se passionna. La querelle artistique devint idéologique et politique. »

    Cascaro : « Le climat de campagne électorale a transformé une certaine conception de la politique culturelle en un clivage politique. »

    —–

    Zemmour (p. 291) : « En France, l’affaire des « colonnes de Buren » est une date historique : elle marque la défaite définitive des Anciens et la victoire absolue des Modernes. »
    Cascaro : « Nouvelle querelle des Anciens et des Modernes l’ « affaire des colonnes de Buren » a mobilisé de nombreux acteurs et divisé un grand nombre de Français. »

    —–

    Zemmour (p. 291) : « Pour la cour d’honneur, Jack Lang commanda à Daniel Buren une œuvre qui s’intitulait Les Deux Plateaux. »

    Cascaro : « En juin 1985, le ministre de la Culture, Jack Lang, passait commande à l’artiste Daniel Buren d’une œuvre pour occuper la cour d’honneur du Palais-Royal. »

    —–

    Zemmour (p. 292) : « Daniel Buren était un artiste militant. Depuis les années 1960, il se définissait en « provocateur du système idéologique dominant » ; il était l’héritier lointain des pères de l’art abstrait, les Russes Kandinsky et Malevitch, et de la célèbre formule de ce dernier : « Ce que je veux, c’est la négation de ce qui nous précède. » En passant commande à Buren, Jack Lang montrait qu’il ne craignait pas l’« art subversif ». »

    Cascaro : « Depuis 1965 Daniel Buren s’est comporté comme provocateur du système idéologique dominant. Par là il entend remettre en cause le pouvoir des institutions artistiques, notamment celui des conservateurs ou des commissaires d’expositions. Par cette commande Jack Lang prouve que l’Etat ne craint pas l’art subversif. »

    —–

    Zemmour (p. 292) : « Quand on lui reprocha d’être récupéré, Buren se défendit en rhétoricien habile : « N’est-ce pas à l’intérieur de l’institution que l’on pose le mieux les questions qui la concernent ? » »

    Cascaro : « Daniel Buren, en l’acceptant, prend le risque de la récupération tout en conservant son attitude critique : « N’est-ce pas intérieur de l’institution que l’on pose le mieux les questions qui la concernent. » Opus International 113,  avril 1989

    —–

    Zemmour (p. 293) : « Le sénateur RPR Taittinger et le rédacteur en chef du Figaro Magazine Louis Pauwels proposaient de convoquer un référendum populaire. »

    Cascaro : « Les opposants eux veulent soumettre le projet à un référendum parisien (proposition du sénateur Taittinger et du rédacteur en chef du Figaro-Magazine Louis Pauwels), seule voie à leurs yeux réellement démocratique. »

    —–

    Zemmour (p. 294) : « Dans les grands médias télévisés, ceux-ci dominaient. Le groupe d’initiative pour l’œuvre de Buren reçut le soutien de Jacques Derrida, Pierre Boulez, Georges Duby, et même Lise Toubon, l’épouse très « branchée » du secrétaire général du RPR, tandis que l’association des amis du patrimoine (Claude Lévi-Strauss, Jacques Soustelle, Henry Troyat, Michel Déon) écrivait au président de la République pour protéger la beauté du site. »

    Cascaro : « L’élan est tel que le Figaro-Magazine reproche l’usage quasi unilatéral de la télévision et de la radio au profit des partisans de Buren. Ainsi le Groupe initiative pour l’œuvre de Buren […] reçoit ainsi le soutien de personnalités aussi diverses que Pierre Boulez, Jacques Derrida, Georges Duby, et même Lise Toubon, épouse de Jacques Toubon, député et secrétaire général du RPR. […] Le président de la République demeure un interlocuteur sollicité (Michel Parent […] fait signer par une première liste de personnalités : René Huyghe, Claude Lévi-Strauss, Jacques Soustelle, Henri Troyat, Michel Déon) par les associations. »

     

    Zemmour (p. 293) : « Buren, méprisant, répondit : « L’art ne peut être plébiscité pour avoir le droit d’exister. » »

    Cascaro : « Pour Buren « l’art ne peut être plébiscité pour avoir le droit d’exister » »

     

    Fin de la 1er partie

     

  3. On décembre 7th, 2014 at 01:00 , rpg said...

    2ième partie

    Pour en finir avec ce fiéffé falsificateur sous singe de soral squatteur des médias influencé par le CRIF.

    Extrait plagié des article de Jean-Claude Valla(1944-2010) journaliste et ancien rédac CHEF du figaro ;

    Zemmour (p. 185) : « Bernard-Henri Lévy, à l’époque proche de Mitterrand, bouclait la boucle dans Le Quotidien de Paris : « Tout le ramdam qu’on a fait récemment autour des thèses élitaires, indo-européennes, parfois eugénistes, des sous-développés de la Nouvelle Droite par exemple, a préparé le terrain à la situation d’aujourd’hui… Le Figaro Magazine, en un sens, c’est pire que Minute ; c’est ce qui permet à des milliers de gens de penser qu’on peut être fasciste sans être un nervi ou une brute de la FANE. » »

    Valla : « Le lundi suivant, Bernard-Henri Lévy prenait le relais dans Le Quotidien de Paris : « C’est toujours délicat d’établir des liens de cause à effet entre les discours et les actes. Mais il ne me paraît pas absurde de dire que tout le ramdam qu’on a fait récemment autour des thèses élitaires, indo-européennes, parfois eugénistes, des sous-développés de la Nouvelle Droite, par exemple, a préparé le terrain à la situation d’aujourd’hui. » Et le sous-penseur de la gauche-caviar ajoutait : « Le Figaro Magazine, en un sens, c’est pire que Minute ; c’est ce qui permet à des milliers de gens de penser qu’on peut être fasciste sans être un nervi ou une brute de la Fane.

    Zemmour (p. 184) : « Deux jours après l’attentat, à Tarbes, Mitterrand rappelait la présence d’« activistes d’extrême-droite » dans les rangs du service d’ordre du candidat Giscard en 1974. Dans Le Monde, Jean-Pierre Chevènement enfonçait le clou : « La vérité est qu’une véritable osmose s’est créée entre une partie du personnel dirigeant giscardien et l’extrême droite française, de Vichy au Club de l’horloge en passant par l’OAS. » »

    Valla : « « La vérité, écrivait Jean-Pierre Chevènement dans Le Monde du 8 octobre, est qu’une véritable osmose s’est créée entre une partie du personnel dirigeant giscardien et l’extrême droite française, de Vichy au Club de l’Horloge en passant par l’OAS. » Trois jours plus tôt, François Mitterrand, de passage à Tarbes, avait déjà […] rappelé la présence « d’activistes d’extrême droite » dans les rangs du service d’ordre du candidat Giscard en 1974.

    Zemmour (p. 183) : « On n’avait pas connu d’attentat à Paris depuis la guerre d’Algérie. Huit jours plus tôt, une explosion à la fête de la bière de Munich avait fait 13 morts ; deux mois auparavant, une bombe à la gare de Bologne avait tué 85 personnes. »

    Valla : « L’émotion fut d’autant plus grande que cet attentat, le premier de cette ampleur en France, intervenait huit jours après celui de la Fête de la bière à Munich qui avait fait treize morts, et deux mois après celui de la gare de Bologne où quatre-vingt-cinq personnes avaient trouvé la mort. ».

    Zemmour (p. 186) : « Dix ans plus tard, des tombes juives furent profanées à Carpentras. »

    Valla : « Pierre-Bloch et Lévy venaient d’inventer la thèse du « climat » que l’on verra ressurgir dix ans plus tard après la profanation du cimetière juif de Carpentras. »

    Zemmour (p. 185) : « En juillet 1981, Gaston Defferre, devenu ministre de l’Intérieur, exigeait encore que la police dirigeât ses recherches vers les milieux d’extrême droite. »

    Valla : « En juillet 1981 Gaston Defferre, nouveau ministre de l’Intérieur, tentait encore de relancer la piste de « l’extrême droite »

     

     

  4. On décembre 7th, 2014 at 03:33 , jha said...

    ô misère….France rigueur intellectuelle et savoir d'un Henri Guillemin incapable de produire elle est….

    Seulement du Zemmourisme et du Botulisme…par le côté obscure de la force la france conquise…Effectivement suicidaire la France est…

    Star Wars Episode La Menace fantôme – La peur selon Maître Yoda – YouTube

     

  5. On décembre 7th, 2014 at 09:42 , SpritKritik said...

    Zemmour, comme zionist, il préfère la France d'avant, il devrait relire l'histoire, à cette époque les juifs étaient très mal considérés et vue d'un mauvais oeil avec tous les clichés, il me rappelle Herzel, foncièrement judéophobe, il détestait les juifs et leur manies, mais on lui refusait d'être goy, Zemmour même combat, il se dit juif mais ne pratique pas et se prend pour un homme de race blanche( il serait devenu l'aryen type) alors que c'est un mélange, à force de vouloir faire Goy plus que Goy tout en se croyant supérieur, un élu, cela se voit et il arrive toujours à noyer le poisson en défendant une France qui n'aimait pas l'emprise d'un communautarisme tribale qui prenait le pas sur la République et aujourd'hui il nous ressot les mêmes recettes mais en se prenant pour la République en trouvant un nouveau bouc-émissaire, les musulmans, et éloignés ainsi la réalité de la France actuelle, c'est à dire cette tribalité racialiste juive qui ne veut pas s'émanciper et s'intégrer et qui prône des combats différents desd autres, il y a les racisme et l'antisémitisme, voilà la Mascarade de Zemmour, qui lui-même ne sait jamais dépouillé de  ce tribalisme communautaire!

  6. On décembre 7th, 2014 at 16:22 , jean mouloud said...

    parlons de Roubaix , et de certains quartiers(villes :Amiens, Avignon, Beziers..) et de  leur evolutions devenus ilot communautariste à souhait, où les règles de la republique n'existent pas..pour info les juifs quittent la France, les musulmans arrivent en masse (pr avoir de meilleur conditions que ds leur pays libre corrompus :S), Reponds la dessus PLEASE!

  7. On décembre 7th, 2014 at 17:29 , rpg said...

    Depuis les accords shengen n'importe quelle européen peut venir s'installer en france .Aucun pays musulman ne fait partie de l'espace shengen .Sur les 250 milles immigrés européens seul 0,5% représente l'immigration musulmane.Immigration non de peuplement mais d'élite intellectuel

  8. On décembre 7th, 2014 at 18:01 , jha said...

    Jean Moshé…..Les Juifs quittent la France…TOUT EN CONSERVANT la citoyenté Française-et par conséquent les droits qui vont avec…et un passport pour le retour.

    Bon il est évident que ces Juifs à l'origine de l'arnaque à la taxe carbonne…eux vont rester en Israel avec les milliards d'euros volés.

    Jean Moshé le communautarisme financier de ta tribu est plus inquiétant …believe me…

  9. On décembre 7th, 2014 at 20:30 , hafrit said...

    derriere tout cela le reve de Zemmour c'est d'avoir les memes avantages qu'avaient sa famille en Algerie avant la decolonisation .

  10. On décembre 8th, 2014 at 12:50 , Banouas said...

    Ce qu'il dit est extrémement grave et les seuls à ne pas l'avoir prit aux sérieux sont: nous autres musulmans de France; Toute la communauté du braquage à la Shoah de la France convergent dans ses projets avec la classe politolope Française pour vider la cache de haine, de misère sociale et de crise de tout genre .. sur les musulmans.

       Israël va acomplir un bracage spéctaculaire de la France, elle mobilise déja toute ses d'associations (en Françe) et Sayanim à attiser la peur et canaliser la haine, le peuple Français se chargera alors de lui faire des milliers de victimes !!

     

     

     

  11. On décembre 9th, 2014 at 22:53 , Omali said...

    Zemmour l'imposteur,

    Zemmour faut le debusquer en direct sur un plateau TV à grande écoute et pas seulement sur les pages web ! Hélas nous autres citoyens franco-musulmans sommes pas invités dans les emissions tv, pour lui régler son compte  en le remettant à sa place cet imposteur – racaille -fachiste qu'est eric zemmour  cet energumène qui se prends pour un vrai francais alors qu'il n'en ai rien. 

  12. On décembre 17th, 2015 at 22:11 , rpg said...

    Ce que craint zemmour comme nethanyaou c'est que les musulmans au lieu de s'occuper de hallal et vêtement se mettent en tête un jour faire de la politique .Ce qui évidement d'un point de vue du nombre ferait pencher la balance vers moins de soutient politico économique vers cette état colon.Par miracle un parti a été fondé est a fait un score en banlieue .http://udmf.fr/

     

    Rappelez vous les paroles de nethanyaou .Combattez les forces de l'islam .

     

     

  13. On décembre 18th, 2015 at 07:35 , Mesmar said...

    Juif berbère ce Zemmour ? Cela n'a jamais existé. C'est un concept uniquement créé par cette communauté. Historiquement ce concept est une farce. Les juifs ont vécu avec les Berbères depuis la présence musulmane en Andalousie. On peut dire "ont vécu librement" à cette époque sous le règne des Sarrasins comme il nomme les Français d'origine maghrébine ( ce sont ces Sarrasins qui ont permis à tes ancêtres de relever la tête et de quitter la posture animale que l'Europe chrėtienne leur imposait depuis des siècles !)

    Les Séfarades sont des juifs de la Péninsule Ibérique, et ont pour ascendance les Khazars qui se sont éparpillés un peu partout dans l'Europe médiévale. Le communautariste Zemmour est un Séfarade dont les ancêtres ont été chassés d'Andalousie en même temps que les musulmans. Voilà la véritable Histoire, le reste c'est de la littérature historique sans consistance remplie de mensonges et fabriquée par des pseudo historiens juifs. Juif berbère ? Encore un mensonge, comme l'histoire du "juif errant" qui, historiquement parlant, n'a jamais quitté la Palestine. En Israël, on paie même les archéologues pour fabriquer une fausse Histoire qui sert de "justificatif" pour exterminer les Palestiniens. Voilà la vérité.

  14. On décembre 18th, 2015 at 13:08 , Lecteur said...

    Dans son livre 'Le déclin Français' Zemmour n'a rien inventé mais emprunté pas mal d'analyses et de thèmes aux auteurs de droite traditionnels qui eux ne sont jamais invités par les médias. D'ou son succès auprès de la droite française.

    Que de bizarreries sous F. Hollande : des catholiques médiatisés par une Frigide Barjot et une certaine droite par un Eric Zemmour.

  15. On décembre 18th, 2015 at 14:06 , AS said...

    c'est avec des anes comme zemmour, hollande, sarkozy, valls que nous musulmans avons gagne 30 ans sur le denouement final… la gurre civile, on la si bien explique que les etats majors des armees occidentales l'ont theorise en expliquant que l'entite sioniste en etait l'origine

    zemmour sait que nous l'avons gagne cette guerre, cukierman a promis paca et nord pas de calais, par la bouche valls, au FN… a votre avis qu'est-ce quei les a fait reculer? la chute du PS… ? surement pas

  16. On décembre 18th, 2015 at 17:22 , Sam said...

    J'ai toujours dit que le fanatisme anti-musulman de ce c****** qui se croit plus gaulois que les gaulois (c'est juste un leurre) ne répondait qu'à un seul agenda : celui du sionisme international.

    Merci Hicham pour ton travail. Tu es vraiment au top, Allah y berek !

  17. On décembre 18th, 2015 at 22:32 , ronin said...

    monsieur jacob cohen appelle ces moins que rien des sayanimes.

  18. On décembre 20th, 2015 at 15:17 , Complo said...

    Merci RPG d'avoir attiré mon attention sur ce parti, il est proprement scandaleux qu'un parti musulman puisse voir le jour en France. Je vais en informer qui de droit.

    Encore merci.

  19. On décembre 21st, 2015 at 15:10 , samy said...

    Le sionisme a triomphé de la France. Sous pretexte de lutte contre l'Islam dit (conquerant) certains français ont adopté la rhétorique du sionisme dominant. Evidemment avec le soutien sans faille des medias sous influence atlantico-sioniste il suffit de voir qui dirige les grandes émissions politique et les redactions des journaux. Malheureusement, le peuple de France reste prisonnier de sa culture coloniale.

  20. On décembre 24th, 2015 at 13:09 , lenpull said...

    Drahi ne convainc pas New-York.
    La municipalité doute qu'Altice ait la capacité de gérer le cable sans rogner sur le service et sur la mise à jour des infrastructures, a déclaré Maya Wiley, principale conseillère juridique du maire de New-York, ajoutant : "Nous n’hésiterions pas à désapprouver la transaction si ce rachat venait à avoir des répercussions en terme d’emplois".
    http://www.universfreebox.com/article/32810/Le-rachat-de-Cablevision-par-Patrick-Drahi-ne-convainc-pas-les-investisseurs-et-la-ville-de-New-York
    http://video.cnbc.com/gallery/?video=3000468746

     

  21. On décembre 25th, 2015 at 11:01 , karim said...

    zemmour n est qu un hypocrite, il est croyant pratiquant juif, mais il semble avoir oublié un des dix commandements : tu ne mentiras pas !

  22. On janvier 6th, 2016 at 10:58 , Fabien said...

     Encore un grand bravo pour tout votre travail, votre honnetete et votre courage Mr Panamza. Les individus comme Zemmour doient etre mit hors d'etat de nuire … politiquement.

     Maintenant, les musulmans doivent vivre en terre d'islam et le coran dit clairement que les peuples sont differents et qu'il faut preserver ces differences… Triste de constater que certains musulmans ou certains arabes se sentent insultes par cela. Les juifs auraient ils deja gagnes ?

  23. On janvier 8th, 2016 at 17:20 , Walhmer Kass said...

    La  vérité ou la supercherie sur israel !

    Ce sont les Anglais (Balfour) qui ont donnés aux sionistes ce qu'ils ne possèdaient pas..,la Palestine ! C'est  en reconnaissance d'une immense dette contractée par les Anglais avec des banquiers juifs ( Rothschild et cie ) pour équiper les troupes Anglaise lors du Premier Conflit Mondial que les Anglais ont donnés une parcelle de la Palestine aux juifs,aux disciples d'Hertzl,on connaît la suite ,la gangrène sioniste a envahie plus de 85 % du territoire Palestinien,cette même gangrène sioniste qui contrôle le monde et nos gouvernements !

  24. On janvier 10th, 2017 at 10:35 , Samir said...

    Si on veut comprendre la logique et le but de l'action d'individus comme Éric Zemmour  en détail il faut inscrire leurs démarches dans un plan Plus Générale dont l'objectif est la création du choc des civilisations projet politique et non fatalité. Il s'agit là d'un projet politique messianique de longue date. Je vous recommande la lecture de " Occident et Islam"  de Youssef Hindi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


8 − 6 =

« Back home