« Back home

« Mettre des millions de musulmans dans des bateaux » : Finkielkraut n’est « certainement pas scandalisé » par les propos de Zemmour

INFO PANAMZA. Membre de l'Académie française, Alain Finkielkraut est venu à la rescousse du polémiste Éric Zemmour depuis son limogeage de la chaîne I-Télé.

Le 24.12.2014 à 14h33

Il considère que les mots "Allah Akbar" constituent un "cri de guerre". Il estime que "la sensibilité n'est pas la vertu première des quartiers sensibles". Il déplore "l’accent des Beurs" et redoute le poids croissant de l’électorat musulman.

Alain Finkielkraut monte aujourd'hui d'un cran dans l'échelle de l'islamophobie.

Mardi 23 décembre, le site du magazine Le Point a mis en ligne sa brève interview consacrée à sa défense d'Éric Zemmour,  évincé dimanche d'I-Télé. Si l'essayiste tient à se démarquer de la conception du rôle social "des femmes" défendue par Zemmour et à réfuter un quelconque usage du mot "déportation" dans son entretien polémique accordé à un quotidien italien, il défend néanmoins sa liberté d'expression. 



Deux jours plus tôt, sur RCJ (radio de la communauté juive), Finkielkraut a été plus explicite. Durant son entretien -principalement consacré au thème de l'immigration- avec l'ultra-sioniste Élisabeth Lévy, le professeur de Polytechnique a manifesté, en fin d'émission (à 22'48), son indignation à propos de l'éviction d'Éric Zemmour.

On en veut à Eric Zemmour d'énoncer un certain nombre de problèmes dont on a décidé qu'ils n'existaient pas.

Ce que je dis ne vaut pas allégeance aux propos d'Eric Zemmour, certains m'ont paru véritablement scandaleux, certainement pas ceux qu’il a tenus au Corriere della Sera.



Rappel des faits: quels sont ces propos tenus au quotidien italien?

Pour saisir leur teneur exacte, il faut se référer au témoignage du journaliste qui les a recueillis. Le jeudi 18 décembre, Libération a sollicité l'éclairage de Stefano Montefiori. L'homme confirme ce que ne cessent de souligner complaisamment le Figaro et le site antimusulman Fdesouche -à savoir que le mot "déporter" n'a pas été utilisé par Zemmour et son interlocuteur- mais précise le point crucial suivant : 

A mes yeux, la polémique autour du mot «déporter», et non du concept, est futile. Éric Zemmour ne l’a jamais employé, il suffit de lire l’interview. Il m’a demandé de le préciser et c’est bien normal que je le fasse. Je n’avais juste pas assez d’espace pour écrire ce que je lui ai demandé — «prendre des millions de personnes, les mettre dans des avions pour les chasser», auquel il a ajouté «ou dans des bateaux» — et j’ai remplacé cette idée par le mot «déporter».

Le fond reste le même. Le sens de sa réponse est également identique, il ne l’a d’ailleurs pas du tout démentie. Ce qui est intéressant n’est pas ma question, posée par l’absurde, mais la manière dont il y a répondu. Il pense que l’on se dirige vers le chaos, la guerre civile entre les musulmans et le «peuple français». Il décrit un échec irréversible de tous les modèles d’intégration, et une question cruciale alors s’impose: que faire ? On ne peut pas prendre des millions de musulmans, les mettre dans des avions ou des bateaux. A partir de ce constat, lui continue en disant «oui, c’est irréaliste mais l’Histoire parfois est surprenante…» et finit par évoquer le risque d’une guerre civile. Après, si ça ne dérange pas les gens qu’il ne réfute pas l’idée de mettre des millions de musulmans dans des bateaux, c’est un autre débat…

En dépit de leurs différentes sensibilités sociétales, Zemmour et Finkielkraut, tous les deux chantres d'Israël, partagent la même diabolisation des musulmans. Sauf, évidemment, quand il s'agit de musulmans associés –de facto– à leur stratégie alarmiste, tel les écrivains Boualem Sansal (encensé par Zemmour pour avoir mis en garde contre de pseudo-futures "républiques islamiques" en Seine-Saint-Denis) et Kamel Daoud (célébré par Finkielkraut, lors du dernier colloque du Crif, pour avoir fustigé la solidarité arabe envers les habitants de Gaza).

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

8 responses to « Mettre des millions de musulmans dans des bateaux » : Finkielkraut n’est « certainement pas scandalisé » par les propos de Zemmour

  1. On décembre 25th, 2014 at 10:03 , jha said...

    à 12'15…Finkelkraut dit une chose interressant.Il parle d'immigrés Russes,Italiens,Polonais…et JUIFS…cela sous entend que le Juif n'était pas Russe,ni Polonais…même s'il venait de ces pays,il demeurait JUIF.Alors si Zemmour,Finkelkraut,Levy -chantres de la France éternelle- venaient à émmigrer en Angleterre c'est en temps que JUIFS…et gageons qu'ils deviendront plus British que les British.

    'agressive mimicry' voila la tare de ces hypocrites.

    Ces gens sont prêts à tout…aucune mais aucune pudeur…On parle politique mais avant un peu d'émotion : madame Finkelkraut est morte.

    Pendant des décennies la communauté Juive a tout fait pour minimiser et empécher la reconnaissance du génocide Arménien par les Etats-Unis et l'Europe pour protéger l'allier Turque d'Israel…et quand les relations entre les deux alliés se sont détériorés,ne voilà-t-il pas que la communauté Juive se rappelle qu'il y eut un génocide contre les Arméniens…

    Revenons à l' "islamisme"…Il est prouvé vidéo à l'appui et l'onu aussi le signale qu'Isreal soutient les terroristes Wahhabites en Syrie et Iraq…Plongeant les communautés Chrétiennes et Musulmanes dans un bain de sang.

    En écoutant Zemmour,Lévy et Finkelkraut me vient à la mémoire l'expression Maghrebine : 'TAYHOUDITE'

    et malgré leur mimique du bon France et leur phraséologie pédante…comportement tayhouditique typique.

     

     

  2. On décembre 25th, 2014 at 10:24 , jha said...

     si je puis me permetre…prochain sujet du bac de philo:

    -" le port du voile en France est-il plus dangereux que le CRIJF ?"(remplacement de population et remplacement des élites)

    -Finance internationnale,banque centrale,Etat,souveraineté…Où est le hic?

  3. On décembre 25th, 2014 at 10:49 , jha said...

    madame Lévy est passée de l'esprit de la courte échelle à l'esprit de l'escalier…elle est encore modeste…stade dépassé ,ils ont atteint l'esprit de l'ascensseur.

  4. On décembre 25th, 2014 at 11:59 , ja said...

    Moi ca me dérange pas particulierment non plus les propos d'eric zemmour. C'est normal, il ne fait que dire des vérités donc la verité ne me dérange pas moi.^^

    Et oui à continuer comme la france le fait aujourd'hui, ca finira en guerre civile, enfin plutôt en extermination. Je ne souhaite en aucun cas que cela arrive mais si la politique migratoire ne change pas, ce sera inévitable car nos modes de vies sont trop différents pour être compatibles. C'est à eux de s'integrer et de s'assimiler mais si ils commencent à être plus nombreux que nous ils ne le font plus et ils souhaitent que ce soit la France qui s'assimile à eux. Moi je me battrais contre ca personnelement…

  5. On décembre 25th, 2014 at 13:46 , Gibbs said...

    @jasaid : ce que tu veux donc combattre c est la democratie…

    Et pour l'extermination, la question c'est qui se fera exterminer ?

  6. On décembre 25th, 2014 at 20:55 , Gaston said...

    Joyeux Noël à tous.
    Vous recommencerez à vous battre demain.
    Merci

  7. On décembre 26th, 2014 at 11:23 , Genç Osman said...

    Les juifs talmudiques (kabbalistes) s'acharnent à ce point sur les musulmans… rien d'étonnant quand on connait l'histoire de la kabbale et du satanisme :

    http://chroniquesdegencosman.blogspot.com/2014/12/la-kabbale-son-histoire-et-ses-secrets.html

  8. On décembre 30th, 2014 at 16:36 , jm said...

    Je partage le point de vue de Kamel Daoud quand il dit "Et solidarité n'est pas choix, mais élan total envers toutes et tous. Solidarité avec l'homme, partout, contre l'homme qui veut le tuer, le voler ou le spolier, partout. Solidarité avec la victime contre le bourreau parce qu'il est bourreau, pas parce qu'il est Israélien, Chinois ou Américain ou catholique ou musulman. "

    La solidarité des musulmans envers les palestiniens apparait en effet davantage comme tribale qu’humaniste. Certes, les BHL, Finkielkraut savent très bien profiter de ce manque de crédibilité des musulmans pour affaiblir la cause palestinienne, mais les musulmans, plutôt que de se focaliser uniquement sur les sionistes, feraient mieux de se focaliser davantage sur eux-mêmes pour voir comment ils pourraient être meilleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 3 = 4

« Back home