« Back home

Le spectacle de Jérémy Ferrari enrichit un supporter d’Israël

INFO PANAMZA. Le dernier one-man-show de l'humoriste Jérémy Ferrari, célébré par le trio Ruquier-Salamé-Moix, est produit par Gilbert Coullier, un chantre du régime de Tel Aviv. La preuve en images.

Le 18.01.2016 à 22h09

À en croire Léa Salamé, Jérémy Ferrari "explose les limites du politiquement correct".

Laurent Ruquier n'hésite pas à le comparer à Daniel Balavoine en l'entendant entamer un coup de colère -brouillon- contre Manuel Valls.



La présence d'Ali Bongo lors de la marche du 11 janvier a choqué l'humoriste qui, en revanche, ne pipe mot à propos d'un autre personnage controversé qui s'est joint à cette manifestation : le criminel de guerre Benyamin Netanyahou.

Quoiqu'il en soit de sa sensibilité politique, une chose est certaine : l'homme encensé, samedi dernier, par l'émission On n'est pas couché de Catherine Barma (celle qui avait censuré la critique d'Aymeric Caron à propos de l'armée israélienne) est produit par un individu singulier.

JEREMY-FERRARI-2015_3045214044684801034

En 2012, Gilbert Coullier, surnommé le "parrain de la chanson française" par le magazine Capital, encourageait le public israélien à venir au concert –prévu à Tel Aviv– de Johnny Hallyday, ajoutant au passage que leur État colonial et ségrégationniste était un "beau pays".



Simple coup de comm'?

Pas si sûr.

Au début de l'année 2015, Coullier (également producteur de Gad El Maleh et Kev Adams) participait –en présence de Manuel Valls– à une discrète soirée dédiée à l'amitié France-Israël.

coullier

Panamza avait déjà évoqué ce rendez-vous à la fois mondain et militant. Extraits: 

L'évènement : la célébration des 40 années de partenariat scientifique et médical entre la France et Israël.

L'organisation célébrée : l'association Pasteur-Weizmann, fondée en 1975 pour -entre autres motifs- améliorer l'image (alors ternie) d'Israël auprès de l'opinion publique française.

Président de l'association depuis 2012 : l'influent Bernard Esambert, ex-PDG de la Compagnie financière Edmond de Rothschild (groupe bancaire également engagé en faveur d'Israël et dont est issu –outre Vincent Bolloré– l'actuel président du Crif).

Parmi les convives du gala : Maurice Lévy (PDG de Publicis et soutien économique d'Israël), Guillaume Gallienne (réalisateur d'un film aux clichés anti-arabes et comédien incarnant un Pierre Bergé idéalisé), l'actrice Natalie Portman et Sydney Toledano (Dior).

Présent à la soirée de gala et photographié aux côtés d'Anne Gravoin, épouse du Premier ministre : Patrick Bruel, soutien de l'armée israélienne.

Le clash Ferrari/Valls, valorisé par l'émission (qui a coupé et diffusé ce passage sur son compte Youtube), laisse entendre que l'humoriste serait la nouvelle incarnation suprême de l'artiste "rebelle et provocateur" comme n'a cessé de le marteler le tandem Salamé-Moix.

À chacun de juger si un humoriste politique qui accepte d'être financé par un chantre d'Israël fait véritablement là preuve de transgression.

Il n'est pas -encore- interdit d'exprimer une hypothèse que certains esprits moutonniers ne manqueront évidemment pas de qualifier de "complotiste" : la soudaine médiatisation accélérée de Ferrari comme opération politico-commerciale destinée à aspirer -et à retenir- les millions de citoyens nostalgiques d'un humour réellement dangereux pour les pouvoirs en place.

À cet égard, tel un "sparring partner", Manuel Valls a incarné -samedi soir, chez Ruquier- un fusible bien commode et docile.

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

14 responses to Le spectacle de Jérémy Ferrari enrichit un supporter d’Israël

  1. On janvier 19th, 2016 at 00:02 , Qing Jao said...

    En fait ils essayent de faire contrepoids par rapport à Dieudonné et ils espèrent que ce vendu fera le poids. Faible ruse que voila… Ils sont pas malins, leur magouille se voit trop. En plus, plus personne ne regarde la télé donc il va avoir du mal à se faire connaître. Perso j'avais jamais entendu parler de lui.

  2. On janvier 19th, 2016 at 01:20 , bella said...

    Cette croyance, ou comment  faire croire aux gens qu'il puisse existé un "contre pouvoir cérébrale"… ces artifices savamment élaborer,mise en scène sur france2 , par vos impots! 

  3. On janvier 19th, 2016 at 01:34 , I fuck blackrock said...

    Vous sentez l'odeur de lessive ?
    L'operation lessivage est en cours … ca bosse dur dans leur cellule de crise pour faconner l'opinion publique
     

    L'operation de com est encore grossiere … toujours les memes detournement de focus … Ali Bongo … mdr
    ils nous prennent vraiment pour des cons …

    Valls se refait une image de liberté d'expression … un mec avec qui ont peut discuter … ok les jeunes ? mais sans quenelle, hein ?
    Ferrari devient l'humoriste rebel officiel poussé par tous les medias du club, il copie dieudonné a 200 %, il pompe tous les sketch du patron… et se construit un personnage,
    le lechage de Salamé et Moix c'est l'art de la tartine de confiture …

    Apres tout le mytho sur Dieudo, nous servir la soupe comme ca, Ils nous prennent vraiment pour des cons

     
    Quand je vois toute la com, livres, doc TV que le gouvernement fait sur tous les attentats .. c'est grossier de propagande … ils ont que ca a foutre ? ca pue.. c'est plus que de la recuperation, c'est certain …c'est d'un cynisme … on est vraiment des abrutits

     

  4. On janvier 19th, 2016 at 01:36 , Superlich said...

    Très sympa de voir Panamza destructurer les réseaux de la manipulation médiatique sans avoir recours à mentionner la prétendue confession juive de certains ni à s'identifier dans le combat de Dieudonné.

    Le seul fait d'identifier ces gens comme des israéliens extrémistes agissant avec des complices suffit ! :DDD

  5. On janvier 19th, 2016 at 08:50 , philox said...

    Au rayon chiffons, triomphe d'Elicha (The Kooples), suivi de pres par Fettaya (Z&V) et Kouby (Maje).
    http://journalduluxe.fr/etude-marque-mode-reseaux-sociaux/

  6. On janvier 19th, 2016 at 09:09 , skender said...

    Faut être aveugle et sénile pour ne pas voir que ce type est un collabo

  7. On janvier 19th, 2016 at 18:16 , Français et chrétien d'arrière garde said...

    J'ai lu les titres de ses sketchs… On trouve un classique "le prêtre pedophile", mais aucune trace de l'escroc juif, le terroriste juif ou même le rabbin mafieux pédophile, c'est bizarre ?

  8. On janvier 19th, 2016 at 22:42 , Pitt said...

    C’est énorme. La promotion d’un pseudo humoriste qui est évidemment influencé par dieudonné (extra recrutement daesh vs scetch dieudo 11 sept). Message clair pour lancer une alternative sans danger et dérives à M Mbala Mbala.

  9. On janvier 20th, 2016 at 00:33 , Titi said...

    il existe un spectacle en belgique du meme ressort "djihad" qui consiste à tourner en dérision les terroristes! rien de nouveau à l'horizon….

  10. On janvier 20th, 2016 at 15:06 , Bémol said...

    Il a quand me^me dit que c'est le gouvernement qui est en guerre et pas la population donc pas l'opinion public et que en gros c'est la faute du gouvernement si les gens se sont fait tirer dessus et si des musulmans meurent dans le monde fallait oser, non?

    D'ailleurs LE POINT l'a vraiment cassé: "Jérémy Ferrari, humoriste pas vraiment drôle sur un plateau de télévision qui s'est cru intelligent en accablant sans argument ni esprit, mais sur un ton satisfait et péremptoire, son interlocuteur. « Renseignez-vous sur ces djihadistes ! » balança-t-il à Manuel Valls, ahuri par tant de vacuité et de prétention. « Non, non, non, on n'est pas en guerre. Vous, vous êtes en guerre. Votre gouvernement est en guerre. Nous, on se fait tirer dessus quand on va voir des concerts. Il y a des gens ici qui ont des kalachnikovs sur eux, des armes ? Il y a des gens ici qui veulent tuer des musulmans ? » Et là, personne n'a ri ! Tout le monde semblait gêné… Aux côtés du jeune homme indigné, Patrick Rambaud, auteur du truculent et instruit François le Petit (éd. Grasset), paraissait accablé. La tête baissée, il serrait son verre d'eau, espérant que cesse le plus tôt possible cette logorrhée inepte. Le Premier ministre répliqua avec application, conscient qu'à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, mais que c'est en laissant prospérer ces thèses dénuées de tout fondement que l'on manipule les esprits faibles et déstabilise une société."

  11. On janvier 21st, 2016 at 21:46 , boris said...

    Il est bien seul le média politiquement incorrect dans ce désert médiatique occupée en long et en large par une mafia dévoué à un serpent au venin aussi dangereux que séduisant.

  12. On janvier 23rd, 2016 at 12:17 , lespetz said...

    Jean-Loup Salzmann presente "Evolution des processus de radicalisation", avec Michel Wieviorka et Alain Chouraqui.
    http://www.cpu.fr/actualite/extremismes-et-terrorismes-2-evolution-des-processus-de-radicalisation/
     

  13. On janvier 29th, 2016 at 22:02 , Lucide said...

    Extrait interview de Jérémy Ferrari:

    Sur Internet, tu as fait un photomontage où tu attends BHL planqué dans des ruines de guerre avec une tarte à la crème. Pourquoi ? C’est quelqu’un de dangereux, parce que, malheureusement, il a de l’influence. On n’a pas à demander aux philosophes de la jet-set de savoir si on envoie nos militaires se faire péter dans des avions, tuer des dictateurs et au passage pas mal de civils. En plus, le personnage me fait rire, parce qu’il se met en scène dans le désert. Tout le monde est caché et lui, il est debout sans gilet pare-balles, en costard.

  14. On mars 13th, 2017 at 15:07 , No-speak-zone said...

    […] site Panamza avait déjà levé le lièvre en particulier sur les accointances de son producteur, le célèbre Gilbert Coullier avec l’état […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


9 − 8 =

« Back home