« Back home

Sa cuisinière critique DSK face à BHL: l’animatrice Alessandra Sublet la renvoie aux fourneaux

Lutte des classes. France 5 a diffusé une séquence révélatrice sur le thème de l'impunité des puissants. Illustration autour du dialogue savoureux entre un célèbre multimillionaire influent et une cuisinière de télévision.

Elle est censée être la "chaîne de l'éducation, du savoir et de la connaissance" : France 5 a récemment donné un bel exemple en la matière. Sur le plateau de l'émission C à vous, animée par Alessandra Sublet, un échange improvisé a révélé les limites de la liberté d'expression dès lors que celle-ci pourrait irriter des personnages influents de la vie médiatique française. Le 6 juin, Bernard-Henri Lévy était l'invité principal de l'animatrice. Autour de la table, les chroniqueurs (uniquement des mâles blancs socioculturellement homogènes) devisent sagement de l'actualité en compagnie de l'écrivain multimillionaire. Une personne assise semble se distinguer des convives: Babette de Rozières, grande cheffe cuisinière de son état et membre de l'équipe des restaurateurs qui s'enchaînent dans l'émission (en alternance avec Luana Belmondo, Abdel Alaoui, Farida et Julie Andrieu) pour préparer les plats servis en fin d'émission.

babette-de-rozieres

Pendant longtemps, ces cuisiniers n'étaient pas invités durant la conversation : on pouvait simplement les apercevoir en arrière-plan, tels des domestiques silencieux, en train de fignoler le dessert. Désormais, ils ont droit à une chaise durant l'interview collective de l'invité.

C'est ainsi que le dérapage a pu avoir lieu: alors que la discussion polie avec BHL se termine, Babette de Rozières l'interpelle timidement au sujet de l'affaire DSK. L'écrivain n'a cessé d'affirmer jusqu'alors, sur un ton péremptoire, l'innocence de son ami Dominique dans l'incident du Sofitel. La cuisinière lui rappelle alors que l'ex-dirigeant du FMI n'a "pas été jugé aux Etats-Unis". BHL réplique en faisant l'amalgame entre le fait de bénéficier d'un "non-lieu" et celui d'être innocenté. "Bien répondu!", rétorque Alessandra Sublet, visiblement peu solidaire de sa collègue d'antenne.

Intervention expéditive de l'animatrice: après avoir débuté sa reprise de contrôle par une remarque un brin méprisante ("Attention, Babette pose une question!"), Alessandra Sublet met fin à l'échange entre BHL et la cuisinière par une phrase lapidaire, malgré le sourire affiché: "Babette! Oeufs cocotte!". Sous-entendu : il est grand temps de baisser d'un ton et de retourner en cuisine.

[séquence visible à partir de 54’30]

Ironie du sort: un mois après l'enregistrement de cette séquence, la justice française a renvoyé DSK devant les tribunaux dans l'affaire du Carlton. Aujourd'hui, à la grande surprise des amis de Dominique Strauss-Kahn (parmi lesquels figure encore Manuel Valls), le Parquet de Lille ne s'est pas opposé à la décision des juges d'instruction. BHL et Alessandra Sublet, si prompts -en juin dernier- à présenter DSK en blanche colombe, n'ont pas encore réagi.

12 responses to Sa cuisinière critique DSK face à BHL: l’animatrice Alessandra Sublet la renvoie aux fourneaux

  1. On juillet 31st, 2013 at 19:42 , Moumine Rédouane said...

    Juste écoeurant, je lui aurais volontier envoyer la cocotte sur le pif !

  2. On août 1st, 2013 at 09:39 , papadjam said...

    Ce qui est sûr Mr BHL, c'est que ce n'est pas tout le monde qui peut se prévaloir d'être un soi-disant intellectuel et de parler sur la place publique, en ayant d'autre mandat que leur mémoire historique… surtout quand on sait que cette mémoire historique est appuyée sur une idéologie totalitaire (sionisme, Apartheid, recherche du génome "juif", etc) et qui renvoie avec un tel mépris une descendante d'une autre autre mémoire historique (esclavage) qui n'est pas issue de cette élite qui elle sait tout, et comprend tout… surtout travestir la vérité en mensonges… BHL l'éditocrate qui n'aurait que seul mandat sa mémoire, avoir autant de pouvoir et surfer entre les différents politiques de droite comme de gauche, ainsi que ceux du gouvernement israélien et américain, ça laisse songeur… Je ne sais pas comment il fait pour être soi-disant un représentant des droits de l'Homme et soutenir le dernier Apartheid au monde: Israël? Dédoublement, shizophrénie? je dirais plutôt, hypocrisie.

  3. On août 1st, 2013 at 13:42 , riton said...

    Il faudrait une loi du type loi gayssot pour ne pas que des gens présente dsk comme une » blanche colombe » avec le nombre de casseroles qu’il a au cul ça relève du negationisme !

  4. On août 1st, 2013 at 13:51 , Gérald said...

    Il m'est arrivé de trouver Alessandra Sublet charmante, je la trouve desormais bien laide.

    Affligeant de constater cette vampirisation sionniste du PAF. Tout n'est que soumission à l'Empire et les nègres de maison n'ont qu'à retourner aux casseroles.

  5. On août 1st, 2013 at 14:03 , follet said...

    merci et grand HOMMAGE à la courageuse Babette face à ces " masturbateurs" politiquement corrects !!!

    Si j'étais toi Babette je leur claquerais la porte au nez car ces petits " parigots" ne valent pas grand chose … mais toi avec ta culture,ton savoir–faire et tes simples mains tu nous fais des merveilles au quotidien 😉

    on n'est vraiment pas si lon d'avant 1789 !!!

    à méditer …

    et comme le disairt mon gransda ami et regretté Séphane Hessel … INDIGNONS-NOUS !!!

     

  6. On août 1st, 2013 at 18:00 , henry said...

    sublet ??? who's she ? lmfao 
    Imposteurs.

  7. On août 1st, 2013 at 22:21 , B said...

    J'ai toujours trouvé le comportement d'Alessandra sublet irrespectueux et à la limite du racisme envers Babeth de Rozière. A imiter l'accent créole (très mal) et s'en amuser, on faisait ça au 19 ème sicècle

    En + cette femme est inculte

    Je suis contente que l'animatrice change je vais pouvoir recommencer à regarder l'émission

  8. On août 2nd, 2013 at 19:13 , marie said...

    Vous vous agitez pour rien. S'il fallait s'offusquer de tous les faits et gestes, et chercher des significations historiques et philosophiques à tout, on n'a pas fini !!! Il a autant de perceptions que de personnes. Là ou certains voient rouge, d'autres voient vert; tout est question de disposition d'esprit : on est cool ou pas.

     

  9. On août 3rd, 2013 at 12:18 , Sexisme des élites | Pearltrees said...

    […] Sa cuisinière critique DSK face à BHL: l’animatrice Alessandra Sublet la renvoie aux fourneaux […]

  10. On août 3rd, 2013 at 13:38 , Elisabeth said...

    BHL et DSK font partie de cette même engeance suffisante et se croyant impunément au dessus de tout le monde.D'aucuns  évoqueront leur judéité pour les taxer d'impérialisme sioniste.Il y a sans doute quelque chose de l'atavisme dans le comportement de ces deux lascars.Mais évitons de tomber dans un quelconque dérapage raciste.Par contre notons bien qu'il existe un véritable impérialisme médiatique de ces gens là.Et quand on imagine que DSK était donné favori aux primaires socialistes pour la présidence de la République ! Cela veut dire qu'une bonne majorité de Français sont encore sensibles aux chants putrides de ces sirènes !

  11. On août 3rd, 2013 at 18:53 , Cesco said...

    En toute honneteté, l'animatrice à des circonstances atténuantes: on arrivait à la fin de l'émission et çà faisait un moment que le générique de fin avait commencé. Tout ce qu'elle a en tête, c'est de fermer la discussion…

    Est ce que de dire à la Cuisinière (c'est quand meme son rôle) d'aller à la cuisine est condescendant? dans le contexte, on pourrait arguer que non…

    Conclusion: je ne me ferai pas une idée négative sur l'animatrice à partir de cet "incident"…

    ps: je ne supporte pas BHL… Il m'horripile.

  12. On août 8th, 2013 at 20:05 , Henri said...

    OK le mépris de l'élite médiatique pour la cuisinière créole pue, mais attention aux émanations réactives antisémites pleines de bonnes intentions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


5 − 2 =

« Back home