« Back home

Communauté juive, « théorie du genre » et désinformation : Vincent Peillon se lâche en Israël

INFO PANAMZA. Jeudi soir, le ministre de l'Éducation nationale a tenu des propos stupéfiants lors d'un entretien accordé à un média israélien. La preuve en images.

Connaissez-vous i24news? Cette nouvelle chaîne israélienne à vocation internationale a été fondée par un ancien cadre de France 24 (Frank Melloul) en tandem avec le propriétaire de Numericable (Patrick Drahi). Le média tout-info, décliné en trois langues (anglais, français, arabe) se présente explicitement comme l'adversaire d'Al Jazeera: il s'agit, pour ses responsables, de donner à voir une "meilleure image" d'Israël auprès de l'opinion publique.

safe_image.php

Jeudi 30 janvier, la chaîne recevait Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation nationale en visite officielle dans la région.

12221966293_edf7712d3e_c

Curieusement, ses propos tenus hier n'ont été rapportés par aucun média français en dépit des nombreux liens, professionnels et amicaux, des cadres de la chaîne avec la caste journalistique parisienne.

Panamza vient combler cette lacune en vous proposant de découvrir les extraits révélateurs de cet entretien. 



Trois éléments d'information inédits ressortent du passage de Vincent Peillon sur i24news: 

* Juifs de France : interrogé sur l'afflux de Français juifs en Israël, le ministre a exprimé une réponse étonnamment laconique. « La communauté française est appelée à s'élargir », a fait savoir Vincent Peillon. Même François Hollande, l'homme qui s'est déclaré « prêt à entonner un chant d'amour pour Israël et pour ses dirigeants » , avait contredit Benyamin Netanyahu en octobre 2012 quand le Premier ministre avait encouragé les juifs de France à venir en Israël. Dans le cas de Vincent Peillon, aucun bémol: il ne déplore pas cette émigration et se contente simplement de la constater. 

* "Théorie du genre": dans ce débat sociétal qui fait rage depuis la "Journée de retrait de l'école", le ministre a utilisé un mot singulier pour caractériser les établissements scolaires concernés. "Foyers d'infection" : telle est l'expression employée par le membre du gouvernement pour désigner ces écoles dans lesquelles des parents d'élèves ont retiré leur enfants.

* Désinformation: de plus en plus décontracté au cours de cette interview complaisante, Vincent Peillon lâche presque une confidence inattendue, se félicitant d'"essayer de cacher aux médias" les nombreux incidents relatifs à des comportements présentés comme anti-républicains (parmi lesquels figurent nommément le geste de la quenelle et le départ d'apprentis djihadistes en Syrie).

À propos de la désinformation, un cas pratique est toujours en cours de réalisation.

9293130498_cbe3c988b4_z

                     Salomé Peillon, ambassade de France en Israël, 14 juillet 2013

Il y a deux jours, Panamza revenait sur la polémique relative à la fille de Vincent Peillon, soupconnée d'avoir bénéficié d'un passe-droits pour obtenir son poste rémuméré de "chargée de mission culturelle et audiovisuelle" –depuis février 2013 à l'ambassade de France en Israël. En dépit de l'évocation, mercredi dernier, de cette controverse au coeur de l'Assemblée nationale, Jean-Charles Banoun, interviewer de Vincent Peillon et ancien d'Europe 1, n'a pas jugé nécessaire de l'interroger (durant les 15 minutes de l'entretien intégral) à ce sujet. Pas plus que le correspondant de l'AFP, pourtant allé à sa rencontre. Et même silence, plus prévisible, du côté de JSS News, média extrémiste qui a pu néanmoins le rencontrer.

Comble du grotesque: les images du député UMP interpellant le ministre à propos du recrutement de sa fille ont été diffusées durant l'interview d'i24news, en guise -uniquement- d'illustrations visuelles.

Le citoyen français est donc toujours prié de croire que Salomé Peillon s'est contentée de postuler sur Internet, comme le veut la règle, dans le cadre du "volontariat international en administration" et qu'elle s'est retrouvée naturellement admise en Israël, pays auquel elle avait justement consacré son mémoire de master sur la question du "boycott culturel". Chose amusante, c'est précisément sur ce même sujet que sa mère, Brigitte Sitbon, chercheuse au CNRS et ex-compagne de Vincent Peillon, a rédigé –en juillet 2013– une tribune dans le Huffington Post afin de ridiculiser la pratique du boycott envers Israël. 

La famille Peillon est décidément très attachée au régime de Tel Aviv. En juin 2011, celui qui était encore député européen s'était, lui aussi, engagé -au sein du collectif JCall- contre "la délégitimation d'Israël" avec des accents lyriques. Il affirma également, à cette occasion, que la discussion relative à la reconnaissance d'un État palestinien à l'ONU (alors envisagée trois mois plus tard) n'était « pas la question essentielle du moment ».

Hicham HAMZA

Cet article vous a plu? Soutenez le journalisme subversif de Panamza ! 

Rejoignez, dès à présent, les abonnés de Facebook et Twitter ou contribuez personnellement au développement du site en cofinançant les prochains sujets d'investigation.

8 responses to Communauté juive, « théorie du genre » et désinformation : Vincent Peillon se lâche en Israël

  1. On février 1st, 2014 at 00:59 , Yacine said...

    Très bon travail d'information Hamza … comme d'habitude 😉

    Bonne continuation

  2. On février 1st, 2014 at 01:06 , Jacques Beauregard said...

    Bonjour Hicham, 

    Bravo déjà pour votre travail que je découvre depuis quelques semaines alors que je connais Dieudo et Soral depuis des années. Tout est pertinent, fouillé, et bien exposé, on rêverait de médias aussi consciencieux.

    Tous les éléments de langage que vous révélez dans cette interview sont très parlants, mais il y en a un que vous avez relevé sans trop insister, et qui m'a énormément choqué (on est plus vraiment choqué de rien quand on fréquente la dissidence, disons interloqué). Le journaliste lui pose une question sur les 2 français combattants en Syrie, et Peillon réponds sur les 2 élèves expulsés pour avoir fait une quenelle. Il fait un amalgame très malsain (peut être intentionnel pour semer la confusion, ou inconscient tellement il mélange tout) qui assimile tout élève faisant un geste potache a un Djihadiste. Il termine même sa réponse avec un mélange  vert-brun-quenello-ado-islamo-chiensdenazis-shoatique incompréhensible. Un quidam toujours dans la matrice qui découvre ça, logiquement inquiet que des enfants puissent se découvrir une envie de mourir à Damas, qui voit la frivolité et le raccourci de cette réponse à une question pourtant légitime, comprend normalement l'inconséquence  de ce ministre (franchement des cours de Shoah contre la guerre, l’humour, l’homophobie, le chômage….).

    ((Au passage il y a eu un montage de la part de I24 après « cacher au média » la fin de sa phrase devait être bien plus compromettante, car l’image saute et Peillon n’a pas l’habitude de ne pas terminer ses phrases ))

    Je crois que c'est révélateur, le système qui ne sait plus doser le mensonge entre sa tentative de masquer sa responsabilité (Fabius qui appelle à tuer Assad)  et leur volonté de discréditer la rébellion, finit par paraitre totalement incompétent et suspect. 

    Le tissu du mensonge laisse de plus en plus passer la lumière, alors continuez de lui mettre des coups de canifs.

    L’avantage d’avoir pris la pilule bleue ou la rouge je ne sais jamais laquelle ouvre les yeux, c’est qu’on peut juger des gens sans les avoir rencontré, par leur travail et objectivité, et je sais donc que vous êtes un honnête homme.

    Salutations camarade,

    Jacques. 

  3. On février 1st, 2014 at 05:49 , jha said...

    Il y a quelques années,en écoutant Peillon ou tous ces "attachés éternellement à Israel"…j'aurais tout gobé et en aurait redemandé…j'ai vraiment assimilé au plus haut point la propagande shoatique…

    Dand les années 1980…au college avec les films comme 'holocaust'…'au nom de tous les miens' etc…on nous a lavé le cerveau….et Hollywood continue sont besogneux travail…

    Concernant 'au nom de tous les miens'…j'ai vu ce film il y a plus de 25 ans et n'ai appris que l'auteur était un affabulateur qu'il y a quelques mois…

    …ceci dit nul ne nie la tragédie des communautées Juives d'Europe et le nombre doit se calculer en quelques millions comme beaucoup de populations d'Europe pendant la deuxieme guerre mondiale.

    Les sionistes-Hertzl a été d'une franchise abjecte- ont décidé que la création d'un Etat Juif était plus importante que la survie et le bien-etre des populations Juives d'Europe…les Rothchilds ont financé Hitler et financé la création de l'Etat d'Israel….alors pourquoi tant de larmes de crocodiles sur toutes ces familles Juives décimées pendant la deuxieme guerre mondiale?pourquoi?

  4. On février 1st, 2014 at 10:30 , Nicolas said...

    Bravo Hicham pour ce reportage tout simplement hallucinant! Je vais de suite le relayer sur mon blog. Continue ce travail d´information militant. Nous verrons si l´info sort dans les médias en France??? J´en doute…

    Bien à toi

    Courage

    Nicolas

  5. On février 1st, 2014 at 10:37 , abdelkarim said...

    Bonjour peillon était mon prof de philo à joliot curie à nanterre et cet être m'a toujours noter à 6/20 de moyenne toute l'année car j'ai pris part au manif pour laisser des filles voilées rentrer en cours de plus dans une interro "philosophique" je lui ai dis qu'il était un dictateur caché " car il m'avait convoqué pour me dire qu'il ne fallait soutenir ce genre d'événement cela me porterait préjudice.Je n'avais pas compris la menace mais pour dire au bac j'ai eu 13/20 en philo donc merci peillon de tes notes……Cela pour monter qu'il avait déjà l'art de dire n'importe quoi en envoyant un message contre les jeunes et de sûrcroit musulmans.

  6. On février 1st, 2014 at 11:12 , Berna said...

    Merci Panamza pour ce travail.Je n'ajouterai rien au commentaire précédent de Jacques.

  7. On février 1st, 2014 at 14:58 , Naullay said...

    Excellent travail de ré-information.

    L'allégeance de Peillon envers la "communauté" s'explique aussi par sa naissance, il est de famille "juive Alsacienne" ce que son patronyme ne révèle pas. Extrait de wikipedia:

     

    "Du côté maternel, il est issu d'une famille juive alsacienne4 : sa mère, Françoise Blum, née en 1930, fut directrice de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), spécialiste en physiopathologie de l'hypophyse ; son grand-père était le professeur Léon Blum (1878-1930)5, spécialiste de la physiopathologie rénale à Strasbourg, initiateur de l'insulinothérapie en France, fils aîné du rabbin Félix Blum (1847-1925) et de Jeannette Lederman ;"

     

    Comme disait Jésus, on ne peut obéir à deux maîtres (Dieu eet Mammon).  Entre les deux il faut choisir.

    Peillon visiblement obéit à la communauté, mais pas à la nation dont il est "ministre". Et on peut penser qu'il obéit à l'argent aussi.

  8. On février 22nd, 2014 at 16:20 , MANDAMUS fr said...

    JE CHERCHE PALESTINE SUR GOOGLE MAP ET NE LA TROUVE PAS … SVP AIDAI-MOI J'AI PEUR DE PENSER QUE DE L'ARGENT PUBLIC EST VERSER A DES PALESTINIENS UN SOIS DISANT HABITANT DE NOTRE PLANETE QUI N'EXISTE PAS ? HE D'ABORD C'EST QUOI LA PALESTINE ?

    ARRETER DE ME PRENDRE POUR UN IDIOT?ON NE ME LA FAIT PAS A MOI

    je reconnai avoir pris connaissance de ce qu'est la Palestine aujourd'hui,grace a Gogol,l'information la plus pertinante que j'y est trouvé est:

    ADRESSEZ VOUS AU MINISTERE DU TOURISME D'ISRAEL

    Monsieur Peillon ,me cacheriez vous que sous couvert d'une nation qui nexiste pas vous refourgez (le titi Parisien me sied a merveille,je le prefere au robeu,comme ils disent,ou bien sur a cette nouvelle langue que l'on appelle texto…en d'autre thermes tu as  du taf monsieur le ministre,je compatie),vous refourguiez disai-je de l'argent a Israel ,ce qui m'interpelle car y ont pas l'air misereux la-bas.

    D'ici a ce que tout les Palestiniens comme vous dite viennent en France et que tous les Israliens francais partent en palestine (la je ne met pas de P majuscule,ca n'existe meme pas),je dit a mes compatriote candidat a l'exil que pour choisir votre destination  veuillez vous adresser respectueusement au ministere du tourisme israelien.

    shalom mes freres.

    ps:vient de voir dans WIKI qu'il existe une autorité Palestienne,ouf ca me rassure,m'excuse pour les propos ,seul m'ont ignorance m'affecte,d'accord ,d'accord bon mais c'est quoi cette  histoire que de faire comprendre a travers des manuel d'histoire (avec votre argent…)que leurs "voisins" sont gentils et qu'eux (les Palestiniens)sont des mechants.Je comprend pas tous,mais je suppose qu'il en va pour le bien de nos concitoyens.Finalement grace a monsieur le ministre que je salut,notre argent est utiliser a bon escient,prenez en consciense ,soyez fieres Francaises et francais de toute origine,ayant reussi avec une abnegation remarquable a ne pas vouloir quitter notre pays,grace vous , monsieur le ministre je suis aujourd'hui plus convaincu qu'avant hier de mon appartenance a un peuple d'elite ,presque dirai-je a un peuple d'elu (meme si la place et deja prise),MERCI MR LE MINISTRE.

    PS DU PS:faite pas d'embrouilles a Monsieur le Ministre,arreter de le critiquer,de lui faire dire dire des choses qu'il n'a pas dits ,c'est mon pote,alors lacher lui la grappe (ca c'est le vocabulaire de mes enfants,mais je commence a m'y faire,et trouve ca fort sympatique aprés tout).

    Oh mon dieu (il est ou celui-la,jamais la quant on en a besoin)que la vie est belle!

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 3 = 7

« Back home