« Back home

Les « valeurs de la République » huées en Israël par des immigrants juifs de France

INFO PANAMZA. Parmi les Français partis s'installer en Israël, certains rejettent désormais leur pays natal. La preuve en images.

Le 26.08.2014 à 14h47

Le 19 mars, Manuel Valls avait affirmé que "les juifs de France sont, plus que jamais, des Français à l'avant-garde de la République et de nos valeurs". De tels propos avaient été incidemment taclés, trois mois plus tard, par un tribunal qui les présenta -lors d'un procès impliquant Dieudonné- comme la reconnaissance d'un "statut privilégié" accordé aux Français juifs par l'ex-ministre de l'Intérieur.

Chose cocasse, la scène qui s'est déroulée dimanche à Jérusalem suggère qu'une frange de cette "avant-garde" chère à Manuel Valls rejette pourtant les "valeurs de la République".

 

olim

Ce 26 août, au Jerusalem Theater, des centaines de récents immigrants juifs venus de France sont réunis en présence du nouveau président de l'Etat d'Israël et du député UDI Meyer Habib (tous deux issus de l'extrême droite sioniste). Le but : rendre hommage aux soldats israéliens ainsi qu'aux promoteurs de l'Aliya (l'émigration en Israël).

Fondateur -avec Gil Taieb (vice-président du Crif)- de l'AMI ("Aliya et Meilleure Intégration" , une association qui dispose d'une convention annuelle passée avec le Consulat général de France à Tel Aviv), Pierre Besnainou, par ailleurs ancien président du Congrès juif européen et du Fonds social juif unifié, a tenu un discours emblématique de "l'engagement sioniste".

Actionnaire de Fauchon via sa société de droit belge, ce Français originaire de Tunisie et récemment devenu Israélien, a été momentanément décontenancé, lors de son éloge des "valeurs de la République" française, par des huées en provenance du public. Un seul spectateur, visiblement solidaire des propos de Besnainou, a aussitôt tenté de les couvrir par ses applaudissements (à 1'42).



Proche de Shimon Peres, Jacques Attali, Michel Boujenah et Serge Moati, Pierre Besnainou, méconnu de l'opinion publique, est un homme influent. En mars 2013, l'homme était capable, avec son coprésident David de Rothschild, de convier deux personnalités atypiques pour un dîner communautaire parisien : l'Américain Robert Gates (ex-Secrétaire américain à la Défense, ancien patron de la CIA) et l'Israélien Avi Dichter (ancien directeur du Shin Beth, alors ministre de la Sécurité intérieure).



Son sionisme radical a vite fait de conforter les immigrants juifs rassemblés dimanche en dépit des quelques huées de certaines personnes ouvertement hostiles à la France.

Deux reportages, réalisés par France 2 et France 24, permettent de mieux cerner le profil psychologique singulier de ces Français devenus angoissés par la vie dans l'Hexagone.





Quant à l'avenir de l'émigration des Français juifs en Israël (qui disposent d'avantages fiscaux spécifiques), nul doute que des psychodrames politico-médiatiques et artificiels, comme la légende estivale de l'attaque des synagogues, contribueront probablement à son succès. La peur de l'antisémitisme, de plus en plus distillée et alimentée par plusieurs figures de la communauté juive, contribue, in fine, au renforcement de la démographie israélienne.

Flashback: le 18 mars,  à la Knesset, un plan spécial du gouvernement Netanyahou pour favoriser l'émigration des juifs de France en Israël avait été dévoilé. Oded Forer, directeur général du ministère de l'Intégration, avait fait savoir que "la mauvaise situation économique en France, la montée de l'antisémitisme" et le fait qu'Israël soit "un pays attractif" constituaient "une opportunité qu'on ne peut pas rater".

Même discours, presque mot pour mot, du côté d'Arié Bensemhoun, responsable de la communauté juive de Toulouse, ex-candidat pour la présidence du CRIF et directeur exécutif d'Elnet France. Souvenez-vous: il s'agit de ce lobby israélo-américain, évoqué en détail par Panamza, qui avait financé la campagne de François Hollande pour les primaires socialistes de 2011. Interrogé sur i24news (la chaîne israélienne détenue par Patrick Drahi, futur acquéreur de SFR), l'homme qui fut en charge de la co-gestion de crise à la suite des événements survenus dans le collège-lycée toulousain (et qui avait, d'ailleurs, fortuitement rencontré Claude Guéant la veille) a ouvertement encouragé "l'aliya" des "jeunes juifs" de France en direction d'Israël. Nouvelle opération de propagande anxiogène de sa part, en juin dernier, lors de la Conférence internationale organisée à Herzliya.

Un appel dans la droite ligne d'Ariel Sharon et Benyamin Netanyahou qui en firent autant, l'un et l'autre, et qui résonne avec le propos étrange de Vincent Peillon lorsqu'il fut, fin 2013, de passage en Israël: interrogé sur l'afflux de Français juifs dans le pays, l'ex-ministre de l'Éducation nationale (issu d'une illustre famille juive alsacienne et dont la fille travaille à l'ambassade de France à Tel Aviv) avait alors exprimé une réponse étonnamment laconique: « La communauté française est appelée à s'élargir ».

Nulle surprise, en outre, de constater que le propre fils du président du Crif, le businessman Edouard Cukierman installé en Israël, lance aujourd'hui un appel au secteur privé local pour favoriser l'aliya en provenance de France.

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

10 responses to Les « valeurs de la République » huées en Israël par des immigrants juifs de France

  1. On août 27th, 2014 at 01:05 , jon stewart said...

    Pourquoi les jeunes jufs revent de rejoindre et fuir en Israël? et les jeunes musulmans algériens, marocains, tunisiens revent de rejoindre la France ? et pas de construire et developper leur pays ?

    un article sur  les juifs français qui reviennet en France, yen a bcp..

  2. On août 27th, 2014 at 08:36 , SpritKritik said...

    Propagande médiatique pour faire pleurer les chaumières et montrer q'en France il y a de la haine, c'est l'inversion des valeurs quand on sait que les organisations sionistes manipulent l'opinion pour augmenter le départ des français juifs, orchestrant des attentats et des agressions en accusant les muslmans, eux qui ont toujours défendus les juifs dans le passé quand ils étaient brimés en Europe!

    israHELL 1er pourvoyeur d'antisémitisme, ils auront beau envoyer des cargos , médiatiser le soi-disant danger des français juifs qui n'est que pure fiction  pendant que les palestiniens se font massacrés et colonisés, l'entité sioniste est amené à disparaître, ils le savent, nous le savons,bien mal acquis ne profite jamais surtout quand on ment, on vole et on tue, ce n'est qu'une question de temps qui se révélera bientôt, toute cette publicité d'alya mensongère n'est q'une vulgaire mascarade et ils s'en rendront compte bientôt, le gouvernement français est complice de cette haine tribale en favorisant l'envoi de colons!

  3. On août 27th, 2014 at 12:32 , jha said...

    entre 800 000 et 1 million d'Israeliens vivent à l'étranger.

    Ceux qui choisissent de partir pour Israel conservent generalement leur nationalité Française,Anglaise,Etats-unis etc…

    les sionistes crée une atmosphere anxiogène pour la comunauté Juive en Europe-avec la complicité des Etats Européens-cela afin de les pousser à partir.Les sionistes ont besoin de garder le control sur la diaspora,un sejour un Israel c'est idéal pour le lavage de cerveau.

    35% d'Israeliens aimeraient partir pour l'occident…

    bah tout ça n'a que trés peu d'importance…Stanley Fisher ex-dirigeant de la banque d'Israel,peut participer à la direction de la réserve fédérale aux Etats-Unis………appellons cela des vases communiquants.

  4. On août 27th, 2014 at 14:04 , grt said...

    BON DEBARRAS

  5. On août 27th, 2014 at 20:18 , jon stewart said...

    danger pure friction pour les juifs en France SpritKritik ?

    on fait un pari , mets une kippa traverse aulnay sous bois, aubervilliers, clichy sous bois, genevilliers et bien d'autres , tu fais pas une demi heure sans insulte, coups, au mieux..

    je t'offre 100euros si tu le fais (c'est comme se ballader à Harlem avec un panneau 'je hais les noirs")

    Bon debarras? tu n'as pas l'air de connaitre la religion de la moitié des prix nobels, et on a plein d'immigrant illegaux (bp illetres) en France (des colons) d'Algerie, Tunisie,Maroc qui eux restent..superbe

     

  6. On août 28th, 2014 at 08:49 , SpritKritik said...

    @jon stewart

    Garde tes 100 euros, tu veux nous faire croire quoi que la France est antisémite, ou encore mieux les banlieues, arrête de regarder les reportages de TF1 et les mérdias quotidiens qui abrutissent les gens en leur faisant croire que les musulmans sont la cause de leurs problèmes, interesse toi aux agressions du français lambda de tous les jours, beaucoup plus que les juifs, et porter une kippa et un drapeau je hais les noirs, tu fais quoi là, un mélange, tu parles de haine en prenant des exemples bidons, à court d'arguments sûrement sors nous le point godwin pour t'aider!

    Prix nobel et religion??? sors nous le peupe élu, la mascarade du choix des gens, le prix nobel serait le prix de Dieu, qui a décrété ça le peuple élu (exclu je dirai)!

    Renseigne toi sur le comité qui attribue ce prix avant de te lancer dans un sujet qui te dépasse, en israhell tu es arabe, noir, catholique et musulman tu te fais massacré, chassé, emprisonné car tu es considéré comme un sous-homme, ça ne t'interpelle pas ça, ça ne te gène pas et tu viens justifier le climat de haine que les sionistes font en France, y compris en faisant des fausses agressions toujours pour diaboliser la France, voir tes cousins du mossad ils t'expliqueront, si tu aimes l'apartheid, l'antisémitisme (les arabes sont sémites), le racisme, la haine du reste de l'humanité va en israhell, le pays de la démocratie et du bonheur, là où la moralité et la condition d'être est de vouer une haine au reste de la planète, les goyim ou les gentils, alors viens pas nous faire pleurer, pense aux palestiniens demande leur ce qu'ils en pensent de l'arrivée de ces colons qui viennent spoliés et favorisés le mensonge dont ils sont victimes, ça te gêne pas qu'on les tue!

    On fait un pari, va dans les médias ou dans le gouvernement et crie qu'israhell bafoue tous les regles de droit international, qu'ils tuent et colonisent depuis plus de 70ans La Palestine avec preuves à l'appui? alors qui sont ceux qui distillent la haine et le mensonge (licra, uejf, bhl,les think tanks, l'ump, le ps, le fn,les franc-maçons, etc…) on parle sérieux ici, la France s'est débarassé des nazis, La Palestine se débarassera des judéo-nazis!

  7. On août 28th, 2014 at 11:08 , Anonymes said...

    Alors les Fde souche que pensez vous de ceux qui disent qui sont intégré depuis plus de 200 ans… Et qui prône la république aux autre religions et pas la leur et qui insultent la république…. Alors qu'elle leur a tous donne même la présidence de la France….. Réveillez vous….

  8. On août 31st, 2014 at 18:51 , Russel said...

    @jon stewart : offrir 100 euros pour singer un juif, quelle mesquinerie ! Tout juif ashkénaze libéral qui se respecte ne saurait que faire d'une si piètre obole ! Certes, nous, pauvres chrétiens pénitents, n'avons pas les mêmes valeurs… Quant à vanter outrageusement les mérites des représentants du judaïsme, il ya un gouffre à ne pas franchir ; quid des Bruel/Benguigui, Montagné, BHL, Finkielcrotte, Levy, Halter, Habib, etc… ? et la liste est loin, très loin d'être exhaustive, tellement est immense ce ramassis d'idiots utiles… à Israël!

  9. On août 22nd, 2015 at 17:13 , Israël ou le passage du statut de puissance régionale à celui de superpuissance … | Mustapha Ben Mansour said...

    […] Pour saisir la motivation de la proposition singulière de Jacques Attali, il faut également puiser dans son exposé sur « l’avenir incertain des juifs au XXIème siècle », formulé –en mars 2007– devant le Fonds social juif unifié (alors dirigé par Pierre Besnainou, promoteur enthousiaste de « l’aliyah »). […]

  10. On juin 14th, 2017 at 05:50 , « Coïncidence » : le patron d’Hyper Cacher avait cédé son entreprise « un jour avant » la prise d’otages – أزمنة سياسية said...

    […] Pour cause : l’essor fulgurant de l’émigration des Français juifs en Israël, notamment en 2014, suscite inévitablement – à moyen terme- une baisse du chiffre d’affaires pour les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 2 = 4

« Back home