« Back home

Fusillade de Bruxelles : des ex-agents secrets israéliens parmi les victimes

Attentat antisémite ou assassinat ciblé? Suite aux révélations de la presse israélienne, Panamza apporte de nouveaux détails au sujet de deux victimes de la fusillade perpétrée au Musée juif de Bruxelles.

Le 26.05.2014 à 19h09, mis à jour le 24.05.2015 à 19h48

Ce lundi {26 mai 2014},  The Forward, quotidien juif américain, évoque sur son site une piste troublante à propos de la tuerie survenue samedi au Musée juif de Bruxelles: celle d'un "assassinat politique".

Le double motif d'une telle spéculation: le tireur muni d'une petite caméra GoPro s'apparenterait à un "tueur professionnel" selon certains experts sollicités et plusieurs médias israéliens ont divulgué -au cours des dernières heures-  des informations particulières quant au profil de deux victimes (sur les quatre).

Rédigé à partir d'une dépêche de Reuters, le papier de The Forward passe néanmoins sous silence certains éléments singuliers rapportés par l'agence de presse. Extrait: 

Une des victimes israéliennes, Emanuel Riva, avait antérieurement travaillé pour Nativ, une agence gouvernementale qui a joué un rôle clandestin dans l'encouragement de l'immigration juive en provenance de l'ex-Union soviétique, rapporte un officiel israélien.

Aux côtés de l'agence du renseignement extérieur, le Mossad, et de son équivalent chargé de la sécurité intérieure, le Shin Beth, l'agence Nativ était sous l'autorité du bureau du Premier ministre.

Miriam Riva, son épouse, travaillait également pour le bureau du Premier ministre, affirme l'officiel sans plus de détails.

Des amis du couple interrogés par les médias israéliens ont affirmé que tous deux travaillaient comme comptables dans les services gouvernementaux.

Le site du journal Israel Hayom ajoute aujourd'hui un détail intéressant à propos de leur collaboration antérieure avec Nativ, une agence d'espionnage fondée en 1952 et devenue semi-clandestine après la fin de la guerre froide. Extrait:

Il y a quatre ans, ils (les Riva) ont été envoyés travailler en Allemagne par le ministère des Affaires étrangères.

Selon Yediot Aharonot, ils ont vécu à Berlin jusqu'en 2011.

En 2009, responsable de Nativ et soucieux de l'avenir de la communauté juive allemande, le ministre des Affaires étrangères était déjà celui de mai 2014: Avigdor Lieberman. Leader de l'extrême droite locale, cet ultra-nationaliste (rencontré en secret par Manuel Valls à la mi-février) s'était distingué sur la scène politique pour avoir suscité le courroux du Mossad, du Shin Beth et de l'Agence juive pour une raison spécifique: sa volonté d'utiliser Nativ pour favoriser l'émigration en Israël des citoyens juifs originaires de Russie et résidant en Allemagne.

Dans son poste antérieur (celui de ministre des Affaires stratégiques de 2006 à 2008), il avait ainsi bravé la désapprobation des organisations juives allemandes et la colère de plusieurs haut-responsables israéliens qui s'opposèrent à son projet (annoncé en 2006) car il était susceptible de saborder l'amitié israélo-allemande.

En 2005, le quotidien Haaretz rapportait que Nativ, dans le collimateur du Mossad qui la jugeait caduque et encombrante, ne devait son maintien que par la volonté du Premier ministre alors en exercice: Ariel Sharon. Dans sa foulée, Avigdor Lieberman a repris le flambeau et a réorienté la mission de l'agence en direction des 200 000 juifs russes d'Allemagne. 

Ancienne ambassadrice d'Israël en Ukraine et ex-conseillère politique de Lieberman, Naomi Ben-Ami dirige Nativ depuis sept ans. L'Agence juive l'accusa en 2008 d'avoir provoqué une crise diplomatique avec l'Allemagne, pays allié, pour avoir exaucé le souhait de son mentor: ce dernier, d'origine russe, comptait précisement sur ces potentiels citoyens israéliens originaires de l'ex-Union soviétique pour consolider sa propre base électorale.

En janvier 2008, un article du Jerusalem Post rapportait un détail intrigant au regard du profil des victimes israéliennes de Bruxelles: selon le quotidien, la récente démission de Lieberman du poste des Affaires stratégiques devait geler un projet décidé en juillet 2007 et relatif à l'envoi -en Allemagne- de "deux émissaires" de Nativ. Sa dirigeante n'avait pas commenté cette information et l'entourage de Lieberman s'etait contenté de réitérer son souhait que ce projet aille jusqu'au bout.

Un an plus tard, Lieberman revint au gouvernement et dans le ministère, plus puissant, des Affaires étrangères. C'est alors que le couple Riva, travaillant pour Nativ, fut envoyé en Allemagne sous sa tutelle. Troublante similitude: leur départ -dont les détails sont inconnus à ce jour- semble s'inscrire dans la reprise du projet antérieur de 2006-2008 (dit "Operation Germany").

Dans le contexte actuel de la crise russo-ukrainienne, le rôle de Nativ, autrefois attaquée publiquement par le Mossad, a pris une ampleur inattendue. Critiquée également dans un rapport officiel (paru fin 2013) en raison de son opacité, l'agence -qui constitue toujours une tête de pont avec les communautés juives de Russie, d'Ukraine et d'Allemagne – demeure sous la tutelle ministérielle d'un seul homme qui continue de l'instrumentaliser: Avigdor Lieberman. De notoriété publique, ce dernier aspire à succéder à Benyamin Netanyahou au poste de Premier ministre.

Transformée en tremplin politique à usage personnel, Nativ n'en finit pas d'agacer: les rivaux politiques de Lieberman comme les groupes hostiles à l'émigration juive hors d'Allemagne demandent toujours la cessation des activités de l'agence.

Rien n'exclut que la fusillade du Musée juif de Bruxelles soit l'oeuvre d'un "terroriste" antisémite agissant à l'aveugle mais, au regard de l'engagement passé du couple Riva au sein d'une organisation controversée, rien ne permet non plus d'écarter la piste d'un assassinat ciblé en guise de représailles. Ou d'avertissement. 

HICHAM HAMZA  

* Mise à jour du 24.05.2015 : un an, jour pour jour, après la tuerie commise au Musée juif de Bruxelles, le Franco-Algérien Mehdi Nemmouche continue de nier toute participation dans la fusillade, admettant seulement avoir volé les armes retrouvées en sa possession lors de son arrestation à Marseille. 

Le 6 juin 2014, Panamza avait également ajouté un complément d'information relatif à certaines zones d'ombre -dont d'autres ont été depuis relevées par la presse belge- de cette affaire rapidement entérinée, au diapason du gouvernement Valls, par les médias français et instrumentalisée, notamment par la mouvance sioniste hexagonale comme l'illustre la vidéo parodique ci-dessous.

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

14 responses to Fusillade de Bruxelles : des ex-agents secrets israéliens parmi les victimes

  1. On mai 26th, 2014 at 22:42 , Hamza said...

    Excellent arcticle comme toujours. Cette information n'apparait nulle part pour le moment.

  2. On mai 27th, 2014 at 08:45 , abdelkarim said...

    c est dommage car il y a des gens qui joue avec la population pour regler leur compte pour cet agenda diabolique, mais a quand le reveil des VRAIS juifs et du monde pour arretter cette manipulation mondiale au profit de cette oligarchie qui n aspire qu au controle de la pop mondiale.

    le point commun avec l ecole de toulouse c est cette ommerta mondialo mediatique quand israchien 

  3. On mai 27th, 2014 at 11:55 , rachid mécanik said...

    D'une pierre, deux coups

  4. On mai 27th, 2014 at 13:05 , bahry said...

    Merci pour cet article ,comment le trouver ailleurs ? Je connais la réponse ,chacun défend ses interets ,Celui qui va chercher l'infos dans les medias Français etc.Ne trouvera pas la vérité ,mais surtout une fausse vérité ,pire que ne rien dire ils désinforment la masse .

  5. On mai 27th, 2014 at 16:35 , ilan said...

    bien sûr que si que cette information apparait ailleurs. Elle est sur JSS NEWS. Ils ont juste remplacé le Mossad, par le Hezbollah, pour designer les commanditaires du tueur.

  6. On mai 27th, 2014 at 17:46 , Cendree said...

    Il est effrayant de voir que la presse israëlienne révèle des infos permettant d'élargir l'opinion publique sur les causes éventuelles, quand notre presse diffuse en masse les propos de nos dirigeants déclarant à tue tête "c'est un crime antisémite" Et oui c'est bien connu aucun israëlien ne peut être une victime autre que celle de l'antisémitisme, Le reste de la population mondiale est victime par ce qu'elle le mérite est ce cela que l'on doit comprendre?

  7. On mai 28th, 2014 at 14:13 , L'oiseau Brik . said...

    Juste avant la fusillade au Musée de Bruxelles, l’affaire Merah été Réactivité en France et suivi d’agression contre deux Juifs en Kipa à Créteil près de Paris . Pour camouffler l’assassinat politique et les Liens des victimes avec les Renseignements Israélien, les Politiques et Médias Français ainsi que le Crif Belge crient a l’attentat antisémite tout en mettant en cause Le député Laurent Louis , Soral et Dieudonné sur leur positions contre le Sionisme? Et les Medias mensonges parle de Terrorisme. Tout semble décrire un assassinat ciblé en Lien avec les Services Israélien . Selon Haaretz c’est un règlement de compte Politique.

  8. On mai 28th, 2014 at 22:26 , Dhiab Dhari said...

    PANAMZA tu as raison

    Un journal français, Liberation dit la même chose, quel courage, on peut presque dire qu'un territoire médiatique occupé se libère. ce soir Liberation écrit:

    Selon le quotidien Hareetz, les meurtres ne seraient pas antisémites, mais le résultat d'une «attaque ciblée» contre des Israéliens ayant travaillé pour le gouvernement.

     

    L’attaque commise samedi contre le Musée juif de Bruxelles, qui a fait quatre morts, dont deux Israéliens, pourrait avoir été un assassinat planifié, souligne mardi le quotidien Haaretz. L’homme qui a tué avec une kalachnikov les quatre personnes dans le musée est toujours recherché par les autorités belges.

    Les deux Israéliens tués, un couple de quinquagénaires, avaient travaillé pour le gouvernement mais étaient comptables plutôt qu’espions, selon l’expert en matière de défense de Haaretz, Amir Oren. Miriam et Emmanuel Riva «étaient tous deux comptables, employés séparément par des organismes gouvernementaux», a-t-il indiqué. «Mais il est possible que le meurtre (…) ne soit pas un crime haineux ou antisémite mais une attaque ciblée (…) une bataille dans une guerre secrète, même s’il y a peut-être eu erreur sur l’identité des personnes visées».

    En Belgique, la piste terroriste était privilégiée dans l’enquête, avec la désignation de magistrats spécialisés.

    Selon Haaretz, Emmanuel Riva a travaillé pour le ministère des Finances ainsi que pour l’organisation Nativ, fondée dans les années 1950 pour encourager secrètement l’éducation juive dans l’Union soviétique durant la Guerre froide ainsi que l’immigration en Israël. Autrefois accusée d’espionnage par le KGB, cette organisation qui dépend du bureau du Premier ministre œuvre aujourd’hui pour encourager l’émigration vers Israël des juifs russophones résidant en Europe de l’ouest, particulièrement en Allemagne.

    fin de l'article

    J'espère que du côté de l'Elysée, Matignon, MAE on va lire Libération

  9. On juin 2nd, 2014 at 19:33 , Azrael said...

    Quoiqu'il en soit, un tel meurtre, un massacre reste intolérable dans un pays occidental.

    Qui plus est, un tel "attentat", dans un lieu de mémoire juif, affectant uniquement des victimes juives ne peut qu'avoir QUE des relents d'antisémitisme ET de terrorisme.

     

    Je regrette seulement que le responsable ait été arrêté et non pas abattu comme un chien enragé. Un terroriste n'est que celà: un chien enragé à abattre à vue. Et au diable les droits de l'hommes pour ceux qui ne daignent même pas les accorder à leurs victimes dans leur crimes aveugles et infâmes quelque puisse être l'idéologie sous-jacente.

  10. On juin 3rd, 2014 at 20:42 , Observateur said...

    Azrael a écrit: 

    "Quoiqu'il en soit, un tel meurtre, un massacre reste intolérable dans un pays occidental."

     

     

    Un tel meurtre serait donc tolérable pour vous dans un pays non occidental, comme la Palestine par exemple, où des enfants Palestiniens sont abattus comme des lapins par des miliciens sionistes?

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/une-video-demonte-la-version-de-l-armee-israelienne-sur-la-mort-de-deux-palestiniens_1545143.html

    Etes vous crédible?

  11. On juin 4th, 2014 at 05:35 , Ben Touf said...

    @Azrael, un tell massacre, acte terroriste n'est pas acceptable dans aucun pays du monde. Deja votre declaration est raciste et anti sémite puisque vous acceptez que cela se passe ailleur et contre d'autres nationaux ou communauté religieuse. Je ne crois pas que vous soyez le genre a condamner de maniere aussi virulante les terroristes et meurtiers du mossad qui se promene a travers le monde avec des faux passports en comeettant des actes terroristes!

    le suspect doit etre juger pour savoir ce qui se cache derriere cet act. Vous semblez aussi balayer du revers le fait que deux des morts sont des agents du Mossad qui se promenent sans aucune documentation. Avez vous vous deja vu des touristes sans aucun document d'identification ou cartes de credit? Donc l'affaire n'est pas aussi limpide que vous le pretendez. Mais nous sommes confrontées au quotidien aux doubles standards et aux mensonges d'etat et des politiciens.

  12. On juin 6th, 2014 at 12:07 , ilan said...

    ~~

     

    petite info destinée aux services de police qui surveillent , les « antisémites »  sur Panamza :
     un certain Yéhoudi , lecteur et commentateur assidu de JSS News propose de monter un attentat en France sous un faux drapeau, sans exprimer le moindre sentiment de culpabilité :

     

    Yéhoudi 5 juin 2014 a 17:55

    critiqués, insultés, détestés,rejetés, emairdés, alors autant qu’il y ait des raisons a présent !!
     et puis… franchement qui viendra nous casser les roubignolles ??

    l’ europe couinera un peu, beaucoup, passionnément … BAOUM !!!! un attentat islamiste vient de faire une vingtaine de victimes sur les champs élysées
     ça tombe bien pour calmer cette europe vélleitaire et soumise :lol: ………….oui ? et après ??

    rideau…………tout est bien qui finit bien !!

    http://jssnews.com/2014/06/05/uri-ariel-voila-ce-quil-faut-faire-quand-on-nous-crache-a-la-gueule/

  13. On mai 25th, 2015 at 01:25 , jha said...

    le mossad n'est qu'un écran de fumée…en réalité nous avons à faire à tous les services secrets occidentaux et ces même services occidentaux controllent la majorité des services secrets arabes: marocains,tunisiens,saoudiens,egyptiens,qataris,kuwaitis,jordaniens….il reste qui?Les Syriens et les irakiens ont été plongés dans une guerre civile…La Lybie vit dans le chaos…Les algériens ne savent plus à quel saint se vouer et ont la hantise d'être les prochains!Le Yemen est bombardé…

    Toute cette lutte contre le terrorisme n'est qu'une cynique mascarade…orchéstrée par l'occident,israel et leurs amis arabes…90% des etats arabes.

    La population juive a été mise au pas par les sionistes,la population occidentale est térrorisée et devient de plus en plus haineuse,et la population musulmane est totalement perdue ne comprenant pas ce qu'il lui arrive…

    je répète le mossad n'est qu'un écran de fumée…90% des services secrets arabes,les services secrets occidentaux et les israéliens travaillent ensemble comme larrons en foire…Qu'un terroriste s'appelle Sofiane,Elie ou Marcel : peu importe…le but recherché est atteint : les peuples sont divisés et les élites unies.

     

     

  14. On mai 25th, 2015 at 12:06 , peg said...

    !!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home