« Back home

Il a participé aux « crimes de guerre » commis à Gaza : la France présente ses « condoléances » à sa famille

INFO PANAMZA. L'ambassade de France en Israël a publié -puis fait disparaître- un communiqué en hommage à Jordan Bensemhoun, militaire franco-israélien mort durant l'offensive terrrestre à Gaza au cours de laquelle de possibles « crimes de guerre » ont été commis selon l'ONU.

Le 23.07.2014 à 14h24

Douze jours après avoir "dédié" son bal du 14 juillet aux Israéliens en pleine phase de bombardements sur Gaza, l'ambassade de France en Israël récidive.

Mardi 22 juillet, son site a initialement rendu public (via Twitter) un communiqué éloquent.

ambassadebis

Rebondissement révélateur qui en dit long sur les contradictions internes de la diplomatie française : ce mercredi 23 juillet, entre midi et 13h (heure française), le site de l'ambassade a fait disparaître le communiqué. Le lien URL renvoie désormais à cette page.

ambassade

Trop tard: Panamza avait sauvegardé une copie de la page originelle. Quant au texte du communiqué, il figure encore sur le site de la chambre de commerce France-Israël qui l'avait incidemment relayé ce matin.

Un martyr de l'israélo-jihadisme

Originaire de Vénissieux, Jordan Bensemhoun, enterré hier à Ashkelon, avait quitté la France en 2008 pour rejoindre Israël et s'engager, quatre ans plus tard, dans l'armée. Le communiqué officiel ne précise pas l'endroit où est tombé -sous les tirs du Hamas- le jeune homme de 22 ans: le quartier de Chajaya à Gaza.

À propos de ce secteur ravagé par les opérations militaires israéliennes, voici ce qu'en rapporte ce matin Navi Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme. Extrait sélectionné et traduit par Panamza : 

Dans le quartier de Chajaya, l'étendue des pertes et des dommages matériels est encore incertaine en raison de la continuité de l'offensive militaire terrrestre. D'après des informations préliminaires rassemblées par mon bureau à Gaza, le 20 juillet, une maison a été touchée par plusieurs obus d'artillerie à 6 heures du matin, tuant sept membres d'une même famille (parmi lesquels quatre femmes et deux enfants) et un voisin qui avait pris refuge dans la maison. Cinq autres membres de la famille, parmi lesquels trois enfants, ont été blessés.

Dans un autre cas, cinq individus étaient encore portés disparus -au 21 juillet- dans une maison ciblée par un raid aérien et sont présumés enterrés sous les gravats. Mon équipe continue de documenter plusieurs autres cas dans lesquels des résidences familiales ont été détruites avec des pertes rapportées de civils et vis-à-vis desquels des indices préliminaires suggèrent que pas même un seul membre d'un groupe armé n'était présent.

Cet après-midi, à la suite d'une dépêche de l'AFP, la presse en ligne a commencé à relayer l'information principale du rapport délivré par Navi Pillay, une ex-avocate sud-africaine engagée contre l'apartheid : la demande de l'ouverture d'une enquête sur d'éventuels "crimes de guerre".

navipillay

Résumons:

*un Franco-Israélien s'engage en 2012 dans une armée coutumière, depuis sa création, d'exactions à l'encontre d'une population occupée. 

* Il meurt dimanche lors de la tentative de prise de contrôle d'un quartier de Gaza dans lequel sont commis -par Israël- de "possibles crimes de guerre" selon l'ONU

* La France présente mardi ses condoléances à sa famille -via un communiqué- quelques heures avant son enterrement en Israël.

* Le site de l'ambassade de France en Israël s'autocensure en retirant aujourd'hui le communiqué en ligne.

Ce tableau ne serait pas complet sans le rappel d'un parallèle formulé -le 25 avril- par Panamza sous le titre suivant: "Jihad en Syrie et engagement dans Tsahal : pourquoi interdire l'un et tolérer l'autre?"

Au regard des témoignages de sa famille aujourd'hui endeuillée, Jordan Bensemhoun pourrait être aisément qualifié, à l'instar de bon nombre de ses camarades partis de France, de militant "israélo-jihadiste".

Dans un texte -en hommage au jeune homme- publié par le site d'extrême droite sioniste Jss News et rédigé par un député israélien partisan du ministre ultra-raciste Naftali Bennett, les propos émus du grand-père de Jordan Bensemhoun sont rapportés. Sa déclaration aurait pu être tenue, mot pour mot, par certains proches de djihadistes morts au combat :

C'est le fruit de l'éducation qu'il a reçu. La douleur est infinie mais je suis fier de lui.

Un nouvel enjeu législatif -périlleux mais incontournable, in finese dessine pour les générations politiques qui succéderont à la majorité parlementaire alignée sur le tandem Hollande-Valls: la criminalisation de l'engagement dans l'armée israélienne.

Utopique en 2014 sous le triumvirat PS-UMP-FN, cette idée ne manquera pourtant pas de trouver un écho séduisant auprès des électeurs de demain, de plus en plus informés -grâce à Internet- des méfaits et des ravages causés par le sionisme radical, en Palestine comme en France.

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

96 responses to Il a participé aux « crimes de guerre » commis à Gaza : la France présente ses « condoléances » à sa famille

  1. On juillet 23rd, 2014 at 16:18 , Moubtassim said...

    Bien joué mr Hamza! Pourquoi criminaliser et diaboliser  des musulmans d'un côté et octroyer d'un autre côté d'infinis passe-droits aux juifs s'engagant dans une armée mondialement connue et reconnue pour son racisme, sa violence et son antisémtisime (pour le coup réel)!

    Le sionisme est de loin l'une des plus abjectes idéologies de ces derniers siècles, tout s'y mèle, mysticisme, racisme,antisémitisme réel, colonialisme, désinformation, manipulation, crimes…. 

  2. On juillet 23rd, 2014 at 16:48 , bagoo said...

     

    Super super super. vos articles sont croustillants.  continuez comme ça vous allez faire de l'ombre au canard enchainé.

  3. On juillet 23rd, 2014 at 17:45 , Athaya said...

    Il est impératif que tout les soutiens de la France pour la Palestine se constitue en Collectif ou partie civile pour traduire le premier ministre en justice; ce ministre n'a de cesse de désigner les musulmans comme les nouveaux vecteurs de l'antisémitisme et la solution du CRIF et de la LICRA est de pousser à une guerre civile pour d'avantage de massacres contre les musulmans – non soumis à l'oligarchie – dans le monde.

     

  4. On juillet 23rd, 2014 at 18:30 , sabah said...

    super pas de condoléances aux palestiniens pour les plus de 500 victimes ?!!!!

  5. On juillet 23rd, 2014 at 21:32 , nina said...

    On voit bien que pour eux, les morts ne se valent pas et que le sang juif est plus important que le sang arabe. Après la dédicace du 14 juillet, on voit que la France est devenu Israel-bis : la capitale française est Jérusalem ! Nous sommes en plein dans le nouvel ordre mondial. Ce qui serait bien, ce serait de manifester sans les partis d’extrême-gauche qui font semblant d’être pour la Palestine mais qui cherchent à canaliser la parole et à la maîtriser. J’ai participé à une manif de ce genre : on ne peut pas parler du CRIF, dénoncer la domination sioniste sur la France, etc. Ces types d’extreme-gauche voulaient même enlever le micro à ceux qui osaient parler vrai ! Ces gens-là ne font que du baratin et après, ils signent tout avec le gouvernement ! D’ailleurs, quand il y a eu la manif interdite, ils n’y sont pas allés ; ça veut dire qu’ils respectent la justice corrompue, aux ordres… ils soutiennent donc le système ! Et c’était l’une des meilleures, justement parce qu’ils n’étaient pas là ! Il y a eu des échauffourées qu’on a remis sur les arabes alors qu’ils s’agit évidemment de juifs sionistes de la LDJ ou du Betar qui étaient habillés comme des jeunes de banlieue pour ne pas être reconnus. Certains juifs ressemblent physiquement à des arabes, en plus. Et comme ça, on décredibilise les manifestations et on les interdit. 

    Dernière chose : méfiez-vous de sites comme Alterinfo, Égalité et Réconciliation (Soral) et de gens comme Marine Le Pen et son père, Dieudonné, Thierry Meyssan, Tarek Ramadan, qui travaillent pour le sionisme. Tous ces gens-là sont tellement bien organisés, manipulateurs, très bien conseillés pour savoir comment tromper le peuple. En s’attardant et en s’informant sur toutes ces personnes, vous verrez qu’elles ont toutes un point commun, le sionisme ! Mais pour s’en rendre compte, c’est très long et très difficile ! Je peux vous certifier qu’ils ne sont pas là pour le bien des arabes ! Il faut vous en détacher absolument ! Ils se disent tous attaqués, rejetés, ils se font tous victimiser pour être mieux acceptés par les peuples ! En ce moment, ils parlent tous de la Palestine : ils savent très bien qu’ils vont faire venir des musulmans qui vont les apprécier. Même Le Pen s’y est mis alors que son parti est le bras armé d’Israel : ce parti est tenu par des juifs sionistes, il suffit de chercher. C’est comme le Hamas qui est l’invention d’Israel pour les aider dans leurs desseins ! Eh oui !!!! Qui a envie d’avoir des résistants de pacotille qui tire des roquettes qui tombent dans un pré ? Et on ne sait même pas si ce sont eux qui les tirent ! Qui a envie d’avoir un parti qui ne dément même pas quand il est accusé d’avoir tué 3 enfants juifs ? Alors qu’on ne sait même pas si ces morts ont eu lieu, c’est peut-être un prétexte pour massacrer des palestiniens ! Qui a envie d’avoir un Hamas qui refuse la trêve ? Le Hamas a ainsi redoré l’image d’Israel qui passe pour celui qui a voulu arrêter la guerre alors que le Hamas a refusé ! Depuis que le Hamas est installé, les massacres israéliens sont de pire en pire : il y en avait déjà avant, mais là, c’est devenu des génocides ! Certains vont me dire que grâce au Hamas, les palestiniens ont pu garder leur terre. Mais quelle terre ? Ils sont enfermés dans un camp de concentration à ciel ouvert, avec le blocus. Si les Israéliens les font partir, ils erreront sans rien ! En quoi le Hamas les aide ??? En rien : il donne les palestiniens à Israël pour les massacrer ! Le but d’Israel est de commettre un génocide pour qu’il n’ y ait plus aucun arabe sur cette terre ! Ils attendent leur messie et ils lui donnent le sang arabe en offrande ! 

    Ceux qui ne me croient pas concernant Alterinfo, Soral et compagnie , on aura le temps de revenir là-dessus et d’apporter des preuves : ils jouent tous contre vous !!!

  6. On juillet 24th, 2014 at 00:55 , jha said...

    Nina…Nina…on peut ne pas etre d'accord avec Soral et Lepen père mais de là dire qu'ils sont sionistes…c'est un peu éxagéré…non?

    Quand à Dieudonné…le pauvre…il a sur le dos le crif,la lica,valls,la maison mère à Jerusalem…toute la sionistosphere galactique parce qu'il a fait un sketch sur un colon sioniste.

  7. On juillet 24th, 2014 at 01:00 , nina said...

    Pour ceux qui soutiennent Soral, le voici qui défilé à côté d’un drapeau israélien :
    http://www.youtube.com/watch?v=85H4yRa2YeA&feature=youtube_gdata_player
    Son site ER a été fondé par Soral, Peninque,Gildaz Mahé O’Chinal, tous juifs sionistes et anciens du GUD (milice d’extrême droite liée à la LDJ…) et proches du juif sioniste skinhead Serge Élie Ayoub. Des photos où on voit les membres de la LDJ et Soral sont trouvables sur le Net, défiler avec les GUD pour Marine Le Pen le 1er mai…

  8. On juillet 24th, 2014 at 01:06 , jha said...

    Tarik Ramadhan et Marine Lepen…oui…tres louches.

    pour le reste Hamas ou pas …roquettes ou pas…les seules choses que Yasser Arafat et Abbas ont obtenu des Israeliens apres 20  ans de négotiations… c'est plus de colonies.

    la communautée internationalle accepte de laisser croupir 1,5 millions d'êtres humains dans un Getho sous blocus…que doit faire le Hamas?

  9. On juillet 24th, 2014 at 01:17 , nina said...

    Cherchez sur le Net, par exemple http://histoireetsociete.wordpress.com/2013/10/18/la-gud-connection-tient-les-finances-de-marine-le-pen/
    …où sur la 10eme photo de la page vous verrez Peninque, ami de Soral et cofondateur d’ER, avec des responsables de la LDJ défiler pour MLP le 1er mai. Le FN est donc une création des juifs sionistes. Soral et les fondateurs d’ER soutiennent Le Pen et par conséquent le sionisme. CQFD.

    Autrement, en ce qui concerne le député du Maine-et-Loire avec son twitt abominable, quand on lit d’autres messages de lui sur Twitter, on voit que cela correspond vraiment à sa façon de parler habituelle. Et puis quel serait l’intérêt de pirater le compte Twitter d’un mec insignifiant dans le monde politique ? Il n’y aurait pas mieux à faire avec des Meyer Habib à l’aura plus développée et propos ignobles chaque jour ? Plutôt que de pirater un type dans sa cambrousse complètement inconnu. Donc fortement probable que ce soit l’auteur du twitt qui fait polémique.

  10. On juillet 24th, 2014 at 01:20 , nina said...

    http://www.youtube.com/watch?v=wr_yHoUTMEo&feature=youtube_gdata_player

  11. On juillet 24th, 2014 at 03:06 , marie said...

    Israel est l'epicentre de l'appartheid et du racisme sur terre. J'ai honte que notre pays soit associe a ce satanisme.

     

  12. On juillet 24th, 2014 at 11:56 , Youssef mohammad said...

    Nina tu as completement raison .. Dieudo, soral et compagnie sont des leures complices créés de toute pieces par des sionnistes afin de canaliser encadrer l'exasperation des peuples arabe notament …il y a quelque chose de diabolique  la dedans ..moi je sais que le bras fort sera brisé et que la ruse du mechant sera sa rettribution .. Avant la ruine il y a l'orgueil disent les ecritures…

  13. On juillet 24th, 2014 at 12:55 , musulm said...

    @ Nina :
    humm, Soral le dit, en effet. Il le répète à longueur de temps. Il est Français et ce qui l’intéresse c’est l’intérêt de son pays Et ceci, peu importe sa religion. Apres, chacun sa méthode. En te lisant, tu sous entends qu’il y a des « gentils » et des « méchants »… Alors que depuis la nuit des temps, il n’y a que des conflits d’interets.
    Son « combat » est dirigé vers les sionistes. Car les Sionistes ont intérêt à creer une guerre civile en France.
    Mais à l’inverse, force est de constater que les sionistes tiennent le monde à leur bottes. Et cela, impose le respect. Je veux dire que Soral, tout comme bcp de monde s’est dit un jour « purée mais ils sont balèzes ces c** ». Leurs attitude engendre la colère également, certes, mais d’en arriver la ou ils sont, cela signifie que ce sont des gens singuliers. Les sionistes sont très fort, et si pour toi leur reconnaitre ces qualités fait de moi un « méchant » soit… mais ce n’est pas pour autant que je les tiens dans mon coeur… loin de la. Puisqu’ils sont le dénominateur commun des problemes mondiaux des 400 dernières années.
    Nina, Soral parle avec une logique implacable, alors que bcp de gens parlent avec leurs coeurs.
    De ce fait le dialogue ne se fait pas au même niveau. Si l’un parle avec une logique mathématique et que son interlocuteur (ou son lecteur) parle avec ses émotions, ils ne se comprendront pas.
    Enfin, je n’aime pas Soral également, et cela me fait chier de voir qu’aucun Musulman Francais ne soit de sa trempe. (Hormis Daniel Youssof Leclerc mais dont personne ne parle…)
    Tout ce que tu as dit dans tes commentaires, il le reprend dans ses vidéos. Et il explique son « parcours » ou l’on voit les réalités des choses qui l’ont poussé hors du FN. On le voit au coté du FN, des drapeaux Israeliens etc… Mais dis-toi que les « complots » Sionistes éclatent au grand jour depuis 10 ans, avant cela, c’etait tellement subtil et invisible que personne – hormis qques intellectuels français- les avaient vus. Les gens changent, avec le temps, la réflexion s’affine, elle se pervertie pour certains mais elle s’assagit pour d’autres, pour ceux qui comprenne que la seule chose qui nous attend, c’est cette fameuse « justice immanente » qui nous attend, à savoir la mort.
    Enfin, le FN, la LDJ, les média menteurs etc.. bcp veulent le mal au musulmans de France. Si tu regardes, les seuls qui ne veulent pas de « mal » ( cela n’implique pas qu’ils veulent le bien, faut pas tomber dans le monde des bisousnours ou il y aurait des gentils et des méchants..), les seuls qui cherchent à ce que les musulman en France soient organisés et représentatifs d’une population de français musulmans, et bien c’est E&R. Dixit Fils de France etc..; ( même si je ne pense pas que Fils de France soit très performant, mais c’est mieux que rien).
    Nina, Ne le prend pas mal, et il n’y aucun sexisme dans mes propos. Tu es une femme, une femme fait d’avantage intervenir ses émotions dans sa pensé qu’un homme…

  14. On juillet 24th, 2014 at 17:44 , nina said...

    JHA

    Que doit faire le Hamas ? Il faut cesser de défendre le Hamas. Vous voyez pas qu'ils sont en train d'amener le peuple palestinien vers l'enfer ? Le Hamas n'arrange que les desseins d'Israel ; le seul leitmotiv des sionistes est que "le Hamas bombarde, attaque, envoie des roquettes sur Israel", "le Hamas dissimule des bombes dans des écoles et hôpitaux", etc…

    Mais est-ce vrai, tout cela

  15. On juillet 24th, 2014 at 18:09 , nina said...

    (suite)

    Le Hamas ne dément même pas.Israel joue là-dessus pour justifier leurs massacres qu'ils qualifient donc de "défense". Et l'opinion publique, elle, adhère aux actions menées par Israel (allez voir les commentaires des moutons sur le site du Point, du Figaro ou de l'Express, par exemples) car les sionistes font la propagande anti-Hamas quotidiennement. De fait, l'opinion publique pense qu'Israel a le droit de se défendre. Les internautes répètent ce que leurs maitres sionistes leur ont doctement enseigné, à savoir la responsabilité du Hamas dans la crise palestinienne.

    CQFD. Le Hamas aide Israel. Si vous voulez pas ouvrir les yeux pour constater que le Hamas, la Russie, l'Iran, les élites du monde arabe (et leur silence) sont des éléments de soutien à Israel, je peux plus rien faire de plus, là, ca crève les yeux.

    Même l'Iran qui soutient le Hamas (avec les pays du Golfe, pro-sionistes) déclare vouloir mettre fin à l'Etat d'Israel. Les pleurnicheuses d'Israel vont encore justifier leurs frappes sur Gaza en pointant du doigt la volonté de l'Iran de détruire l'empire sioniste et l'antisémitisme présumé des dirigeants iraniens.

    Khamenei demande même actuellement aux palestiniens (non-armés) de s'opposer à Israel dans TOUTE la Cisjordanie, ce qui étendra à terme les massacres dans toute la région. Les palestiniens ne sont pas armés et ne sont dotés que d'une armée de bras cassés, ils seront face à Israel, sur-armé et soutenu par l'Europe et les USA. Attendez-vous à un carnage.

    L'Iran feint de vouloir aider les palestiniens en vociférant mais les pousse dans le gouffre. Bref, l'Iran aide Israel.Il faut juste savoir décrypter les informations.

    Pareil pour des sites crypto-sionistes comme Alterinfo, où 80% des informations sont vraies mais le reste, sont des infos fausses et propagandistes. Par exemple, aujourd'hui, Alterinfo nous a pondu un article parlant du Hamas qui utiliserait des boucliers humains face à Tsahal. Article qui aide donc les juifs sionistes : Alterinfo donne raison ainsi à la propagande sioniste en remettant toute la faute des massacres d'enfants palestiniens sur le dos du Hamas.

    Sur Alterinfo, des articles de ce genre sont mélangés à de vraies infos pour attirer les arabo-musulmans. L'internaute moyen qui visite Alterinfo finit par avoir l'esprit totalement bordelique tellement les vraies et fausses infos sont mélangées.

    Alterinfo a également une politique de censure des gens qui ne partagent pas leur avis : ces gens-là (comme moi) sont interdits de commentaires et bloqués automatiquement. Par exemple, impossible de toucher au Journal de Personne, juive crypto-sioniste, et d'attaquer ses propos comportant des messages subliminaux pro-Israel  dans tous ses articles…derrière cette femme, il y a un staff de juifs sionistes, des négres qui rédigent sont scénario. Elle (Emilie Bécuwé) est simplement une actrice juive sioniste. Seulement, les gens ne se focalisent que sur la beauté de l'actrice alors qu'elle diffuse des messages pro-israéliens et anti-palestiniens.

    Alterinfo est donc un site trompeur, fourbe, tout comme ER, qui n'attaque que les sionistes et élites (intouchables dans la réalité) mais entretient la haine de l'arabe également : quand un fait divers est commis par un arabe, toute la communauté maghrébine se retrouve ainsi stigmatisée.

    ER compte par ailleurs plusieurs articles en feignant de parler de la Palestine, mais en précisant dans les fins d'articles sur le sujet qu'Israel souffre des centaines de roquettes et des bombes dissimulées dans les écoles par le Hamas. Bizarre, ER >>>>> propagande sioniste.

    Exactement le même procédé, donc, que le Journal de Personne d'Alterinfo déjà évoqué au préalable, où l'on parle de la responsabilité des arabes dans le massacre des gazaouis et vante l'innocence totale d'Israel qui se contenterait, selon leur logique, de simplement "se défendre".

    Même blabla pour Thierry Meyssan, du Réseau Voltaire. Il s'agit d'une taupe, un informateur sioniste issu de la bourgeoisie de Gironde, qui infiltre les pays arabes et en guerre, en travaillant pour Israel mais en tentant tout de même de gagner la confiance des arabes. Il avait même sorti un article où il accusait Mehdi Nemmouche d'être le tueur de Bruxelles alors que tout le monde savait que l'affaire était trop louche, même le plus facho des fachos (trop de failles dans l'histoire).

    Qui est vraiment Thierry Meyssan ?

    Thierry Meyssan, né en 1957, est connu en France et dans le monde arabe pour son livre, ''l'Effroyable imposture'', selon lequel « aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone » et le 11 septembre est un complot de la CIA.

    Il a entamé des études de sciences politiques, mais il est très vite exclu de l'IEP pour des raisons qui restent non élucidées. Il prétend « avoir été mis à la porte, sous Giscard d'Estaing pour "activités politiques contraires à la République".

    Dans les années 70, né d'une famille bordelaise conservatrice, il a un temps été l'icône du mouvement charismatique, un mouvement sectaire et intégriste chrétien. Avant d'en être exclu. Son mariage ayant été annulé pour « homosexualité » par l'Eglise catholique le 17 janvier 1990.

    Il rejoint alors le mouvement homosexuel, notamment à l'association Gais pour les libertés (GPL), d'où il se fait exclure le 10 janvier 1989 après s'être fait élire — au nom de l'association mais sans l'avoir consultée — Secrétaire général adjoint de l'International Lesbian and Gay Association. Il sera par la suite exclu d'autres associations gays et lesbiennes, notamment l'ILGA, pour pour s'être autoproclamé « secrétaire à l'information » (un titre qui n'existe pas),

    Il prétend avoir créé la Maison des Homosexualités. Ce qui est contesté par tous ses fondateurs.

    En 1990, il intervient dans l'affaire du pasteur Doucé, un religieux connu pour militer pour la dépénalisation de la pédophilie, mystérieusement assassiné, et que Meyssan fréquentait au sein du Centre du Christ Libérateur. Un local accueillant des réunions pour : « Sado-maso », « travestis », « transsexuelles » et qui consacre des mariages homosexuels. Meyssan écrira a plusieurs journaux pour attribuer sa mort à l'extrême droite avant de changer de version. Le pasteur Doucé aurait selon lui était tué par les Iraniens. Le 8 août 1990, il est entendu par la Brigade criminelle, qui ne prend pas sa déposition au sérieux. Mais Le Monde en fait état le 31 août 1990.

    En revanche, en 1992, il créée le Projet Ornicar, destiné à se battre pour la liberté sexuelle, pornographique et à lutter contre la répression du proxéntisme. Le Projet Ornicar organise notamment un colloque sur le thème de « la pornographie en Europe » grâce au sponsoring de Gérard Menoud, un mécène condamné par la justice pour avoir « commercialisé des films consacrés à la représentation de la violence et aux perversions sexuelles dégradantes pour la personne humaine ».

    En mars 1994, il fonde le Réseau Voltaire sur les traces du Projet Ornicar mais dans un but plus large : la défense des libertés (notamment de la liberté pornographique) mais aussi la laïcité. Le Réseau se bat notamment contre l'amendement Jolibois entré en vigueur le 1er mars 1994 et qui prévoit de punir sévèrement « le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent ou pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ».

    Par la suite, le Réseau Voltaire élargira son audience et son publique en organisant des manifestations contre la commémoration de Clovis ou contre la venue du pape en France en 1996.

    Thierry Meyssan se revendique de la franc-maçonnerie, bien qu'il soit très contesté dans ces milieux aussi. Il se défend en expliquant : « Je suis franc-maçon dans la lignée des philosophes des lumières. J'ai donc une conception offensive de la maçonnerie qui peut paraître surprenante au regard de la dérive conformiste, voire affairiste, de quelques loges trop connues. »

    Il publie des enquêtes remarquées mais aussi contestées pour leur fiabilité sur l'extrême droite (en particulier sur le service d'ordre du Front national, qui mène à une enquête parlementaire), et sur l'Église catholique (par exemple l'Opus Dei), etc.

    De 1996 à 1999, il est coordinateur suppléant du Comité national de vigilance contre l'extrême droite qui rassemble chaque semaine les 45 principaux partis politiques, syndicats et associations de gauche pour élaborer une réponse commune face à la montée de l'intolérance.

    De 1999 à 2002, il succède à Emma Bonino à la tête de la Coordination radicale anti-prohibitionniste, une organisation internationale visant à lutter contre le crime organisé en mettant fin à ce qu'ils voient comme sa principale source de revenus, la prohibition des drogues.

    Son livre de 2002, ''L'Effroyable imposture'', qui présente une thèse controversée sur le 11 septembre 2001, a été un ''best-seller'' mondial, traduit en vingt-sept langues, bientôt suivi par un second, ''Le Pentagate''.

    Sa théorie présentent les attentats comme un complot interne aux États-Unis : « Les Tours jumelles, que l'on croyait être une cible civile, cachaient une cible militaire secrète. Peut-être que des milliers de personnes ont péri parce qu'elles servaient à leur insu de bouclier humain. La Tour 7 – mais peut-être aussi d'autres bâtiments et sous-sols – masquait une base de la CIA » (p.35).

    Ce livre a d'abord été largement diffusée sur Internet puis son succès en librairie lui a valu un passage remarqué dans l'émission de télévision ''Tout le monde en parle'' de Thierry Ardisson, le 16 mars 2002. Thierry Meyssan a depuis présenté son livre dans le monde entier, notamment dans des pays arabes, en Amérique latine et en Europe. Il a demandé à l'Organisation des Nations unies d'ouvrir une enquête internationale sur les attentats du 11 septembre 2001, mais n'y est pas parvenu malgré le soutien que la Ligue arabe et le Conseil de coopération du Golfe lui ont apporté.

    Dans ''l'Effroyable Imposture'', Meyssan affirme que ce n'est pas un avion mais un camion qui a déchiqueté la façade du Pentagone. Il changera d'avis et de version dans un second livre, le Pentagate, où il affirme que ce n'est pas un camion mais un missile qui a détruit la façade du Pentagone.

    En réalité, ses théories sont le fruit de l'imagination d'un « réseau d'experts » plutôt douteux, composé d'un officier des renseignements poursuivi par la justice (Pierre-Henri Bunel), d'un commissaire membre de la direction générale des renseignements généraux (Hubert Marty-Varance), d'un passioné d'espionnage (Stéphane Jah) et d'un conspirationistes d'extrême droite (Emmanuel Ratier).

    Depuis ce livre, Thierry Meyssan assure une forme de diplomatie paralèlle au service des intérêts iraniens, syriens, et même selon des anciens membres du Réseau Voltaire… chinois. Une dérive qui a provoqué le départs successif de plusieurs de ses administrateurs. Notamment Michel Sitbon, Jean-Luc Guilhem et Gilles Alfonsi. Dans un article paru sur amnistia.net, il proclame la « fin du Réseau Voltaire » et expliquent les raisons de leur départ sur : http://www.amnistia.net/news/articles/voltaire/voltaire_552.htm

    Ils se disent notamment génés par des propos antisémites entendus au Conseil d'Admninistration et la présence de militants soutenant des thèses révisionistes. En effet, ces départs ont été compensés par l'arrivée de militants favorables au révisionnismes et à l'islamisme : comme Bruno Drewski (suspendu de la revue la Pensée pour soutien à des thèses révisionistes), Claude Karnoouh (témoin à décharge lors du procès Faurisson, et co-auteur de "l'intolérable intolérance", un texte soutenant ceux qui relativisent l'existence des chambres à gaz…) et Issa el Ayoub (journaliste Syrien pro-Hezbollah, qui a défendu la chaîne Al Manhar).

    Depuis le 11 septembre, le Réseau Voltaire a considérablement réorienté sa ligne vers la lutte contre l'impérialisme américain et le Moyen-Orient. Il a édité un jeu de cartes des responsables américains singeant celui édité pour les anciens dignitaires irakiens, pris la défense du Hebollah et de Al Manhar, et édie un bulletin en ligne qui traduit les communiqués de la « résistance irakienne ».

    Son site, très visité, surtout dans le monde arabe et en Amérique latine, a inauguré une rubrique, Flagrant délit, où l'on peut lire qu'un « agent de la CIA revendique la prise d'otages de Beslan » (17 septembre 2004) ou encore que le meurtre de Théo Van Gogh ne serait pas du à un réseau islamiste mais à un complot de la CIA pour masquer un trafic d'armes avec les Pays-Bas (« L'assassinat de Theo Van Gogh », 8 novembre 2004). Ces news sont même disponibles en plusieurs langues.

    En juin 2002, Thierry Meyssan a été déclaré ''personna non grata'' sur le territoire des États-Unis par le Département de la Défense américain. Selon une statistique du Département de la Sécurité intérieure, datée de juin 2005, plus de 3 000 ouvrages ont été publiés dans le monde pour ou contre Thierry Meyssan.

    L'ensemble de son parcours, depuis son engagement homosexuel à son engagement aux côtés des islamistes, en passant par le décorticage de ses méthodes d'enquêtes fort particulières, a été détaillé dans :

    * ''L'Effroyable imposteur'', par la politologue Fiammetta Venner, ed Grasset, 2004, ISBN 2246656710,

    vendredi 6 mai 2005

    En 2005 il y a une scission au sein du Réseau Voltaire. Le Conseil d’administration est profondément remanié. Issa el-Ayoubi devient vice-président du Réseau Voltaire. Ayoubi est un responsable du Parti social nationaliste syrien, le PSNS. C’est un parti libanais qui défend le projet d’une "Grande Syrie", qui estime que le Liban n’est qu’une province de la Syrie. Le PSNS a été fondé dans les années 1930. C’est alors un parti pro-nazi. Il a gardé cet héritage fasciste. Son emblème, présent sur le drapeau du parti, est d’ailleurs très éloquent puisqu’il s’agit d’une croix gammée à peine stylisée.
     

    La boucle est bouclée…à suivre si Dieu veut !

  16. On juillet 24th, 2014 at 20:38 , jha said...

    l'Iran est l'un des derniers pays à avoir une banque centrale indépendante…

    Hamas ou pas Hamas…Israel veut une guerre total contre le monde Musulman afin de creer le grand Israel.Une guerre entre les Musulmans Shiites et les Musulmans Sunites est un aspect de ce projet.Le peuple Palestinien qui se fait bombarder par des F16,des navires de guerre et des tanks est peut etre  ce qui unira le monde Musulman : on voit le vrai visage d'Israel et de l'occident dans cette barbarie sioniste.

    L'Iran,la Syrie,le Liban,l'Algerie,L'Iraq et d'autres pays doivent s'unir car l'occident et les sionistes ne s'arreteront pas à la Palestine.

  17. On juillet 24th, 2014 at 20:48 , Bruno said...

    Chers amis musulmans,

    Au lieu de vous plaindre constamment des coups de poignard des politicards pour qui vous avez massivement voté (le PS), refléchissez un peu sur des stratégies à même de changer le rapport des forces en votre faveur (et faire infléchir les politicards totalement inféodés au sionisme).
    Vous le savez plus que moi, sans le vote massif des musulmans en 2012, le PS de Hollande et Valls  n'aurait eu aucune chance( vraiment aucune) d'arriver au pouvoir. Les centaines d'élus des quartiers appartenant au PS n'auraient à l'heure actuelle aucun mandat. Musulmans, vous êtes forts mais vous n'en êtes pas conscients. Arrêtez de croire au grand mensonge d'une France républicaine égalitaire au dessus des communautés. C'est pour mieux vous endormir. Les faits (dîner du Crif par exemple) montrent par A+B que la communautarisation de la France est déjà une réalité. Seuls les aveugles ne veulent pas voir.  Par conséquent, assumez la communautarisation de la France et apprenez à voter selon vos propres intérêts. Dégagez vos élites peureuses et soumises (Boubakeur et co), apprenez à exercer du chantage politique (les élus américains vivent constamment sous la menace des lobbys pro-israéliens). Dites aux milliardaires qataris, emiratis, d'achèter des instruments d'influence comme les médias… au lieu de dépenser des milliards dans les choses vaines, dans les achats des hotêls et palaces! Soyez cyniques et calculateurs comme vos rédoutables adversaires!
    Le jour où les musulmans s'organiseront en véritable communauté influente, les politicards réfléchiront 10 avant de leur cracher dessus comme aujourd'hui.

  18. On juillet 24th, 2014 at 21:07 , Bruno said...

    Méfiez-vous de cette Nina (antifa? gauchiste?), un brin excessive, et dont les messages sement (sciemment?) la confusion. Sa mission ici est clairement de diaboliser la "dissidence". La tactique est écurée: je carresse d'abord la cause palestienne pour mieux servir ma soupe. Prenons l'exemple de Soral et Dieudonné qui deviennent dans la bouche de Nina sionistes :-) ! Pourrait-elle nous expliquer les raisons de tous ces procès et de la censure qu'ils subissent dans les médias mainstream? Personnellement, sans le site d'E&R qui relait gracieusement et régulièrement des liens d'articles subversifs (comment ceux de Hicham), je ne serais probablement pas au courant de toutes ces torpitudes pro-sionistes des gouvernants français. Jugeons donc sur pièce, à partir des faits! Les faits démontrent que depuis le début de la tragédie de Gaza, le site d'Alain Soral (suivi par des milliers voire des millions de lecteurs par mois) fait un travail d'information extraordinaire. Ne nous trompons pas d'adversaires.

  19. On juillet 24th, 2014 at 21:33 , Bruno said...

    A la question: "Peut-on critiquer Israël dans les médias sans être juif", je pense que l'excellent Gilad Atzmon a donné un début de réponse à cette question. Sans aller jusqu'à faire un procès absurde au sionisme à  Mme Sibony, Mme Benabassa, Mr Gresh ou à questionner leur sincérité dans l'engagement, on peut tous déplorer l'absence dans les médias des premiers concernés, c'est à dire les victimes de la tragédie de Gaza (les représentants des palestiniens ou des  mouvements pro-palestiniens). Selon Gilad Atzmon, la véritable force du sionisme est dans le contrôle de la parole critique antisioniste. A mon avis, le rôle dévoué à des mouvements gauchistes qui encadrent les manifestions pro-palestiniennes est de contrôler le discours anti-sioniste, d'empêcher les gens de comprendre la problématique sioniste hors des angles du politiquement correct. Imparable!

  20. On juillet 24th, 2014 at 22:36 , Falasha Blanc said...

    Nina ?!

    Nanani nanana…

    Franchement, ferme-la.

    Retourne à tes Rainbow Looms.

    Et prolonge ton abonnement à Libé.

  21. On juillet 25th, 2014 at 01:07 , nina said...

    Bon.
    Les pro-Soral et pro-Dieudo, vous defendez vos gourous, je peux rien faire pour vous. Vous etes envoûtés par les deux vendus, c’est votre droit de les idolatrer, de leur envoyer du pognon (Dieudo, par ex, qui en demande tous les mois à toutes les videos, à des proletaires, trop marrant la blague tiens) sans arret.

    Si vous avez vu un changement REEL depuis que cette pseudo dissidence en carton existe, faudra me le signaler. Ah si, grâce au gros Dieudo, on a eu Manuel Valls premier ministre, le Crif nous a mis une quenelle épaulée sur le coup. Actuellement, les juifs sionistes n’ont plus aucun complexe à se pavaner et montrer aux francais qu’ils sont puissants et que l’on ne pourra jamais rien faire contre eux. A part quelques quenelles qui servent à rien.

    Dieudo, Soral, Meyssan, etc…sont tous tres riches, pleins dans tous les sens du terme. D’ailleurs Soral et Meyssan sont issus de la haute bourgeoisie. Vous avez deja vu des riches faire une revolution et vouloir aider les plus demunis ? Faudra arreter de regarder Robin des Bois, ca n’a jamais existé dans l’ Histoire.

    Ces gens-là vous manipulent. Ils travaillent pour Israel, point, faites des recherches pour bien le comprendre et vous le mettre dans le crâne.

    Quant à la Palestine, tout le monde s’en sert : Le Pen, Alterinfo, Dieudo, ER…juste parce que tout ce beau monde sait qu’on recolte la sympathie des arabes en denoncant les exactions en Palestine. Bon et Dieudo, tout naturellement, n’a pas oublié une fois de plus de demander du pognon pour son « Ananassurance » en profitant du sujet de la Palestine dans sa derniere video. Aucune gêne, on recueille meme du pognon de gens naïfs sur fond de genocide.

    Bien entendu, Soral parle de la Palestine… Je lis son site tres regulierement pour le savoir, plusieurs fois par jour. Il met des infos sur la Palestine, il decrit ce qui se passe. Sauf que comme je disais, à la fin des articles, il termine en remettant le leitmotiv des pauvres juifs sionistes, selon lequel le Hamas est premier responsable de ce desastre, en expliquant clairement que ce dit-Hamas envoie des centaines de roquettes sur Israel, que des bombes sont dissimulées par le Hamas dans les ecoles et hopitaux de Gaza, que les tunnels favorisent le passage des armes, etc..

    En fait, le lecteur finit le texte en se disant « normal qu’Israel bombarde Gaza, bloque les tunnels et attaque les hopitaux ainsi que les ecoles, ils se defendent face aux terroristes du Hamas ». Et l’opinion publique, faite en absolue majorité de moutons, adhère à la cause des israelchiens.

    Et à la fin, cette thèse est retrouvée sur les forums internet, les commentaires sur les articles de presse traitant du sujet, etc…bizarre, non ?
    Vous, vous ne voyez que votre gourou Soral qui vous parle de Palestine. Utilisez vos cours de francais de lycée pour une fois, et apprenez à décrypter les articles de presse et vous allez enfin comprendre que le Soral et le Dieudo vous prennent vraiment, mais alors vraiment, pour des imbeciles credules.

    Soral a meme reussi à faire adherer à lui des membres chasseurs de skins comme Mehdi et Kim. Sauf que d’autres comme Joe Dalton refusent d’adhérer completement aux zozos de Soral et Dieudo.

    Les deux premiers, qui etaient antifas issus du 13eme arrdt de Paris à l’epoque, se sont reduits aujourd’hui à soutenir Soral et à critiquer les antifas d’aujourd’hui en disant que ces derniers etaient plus dangereux que les extreme droite…comprenne qui pourra. Ce que les deux simplets anciens tapeurs de skins ne savent peut-etre pas, c’est que Soral est un ancien membre actif du GUD (mouvement d’extreme droite) tres proche de gens comme Philippe Peninique (notamment ; ce dernier est un cofondateur d’ER que l’on voit parader avec d’autres membres violents du Betar, de Troisieme Voie > dont l’instigateur n’est autre que Serge Elie Ayoub, juif libanais sioniste skinhead) tous deux liés à la LDJ. Dieudo, lui, proche du FN comme chacun sait, par ailleurs, et donc de toute cette racaille.

    Sont-ce les antifas qui agressent les arabes aujourd’hui ou les LDJ/skinheads ? D’où viennent les « anti racailles » qui font les malins dans les metros ? De l’extreme droite, tout simplement. Des debiles et des paumés qui, sous couvert de combat contre la delinquance, cherchent à taper du rebeu.
    Certainement pas les antifas, qui justement, ont déclaré vouloir aller s’opposer violemment s’il le faut, à toute cette merde issue du FN.

    Tout le monde comprend ? Le but de Soral avec les deux simplets anciens tapeurs de skins dont l’un ne vit plus en France depuis bien longtemps (peut-etre meme les deux) est de montrer aux arabes que cela ne sert à rien de vouloir taper sur les skins, « anti racailles », et autres groupements et milices d’extreme droite. En gros, une facon de dire aux arabes « laissez-vous faire, ne vous organisez pas pour vous defendre ». Par contre, l’extreme droite amie de Soral se garde le droit de se preparer à casser du rebeu.
    Mais bon les gars d’extreme droite sont gentils, si Soral le dit. Et si les deux couillons ancien casseurs de skins, convertis à la secte de Soral le disent aussi. Faut croire qu’ils ont la science infuse.

    Un article sur le site de Soral est nommé « faut-il attendre 2017 ? ». Au depart, le scribouillard qui ecrit le texte defend les palestiniens. Pas de soucis. Mais à un moment, il glisse une petite phrase en disant que « la tâche urgente de l’heure est de renverser le gouvernement actuel ».
    Et tu comptes le remplacer par quoi, gros bêta ? Un autre aussi sioniste que celui de maintenant ?
    En fait, il se sert de la cause palestinienne dans l’article (dont ils se foutent royalement, mais bon, au moins si tu parles de ca les arabes vont t’applaudir) pour tenter de generer un clash, une explosion sociale, et une guerre civile à la fin : les arabes contre les juifs et les flics. Et à la fin, ca va etre exactement comme l’Ukraine, une dictature, etc. Les arabes ne seront pas gagnants durant le chaos. Les flics et les juifs gagneront forcement, parce que meme quand on sait pas se battre, du moment qu’on a une arme ca va pour eux. Et ce sera le carnage du coté des arabes.

    C’est donc cela que veut ER ?

    D’ailleurs le juif sioniste Serge Elie Ayoub avait dit recemment que les urnes, fallait meme plus y penser, qu’il fallait directement aller faire la revolution, point. Au depart, ils soutenaient Marine Le Pen (j’expliquerais plus tard pourquoi ER et Ayoub ne la soutiennent plus autant qu’avant) mais plus maintenant vu que dans l’article dont je parle plus haut, ER appelle clairement à foutre le chaos, à se revolter des maintenant et ne pas attendre 2017 pour virer Flamby et compagnie. Ils nous disent egalement dans le meme article que le bordel à Sarcelles a été organisé par des « jihadistes de retour
    De Syrie »…ce qu’il faut pas lire comme conneries des fois. Alors que l’on sait que des membres de la LDJ et des flics en civils etaient de maniere presque sure parmi les emeutiers de Sarcelles, ne serait-ce que pour decrédibiliser le combat pro-palestinien.
    Les juifs ressemblent enormement aux arabes, s’habillent comme des emeutiers (capuches, cagoules, etc) et peuvent mettre un keffieh pour se faire passer pour des pro-palestiniens. Je rajouterais egalement que sur le site de la LDJ, Twitter, etc…les LDJ avaient clairement appelé à en decoudre avec les pro-palestiniens à Garges-Sarcelles plusieurs jours avant les incidents.

    Vous avez dit Soral, dissident, donc ???? La blague du siecle.

    Vous avez eu quelques exemple d’articles de propagande de Soral, appelant à la baston avec le regime actuel. Ce qui declenchera donc une guerre civile, etat d’urgence et donc dictature ensuite (ca s’appelle la strategie du chaos).

    Soral (les autres, pareil) profite juste du probleme palestinien pour essayer de rameuter les gens vers lui, leur dire ce qu’ils veulent sur le sujet, et leur proposer l’insurrection.

    Soral est juif…un juif trahit rarement les siens.

    Quant à l’autre qui me parle de Libé, tres peu pour moi, meme en guise de feuille hygienique. Je frequente juste les sites de medias traditionnels pour lire les commentaires et prendre la temperature chez les francais, de cette facon.

    Mais je compatis volontiers. Vous avez mis beaucoup d’espoir en Soral. Moi-meme j’y croyais enormement à ces dissidents, comme Soral, j’avais meme envoyé un peu de fric à ER quand ils avaient des procès. Mais bon, il faut faire pause à un moment, prendre un peu de recul, relever toutes les incoherences, et vous verrez que le diable se cache tout le temps sous les meilleurs traits. Et c’est le cas de Soral…je vous le certifie, rien ne changera avec ces gens-là, ce sera de meme de pire en
    Pire. Les elites sont tellement rusées, malines, intelligentes, qu’elles ont meme reussi à creer des dissidents pour mieux gerer les mecontents du systeme.
    Entre nous, d’ailleurs, quels sont les 2 points communs entre Chavez, Che Guevara, Luther King ? Tous de vrais dissidents, qui ont fini empoisonnés ou assasinés autrement. Donc si votre Dieudo dont tout le monde connait l’adresse et votre Soral etaient de vrais dissidents, pourquoi la LDJ (ou le Mossad) qui aime montrer les gros bras (mais en vrai se bat comme des poussins transgeniques) ne leur ont toujours pas logé une balle dans le crane ?

    S’ils genent le systeme, pourquoi leurs sites ne sont pas fermés ? Leur twitter, leur facebook, leurs chaines youtube ? Facebook tenu par la CIA, en plus.

    La suite demain si Dieu le veut…

  22. On juillet 25th, 2014 at 01:13 , nina said...

    petite lecture :

     

    voyez le lien !

  23. On juillet 25th, 2014 at 01:45 , nina said...

    Rectificatif : l'actrice juive sioniste du Journal de Personne, son nom exact est Emeline Bécuwé.

  24. On juillet 25th, 2014 at 02:22 , nina said...

    Autrement pour ceux qui croient au sheikh Imran Hosein, ecoutez ca, ca dure pas longtemps et c'est assez eloquent :

    http://www.youtube.com/watch?v=T___YLZiDj8&feature=youtube_gdata_player

  25. On juillet 25th, 2014 at 17:36 , jha said...

    Il est évident nina…que tu trolles….une veritable diahrée.

    comme dirait Dieudonné…ne cedons pas à la haine et à la manipulation…rions contre le sionisme car le sionisme cherche à semer la haine et la division…la confusion.

    c'est grace à Alain Soral que j'ai connu le site de Panamza…grace à Joe le Corbeau que j'ai connu le site du libre penseur…grace à Press tv que j'ai connu le le site de Veterans Today….etc…

    mes amis…ecoutez le Shaykh Imran Hosein…là aussi Soral le fait connaitre en France…Shaykh Imran Hosein mérite que vous passiez quelques heures à l'écouter.

     

  26. On juillet 25th, 2014 at 18:18 , nina said...

    Je vous recommande vivement la video que j'ai postée plus haut sur le cheikh Imran Hosein. Cet imposteur que les musulmans suivent (pour pas mal d'entre eux) en croyant à son baratin. Il parle de Gog et Magog, comme quoi ce sont les juifs sionistes déjà présents, qui signent la présence de Yajuj et Majuj. Et donc que la fin des Temps est proche. En fait, si l'on utilise son cerveau pour analyser la supercherie de ce "cheikh", on voit qu'il s'agit d'une belle manipulation. Jha, pour votre gouverne, votre "cheikh", je l'ai écouté pendant longtemps, c'est juste qu'il faut accepter de faire fonctionner son esprit critique, par moment. Vous n'avez d'ailleurs aucun argument recevable, tous, et je vois que vous n'avez même pas fait l'effort de regarder la video.

    A entendre Imran Hosein, tous les problèmes du monde arabe sont inéluctables et dûs aux actions de l'armée de Gog et Magog face auxquels on sera peu puissants pour le moment. En gros, si l'on suit la logique de ce "cheikh", on arrive à se dire que ce qui arrive au monde arabe, toutes les tragédies sont normales, prévues par le destin. Donc, on ne peut pas combattre le destin, beaucoup trop fort, le sort est déjà fixé. Il dit en quelque sorte aux musulmans "laissez vos pays arabes se faire détruire par Israel, de toute façon c'est le destin qui veut ça et les carottes sont cuites, donc rien ne sert de vous mobiliser sérieusement pour vos frères". Et point, tu discutes pas, ça s'appelle un argument d'autorité : n'importe quel mouton y croira juste parce que c'est un "cheikh". Mais à partir du moment où tu n'es ni Dieu ni un prophète, je me permets de douter de tes propos et de vérifier et analyser leur crédibilité.

    Et pas pour rien qu'il fait sa propagande sur ER et Alterinfo, deux sites crypto-sionistes…le "cheikh" est d'ailleurs très proche de Soral, ils ont eu des correspondances ensemble et même les étudiants d'Imran Hosein n'ont pas compris cela.

    Un imposteur, donc…un fourbe travaillant pour Israel, cet Imran Hosein. Mais visiblement, c'est comme Soral, on pourra vous mettre les preuves les plus flagrantes sous le nez de leur complicité avec Israel que vous voudrez rien voir…il n'est pire aveugle que celui qui refuse de voir, non ?

    Quant à Alain Soral….sachez que votre gourou trie les infos sur son site, il protège systématiquement les Le Pen et il faut toujours les encenser avec lui.

    D'ailleurs, j'attend toujours que Soral nous parle dans ses videos ou articles de :

    >L'élu FN Aymeric Perraud, qui ne verrait aucun inconvénient à "lécher le cul de la LDJ",

    >les élus FN condamnés pas la Justice pour diverses raisons. Par exemple pour des fraudes au RSA, alors qu'ils insultent 24h/24 les "assistés".

    >les diverses magouilles du FN (et Dieu sait qu'ils ont des tonnes de casseroles)

    >quand donc Soral condamnera fermement les propos de JMLP (Jean-Marie Le Pen) d'après laquelle l'utilisation du virus Ebola pour réduire l'immigration serait efficace ?

    >quand donc votre Soral parlera t-il de l'affaire Air France où la famille Le Pen passe en priorité dans les avions devant les voyageurs de classe affaire ? Famille Le Pen ayant d'ailleurs un minibus directement affrété à la sortie de l'avion, qui voyage d'ailleurs en classe business affaires sur certains vols où cette classe n'existe même pas et est spécialement ouverte pour eux…rajoutez également les garde du corps et policiers (oui, policiers, payés par NOS impôts) spécialement affectés pour la protection rapprochée de la famille Le Pen. On croit rêver, mais tout ça est vérifiable et bizarrement, j'entend pas Soral débarquer avec sa grande gueule pour nous parler de ça.

    La gueule de la "dissidente" (MLP), qui se comporte comme ceux qui gouvernent…voire pire. Une fille de la haute bourgeoisie qui s'occuperait et combattrait pour les prolétaires, bouseux et meurtris…MORT DE RIRE ! C'est comme si les Nobles en 1789 soutenaient le Tiers-Etat.

    A ce propos, c'est marrant, mais moi je croyais que depuis un mois ou deux, MLP et son père JMLP étaient fachés ensemble, en conflit à cause d'un propos déplacé de Le Pen père sur les juifs ? Bizarre, parce que récemment on les voyait pépére dans le même avion, voyager et rigoler ensemble comme si de rien n'était. Clash inexistant et foutage de gueule en règle, de toute façon on commence à s'y habituer.

     

    La mascarade du clash père/fille avait un but : Soral reprend et héberge le blog du vieux (JMLP) sur son site ER. Du coup, il seront tous deux dans le créneau de l'antisémitisme et l'anti-système, doctrines d'ER, et les commentaires sur le site adhèreront aux propos de JMLP.

    De l'autre côté, MLP garde son créneau : attaquer les musulmans dans les médias traditionnels vu qu'elle à 100% affiliée à Israel (éternellement liée du fait que son compagnon est juif, mdr). Et liée aux juifs sionistes de son plein gré, contrairement à ce que l'autre con de Soral voudra bien vous faire gober.

    Tout le monde pige ? Le père ratisse les anti-systèmes (tout en sachant que certains visiteurs de médias alternatifs se doutent que MLP est du système) et les dégoûtés des juifs sionistes, avec le concours de Soral. La fille, elle, ratisse les bouseux qui veulent pas des arabes et musulmans. Tellement cons qu'ils confondent les deux, d'ailleurs. Mais au final, tout le monde converge vers le FN…très lentement, mais sûrement. La tâche est partagée.

  27. On juillet 25th, 2014 at 18:20 , nina said...

    LDJ et Soral: l’union sacrée (QUARTIERS LIBRES)

    LDJ et Soral: l’union sacrée

    Depuis plusieurs années, des membres l’extrême droite se font passer pour les victimes de la Ligue de Défense Juive.
    Depuis plusieurs années ils se mettent en scène dans des vidéos, racontent qu’ils ont peur d’un groupe qui n’a jamais rien fait contre eux. On se souvient des larmes de crocodiles de Soral, le boxeur craintif, lorsqu’il raconte sa peur panique de la LDJ.

    soral chiale
    Cette milice violente serait un ennemi redoutable pour les nationalistes, alors que son chef est un proche des dirigeants actuels du FN.
    Inlassablement Dieudonné, Soral et leurs lieutenants répètent le mensonge qu’extrême-gauche et LDJ se confondent et sont les mêmes.
    En presque dix ans d’activisme « violent », pas d’accrochages sérieux entre nationalistes et LDJ. On a même pu constater que ces milieux étaient poreux, qu’ils ont des militants communs.
    La LDJ, les extrémistes de droite de tous horizons ont les mêmes intérêts et une même manière de penser les choses. Leurs chefs se côtoient.
    Quand l’Œuvre Française et Soral scandent des slogans hostiles aux juifs tels que « Juifs, hors de France » à la manifestation jour de colère, c’est pour les envoyer où ? En Israël? En somme les nationalistes qui veulent « dégager » les juifs de France renforcent le sionisme et Israël, en justifiant le projet sioniste et en accentuant la colonisation de la Palestine.
    La ligne politique antisémite est compatible avec le projet politique de la LDJ. Antisémitisme et sionisme vont de pair et se renforcent. Les militants comme Dieudonné et Soral sont les alliés objectifs d’Israël, et donc les ennemis véritables des Palestiniens.

    peninque_nataf

    Le combat entre les factions d’extrême droite et la LDJ est une fiction. En créant un spectacle où ils posent en victime, LDJ et nationalistes cherchent à s’attirer des sympathies fondées sur le rejet de leurs supposés agresseurs.

    Le vrai engagement est ailleurs. Il y a eu bon nombre d’affrontements entre LDJ ou le Betar et les soutiens de la cause du peuple palestinien, militants de quartiers, d’extrême gauche ou de gauche.
    Le plus connu est celui qui a eu lieu le avril 2002 à l’aéroport d’Orly.
    Parmi les militants pro-palestiniens impliqués lors de cet affrontement, on retrouve des opposants à aux pseudo-dissidents, des pro-Palestiniens taxés d’extrémistes juifs par Soral et consorts. L’extrême droite est absente et rejette les campagnes BDS, n’organisent aucun soutien concret au peuple palestinien. Leurs tentatives de récupération sont condamnées et rejetées par les formations politiques palestiniennes de toutes tendances.

    L’ascension de Marine Le Pen clarifie la situation, la mascarade n’est plus nécessaire.
    L’opération de diversion de Soral et Dieudonné a donné ses fruits, et elle ne sera bientôt plus utile. Face à l’attitude islamophobe et anti-immigrée du FN, la LDJ a fait tomber le masque.
    Tout comme Soral et Dieudonné, la LDJ se rallie au FN et désigne ses ennemis politiques : la gauche radicale et les Musulmans.

    LDJ_bruxelles

    Après avoir mis en scène un affrontement bidon pour se donner une importance réciproque, la LDJ et Soral se retrouvent officiellement dans le même camp. Ils espèrent faire valoir leur point de vue auprès de la force majoritaire. Étant donné la ligne politique du FN sur l’immigration et l’Islam, la ligne soralienne de « réconciliation nationale » montre son vrai visage: intoxiquer son auditoire et brouiller les repères politiques.

    Beaucoup croient sincèrement les conteurs de la « Dissidence »: le programme du FN serait favorable aux immigrés, aux pauvres , aux Musulmans et autres groupes minoritaires. Le réveil sera pénible et douloureux.

    Il faut regarder les faits :

    Qui assimile la France à la Palestine, les immigrés aux colons israéliens?
    Qui prétend donner plus en fonction de leur naissance?
    Qui fait du commerce sur internet en jouant les victimes?

    Qui combat les injustices sociales?
    Qui soutient concrètement le peuple palestinien?
    Qui milite sur le terrain sans se la raconter?

    Être dans le même camp que Roger Holleindre, la LDJ, Soral, le clan Le Pen, les catholiques intégristes, c’est se soumettre en espérant ramasser des miettes.

    Quartiers libres
    SORAL SUR LA COLONISATION DE L’Algérie

    http://www.youtube.com/watch?v=kXuUU1Pg7dY

    http://www.youtube.com/watch?v=cpU7D492By4

    L’Islamophobe ( sodomite ? ) se dit parsécuté .. réellement ? Si c’était le cas cela ferait bien longtemps qu’il serait en prison et que ses compte serait bloqués au moins juste pour cela : Appel au meurtre d’un soi-disant « antifa » qui l’aurait insulté .. pour apologie du crime et incitation au meurtre si la justice avait juste fait son travail, il aurait pris dix ans ferme. Encore plus s’il été soi-disant persécutés
    http://www.youtube.com/watch?v=LKtYnO5y4os

    Enfin, ce juif sioniste ce donne tel un BHL la mission de réformé l’Islam et demande à ses adeptes de ne lire que le Coran mais pas la Sunna qu’il compare au « Talmud ». Il ne nous a épargné aucune insulte mais certains le défendent encore j’aimerais juste leur dire que désormais ils ne sont plus musulmans mais ils ne seront jamais « Français ».
    http://www.youtube.com/watch?v=l66aWizDcEw

    Il dit que pour être colonisé il faut d’abord être colonisable. Donc les Africains, les Amérindiens, les Arabes, Les Asiatiques, Les Indiens, les Aborigènes donc tous les peuple extra-européen serait colonisable ? Il s’agit au contraire de l’inverse pour colonisé il faut avoir une pensée raciste et suprématiste comme lui et considérer que tout nous appartiens.

    Celui qui appelle à voté pour la sioniste islamophobe Marine Le Pen en disant que c’est le meilleur choix pour les musulmans alors qu’elle veut interdire le Halal, le voile et la double nationalité. Ce qui est marrant c’est que Soral à lui même la double nationalité franco-suisse : mais apparemment seul les nationalités du continent Africain qui dérangent.

    On nous parle de UMPS mais quand le FN appel à voter UMP et Quand Jean-François Copé, un juif sioniste haineux des Musulmans à travers Bygmlion fiance les candidats FN … pourquoi ne parle t-on pas d’UMPSFN ?

    http://quartierslibres.wordpress.com/2014/06/05/ldj-et-soral-lunion-sacree/#comments

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140519.OBS7644/quand-un-proche-de-cope-effectuait-un-don-a-un-candidat-fn.html
    http://www.20minutes.fr/elections/1274877-20140116-municipales-2014-front-national-fait-appels-pied-candidats-dissidents-ump-a-paris

  28. On juillet 25th, 2014 at 18:31 , nina said...

    Video sur ce qu'apporte le FN, vraiment : http://www.youtube.com/watch?v=4i6TyrVKwSI

    Le FN appartient aux Franc-Maçons : http://www.youtube.com/watch?v=haSZ3f_obsg

    Philippe Ploncard d'Assac à propos du FN et des homosexuels :
    http://www.youtube.com/watch?v=eOzrJIATUSE

     

    Conflit ukrainien et élections européennes, le point de vue de Pierre Hillard :

    http://www.youtube.com/watch?v=j1YAJdsdLWI

    Alain Soral insulte les musulmans de France :

    http://www.youtube.com/watch?v=Bi-B4LuJyRM

     

  29. On juillet 25th, 2014 at 18:35 , nina said...

    ER et Alterinfo, et autres sites crypto-sionistes servent à exaspérer le peuple, et plus particulièrement les jeunes sur le Net, pour qu'ils se rebellent et pour aboutir à une insurrection et donc une guerre civile. Qui dit guerre civile, dit chaos, dit répression, dit Etat policier. La France se retrouve donc coupée en 2 :

    > ceux qui suivent les médias traditionnels tenus par les juifs sionistes

    > ceux qui suivent les médias alternatifs et dissidents…tenus également pas des juifs sionistes, vous croyez quoi ? Que les juifs sionistes qui contrôlent tout, y compris la trajectoire de vol d'une mouche, vont laisser s'exprimer tranquillement des "dissidents" ? Ces dissidents sont programmés par le système.

  30. On juillet 25th, 2014 at 18:40 , nina said...

    Un ancien du FN torpille MLP :

    Dans un entretien accordé au site Roads, Jean-Claude Martinez, qui a été vice-président du Front national et ancien député européen, s'est lâché contre Marine Le Pen. Quelques passages de cet entretien:

    "Puis est arrivée Marine Le Pen, avec son programme qui mixe un peu d’euthanasie, un peu de bougnoules à la mer, un peu de guillotine, un peu de sortie de l’euro, etc… En fait, elle mélange le programme de Nicolas Dupont-Aignan avec celui des S.A. d’Hitler."

    "Si Marine Le Pen est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, c’est uniquement parce qu’Arlette Chabot est tombée amoureuse d’elle. C’est elle sa mère porteuse, celle qui l’a créée ; Marine Le Pen est un bébé politique/éprouvette, pour des raisons qui doivent relever de Françoise Dolto. Le service politique du Monde a aussi beaucoup participé à sa médiatisation, en lui consacrant un article lors de sa première visite au salon de l’agriculture, alors qu’elle était encore complètement inconnue.  Jean-Marie Le Pen n’a ensuite eu qu’à léguer sa place à sa fille, ce qui est normal, puisqu’il n’aimait pas Bruno Gollnisch.
    Marine, je l’ai amenée par la main s’inscrire à Assas et je l’ai même eue comme étudiante. Elle est du même niveau que Nadine Morano ou Rachida Dati. Elle n’était pas si différente des autres jeunes ; elle écrit en phonétique, ses devoirs étaient dramatiques."

    http://oumma.com/202253/un-ancien-fn-torpille-marine-pen

     

    Un commentaire trouvé sur le Net, tres pertinent et evocateur :

    Côté français, M. Le Pen va gaillardement entamer sa 31ème année de député européen payés en gros 15 000 euros par mois net d’impôts, pour ne rien faire. Sa fille va commencer sa 11ème année et son gendre sa 1ère année. M. Gollnisch va entamer sa 26ème année à être ainsi payé très grassement à ne rien faire et il a eu le cynisme de reconnaître que c’était au fond la seule raison pour laquelle il restait au Front National Cf.http://www.lefigaro.fr/politique/le…La machination Front National fonctionne ainsi à merveille : les électeurs furieux ont eu le sentiment qu’un « événement historique » s’était passé hier et que la démocratie française continue de fonctionner. En réalité, rien n’est changé et les problèmes demeurent. Les marchés financiers ne s’y sont d’ailleurs pas trompés ce lundi 26 mai, comme ont pu le révéler plusieurs dépêches de presse :Selon un analyste de marché, « le Parlement européen ne change pas réellement. (…) Il y a eu un message en France et en Grèce notamment contre l’Europe, mais au niveau européen ce n’est pas le cas, le marché prend acte du scrutin européen dans sa totalité ». « Le marché ne croit pas vraiment à la menace des eurosceptiques. (…) Beaucoup d’investisseurs ont utilisé les élections européennes (comme prétexte) pour prendre des profits la semaine dernière, mais c’était surtout parce que les dettes des pays périphériques commençaient à devenir fortement valorisés et un peu trop chères ». Source : http://www.romandie.com/news/Bonds-…Selon un autre analyste, « les élections européennes et l’élection présidentielle en Ukraine constituent un non-évènement pour les marchés financiers, comme on pouvait très largement l’anticiper ». En l’absence de bouleversements dans l’équilibre des forces au Parlement européen, le marché parisien a ignoré la nette victoire du Front National en France. Source : http://www.romandie.com/news/Bourse… -elections/481642.romIncroyable la gabegie et des députés qui perçoivent des émoluments en faisant que passer au Parlement https://www.youtube.com/embed/Ypyyb…Ce n’est ni un séïsme, ni un choc ! c’est surtout l’Euromillions pour le clan Le Pen et pour les députés le jackpot ! 

     

     

     

    Soral est suffisamment habile pour saupoudrer ses diatribes de réflexions apparemment progressistes et de critiques relativement pertinentes de divers groupes politiques ou de phénomènes de société comme le communautarisme. Ce faisant, il espère endormir la vigilance de son auditoire et, ainsi, faire passer « en fraude » sa camelote d’extrême-droite.Soral a compris que, s’il veut « ratisser large », il doit avoir un discours flou et changeant, et savoir « s’adapter à son public ». Cette faculté d’adaptation lui permet, certes, d’espérer rencontrer du succès au-delà des seuls nostalgiques du IIIè Reich et des admirateurs du fascisme Mussolinien… mais c’est au prix de ridicules pirouettes théoriques et pratiques.Soral conseille de lire « le programme économique » du Front National. C’est sans doute en qualité de « marxiste » que Soral qualifie le FN de « mouvement qui évolue vers la vraie gauche, la gauche sérieuse, la gauche économique » , voici en vrac : « libérer au maximum l’entreprise des contraintes de toute nature qu’elle subit », « libérer le travail et l’entreprise de l’étatisme, du fiscalisme et du réglementarisme », « renégociation de la durée hebdomadaire du temps de travail par branches d’activité », « simplifier le Code du travail », « développer les régimes de retraite complémentaire par capitalisation », « obtenir des économies budgétaires en réorganisant la Fonction Publique, par le non-remplacement d’une partie des départs en retraite ». Avec une telle conception de la « gauche économique », il n’est pas étonnant que Soral puisse dénoncer la « société d’assistanat » tout en continuant à se prétendre « marxiste » !Soral définit la France comme un « régime totalement policier et totalitaire »… où les flics « n’ont plus aucun pouvoir » depuis très longtemps » ? La contradiction est évidente, mais Soral espère probablement séduire les jeunes de banlieue et une partie de l’extrême-gauche avec sa rhétorique pseudo-libertaire et anti-keuf, tout en rassurant ses soutiens (et souteneurs) d’extrême-droite avec un discours plus traditionnel sur le thème de l’autorité qui n’est plus respectée. Soral se plaît à répéter que le Système « divise pour mieux régner » : c’est indéniable… Soral lui-même suit ses propres conseils et divise pour mieux régner ! Après avoir fait des maghrébins des boucs-émissaires, il leur conseille de se retourner contre les nouveaux arrivants en France et, au passage, il se dédouane de ses propres responsabilités en accusant le « Système » d’être à l’origine de leur stigmatisation. Le plus amusant est que les fafs applaudissent ces propos d’Alain Soral ! Les mêmes qui, en d’autres circonstances, mettent en avant l’existence d’un racisme anti-blanc pour convaincre les électeurs d’accorder leurs suffrages à l’extrême-droite… Bonjour l’hypocrisie !Soral se dit « révolutionnaire », en période de crise économique, ça passe mieux que « contre-révolutionnaire » ou « royaliste »… mais il s’agit de « révolutionnaire » bien particulier : un « révolutionnaire » qui est un anticommuniste primaire, qui soutient les contre-réformes et qui dénonce les grévistes. Et pendant que certains fachos se réclament de Che Guevara, d’autres découvrent les situationnistes… Des identitaires se prétendent même « enfants de la Commune et du 6 février 1934 ». Soral se livre à cet exercice en se réclamant notamment de « Michéa ». On le comprend : pour réussir la prouesse de défendre ouvertement une fraction du patronat tout en restant « marxiste-compatible », il fallait au moins la caution d’un intellectuel qui se réclame du Socialisme, et pas de la « gauche » : dans l’esprit de Michéa, ce n’est pas la même chose… c’est même antinomique. Et bien sûr ne pas oublier Friedrich Wilhelm Nietzsche, très important, des références Nietzschéenne, ça en impose ! Pauvre Nietzsche récupéré par Soral !Soral ressort également une ruse habituelle du fascisme pour servir de « paratonnerre » à la bourgeoisie en temps de crise économique : il dénonce régulièrement et avec insistance le « capitalisme financier spéculatif » et la « finance mondiale spéculative », espérant que les exploités ne s’apercevront pas que le problème est plus global et que c’est toute la société de classe (Alain Soral compris) dont ils doivent se débarrasser.Soral par ses diatribes se fait passer pour un type qui ose s’en prendre aux « puissants » alors qu’elles ont pour fonction objective, en ne visant que des personnalités à l’origine ethnico-religieuse (supposée !) commune, d’épargner la bourgeoisie dans son ensemble en détournant le prolétariat des approches strictement « classistes ». Dit plus clairement, pour Soral, les Français sont des cons, et au final c’est bien un représentant d’extrême droite qui fait passer son venin réactionnaire en le prétendant « ni de gauche, ni de droite ». 

     

    Un autre commentaire trouvé sur le Net, très pertinent :

    Concernant Soral… méfiez vous… c’est une fausse barbe… les attaques dont il dit être victimes ne sont que des coups montés pour lui donner une certaine légitimité, lui faire de la pub et le "victimiser" ça c’est une méthode bien juive!….
    Creusez! Cherchez rien que sur Google… et vous trouverez que Soral (de son vrai nom SOLAL), en est un… comme son pote Piero Falotti dit Piero san Giorgio..LE "SURVIVALISTE"… ce "suisse" qui surfe sur la crédulité de certains en leur vendant à prix d’or des pseudo stages et des kits à la c… de survies.. mais qui, si vous y réfléchissez 5mn, est là pour inciter les gens à ne surtout pas résister mais à aller directement se planquer au fond de la brousse pour bien laisser le champ libre à tous ses potes de Tel Aviv lorsqu’ils vont venir finir de rafler tout ce qu’ils n’auront pas déjà raflé d’ici là…
    Je ne suis pas antisémite!! Je constate… toujours les mêmes… j’ai appris à me méfier d’eux….

    Pour prouver que Soral n’est qu’un faux dissident… comme tout faux dissident, il soulève de vrais problèmes..pour se crédibiliser mais quand on y regarde de plus près, il soutient le système et ne propose aucune solution concrète pour lutter contre ce système… hormis d’acheter les livres et les gadgets de sa boutique en ligne.. ou d’assister à ses conférences auto-promotionnelles payantes… Et sous prétexte de vouloir éviter une confrontation inter ethnique en France en jouant le "rassembleur", il cautionne en fait ce prétendu "choc des civilisations" que l’on nous annonce de façon subliminale comme le fait de façon encore plus "alarmiste" son comparse Piero san Gorgio ou un autre Pierre Jovanovic qui ne cessent de nous alerter sur l’imminence d’une guerre civile apocalyptique… Le schéma utilisé rappelant d’ailleurs fortement la peur du "communiste avec un couteau sanglant dans la bouche" qui était utilisée au siècle dernier… toujours les mêmes ficelles… il faut dire qu’elles ont été mises au point par..qui vous savez…
    Ceux qui se renseignent un peu sur le sujet savent que ce sont les sbires du Mossad, du CRIF de la DGSE ou de la DCRI qui créent de toute pièce ces faux attentats façon affaire Merah… ce dont de plus en plus de Français se doutent…

     

     

     

    54.Posté par nina le 31/05/2014 19:33 | Alerter

     

    En tous cas, ce que l'on voit, c'est que le FN est géré par les Juifs sionistes. Si on prenait plusieurs cadres du FN ou des gens gravitant autour (par exemple, des membres fondateurs d'Egalité et Réconciliation), on verrait encore mieux la main-mise des Juifs sionistes sur le FN, E/R, le GUD, etc.
    Le FN n'apporte rien. Il baisse les subventions pour les pauvres (en Nord-Pas-de-Calais, à Fréjus, etc), il adopte des mesures complètement ridicules et risibles (port de la blouse à l'école, du cochon dans les cantines ou alors interdiction de faire pendouiller le linge au balcon). Le FN accapare le pouvoir pour ses intérêts, ceux du capitalisme et ceux des Juifs sionistes, il conforte les riches, par ailleurs.
    David Rachline a d'ailleurs mandaté un gamin de 26 ans, Clément Brieda, un autre juif sioniste, pour réaliser des audits financiers dans le but d'assainir la ville de Fréjus financièrement…(voir le post de Tonton). Ce Brieda, ayant les mêmes airs de bon à rien que Julien Roschdy, BHL, etc…

    Le FN est donc en quelque sorte une entreprise familiale à but lucratif et dont l'intérêt est de servir les juifs et le capitalisme. Ils se servent dans les caisses du parti, un peu le même topo que SOS Racisme.
    Ils détournent les fonds, magouillent et font très certainement du blanchiment d'argent et des malversations. Ce parti est inutile, rempli de repris de Justice, il est le bras armé des Juifs sionistes pour attaquer les arabes et l'Islam à longueur de temps…mais certainement pas pour servir le peuple français.

    Alors faudra que Soral nous explique pourquoi ce parti est formé et entouré que de Juifssionistes. Alors que l'on a les mêmes qui actuellement nous gouvernent. Il est où le changement ? Comment le FN peut-il être alors "anti système" ? Si Soral soutient le FN, il sert donc les Juifs sionistes.

    Sur le site de Soral , on retrouve des articles anti systèmes par-ci, par–là, noyés dans le reste. Mais ça, c'est histoire d'entretenir un peu de crédibilité.
    Quand dénoncera t-il les magouilles du FN ? Pourquoi les gens qui ont une opinion différente de celle de Soral et du FN sont-ils systématiquement censurés sur son site ? On ne retrouve dans les commentaires que des gens qui encensent ses articles et le FN. Pourquoi refuse t-il que l'on touche le FN ?

    En préservant ce parti, il fait comme les médias, tous tenus par les Juifs sionistes…ces medias montent MLP et ont un intérêt à la mettre au pouvoir. Le jour où il répondra de tout cela, il sera peut-être crédible, en tous cas plus qu'aujourd'hui, et là on pourra le soutenir. Mais là, trop de failles et son petit manège n'est pas dur à cramer pour qui réfléchit quelques instant sur cette dissidence sans logique.

    Donc CQFD. Schéma-bilan : Soral bosse pour le FN. Le FN bosse et est géré par les Juifs sionistes, donc pour et par le système. Donc Soral est une arnaque et par la force des choses, son site une une véritable esscroquerie.

    De même pour Kemi Seba le vendu. Un traître qui bosse pour le FN et qui par des discours très habiles tente de créer un clash et une divison entre les Noirs et les Arabes.
    Donc pas compliqué. Tous ces vendus bossent pour les Juifs sionistes qui veulent que les Noirs, les Blancs, les Juifs…s'opposent aux arabes et aux musulmans. Les Juifs regagneront leur terre promise pour créer leur Grand Israel et nous, on restera comm des cons à se tirer dessus : guerre civile.
    Voilà ce que veut notre "sauveur" Soral…

     

     

     

    Voir cette video : Olivier Mukuna vous parle d'Alain SORAL
    http://www.youtube.com/watch?v=woSuIPetT3Q

    Pierre Hillard parle de l'arnaque du FN, Dieudo et Soral :
    http://www.youtube.com/watch?v=vfWBRkFgJug
     

     

    En cherchant sur Soral, je suis aussi tombee sur des photos de Dieudonné avec Peninque (de la LDJ) , du membre du GUD, MLP et sa famille, avec Serge Elie Ayoub, ….c'est paradoxal. Dieudo ne peut pas soutenir les arabes et les noirs et en meme temps faire la fete avec des gens qui menent une action offensive envers ces memes arabes et noirs, notamment sous couvert de combat anti-racailles (plus politiquement correct de dire ce plutot que de dire que l'on va taper sur les immigrés directement). C'est un vendu comme Kemi Seba le pro front national qui attise la haine entre les arabes et les noirs, mais de maniere indirecte.
    Donc il est clair que ce FN attend juste la guerre civile pour les interets d'Israel.

    ER : eux qui aiment Olivier Delamarche, pourquoi ne publient t-ils pas sa derniere video où il explique que le FN ne servira å rien avec sa pretendue victoire aux europeennes ? Pourquoi Soral ne condamne t-il pas les propos de JM Le Pen concernant l'eradication des immigrés par le virus Ebola ? Il n'en parle meme pas sur son site…il craint de montrer la veritable nature de ce parti allié au sionisme et que les immigrés le soutenant se detachent du FN ? Soral soutient le diable.

     

     

     

     

    Et encore sur Soral : http://www.youtube.com/watch?v=SK5ClQWu_y8

     

     

     

     

    Ecoutez Soral defendre son ami Matzneff le pedophile fier de coucher avec des gaminrs de 15 ans. Et apres, on viendra me dire que Soral peut donner des lecons de morale sur qui ecouter et qui blâmer ?

     

     

     

     

    Sur Soral : http://www.youtube.com/watch?v=-7UmsSrtk-E

     

     

     

     

    Video : http://www.youtube.com/watch?v=nodnsD-9AYM

     

     

     

     

    Un commentaire que j'ai trouvé sur un autre site :

    Soral vit bien grassement de ce soit-disant combat du système! Sa petite pme d’édition est prospère et fait vivre une équipe de 30 personnes (entendu au travers de l’une de ses vidéos..)Son "pote" le juif Piero Falotti dit Piero san Gorgio… cette manie des juifs de toujours changer de nom…sans doute pour essayer de se camoufler afin de mieux tromper… Falotti le juif lui aussi vit gracement de son business de "survivalisme"… entre ses conférences payantes (pas juif pour rien…) et ses bouquins à la c… où on apprend à jouer à Robinson Crusoë… Son autre pote, le juif JOVANOVIC, lui, fait son beurre en prédisant le chaos et en faisant des exégèses des Saintes Écritures catholiques tout ça, entre 2 Kaddish récités à sa synagogue…. etc… Que des faux culs!!!!J’attends avec grande impatience que se réalise l’Apocalypse de Jean… Si cela est avéré, tous seront balayés en enfer!

     

     

     

     

    On pourrait passer des semaines entieres à chercher sur tous ceux qui gravitent autour de Soral et MLP. Tous sont liés aux juifs sionistes, LDJ et Betar….on peut meme trouver une photo sur le Net où l'on trouve Frederic Charenton, du GUD, conseiller de MLP, cofondateur d'E&R, avec Jildaz Mahé'Ochinal (cofondateur aussi d'E&R) en soirée avec des artistes juifs sionistes comme Arthur et Michel Boujenah.
    Bref E&R est une arnaque. Tenue par les juifs sionistes.
    En ce moment les medias citent beaucoup Dieudo et Soral…notamment avec la fusillade de Bruxelles et des deux juifs qui se sont auto-tabassés mutuellement à Créteil.
    Les medias et elites juifs sionistes ont accusé les deux guignols de Dieudo et Soral d'etre responsables de la "montee de l'antisemitisme". Les medias citent constamment les deux cons et leur font ainsi de la pub.
    Les medias montrent alors ces deux comme des anti systemes, ce qui les victimise et le peuple aime les gens qui sont interdits et qui sont revendiqués anti-systemes et se rallient davantage à eux. Vu que le peuple hait le systeme.
    Donc le peuple, en se ralliant à lui, va se rallier à l'extreme droite. Donc cela arrange le systeme.

    En qq sorte, quand les gens vont chez ER, ils sont coincés…les RG surveillent davantage la populasse qui se masse sur le site de Soral et donc savent tres vite comment est l'ambiance. Les politiques savent ainsi reagir en consequence.
    Quand ils sentent que la populasse est à bout de nerfs, les Soral et autres organisations infiltrées par les juifs sionistes organisent des petites manifestations pour canaliser la colere des moutons qui les suivent et vont bêler dans les rues de Paris en croyant etre à l'orée d'une revolution.

    Alors que plus on critique ces juifs sionistes, plus ils deviennent puissants, plus l'austérité est forte. Soral est un leur, il est du systeme, on avance pas (avec toutes ces histoires, le crif nous a quenellisé en mettant Valls premier ministre). Dieudo est meme pote avec les gars du GUD.

    Le FN, lui, financé par les Juifs sionistes, c'est pareil qu'Hitler qui etait financé par eux….on recommence juste l'Histoire, sauf que la, ce sont les musulmans qui sont davantage pourchassés.

     

     

     

     

    http://www.youtube.com/watch?v=jyT5WXISjao

     

     

     

     

    http://m.youtube.com/watch?v=woSuIPetT3Q

     

     

     

    43.Posté par nina le 30/05/2014 23:56 | Alerter

     

    A voir : http://m.youtube.com/watch?v=vfWBRkFgJug

     

    http://Je

     

     

    Exact, je connais des gens diplômés ne connaissant rien de tout cela. Les diplomes ne sont pas un gage de perspicacité ou de logique dans la vie (ou conscience politique). Bon, je veux pas etre pessimiste mais realiste : les Juifs sionistes sont trop puissants donc on n'ira pas vers des jours heureux. Ce que je fais est un baroud d'honneur, une question de principe mais le peuple est trop bete et dépassé par tout cela.
    Ils sont partout, on ne peut plus faire grand-chose, c'est une veritable armée.
    Cela va generer un chaos incommensurable, j'avoue que c'est flippant.

     

    Je precise que Peninque, ami de MLP, est celui qui a aidé Cahuzac à placer son argent dans des paradis fiscaux…il a été defendu ardemment par Soral. Peninque, donc, fondateur d'E&R , avec Soral, juif sioniste et avec Jildaz Mahé 'Ochinal, juif sioniste egalement membre du GUD. Peninque est un conseiller de MLP, vu dans les manifs du 1er mai avec MLP et la LDJ. Ami de Jean-Claude Nataf, juif sioniste membre de la LDJ.
    Le pere de Jildaz etait journaliste chez Paris Match…creer un site internet anti systeme alors que les parents bossent à Paris Match, comme c'est cocasse.

     

     

    40.Posté par nina le 30/05/2014 14:47 | Alerter

     

    Qui est Philippe Peninque, fondateur d'Egalité et Reconciliation, ancien membre du GUD et ancien proche de Cahuzac

    Selon Le Monde, «le compte suisse dont l'existence a été reconnue par l'ancien ministre a été ouvert par Philippe Péninque, un proche de la présidente du Front national, Marine Le Pen». Contacté par le journal, cet ancien avocat spécialisé dans les affaires fiscales a reconnu des liens d'amitié avec Cahuzac, à l'époque où ce dernier était chirurgien.Il lui semble aussi plausible d'être à l'origine de l'ouverture d'un tel compte, et il affirme au Monde en avoir parlé à Marine Le Pen:«Je lui ai dit que j'étais ami avec Cahuzac et peut-être que dans le cadre de mon activité professionnelle, j'avais ouvert ce compte.»Qui est Philippe Péninque? Les spécialistes de l'extrême droite au Monde, Abel Mestre et Caroline Monnot, auteurs du blog Droites Extremes, croquent son portrait dans leur ouvrage paru en 2011 sur les réseaux de la président du FN, Le système Le Pen. Péninque, passé par Assas, est un ancien responsable du GUD, groupe étudiant d'extrême droite connu pour sa violence. Il est au centre de ce que les auteurs appellent un «GUD business», ensemble d'entreprises fondées par des anciens militants, qui se font travailler les unes les autres et dont les prises de participation se font «entre amis».Péninque, conseiller officieux de Marine Le Pen (il conseille son père lors de sa campagne en 2007) a été avocat spécialisé dans les montages fiscaux. C'est lui qui va prendre en charge le dossier financier du FN, après les élections de 2007 qui laissent le parti avec 8 millions de dettes empruntés au fidèle imprimeur Fernand Le Rachinel. C'est le banquier officieux du FN, admirateur et fidèle de Jean-Marie Le Pen. Selon les auteurs, c'est Péninque qui convainc le président du FN en 2008 de ne pas rembourser Le Rachinel. Au tribunal, c'est un échec puisque le FN perd et est condamné à rembourser son ancien imprimeur. Il devra vendre son siège historique, l'immeuble du «Paquebot» à Saint Cloud.

    Jérôme Cahuzac et les Gudards

    Pour en revenir à nos affaires, Philippe Péninque est aussi un amateur de golf de bon niveau. Et «le socialiste Jérôme Cahuzac [...] se souvient encore des parties jouées avec Philippe Péninque. C'était avant les discours de Marine Le Pen sur l'UMPS», écrivent Abel Mestre et Caroline Monnot.Dans Le Monde, le 3 avril, on apprend que c'est par son ex-femme Patricia que Jérôme Cahuzac a connu Péninque. Par l'intermédiaire de son associé, l'avocat Jean-Pierre Eymié.«La petite bande se retrouve régulièrement depuis la fac, autour d'un golf, à Vaucresson ou à la Baule. Ou encore dans la jolie maison du cap Benat, près du Lavandou, dans le Var, chez les Eymié.»Les trois hommes vont même investir dans des mines au Pérou…Côté politique, Péninque n'est pas en reste, puisqu'il est à l'origine d'Egalité et Réconciliation, association créée en 2007 avec Alain Soral, polémiste que l'on ne présente plus sur Internet. Puis les deux hommes se brouillent, Soral part lors des Européennes 2009 sur la liste de Dieudonné et quitte le FN, déçu de ne pas être tête de liste du parti en Ile-de-France. Les liens entre FN et l'association qui devait lui servir de vivier en banlieue seront dès lors distendus.Et pour la petite histoire, précisons que selon les mêmes sources, Philippe Péninque est actionnaire fondateur de la société Taliesin qui édite Cigale, un magazine gratuit distribué dans les boulangeries parisiennes, qui n'a en rien l'apparence d'un journal d'extrême droite.

     

    Ces Juifs qui votent Le Pen

    Le quotidien israélien Ha'Aretz se penche sur le cas de Juifs qui ont voté Marine Le Pen le 22 avril, oublieux de l'histoire du Front national. Pour eux, qui restent minoritaires, le parti d'extrême droite est le plus à même de les défendre – face à l'islam, en particulier.
    Des militants FN brandissent des affiches lord d'une meeting.
    Il y a quelques années, Michel Thooris, un ancien officier de police, travaillait encore avec le BNVCA [Burean national de vigilance contre l'antisémitisme]* et l’aidait dans ses actions de riposte contre l’antisémitisme. Aujourd’hui, il est en lice pour siéger à l’Assemblée nationale française sous les couleurs du Front national (dans la huitième circonscription des Français de l’étranger) et il ne voit pas de contradiction entre l’un et l’autre de ses engagements.
     
    Marine Le Pen, la dirigeante du parti d’extrême droite, a obtenu près de 18 % des suffrages exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle en menant campagne contre l’immigration, les étrangers et les musulmans. Pour le second tour, organisé le 6 mai, ce sont ses partisans qui feront la différence, et sa popularité a d’ores et déjà poussé le président sortant Nicolas Sarkozy à adopter des positions extrémistes contre les immigrés, dans l’espoir de récupérer ses voix.
     
    “Ne comptez pas sur moi pour vous expliquer ce qui se dit parmi les dirigeants du BNVCA, mais ce que je pense, c’est qu’il est naturel de se tourner vers Marine Le Pen quand on est juif. Elle lutte contre la criminalité et contre l’islam, ce qui signifie qu’elle défend les Juifs”, explique Michel Thooris à Ha’Aretz.
     
    Il n’y a pas si longtemps, la communauté juive, sans exception aucune, condamnait les partisans de Le Pen comme Jean-Richard Sulzer [membre de l'équipe de campagne de Marine Le Pen], qui a longtemps travaillé pour le compte de la famille Le Pen. “C’était un professeur respecté, mais quand il a choisi Le Pen, sa femme l’a quitté”, explique un dirigeant communautaire. Désormais, pour les nouveaux partisans du Front national, la situation semble nettement moins problématique.
     
    “L’attitude de nos gens a changé tout simplement parce que le Front national a changé”, affirme Michel Thooris. “Marine Le Pen a exprimé l’horreur que lui inspirait la Shoah et les Juifs le savent.” Un autre partisan de Le Pen, Michel Ciardi, qui a créé un groupe de soutien, explique cependant que sa famille refuse de la soutenir. “Mes enfants me disent qu’ils ne partagent pas mes vues, mais je ne partage pas davantage les leurs”, assène Ciardi. Son groupe de soutien s’appelle l’Union des Français juifs (UFJ) et Ciardi insiste pour que le mot “français” soit prononcé avant celui de “juifs”, au contraire de la plupart des autres organisations juives de France.

    “J’ai fondé l’UFJ il y a maintenant six mois, après avoir rencontré Marine Le Pen, explique Michel Ciardi. J’avais été invité à dîner en sa compagnie chez une connaissance juive et elle m’a fortement impressionné. Elle m’a expliqué qu’il était important que nous fassions partie, en tant que Juifs, du Front national. Les Juifs qui ont décidé de soutenir Le Pen montrent aux racistes qui militent au Front national qu’ils doivent désormais s’y faire.”
     
    D’après Ciardi, son association, soutenue activement par l’organisation pro-Le Pen Riposte laïque, compterait 150 membres, mais le journaliste juif Michel Zerbib, qui étudie l’UFJ depuis ses débuts, prétend que ce n’est qu’une “coquille vide”. “J’ai beau chercher les membres de cette UFJ, je n’y ai trouvé personne. Je reste convaincu qu’il ne s’agit que d’une initiative individuelle”, explique Zerbib, qui affirme que peu de Juifs ont voté pour Marine Le Pen. “Certes, je n’ai pas été si surpris de voir que 7 à 8 % des électeurs juifs français avaient voté pour elle [selon des évaluations internes à la communauté juive], mais cela reste trois fois moins que la moyenne nationale.”
     

     

     

    37.Posté par nina le 30/05/2014 00:01 | Alerter

     

    Le Front national tente le tout pour le tout. Une véritable opération séduction, entamée en 2004, est à l'oeuvre pour draguer l'électorat juif de France, qui boude depuis toujours le vote Le Pen. Le voyage en Israël de Louis Aliot, entre dimanche et mardi soir, en est une nouvelle illustration. A peine élue députée européenne, en 2004, Marine Le Pen s'inscrit au voyage d'une délégation de parlementaires en Israël, prévue deux ans plus tard, afin d'y rencontrer, entre autres, le chef du gouvernement Ehud Olmert et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Le voyage sera finalement annulé, les autorités israéliennes refusant de rencontrer un réprésentant frontiste. Conséquence des propos de Jean-Marie Le Pen sur le "détail" des chambres à gaz de la Seconde Guerre mondiale.  Pour Marine Le Pen, la tentative de rapprochement avec la communauté juive fait presque figure d'obsession. Depuis près de dix ans, elle cherche à rencontrer quelques-uns de ses membres. Comme le raconte Romain Rosso, journaliste à L'Express, dans son livre La Face cachée de Marine Le Pen (Flammarion), elle décroche un rendez-vous avec le président de l'association France-Israël, l'avocat Gilles-William Goldnadel, en 2004, parfois perçu comme trop à droite, par le Conseil représentatif des institutions juives de France.  Le Crif refuse de recevoir Marine Le Pen. En janvier 2006, son président d'alors, Roger Cukierman, lui tourne carrément le dos.  

    La victoire symbolique de Washington

    Il faut attendre son élection à la tête du FN, en janvier 2011, pour que Marine Le Pen reprenne son opération séduction. Elle accorde au quotidien israélien de centre-gauche Haaretz un entretien et insiste sur l'aspect "pro-sioniste" de sa formation politique. Et explique au Point, en février dernier, que les camps de concentration étaient un "summum de la barbarie".  Marine Le Pen insiste. Elle veut s'adresser aux juifs de France et s'invite à Radio J en mars 2011. Mais au dernier moment, la radio annule sa venue. "Cette invitation prenait des proportions trop importantes", explique alors Frédéric Haziza, le chef du service politique de la radio de la communauté juive.  Echec et mat? Marine Le Pen ne s'avoue pas vaincue. L'épisode suivant a lieu deux mois plus tard, à l'occasion d'un entretien accordé à Israël Magazine, au cours duquel elle assure que les "juifs n'on rien à craindre du Front national". Puis en novembre, lors d'un voyage aux Etats-Unis. A Washington, elle finit par croiser l'ambassadeur israélien à l'ONU, Ron Prosor, et échange avec lui sur la situation de l'Europe. Mais la controverse enfle immédiatement. Le diplomate savait-il réellement qui il rencontrait? Le FN assure que oui. L'Etat hébreu jure le contraire. 

    Aliot a vu "en privé" des parlementaires israéliens

    Prochaine étape pour la présidente frontiste: se rendre en Israël, ce qu'elle envisage depuis de longues années, et prendre langue avec le Premier ministre Benyamin Netanyahu. C'est loin d'être gagné… Pour preuve, les difficultés qu'a dû surmonter Louis Alliot. Le mystère plane autour des rendez-vous du numéro 2 du FN, durant son voyage de trois jours. Il se serait entretenu, "en privé", affirme-t-il sur les ondes de France Inter, avec des "élus locaux" de presque toutes les tendances politiques. Mais il ne veut pas donner de noms. A peine affirme-t-il avoir été "bien" accueilli, alors qu'il ne s'est pas excusé pour les propos de Jean-Marie Le Pen, toujours président d'honneur de son parti. Il aurait aussi discuté avec des "Français qui vivent en Israël", notamment des "retraités". D'après Louis Aliot, certains membres de la communauté juive de France et des Franco-Israéliens pourraient voter pour le Front national en 2012.  

    Cacophonie autour de la position du FN sur la Palestine

    Louis Aliot a alterné un discours ferme, puis ouvert, à l'égard de la Palestine. Pour lui, les Palestiniens qui ne reconnaissent pas l'Etat hébreu sont des "terroristes", à qui il ne faut pas "parler". Dans le même temps, le même Aliot affirme être favorable à la création d'un Etat palestinien.  A ses côtés, Michel Thooris, candidat frontiste aux législatives pour les Français de l'étranger dans la circonscription englobant Israël, a qualifié les colonies juives "d'implantations légitimes". Une perche tendue aux ultras du gouvernement israélien emmenés par le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman. Thooris a précisé, au micro de l'AFP, que "les juifs sont chez eux en Judée et Samarie", utilisant le terme des Israéliens pour désigner la Cisjordanie occupée. "Cette position n'engage ni Marine (Le Pen), ni le Front (national)", a dû corriger derechef Louis Aliot. Quant à la future visite en Israël de Marine Le Pen elle-même, Louis Aliot affirme que ce ne sera guère possible avant mai 2012: "Elle a un emploi du temps chargé." Les responsables israéliens aussi. 

     

     

    36.Posté par Nina le 29/05/2014 23:56 | Alerter

     

    Aux sources du Front national-sioniste : Jean-Richard Sulzer

              Le soutien extérieur du système à Marine Le Pen ne doit pas faire oublier comment ce qui fut le mouvement national a été noyauté de l’intérieur. À ce titre l’arrivée et l’accession à des postes majeurs de personnes telles que Jean-Richard Sulzer sont exemplaires.

                Né le 22 août 1947 à Besançon, Jean-Richard Sulzer habite à Neuilly-sur-Seine, l’une des communes les plus riches de France, très courue par la communauté israélite dont il est lui-même issu. C’est dans cette ville, fief des Sarközy-Sebaoun où il prit sa carte de l’UMP.
                Marié et père de deux enfants, il est professeur de gestion à l’Université Paris-Dauphine. Expert en finances d’entreprise et en finances publiques, il a publié divers ouvrages consacrés essentiellement à ce domaine de la finance.
                Homme du régime, il a été « honoré », entre autres, des titres de chevalier dans l’Ordre National du Mérite, chevalier des Palmes Académiques ; il a reçu la médaille d’Argent de la Ville de Paris (pour d’évidentes raisons) et la médaille de Bronze de la Jeunesse et des Sports. Bruno Gollnisch, universitaire d’un tout autre niveau, n’a jamais obtenu la moindre récompense du système…

                Au-delà d’un parcours politique d’apparence chaotique (des centristes au vote Mitterrand, de l’UMP de Chirac au néo-FN de Marine Le Pen), les grandes lignes d’un engagement apparaissent, celles de la défense d’une République maçonnique irrémédiablement ennemie de la France par l’alliance entre la droite libéraliste et conservatrice et l’extrême droite sionisée et débarrassée de tous ses éléments nationalistes.

     

     

    35.Posté par nina le 29/05/2014 23:52 | Alerter

     

    Marine Le Pen, « Si l’intérêt de la France va dans ce sens de l’intérêt d’Israël c’est très bien. » Radio israélienne 90 FM, 30 mars 2011   

     

    Marine Le Pen «Après tout, le Front national a toujours été sioniste et a toujours défendu le droit à l’existence d’Israël » Haaretz, 7 janvier 2011.

     

    Louis Aliot : «…j’ai un grand-père, né en Algérie, qui était Français juif. …/… Marine le Pen est marié avec un Juif » JSSNews, 12 décembre 2011

       Philippe Péninque, proche conseiller de Marine Le Pen et ancien membre fondateur d’Egalité et Réconciliation, l’association d’Alain Soral, se trouve depuis quelques jours en Russie.   – C’est Peninque qui aurait écrit A contre flots.    Selon le correspondant de Médialibre à Moscou, qui a pu interroger des contacts de Philippe Péninque sur place, ce dernier aurait pour mission de préparer un éventuel voyage de la candidate du Front National au pays de Poutine. Ce séjour aurait notamment pour objet de compenser l’effet désastreux qu’aurait eu le périple de Marine Le Pen aux Etats-Unis, où elle avait tenu à rencontrer non seulement l’ambassadeur de l’Etat d’Israël à l’ONU, mais également un représentant de l’AIPAC, la principale organisation communautariste juive outre-Atlantique. Ce qui, pour une candidate qui prône le respect du droit international et l’anti-communautarisme, fait plutôt désordre. Pour ne rien dire du voyage du numéro 2 du parti et compagnon de la Présidente au pays des sionistes, accompagné de Michel Thooris, conseiller à la sécurité de la dame de Montretout selon son site de campagne, et grand admirateur devant l’éternel du Bétar et de la LDJ…    ( Michel Thooris, le parcours ahurissant d’un policier et  Exhibi sionisme au FN )   Un voyage qui avait contraint Soral à un invraisemblable numéro de chutzpah dans sa dernière « vidéo du Moi » et mis à mal la stratégie de ce dernier visant à amener la mouvance dissidente à soutenir la « moins sioniste des candidats »…   Las, il semble que la séance de rattrapage russe envisagée ne tourne au fiasco puisque selon nos informations, les contacts existant et émanant notamment d’Emmanuel Leroy, conseiller de Marine aux « affaires russes », ne permettent pas d’envisager un séjour fructueux et ont conduit le staff de la Présidente à reporter sine die un déplacement initialement prévu pour le 20 janvier. Plusieurs autres raisons, notamment internes, rendent ce projet périlleux. Tout d’abord Philipe Péninqueet Emmanuel Leroy appartiennent à la mouvance « atlanto-racialiste », bien peu compatible avec l’Imperium patriotique incarné par Poutine, lequel est bien davantage inspiré du lepénisme historique, que du néo-gaullisme racialiste qui fait aujourd’hui la loi dans le parti. De plus, le lobby gay, très influent dans le FN nouvelle manière, ne goûte guère l’orthodoxie poutinienne, qui a à ses yeux le gros défaut de vouloir préserver coûte que coûte la cellule familiale et le mariage…    Seraient toujours dans les tuyaux un contact avec le député de Russie Unie Sergueï Markof et la piste douguinienne, autant dire pas grand chose. D’ici à ce que tout cela se termine par séjour au Birobijan…    (Ndlf: ville et centre administratif de l’Oblast autonome juif en Russie, seul exemple contemporain d’un territoire administrativement juif, à l’exception évidente d’Israël.)    Le conseiller de Marine serait selon nos informations de retour aujourd’hui à Paris. A suivre donc…

    Au sujet du chapitre La sordide récupération d’un fait divers, plus bas dans cet article, Mme Sonia Arrouas nous écris qu’elle n’a jamais fait partie du FN.   Voici son courrier.Bonjour,Un de mes amis m’a remonté l’information selon laquelle vous citez le nom de Mme Sonia Arrouas dans votre article http://la-flamme.fr/tag/sonia-arrouas/.Dans votre article, vous citez que :Mme Sonia Arrouas, conseillère régionale FN de Provence-Alpes-Côtes-d’Azur (elle a quitté le FN avant la fin de son mandat, sans démissionner évidement)Il se trouve que Mme Arrouas n’a jamais été membre du FN, elle a été élue sans jamais avoir pris la carte du FN, vous pouvez le vérifier.Je vous serai reconnaissante de retirer le nom de Mme Arrouas de votre article.Merci de m’informer des suites de ma demande.CordialementMme ArrouasDonc Mme Sonia Arrouas n’a jamais été membre du FN, mais a bien été élue sur une liste du Front National et a fait partie -un temps- d’un groupe de conseillers régionaux Front national à la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur.   Louis Aliot, vice-président du FN a fait le déplacement en Israël le dimanche 11 décembre, pour deux jours. C’est le site « d’opinion israélien » en langue française JSSNews qui a révélé ce déplacement ‘’secret’’, dès le dimanche soir. Voir cet article: Aliot-Marine, l’obsession de l’allégeance à Israël.Selon Minute du 21 décembre 2011: le scoop de JJS News n’est pas tombé du ciel. Il a été livré clef en main. Une fuite organisée pour donner le plus de retentissement possible à ce voyage si politique.    Toujours le besoin de manipulation…    Marine Le Pen, quant à elle, n’a pas souhaité réagir, évoquant un « voyage à titre privé ». C’est possible, cela pourrait même être aussi une visite de famille, pourquoi pas. Le grand père de Louis Aliot n’ayant eu la nationalité française que grâce à l’escroquerie du décret Crémieux.    Aliot se justifie auprès du Monde :   « J’ai rencontré des Français qui vivent à Jérusalem pour parler de la campagne de Marine Le Pen. Le voyage aux Etats-Unis [de Marine Le Pen] a débloqué la situation. Le but, c’est de nouer un dialogue, c’est la première fois qu’un dirigeant du FN va en Israël ».     Il précise, qu’il « enchainait les rendez-vous » avec des « personnes de tous bords politiques ».   M. Aliot compte rencontrer un ou plusieurs députés de la Knesset durant son séjour nous explique Le Monde.      Nous ignorions que c’était Israël ou des députés de la KneSSet qui décidait de la façon de voter en France ou bien des candidats aux élections Françaises.  Mais si des dirigeants du FN le suggèrent, c’est peut la réalité.  C’est bien, on avance !   Louis Aliot a qualifié de  « malentendus les accusations d’antisémitisme contre le Front national, rappelant que son grand-père était juif » Puis il a tenu également à souligner son soutien à Israël et jugé que « qu’on ne doit pas parler avec les terroristes« , en parlant des Palestiniens qui refusent de reconnaître l’Etat d’Israël.        Durant longtemps le FN défendait la France et les français d’abord et avait une politique sur le moyen orient qu’on pourrait qualifier de ‘’ni kippa ni keffieh’’. Maintenant les choses semblent se clarifier.   Il insiste : « Vu le contexte politique actuel, je pense que Marine Le Pen incarne un espoir important et je suis certain que nous aurons beaucoup de voix dans la communauté juive en France et parmi les Franco-Israéliens. »          Nous pensions que Marine Le Pen est contre la double nationalité. La seule autorisée par le FN serait celle évoquée par Aliot ?   C’est étonnant, mais notre candidate n’en est plus à une contradiction prête :-          elle est contre le halal et a manifestée publiquement contre les Quick uniquement halal, contre les repas halal dans les cantines etc… Mais un de ses cadres, conseiller régional Nord-Pas-de-Calais –comme elle-, est le plus gros ‘’trafiquant’’ de ces matières dans sa région.  Voir : Paul Lamoitier en affaire n’est pas la moitié d’un…-          Elle défend le made in France et des gadgets débiles pour sa campagne sont fabriqués en Chine. Voir : Marine Le Pen combat le « made in China », sauf pour ses banderoles!-          Elle veut aider les français les plus démunis et limiter les aides aux seuls français, mais un cadre du FN Bourgogne, le conseiller régional Edouard Ferrandqui est aussi son Conseiller aux affaires internationales de l’équipe de campagne présidentielle fait voter des aides au tiers monde. Voir : La France aux… Somaliens!  Nous pourrions continuer cette liste non exhaustive ad nauseam !      Thooris, le candidat des israélo-français   Pour ce déplacement Louis Aliot est accompagné de Michel Thooris. Ce dernier a déclaré au journal Le Monde : « Nous resterons très peu de temps compte tenu des contraintes politiques de Louis. Pour lui c’est la première fois qu’il se rend en Israël, c’est un moment très agréable »         C’est certain, cela fait toujours quelque chose de retrouver ‘’sa terre’’, enfin celle de ses ancêtres.  Ce serait bien pour le FN et les Français (d’abord) que Louis Aliot décide de faire son Alia, de rester là-bas, d’y faire sa vie, d’y emmener, pourquoi pas sa campagne.  Et surtout d’y rester !   Quand a Michel Thooris, ce policier qui ‘’soutient’’ un groupement déclaré terroriste aux USA et interdit en Israël, il est le Conseiller à la sécurité de Marine Le Pen dans sonéquipe de campagne présidentielle. Pour Atlantico, il entretiendrait des relations avec le parti d’extrême droite israélien Israël Beitenou . Toujours selon le site Atlantico, il  aurait fait jouer ses contacts en mars 2011 pour l’hypothétique voyage de Marine Le Pen en Israël, déplacement qui n’a finalement pas eu lieu.                                                                                     Laurel et Hardy arrivent en Israël.   Pour plus d’information sur ce policier allez visiter cette biographie: Michel Thooris, l’ahurissant parcours d’un policier, qui n’est pas adhérent du FN, comme il le proclame lui-même.      Et si on vous dit que Michel Thooris sera candidat FN pour les Français de l’étranger en Israël, serez-vous étonné ?          Il est désigné pour être le candidat de la 8e circonscription des français qui vivent à l’étranger. Cette circonscription comprend en autres pays Israël.    Dans Minute n° 2543, on  trouve ce paragraphe qui résume bien un des buts de ce voyage :   « L’objectif n’est pas que Michel Thooris soit élu député. Il est que Thooris use de cette investiture pour faire campagne pour Marine Le Pen, particulièrement en Israël, dans le cadre de la présidentielle, sur la thématique, jugée porteuse, de la m nace de l’islam. D’où les mots de Louis Aliot à « Haaretz » sur les « dangers posés par l’islam radical, qui existe en Europe et menace aussi Israël, que nous appelons l’île occidentale ».  L’enjeu électoral est celui des 70000 Français inscrits dans les consulats de France en Israël.»   Ce voyage fait suite bien évidement à celui de novembre aux  Etats Unis. Nous avions soulevé cet état de chose dans cet article : Et si cette rencontre était le véritable but du voyage de Marine Le Pen aux Etats-Unis ?   Pour nous, c’était évidemment le vrai but de ce déplacement.                                                     Ron Prosor et Marine le Pen, copains comme cochon   Le voyage de Marine Le Pen aux Etats-Unis ne s’est pas arrêté à New York ou elle a rencontré durant 20 minutes (qui n’est même pas resté au repas) Ron Prosor, ambassadeur israélien à l’ONU.    Le  samedi 5 novembre, à Palm Beach, en Floride, elle rencontre William Diamond, haut cadre de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC),  structure qui se présente comme un « lobby pro-Israël américain ».  M. Diamond est décrit comme un homme d’influence qui agit en coulisse, un intermédiaire entre personnalités politiques et l’AIPAC selon Jean-Yves Camus, fin observateur de la vie politique israélienne et du FN.   Diamond est aussi l’un des « directeurs » de la Palm Beach Synagogue. C’est surtout un proche de l’ancien maire de New York, Rudolph Giuliani, souvent cité en exemple par Marine Le Pen pour sa politique sécuritaire de « tolérance zéro ».           Un ancien proche (très proche) d’Aliot nous a confirmé, que Marine Le Pen et son compagnon justement, avait déjà en 2007 fait un déplacement aux Etats-Unis pour rencontrer la communauté juive Américaine !  Déplacement très discret, voir secret.  Mais pourquoi toujours ce besoin de secret ?     Un Bouchet peut en soutenir un autre…   En aout dernier, le secrétaire département adjoint du FN44, Christian Bouchet rencontre Avigdor Eskin. Ce dernier est présenté comme une personnalité clivant

  31. On juillet 25th, 2014 at 18:40 , nina said...

    Michel Thooris, qui n’a pas réussi à se faire élire comme candidat aux élections législatives de la 8ème circonscription des Français de l’étranger, sous l’étiquette FN, malgré sa propre publicité sur le fait d’être juif, récidive en se présentant dans la 8ème circonscription du Val d’Oise, celle de Garges-Sarcelles.On peut dire que cette circonscription ne va pas manquer d’ »amoureux d’Israël ! François Pupponi l’actuel député-maire de Sarcelles et poulain de DSK, n’a pas cessé de mettre sa ville au service d’Israël, la jumelant avec Netanya, particulièrement appréciée par les soldats israéliens entre deux bombardements ou démolitions de maisons palestiniennes, puis lui faisant des cadeaux, en puisant dans la poche des contribuables sarcellois.Sans parler du fait que l’ambassadeur d’Israël est comme chez lui à Sarcelles où il est régulièrement invité à des pince-fesses.Mais Michel Thooris, promet de faire mieux encore !A 31 ans, ce candidat du FN, qui a accompagné Marine en Israël, s’inspire ouvertement des méthodes de ce pays pour dispenser ses conseils en matière de sécurité.Celui qui se présente comme « Juif selon la halacha » vient de la police (comme Sammy Ghozlan !). Ancien membre du Syndicat National des Policiers en Tenue, puis membre d’Action Police CFTC, c’est un partisan de « l’action forte », qui avait appelé, lors des émeutes de novembre 2005, à une intervention immédiate de l’armée dans les banlieues.En 2007, ce jeune « plaisantin » s’est présenté aux élections législatives à Paris sous l’étiquette du « Parti Anarchiste Révolutionnaire ». Mais il n’a jamais caché sa proximité avec l’extrême-droite israélienne, sa vantant de connaître le ministre israélien des Affaires Étrangères Avigdor Lieberman, et ne manquant pas une occasion de dénoncer le Hamas comme de tous les problèmes.On ne sait pas encore s’il a embauché la LDJ pour faire sa campagne sur cette circonscription, où se présente notre ami Boualem SNAOUI (sous l’étiquette FASE et Alternatifs), qui a toujours dénoncé le parti pris de l’occupant israélien par DSK comme Pupponi, ainsi que la propagande anti-arabes et anti-noirs qui a profondément affecté la population locale.C’est ainsi la population de Garges-Sarcelles qui avait été particulièrement visée, lors de la fausse agression antisémite d’une jeune femme dans le RER D. Une histoire totalement inventée de Noirs et d’Arabes ayant agressé cette jeune femme « sans que personne ne réagisse dans la rame du RER ». Les médias étaient montés au créneau (même Le Monde, en première page) ainsi que tous les dirigeants politiques, avant même de donner le temps à la police de constater qu’il s’agissait d’un mensonge. La jeune femme avait reconnu 48 H plus tard ne pas être juive et n’avoir jamais été agressée par qui que ce soit. Mais entretemps la population de Garges-Sarcelles avait été stigmatisée, et profondément affectée par cette accusation de lâcheté.

    13.Posté par nina le 29/05/2014 01:31 | Alerter

    Quand Marine Le Pen soutenait le Marché transatlantique

    En 2008, Marine Le Pen de par son vote a soutenu et cautionné la création d’un grand marché transatlantique, reliant l’Union Européenne et les USA…

    Pour être très précis Marine Le Pen a voté oui au texte : RC B6-0209/2008 qui dit:

    1. souligne qu’un partenariat transatlantique étroit est l’instrument clé pour façonner la mondialisation dans l’intérêt de nos valeurs communes et dans la perspective d’un ordre mondial équitable en matière politique et économique; réitère son avis selon lequel un marché transatlantique efficace et compétitif forme une base propice à l’établissement ferme du partenariat transatlantique, qui permettra à l’UE et aux États Unis de relever ensemble les défis politiques et économiques;

    2. soutient résolument le processus de renforcement de l’intégration économique transatlantique lancé lors du sommet UE-États-Unis par l’adoption du «cadre pour progresser dans l’intégration économique transatlantique entre l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique» et par la création du Conseil économique transatlantique (CET), chargé de superviser et d’accélérer les efforts exposés dans ledit cadre;

    Le détail du vote RC B6-0209/2008 peut être consulté ici en page 15 , ou Marine Le Pen est classée dans la catégorie (+) qui montre ceux qui ont voté pour ! (Liens sur : http://la-flamme.fr/2012/05/quand-marine-le-pen-soutenait-le-marche-transatlantique/)

    12.Posté par nina le 29/05/2014 01:24 | Alerter

    Et mate ceci : http://www.youtube.com/watch?v=eOzrJIATUSE

    11.Posté par nina le 29/05/2014 01:22 | Alerter

    Ubee

    Tu n’as toujours pas compris que ce sont les juifs sionistes qui gèrent son parti ? Allez, je te remets la liste :C’est les memes que ceux qui nous gouvernent actuellement donc ils ne feront rien de plus, ce sont les juifs sionistes qui controlent le FN, donc il ne faut rien attendre ou esperer de leur part.Je le repete une fois de plus : Louis Alliot (juif algerien), Julien Roschdy (juif, leader des jeunes frontistes), Philippe Avichai (juif neo nazi, lié à la LDJ et au FN en meme temps), Jany Le Pen (juive grecque aussi), Gilbert Collard, Carl Lang, Bruno Gollnisch (juif franc-maçon dont la famille s’etait convertie au catholicisme pour eviter la deportation), Samuel Marechal, Serge Ayoub (skinhead juif libanais), Antony Attal (membre actif de la LDJ, ami du FN)…tous des dirigeants du FN, de groupes affiliés au FN ou de groupes comme la LDJ (Attal), David Rachline (juif d’Ukraine, maire FN de Frejus, tres islamophobe comme les autres).

    ?…Mais tous de vrais juifs et sionistes qui plus est. Et certainement bien d’autres cadres du Front National, moins connus et agissant dans l’ombre, mais aussi juifs que les autres. Ce parti a été créé clairement par les juifs sionistes pour uniquement attaquer les musulmans et ne pas s’en prendre aux reels responsables du marasme economique mais n’apportera rien.Réfléchis deux secondes quand tu vois autant de juifs sionistes dans ce parti, ça te fais pas « tilt » ?????Il n’y a pas un truc qui tourne pas rond ? Relis si tu comprends toujours pas, parce que là, je peux pas être meilleure pédagogue et même un crétin de CM1 comprendrait.

    Allez mate ca : http://www.youtube.com/watch?v=2_h26eW1pp4

    10.Posté par nina le 29/05/2014 01:05 | Alerter

    Ubee (et Orbi) :

    Je te conseille de lire l’entiéreté des articles plus haut. Si tu es intelligent, tu en deduiras que l’extreme droite n’est JAMAIS du côté du peuple…il faut etre naïf à gober du foin pour y croire. L’extreme droite est le parti qui sait ramener la populasse mais pour soutenir davantage le capitalisme et le neo-liberalisme. Mais pour amasser la populasse, il faut jouer avec les peurs et le « tous pourris sauf nous »…
    L’extreme droite sème le chaos qui servira les elites, la bourgeoisie et la finance. C’est dans le chaos que ces divers groupes dont je parle font un benefice. La Bourse a même sauté d’un bond le lendemain des europeennes..c’est dire.

    Tu regarderas la video d’Olivier Delamarche qui en parle.

    Pendant la 2nde guerre Mondiale, quand le peuple se battait, d’apres Franck Ferrand, les affaires continuaient et pendant le conflit, les plus riches et beaucoup de Juifs sionistes investissaient, en se baladant avec des valises remplies d’argent pour acheter des batiments dans le Triangle d’Or…pendant ce temps, les USA ont egalement relancé leur economie, Israel s’est créé, beaucoup se sont enrichis, dont beaucoup de Juifs sionistes. Et tout ca pendant la guerre, avec les pauvres qui versaient leur sang pour la patrie.

    Pareil qu’en Ukraine actuellement.
    Les gens crevent donc pour Rockeffeler, Rotschild,…la finance, ainsi que les Juifs sionistes, ont soutenu et financé Hitler (qui etait juif aussi). C’est pareil pour Peggy la bouffonne, à savoir Marine Le Pen, qui est dirigée, financée…par les Juifs sionistes ! Oh putaniou, encore eux. Donc si tu votes pour elle, ce sera la meme chose qu’avant, voire pire, vu que son programme economique ne tient pas debout (de Jacques Genereux le communiste à Nicolas Bouzou le capitaliste en passant par Elie Cohen, tous ces economistes sont d’accord pour le signaler et le souligner) et nous menera dans le mur. Mais aussi dans la guerre civile.

    Tu crois que ca ira beaucoup mieux…je suis pas voyante mais faut etre debile pour penser cela. Tu le vois bien, avec les connards d’anti-racailles. Des neo-nazis du bac à sable qui veulent aller taper des arabes qui souffrent autant qu’eux du systeme capitaliste. Pareil avec les nazillons arrétés recemment dans le Doubs, et d’autres à travers la France. Des groupes qui se reveillent et cherchent une confrontation armée, tu penses qu’on va vers des jours meilleurs si on vote pour le parti qui federe ce genre de personnages ?
    Tu connais les faisceaux de la Louve ? Les Einsatzgruppen ? Et j’en passe…bah figure-toi que les regimes de Franco, Mussolini et Hitler ont commencé avec des milices similaires.

    Tu peux aller dire à tes potes sur le site de Soral d’aller taper sur des franc-maçons, le gouvernement, des banquiers, des industriels, des membres du CRIF ? Avant d’aller taper sur des arabes. Tu diras ca aussi aux nazillons d’une maniere generale.
    Mais comme vous etes des flippettes et des peureuses, vous le ferez pas. Vous savez vous en prendre aux faibles. En attendant, Valls est quand meme devenu premier ministre donc le CRIF vous a mis une quenelle épaulée sur le coup. Une quenelle de 2000, putaniou, du jamais vu !

    Donc vous pouvez toujours vous amuser à ergoter sur le site de Mr Propre (Alain Soral) et Dieudobèse. Ca vous avance à rien. Eux se font du fric, vous, vous revez que MLP vienne vous sauver mais vous pigez toujours pas que la blondasse est tenue par les Juifs sionistes.

    Tu me dis que tous les partis sont corrompus…mais MLP aussi. Sauf qu’ils ne sortent pas ses magouilles, les medias preservent MLP pour la faire monter et montrer aux moutons credules que c’est ma seule qui est propre…mais elle pourrie jusqu’à l’os, elle aussi, décrasse-la au decapant, vu ses comptes à l’etranger, ses magouilles diverses et le nombre phenomenal de repris de Justice que compte son parti. Elle, propre ? Toz. Meme la Seine est plus propre.

    Tu penses que MLP n’est pas au service d’Israel….tout le contraire, on voit que tu maitrises pas le sujet, toi. L’as-tu deja une seule fois parler de la main-mise du CRIF sur le pays ? Elle a dit elle-meme qu’elle voulait le vote juif, que les Juifs et Juifs sionistes n’avaient « strictement rien à craindre du FN »…et le president du CRIF de confirmer que les Juifs « preferaient davantage MLP à Melenchon »…tout est dit.

    Le fait d’alimenter sans cesse l’islamophobie, parler sans cesse du halal, des arabes, banlieues, niqab, burqa, hidjab, patati, patata…est un signe d’allegeance et de ralliement à la communauté juive et au lobby juif talmudo-sioniste qui justement partage ce combat arabophobe et islamophobe.
    TOUS les partis sont infiltrés par les Juifs sionistes…y compris le FN, qui en abrite un paquet. As-tu deja entendu MLP denoncer la main-mise des Juifs sionistes sur les medias ? Jamais…elle serait morte et bouffée par les asticots depuis longtemps si c’etait le cas. L’as-tu deja entendue parler de leur main-mise sur les postes clés : finance, pouvoir, hautes administrations, etc…
    Finalement, elle est du systeme. Les medias imposent chaque jour des reportages, interviews…avec MLP. Ils ont choisi de la faire monter, et ils y arrivent, tu en es la preuve. Tu crois vraiment que les medias, juif sionistes, inviteraient tous les jours quelqu’un qui s’oppose vraiment à tout ce beau monde (finances, medias, le systeme comme on dit) ? Un vrai systeme est baillonné, pas invité 24h sur 24 ? On peut pas etre anti-systeme et etre à la télé, la radio, dans la presse sans arret.
    Je peux pas etre plus claire…

    Le FN a beaucoup de voix issues de la communauté juive vu qu’elle passe sa vie à traquer arabes et musulmans.
    Le plan est simple et le boulot est divisé en 2 parties de facon à plaire à tout le monde :
    >MLP, H24 à la télé pour faire de l’islamophobie et de l’anti-arabes, pour le beauf de base qui mate le journal.
    >Soral et Dieudo, sur le Net, pour choper tous les mecontents du systeme, dont les jeunes, plus ou moins conscients que le fleau à combattre est le sionisme. De maniere subliminale, on lance des appels et des articles pour promouvoir le FN…et en meme temps, les Juifs, en voyant cela, flippent en craignant une montée de l’antisemitisme et donc qu’ils fassent leur foutue alyah. Soso et Dieudo engrangent des voix pour le FN en montrant soi-disant aux internautes que le FN (représenté par ces deux comiques) combat le sionisme…mais sa presidente, bizarrement, ne le fait pas.

    Bon, il est temps de se reveiller…MLP et Soral vous menent droit dans le mur. Ce sont tous des traitres qui feront perdre la France au profit d’Israel. Faut cesser de gober la tele et E-R betement…essayez de chercher qui sont reellement les « dissidents ».

  32. On juillet 25th, 2014 at 18:41 , nina said...

    DISSIDENCE SOUS TUTELLE DU SYSTEME

    DISSIDENCE SOUS TUTELLE DU SYSTEME

    La dissidence, qui fait grand bruit actuellement, est surtout présente virtuellement mais il est difficile de définir les tenants et les aboutissants de ce mouvement.
    Il s’agit d’une dénomination générique qui englobe pêle-mêle, les opposants au système ! Mais est ce vraiment le cas ?
    Les réseaux sociaux sont le terrain de jeu préféré des dissidents, donnant le droit de parole à toutes sortes de populations allant du militant sincère au lâche planqué derrière son PC , étalant sa vulgarité, sa stupidité et son ignorance crasse.
    A ce jeu, il y a aussi les leaders qui occupent le terrain et promulguent des idées et des analyses intéressantes et pertinentes mais que faut il en penser ?
    Le problème de la dissidence virtuelle est souvent que le militantisme se limite à reprendre des articles et des vidéos de ces fameux leaders, de les placer sur son mur ou sa page et de penser que cela suffit pour changer le monde !
    Écrire 5 lignes de son cru sera plus profitable à son cheminement personnel que de reprendre les phrases chocs ou les slogans sans fondements des professionnels de la dissidence..
    Le problème, en tout cas selon moi, est la direction politique que prend cette fameuse résistance et le rôle que joue, justement le système et les médias, dans cette déviance populiste au sens ironique du terme car si populiste veut dire proche du peuple alors nous pouvons tous y adhérer..
    Le FN est considéré actuellement comme le parti anti système et curieusement le boxeur intellectuel leader de la dissidence appelle à voter pour ce parti..
    Rappelons nous la petite phrase de Philippot devant Valls lui indiquant qu’un français naturalisé se doit d’être lié éternellement à la France en contradiction avec les déclarations de ce dernier se déclarant lié a Israël !
    A qui cette phrase était elle destinée ?
    A la dissidence bien sur et non pas à la majorité des français ne connaissant pas vraiment l’attachement de Valls pour un autre pays !
    Le FN surfe sur la dissidence mais dans quel but ? S ‘en approprier les votes bien sur mais aussi pour détruire cette résistance .. Ne le croyez vous pas ?
    Il est facile de faire admettre à un dissident que l’ensemble des partis politiques est intégré au système et font partie de la comédie mais pas encore pour le FN ! Pourquoi ?
    Parce que ce parti n’a jamais gouverné ?
    Mais n’est ce pas justement la force de ce parti que d’exister depuis 40 ans sans n’avoir jamais été au pouvoir ?
    Le système a compris qu en liant FN et dissidence, il diaboliserait immanquablement toutes les idées de sortie d’Europe, d’Euro, de retour à des convictions morales en les associant au nazisme, à l’antisémitisme, à l’extrême en fait et pourtant est ce vraiment le peuple de la dissidence qui est représenté dans ces qualificatifs ?
    Le cas Dieudonné est un peu différent sachant que celui ci s’est engagé avec cette idéologie il y a des années alors qu’il menait une vie confortable et qu’il aurait pu continuer ainsi profitant de son succès et de son argent.
    Pourtant quelle différence entre le Dieudonné des années 2010 qui jouait dans un bus et celui de 2014 qui remplit des zéniths !!!
    Il aura fallu pour arriver à ce résultat l’intervention de l’ami Valls, du crif et des médias hostiles en apparence, ce qui n’empêchera pas l’artiste de remplir les salles de spectacles car lorsque que l’on parle de quelqu’un en bien comme en mal, on le promeut, mes frères..
    Je ne dénigre en rien ce talentueux comique qu a fait ses preuves mais peut être que la différence entre système et dissidence n’est pas si importante pour lui..
    Justement être dissident ne veut plus rien dire actuellement puisque cela devrait identifier une minorité alors qu ‘a bien y réfléchir, nous sommes la majorité.
    Je me représente plus cette différence dans notre comportement, nos arguments et en créant une chaîne d ‘échange et de solidarité entre nous.
    Est ce vraiment le moment de prendre le pouvoir ? Je ne le sais pas mais il me semble que nous ne méritons pas plus de gagner que les autres qui nous pilotent.
    Que faisons nous pour ça ?
    Nous suivons stupidement des vidéos nous proposant l’achat de tee shirts, de casquettes, de bandes dessinées, de tickets de spectacles ou de faire des quenelles dans tous les sens mais ces mêmes personnes sont dans l incapacité de proposer la moindre alternative autre que de voter pour un parti qui sert le système depuis 40 ans..
    La dissidence devrait se rencontrer, se parler et agir ensemble dans la mesure de ses moyens ne serait ce qu’en créant collectivement à l’échelle locale des associations actives et réelles.
    La dissidence virtuelle n’est qu’un leurre au même titre que les médias, la comédie de la politique et le système bancaire..

    A nous de jouer..

    Abbas

    http://abbas-b.blogspot.fr/

  33. On juillet 25th, 2014 at 18:42 , nina said...

    Clément
    Actualités
    Initiatives
    International
    Ressources
    Repères
    Matériel
    Liens
    La Horde

    Alain Soral ? un poseur, un imposteur
    9 juillet 2013 54 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

    portrait_SoralAlain Soral s’est illustré, dans une vidéo postée le 6 juillet 2013, en commentant l’assassinat de Clément Méric, qu’il qualifie de « dérisoire », de « grotesque », de « fait divers d’ados » (sic), et en insultant Clément sans retenue, se moquant par exemple de son physique… Pire, au nom de la défense de la « minorité opprimée » que seraient les naziskins, il prétend avoir envoyé de l’argent à Esteban Morillo, le meurtrier de notre camarade. Une provocation de plus de la part de l’un des éléments les plus médiatisés de l’extrême droite française, et l’occasion pour nous de revenir sur ce clown triste : un rappel de quelques vérités semblent nécessaires, en particulier ses fréquentations passées et présentes dans à peu près tout ce que l’extrême droite compte de tordus en tout genre.

    En quelques années, Alain Soral est parvenu à être dans un premier temps sympathisant du FN, dans un second temps militant voire intellectuel autoproclamé du FN (il faut dire que la concurrence n’était pas vraiment féroce), puis dissident frontiste et finalement leader d’un petit groupuscule oscillant entre la nationalisme républicain et une sorte de nationalisme révolutionnaire new-age (les références politiques en moins), candidat sur une liste antisémite composé de paranoïaques et de marginaux politiques, fondateur/éminence grise d’un pseudo-journal politico-satirique, Flash, et enfin auteur à succès d’opuscules conspirationnistes et antisémites. Girouette mégalomane, affabulateur conspirationniste, bateleur imbécile, Alain Soral a un parcours tout à son image.
    Une jeunesse bourgeoise
    Soral Jeune

    Soral à 24 ans

    Il y a encore quelques années, de son vrai nom Alain Bonnet de Soral, parlait avec nostalgie des cités ouvrières et du Paris ouvrier dans lesquelles il avait passé son enfance et scandait à qui voulait l’entendre qu’il était fier de s’être hissé socialement grâce à l’école de la République … La réalité est tout autre : Alain Soral est un fils de notaire, scolarisé au collège Stanislas1 à Paris. S’il vécut un temps à Meudon, il habita de nombreuses années rue de Vaugirard à Paris, l’une des rues les plus chères de la capitale…

    Après avoir vécu un temps en province, il revient à Paris en 1976, année à laquelle débute sa période « bourgeois-bohème ». Il évolue alors, avec un certain succès, dans un milieu qu’il dénigre aujourd’hui. Il fréquente à la fois le monde de la nuit et celui des intellectuels parisiens, devient étudiant aux Beaux-arts et dans les années 1980, embrasse alors la carrière de journaliste et d’écrivain en pigeant dans divers magazines.

    En 1990, il découvre les écrits de Michel Clouscard, auteur marxiste critique, inventeur du concept de « libéralisme-libertaire », connu pour son travail sur Mai 68 et ses conséquences sur la société française. Alain Soral s’empare des théories de cet universitaire, sans doute plus par non-conformisme que par réelle adhésion théorique, en ne retenant de la critique de Mai 68 qu’une haine viscérale pour tous les mouvements d’extrême gauche issus de cette période. Il prétend encore aujourd’hui être le vulgarisateur et continuateur des thèses de Clouscard, bien que ce dernier ait publiquement dénoncé la récupération de ses idées par Soral dans le journal l’Humanité du 30 mars 20072, expliquant sommairement que Soral n’avait rien compris à ses écrits. A cette époque, il persiste à fréquenter le milieu parisien de « gauche » du monde des médias, dans lequel il grenouille depuis le début des années 1980, espérant s’y tailler une place d’intellectuel de référence. Pourtant, il révélait à Vénissieux le 2 mars 2007, lors d’une réunion publique avec le FN : « dès cette époque [les années 1980] je préfère encore un facho à un gauchiste … ce que je reproche au facho, que je croise en allant draguer l’étudiante en droit du côté de la fac d’Assas, ce n’est pas sa radicalité révolutionnaire, mais le fait que son origine bourgeoise le poussera inéluctablement à rallier l’UDF ou l’UMP une fois son diplôme en poche, comme les Madelin et autres Devedjan. »
    Alain au pays des soviets

    En 1990, en pleine période de l’écroulement de l’URSS, Soral adhère au PCF. Il explique aujourd’hui les raisons de son engagement en déclarant que, selon lui, il est primordial que deux pôles antagonistes coexistent pour que la France puisse continuer d’avoir sa place dans le concert des nations, et la meilleure façon d’aider la nation, c’est de soutenir l’URSS via le PCF. Curieusement, cette position est ni plus ni moins que celle tenue par Alain de Benoist à l’époque, gourou de la Nouvelle Droite et du GRECE. Un individu que Soral croisera à plusieurs reprises dans son parcours, en particulier à l’Idiot International. Étrangement, personne aujourd’hui au PCF ne se souvient du passage d’Alain Soral. Ce dernier donne bien le nom de la cellule à laquelle il appartenait, « cellule Paul Langevin », mais cette appellation est tellement courante qu’il est impossible à ce jour de retrouver des militants affirmant avoir rencontré Soral. Il y a toutes les chances que Soral ait effectivement pris un jour sa carte au PCF, sans pour autant s’être investi dans un travail local ou avoir vendu l’Huma Dimanche, bien qu’il prétende avoir participé à la campagne contre le traité de Maastricht en 1992.

    A la même époque, il participe, aux cotés de Jean-Paul Cruse3, à la création du « Collectif des travailleurs communistes dans les médias », alias la « Section Ramon Mercader » (du nom de l’assassin de Trotski), dont le logo était deux piolets croisés. Ils publient un bulletin : La lettre écarlate. Malgré les propos de Soral, qui donne beaucoup d’importance à cette aventure4, tout cela restera ultra confidentiel, c’est à dire connu seulement de Soral, Cruse et de leur petit cercle d’amis. Ce genre d’histoires ne peut que convaincre des individus ne connaissant pas l’univers du PCF et de la CGT. En effet, le PCF n’aurait jamais toléré qu’une cellule ou association portant un nom aussi provocateur puisse exister. Quant à la CGT, elle n’aurait pas permis qu’une telle structure puisse exister en dehors du tout puissant Syndicat du Livre. L’importance donnée aujourd’hui à cet épisode est due en grande partie à la publicité qu’en a fait Alain Soral, mais également Didier Daeninckx lorsque ce dernier présenta le dossier à charges des « rouges-bruns » à Georges Marchais, à l’époque premier secrétaire du PCF.

    L’affaire des rouges-bruns

    idiotA la même époque, Soral appartient à la rédaction de l’Idiot International, le journal de Jean-Edern Hallier, haut lieu de convergence de militants et d’intellectuels de tout bords, en ruptures ou marginalisés d’avec leur milieu d’origine, la plupart du temps ne représentant qu’eux mêmes. Autour de Marc Cohen, rédacteur en chef du journal et membre du PCF, ancien responsable de l’UNEF-renouveau, on trouve pêle-mêle l’équipe de Jalon5 (journal satirique dont certains membres se trouvent avait flirté avec l’extrême droite comme son directeur Basile de Koch, de son vrai nom Bruno Tellenne, frère de Karl Zéro, tous deux proches du GUD durant leurs études), Alain De Besnoit du GRECE et de la revue Eléments, le journaliste Frédéric Tadéï6, Jean-Paul Cruse. Cette volonté de journal « trans-courant », voulu par Edern-Hallier, passe par une destruction des clivages gauche-droite. Cette alchimie malsaine aboutira à un texte de Jean-Paul Cruse en 1992 « Vers un Front National » dans l’Idiot International, qui propose une alliance entre les communistes, le Front national et les partisans de Chèvenement et Pasqua pour « conduire une politique autoritaire de redressement du pays ». Après avoir longtemps refusé la paternité du texte, Jean-Paul Cruse aujourd’hui la revendique intégralement, après que Soral a laissé pensé qu’il en serait l’un des auteurs. Ce texte provoque une vive émotion à gauche, surtout au sein du PCF, dont certains membres sont impliqués dans l’Idiot International. La réaction du bureau national du SNJ-CGT ne se fait pas attendre en condamnant le texte, rappelant que « ces idées ne sont pas celles de la CGT », qu’elle les combat « même de toutes [ses] forces »7.

    Le PS fait pression sur Edern-Hallier pour virer l’équipe de l’II, et Marchais fait le ménage dans son parti. Soral quitte le PCF en 1993 (ou en est exclu selon les versions qu’il donne de cet épisode). Cette confusion des genres, née principalement pendant la mobilisation contre la Guerre du Golfe, aura quelques répercussions sur le terrain, essentiellement autour de la personne d’Alain de Benoist. Le 10 janvier 1992, il est invité à s’exprimer sur les ondes d’une station radio du PCF et, quelques jours plus tard, il apparaît dans le carré de tête d’une manifestation anti-guerre, le 12 janvier 1991. Il interviendra le 12 mai 1992 dans un débat organisé par l’Institut de recherches marxistes (dirigé par Francette Lazard) à la Mutualité sur le thème « le réveil de la pensée critique »8. Quant à Marc Cohen, il participera à un débat organisé au Musée social à Paris par la revue du GRECE, Eléments, le 19 mai 1992, sur « la recomposition du paysage intellectuel français ».

    Coming-out nationaliste

    Après cette petite escapade, Soral décide de retourner à son métier d’écrivain, pour lequel il connaît un certain succès, dès 1996, avec « Sociologie d’un dragueur », peaufinant au fil du temps son numéro bien rôdé de macho républicain sur les plateaux de « C’est mon choix » ou de Thierry Ardisson. Bien qu’on lui prête sur cette période (fin 1990 début 2000) une sympathie et un rapprochement avec la mouvance souverainiste de JP Chevènement9, il semble, une fois de plus, que son engagement tienne plus du mythe, se limitant à une dédicace pour l’ancien ministre de la Défense dans l’un de ses ouvrages. Malgré ce succès médiatique et éditorial, Alain Soral est de nouveau tenté par le démon de la politique. Et cette fois-ci, il met la barre à droite toute ! Pour son retour dans l’arène politique, Soral commence en effet par répondre aux questions d’Eléments10en 2004, revue de la Nouvelle Droite où l’on retrouve Alain De Benoist, personnage déjà croisé à l’époque de l’Idiot International. L’année suivante Soral donne une interview au fanzine national-bolchevik Rébellion.

    Il franchit un cap supplémentaire le 24 juin 2006 en dédicaçant son livre dans la librairie Facta d’Emmanuel Ratier, à Paris. La même année, il est signataire aux côtés de Fabrice Robert, Philippe Vardon et Gilles Soulas d’une pétition demandant la libération du néonazi Michel Lajoye, condamné pour des attentats à l’explosif contre des bars et résidences de travailleurs maghrébins. Il préface l’ouvrage d’Anne Kling11, La France LICRAtisée, dont les fantasmes sur le lobby juif et la LICRA rejoignent complètement ceux de Soral. Enfin, en août 2006, aux côtés de Marc Robert (FN), Thierry Meyssan (Président du Réseau Voltaire passé aux délires paranoïaques et complotistes), Dieudonné, Ahmed Moualek (La Banlieue s’exprime, pseudo association de banlieue à la gloire du FN) et Frédéric Châtillon (ancien chef du GUD et proche de Marine Le Pen), Alain Soral participe à un voyage au Liban.

    FN : je t’aime, moi non plus

    Soral-LePenEn parallèle, il rejoint les rangs du FN, de façon officieuse, dès 2005 après un dîner pris en commun avec Jean-Marie Le Pen. Il rédige alors au moins l’un des discours du président frontiste, « le discours de Valmy », prononcé le 20 septembre 2006. Ce n’est qu’une fois son engagement au FN rendu publique en novembre 2006, qu’il intègre officiellement le bureau politique du FN. Dans le même temps, il fonde son club de pensée Egalité et Réconciliation, qui aura l’honneur de recevoir lors de sa deuxième université d’été, la visite de Jean-Marie Le Pen. Soral se sent alors pousser des ailes, accompagne Marine Le Pen dans tous ses déplacements, joue les « fiers à bras » face aux journalistes, protégé quand même par le DPS, s’intronise caution de gauche du FN12. Jamais avare de phrases chocs, Soral déclare alors à qui veut l’entendre que si « Marx était encore vivant, il voterait Le Pen » ou bien encore, que les vrais communistes et les vrais défenseurs du prolétariat, les vrais révolutionnaires étaient au FN13.

    Si l’intégration de Soral au FN est une réussite médiatique, en interne le monsieur commence sérieusement à agacer14. Des cadres du FN, présents depuis des années dans l’appareil, supportent mal l’attitude de Soral, surtout quand ce dernier se permet de revendiquer la tête de liste FN en Ile-de-France pour les européennes dès le mois de juin 2008. Le sociologue va rapidement déchanter à la fin de l’année 2008 quand il apprend que le clan Le Pen lui refuse la tête de liste pour les régionales. Vexé, il refuse alors la seconde place ou une place éligible, et fidèle à son habitude quand il n’obtient pas ce qu’il veut, Soral rejette la faute sur ses anciens camarades et les insulte allègrement. Jean-Marie Le Pen, quelques temps plus tard, se fera un plaisir de souligner certains traits de caractère du personnage : « Alain, ce n’est pas un politique, c’est un romancier. Et puis, il a un fichu caractère. Moi, il ne m’a jamais manqué de respect, mais dès que quelqu’un n’était pas d’accord avec lui, il l’insultait : « juif ! pédé !». Ce n’était plus possible. »15. Un malheur n’arrivant jamais seul, quelques jours avant l’annonce officielle de son départ du FN, Alain et ses maigres troupes d’E&R se prennent une volée à Paris lors de la manifestation en soutien au peuple palestinien à Paris. Son départ du FN en interne est vécu comme un soulagement, et chacun, même en dehors du FN, en profite pour régler ses compte avec Soral qui annonce, dès lors, son repli sur son club Egalité et Réconciliation.

    Egalité et Réconciliation

    Fondé officiellement en 2007 avec Marc Georges, Frédéric Chatillon et Gildas Mahé O’China (ancien du GUD également), Egalité et Réconciliation avait alors pour vocation de devenir la boîte à idées pour le Front national, toute entière vouée au culte d’Alain Soral. Cette petite structure tente alors de se créer un espace politique pour ceux qui, en rupture avec leur milieu idéologique, seraient attirés par une « union antisystème » au-delà des clivages gauche-droite. Ce n’est ni plus ni moins qu’une énième version d’un vieux projet des tercéristes, autres nationalistes-révolutionnaires français, depuis des décennies en France. Il n’est pas alors étonnant de voir des gens comme Christian Bouchet ou la rédaction de Rébellion se rapprocher d’E&R. Au vu de le forte composante NR ou Nationaliste-Bolchevique lors des premiers mois de vie de E&R, il n’est pas surprenant que dans un premier temps Soral ait présenté son association comme l’héritière du Cercle Proudhon16, inconnu du grand public, mais au combien mythique chez les NR.

    La vraie réussite d’E&R, c’est d’avoir, contrairement aux autres tentatives NR d’« union antisystème », réussit à attirer à eux des individus et des structures étrangères à la galaxie nationaliste, servant de caution de « gauche » au projet E&R (quelques militants de l’ancien Parti des Travailleurs et de la secte politique de Cheminade, Solidarité et Progrès). En y regardant de plus près, on remarque très rapidement que ces alliés sont très marqués par l’antisémitisme et une paranoïa excessive frisant le pathologique. Ce flou artistique autour des idées d’E&R et son marxisme de bazar peut arriver à tromper des militants sincères, peu au fait de l’évolution récente d’une partie de l’extrême droite française, d’autant que dans le même temps, Soral et E&R ont tenté de rentrer en contact avec certains représentants les plus conservateurs de la communauté musulmane, cherchant à peu de frais une caution antiraciste. Serge « Batskin » Ayoub, associé un temps au projet, s’éloigne définitivement de Soral après l’ouverture du « Local » bar associatif, projet à l’origine lié à E&R, mais totalement géré aujourd’hui par l’ancien JNR17.

    Soral reprend alors son bâton de pèlerin et part donner des conférences pour différentes structures nationalistes, dont le groupe Unité Populaire, version suisse d’Egalité et Réconciliation, en 2008, où il expose sa vision du marxisme, pour le moins curieuse, puisqu’il appelle à l’union des employés et des patrons, victimes au même niveau, selon lui, du système capitaliste et appelle de ses vœux à l’union des classes populaires et de la bourgeoisie nationale ! Plus fort il désire dépasser le concept de lutte des classes pour restaurer les « solidarités nationales ».

    Veste ou quenelle18 ?

    Soral – DieudonnéPrivé de tête de liste pour les Européennes, Soral se tourne alors vers son « ami Dieudonné19 » qu’il avait largement brocardé quelques années auparavant et délaissé depuis l’officialisation de son appartenance au FN. Ils se retrouvent alors autour du Parti Anti Sioniste de Yahia Gouasmi pour monter la Liste Anti Sioniste en Ile-de-France, sur laquelle Soral, bien que porte-parole de la liste, se retrouve à la 5ème place, en position inéligible. Cette liste, totalement financée et encadrée par le PAS, ne dépassera les 0,5%. Le résultat est, semble t-il, rude pour la petite bande, certains pensant alors atteindre allègrement les 10%. Même si Soral et Marc George déclarèrent plus tard dans la lettre interne des militants/sympathisants de E&R que du haut de leur grand expérience, ils savaient qu’ils ne dépasseraient pas les 1%, lors de la soirée de fin de campagne de la Liste (où l’on peut apercevoir Thomas Werlet avec son petit béret à la recherche d’amis pour étoffer son gang de boneheads), ça plane sévère niveau estimation.

    Une fois retombée l’euphorie des résultats pourtant médiocres, les langues ont commencé à se délier concernant l’ambiance au sein de cette liste. Ainsi, Ginette Skandrani de conclure, concernant Soral : l’écrivain n’était « malheureusement pas un militant de terrain … ». Mais c’est sans doute du côté de Thomas Demada, membre d’Egalité et Réconciliation, militant NR, aujourd’hui responsable de la branche européenne du MDI de Kémi Séba, que la sentence est la plus terrible : selon lui, Soral possède « …une intelligence vraie et débridée, mais trop débridée, au point de tourner à la filouterie et l’opportunisme idéologique ! »20. Demada passe une deuxième couche concernant le « boxeur21 Soral (qui) se montre également un excellent gymnaste, spécialiste du grand écart », manière délicate mais réaliste de la part de Demada, de décrire l’inconstance des convictions de Soral, le sieur étant capable de dire et défendre tout et son contraire !22 Il est frappant de constater qu’une fois le charme du talent oratoire de Soral dissipé, rapidement les gens s’éloignent de lui, ne supportant plus son narcissisme et son inconstance dans ses idées et ses théories.

    On aurait pu penser que Soral aurait cherché à transformer son fan club « Egalité et Réconciliation » en parti, comme il l’avait annoncé durant l’été 2009 : mais, avec l’exclusion au printemps 2010 du secrétaire général de l’association, Marc George, qui défendait cette ligne, E&R devient ce qu’il est encore aujourd’hui : un simple fan-club d’Alain Soral. Lors du bilan de l’Assemblée générale d’E&R des 27 et 28 mars 2010, il est précisé : « suite à ue grave crise interne, il a en effet été décidé de revoir les documents précédents en rendant à Alain Soral un contrôle total sur son association. »23

    Aussi, E&R n’est donc plus aujourd’hui qu’une coquille politique vide, destinée à servir de promotion de la « pensée » soralienne et, parfois, aux productions de ses amis. Une activité particulièrement lucrative pour Soral, son ouvrage pompeusement appelé Comprendre l’Empire ayant connu un véritable succès, en particulier dans la vente en ligne (il serait dans les 100 meilleures ventes du site Amazon…). Bien que n’ayant plus qu’une existence politique virtuelle, Soral, de par l’audience de son site, conserve ainsi un potentiel de nuisance non négligeable, que tout antifasciste se doit de prendre en compte, en rappelant à celles et ceux qui se plaisent à l’oublier d’où il vient, quelles idées il défend réellement et quels sont ses amis d’hier et d’aujourd’hui.

    Note : l’essentiel de l’article a précédemment été publié dans le bimestriel No Pasaran n°77, hiver 2009-2010.

    1 Etablissement privé catholique sous contrat du 6ème arrondissement de Paris, lieu de scolarisation privilégié pour les enfants de la haute bourgeoisie parisienne.

    2 Soral n’est plus le seul à l’extrême droite à faire référence à Clouscard. Les nationaux-bolchevik de L’Organisation Socialiste Révolutionnaire Européenne font référence à cet auteur dans le numéro 35 de Rébellion.

    3 Journaliste, ancien militant de la Gauche Prolétarienne, délégué CGT à Libération, Cruze a été traumatisé par ses expériences militantes des années 70, développant dès lors une paranoïa excessive. Il est très hostile aujourd’hui à Soral qu’il accuse d’être manipulé.

    4 Le seul autre membre connu de ce collectif est Simon Liberati, journalise pendant 20 ans à FHM et 20 ans. Il est l’auteur d’un livre Anthologie des apparitions, tellement mauvais qu’il fut réécrit en parti par Alain Soral avant publication en 2004.

    5 Soral pour le lancement de FLASH fera explicitement référence à ce journal.

    6 Aujourd’hui présentateur d’une émission culturel à succès sur France 3 le soir où Soral et De Besnoît sont régulièrement invités. Frédéric Tadéï a également été interviewé en 2008 par le journal d’extrême droite « Le Choc du mois ».

    7 « À propos d’un article publié par l’Idiot international », communiqué du SNJ-CGT du 25 juin 1993.

    8 Le 12 mai 1993, Alain de Benoist, membre entre autres du GRECE, plaide pour l’abandon du clivage droite / gauche pour lui préférer la notion d’un « centre » et de « périphérie », le premier étant constitué par « l’idéologie dominante », la seconde regroupant « tous ceux qui n’acceptent pas cette idéologie ». Cette intervention aurait été des plus banales si elle n’avait eu lieu à la Mutualité dans le cadre d’une conférence dirigée par Francette Lazare, membre du bureau politique du PCF.

    9 Interviewé sur ses différents engagements au PCF, chez les chevènementistes et au Front dans le magazine Technikart en 2008, Soral ne se démonte pas et parle de cohérence concernant ces trois engagements successifs.

    10 Alain Soral, l’intellectuel de gauche qui dérange la gauche, Eléments 113, été 2004.

    11 Ancienne du groupuscule Alsace D’abord, elle est aujourd’hui membre de la Nouvelle Droite Populaire.

    12 Il se présente alors comme un conseiller technique « en charge des affaires sociales et des banlieues ».

    13. Il est plus que conseillé à Soral de relire, voire tout simplement de lire Marx, et il verra de lui-même que la doctrine communiste, en matière économique et sociale, est peu compatible avec le programme du FN :

    - libérer au maximum l’entreprise des contraintes de toute nature qu’elle subit

    - libérer le travail et l’entreprise de l’étatisme, du fiscalisme et du réglementarisme

    - renégocier la durée hebdomadaire du temps de travail par branches d’activité

    - simplifier le Code du travail

    - assurer un service minimum dans les services publics

    14 Excédé par les leçons de militantisme distribuées continuellement aux membres du FN par Alain Soral, Steeve Briois, responsable FN sur Hénin-Beaumont, publiera un communiqué de presse assassin en mai 2008 contre le sociologue, après que ce dernier ce soit fendu d’une analyse négative sur la campagne frontiste dans cette ville du Nord. Qualifiant Soral de comique troupier, Briois rappellera l’engagement de Soral pendant la campagne des législatives de Hénin, à savoir la présence une après-midi, entre les deux tours de l’élection, suite à la présence de caméras de télévision.

    15 http://blogs.lexpress.fr/barbier/2009/02/le-pen-des-potr.php

    16 Ephémère rassemblement au début du XXème siècle de militants de l’Action Français et de syndicalistes révolutionnaires désirant faire la jonction entre le nationalisme et le syndicaliste. Son influence fut très faible à l’époque, bien que certains historien y aient vu une sorte d’idéologie préfasciste, le cercle ne survécut pas à la première guerre mondiale.

    17 La cohabitation entre le public traditionnel du bar de Batskin et les sympathisants d’ER semble avoir été difficile, les fans de Soral s’étaient fait à plusieurs reprises fait « secouer » par des boneheads à l’intérieur du bar.

    18 Lors d’une conférence de presse de la liste antisioniste, Dieudonné et Soral promettaient de glisser « une quenelle dans le cul du système et du sionisme ».

    19 Comme l’ont si bien rappelé les auteurs de la synthèse des déclarations contradictoires de Soral « Quand Soral traitait d’inculte son colistier Dieudonnè » (http://nantes.indymedia.org/article/17465), Soral n’a pas toujours eu en très haute estime le comique.

    20 http://www.voxnr.com/cc/tribune_libre/EkVpyyukpkXqGyzKLd.shtml

    21 Oui Alain Soral serait boxeur, et même d’un assez bon niveau. Sans tomber dans un virilisme de bas étage, toutes les fois où des gens ont voulu lui porter la contradiction, Soral n’a pas brillé par son courage, s’éclipsant très vite au moindre haussement de ton de ses adversaires, pour ensuite mieux réapparaître, sous l’objectif de ses caméras, en fanfaronnant. La seule victime physique connu à ce jour d’Alain Soral est Frédéric Beigbeder, qui est loin d’être un guerrier rompu aux sports de combat.

    22 Le meilleur exemple concerne la thématique de la lutte des classes ou Soral est capable de déclarer toujours croire « … à la culture de classe, à la logique de classe et à l’intérêt de classe… » dans le Technikart d’octobre 2008 et la même année en Suisse, lors d’une réunion publique d’Unité Populaire, antenne suisse de E&R d’appeler de ses vœux à « l’union des employés et des patrons, victimes au même niveau selon lui du système capitaliste et appel de ses vœux à l’union des classes populaires et de la bourgeoisie nationale ! »

    23 Cité par Michel Briganti, André Déchot et Jean-Paul Gautier dans La Galaxie Dieudonné, Syllepse, 2011.

  34. On juillet 25th, 2014 at 18:44 , nina said...

    FN 2014 : LA VICTOIRE QUI NE DÉRANGE PAS !

    Le front national a gagné les élections européennes 2014 avec plus de 25% des voix ! C’est un séisme ! Un tremblement de terre !
    Pourtant je n ai rien vu !
    Ou sont les manifestations comme en 2002? Ou sont les mines atterrées et paniqués des journalistes et des responsables politiques ? Ou sont les cris de détresse ?
    Rien, non rien, hormis la comédie naturelle des habitués des plateaux télé !
    Ce séisme n’étonne personne et surtout pas ceux là même qui l’ont provoqué et planifié car, soyons sérieux, les sondages donnent le fn vainqueur depuis plusieurs mois. Les médias le proclament premier parti de France depuis le début de l’année !
    Ou est la surprise ?
    Demandons nous plutôt à quoi sert la victoire des le pen ?
    Vont ils changer la face de l’assemblée européenne ?
    Pas vraiment puisque le parti populaire européen et les sociaux démocrates se partagent le pouvoir et préparent d’ailleurs l’élection du président de l’union..
    Vont ils œuvrer en France ?
    Non plus puisqu’ils sont élus à Bruxelles et ne pourront quasiment rien décider compte tenu de la difficulté à créer un groupe politique européen, de plus ils veulent détruire l’union européenne de l’intérieur donc pas de retombée lepeniste pour le moment dans l’hexagone.
    Alors a quoi sert ce cirque ?
    A préparer les présidentielles 2017 ? Peut être !
    A se servir du fn pour appliquer une politique de plus en plus restrictive en expliquant que sans ces réformes indispensables, les fascistes risquent de prendre le pouvoir, d’ailleurs à cet effet notre formidable premier ministre a expliqué qu’il ne changerait pas un iota de ces réformes malgré le séisme…..
    A ne placer dans leur programme politique qu’ une seule mesure : le combat contre l’extrême droite et le fascisme n’ayant, de toute façon, aucune autre mesure à proposer compte tenu de leur médiocrité et de leur soumission à l’empire du mensonge.
    Sans aucun doute !
    Ne perdons pas de vue les présidentielles 2017 qui pourraient voir valls en tant que candidat socialiste après les primaires, Sarkozy, juppé ou copé, candidat de l’ump et vous comprendrez qu’il leur faut absolument un faire valoir vu le degré d’incompétence, de trahison et d’abjection qui caractérise ces personnages..
    Ne soyons pas naïf, marine le pen est bel et bien complice de toute cette mascarade, elle n’est en rien l’opposante que l on décrit dans les médias vendus. Elle n’est pas non plus la patriote anti ordre mondial, ni la résistante anti système mais simplement un pion du système oligarchique placé ici ou là pour permettre au bon déroulement de l’anéantissement de ce pays.
    Le front n’est qu’un leurre mis en avant par les médias et les autres partis politique pour laisser espérer au peuple français une solution éventuelle et ainsi endiguer toutes tentatives de réflexion .Il permet aussi de diaboliser tous les sujets sensibles en expliquant que l’euro, l’Europe, l’immigration ou l’antimondialisation ne sont que des sujets de fachos pour fachos.
    Il permet une crispation dans l’opinion empêchant les citoyens de débattre sereinement et de s’apercevoir que la classe politique est en partie lamentable et coupable de haute trahison.
    Le citoyen lambda manipulé et lobotomisé préférera glisser un bulletin dans l’urne plutôt que de réfléchir à la situation et prendre des mesures afin de se comporter d’une autre manière.
    Le front attise une division que les partis traditionnels n’ont pas encore exploités tout en promettant une révolution qu’il ne pense pas un instant soutenir.
    Pourtant, si le front semble se démarquer des autres en se rapprochant parfois des thèses prônés par les résistants véritables, les leaders de ce parti tournent leurs têtes du même coté que le reste de la classe politique française.
    Si valls est lié éternellement à Israël par sa femme alors on peut dire que marine l’est également mais par son mari..
    Si Sarkozy est surnommé sarko l’américain alors marine peut se mettre dés maintenant à manger des hamburgers car elle est soumise aussi à l’empire du mensonge.
    Les leaders politiques des grands partis sont des menteurs et des traîtres et le dindon de cette farce horrible reste le peuple..

    Abbas

    http://abbas-b.blogspot.fr/

    60% des electeurs n’ont pas voté…abstention majeure, donc. Ce qui est fort inquietant, c’est de voir que seuls les electeurs du FN se mobilisent, ainsi que ceux de l’UMP. Pas les autres. La France ne subit pas autant l’austérité que la Grece et le Portugal et pourtant le score des partis extremistes dans ces pays est moins élevé qu’ici. Donc les francais sont plus racistes et plus debiles que les autres. Alors qu’ils ne sont la que pour figurer, ne viennent pas regulierement aux congres et aux votes et ne gardent de tels places seulement pour percevoir leur salaire. Et pis, ils font partie du systeme, comme les autres.Ce qui est inquietant, c’est qu’on accepte des partis nazis au Parlement…l’Aube doree, le FN, ou leur equivalent allemand, etc. Donc les
    juifs sionistes nous refont le scenario des annees 30. Et tout le monde trouve cela normal.Et leur progression se fait en France notamment grace à Dieudonné et Soral.

    Marine et son pere n’ont jamais été tres actifs au Parlement europeen d’apres le baromete Mepranking qui mesure la presence, le travail et l’influence des deputes à Bruxelles et Strasbourg. MLP est en 732e position selon ce barometre, sur 766.
    Son pere est dans les 20 derniers eurodéputés. En les elisant, vous leur permettez seulement de percevoir un salaire supplementaire. Ils ne sont jamais presents pour les votes cruciaux et ne se presentent pas regulierement au Parlement…pour plaire et se faire elire, comme le faisait Hitler ou autres hommes politiques, ils doivent aller dans le sens des electeurs. Des que les extremistes sont au pouvoir, il y a davantage de chaos , d’austérité et une guerre civile comme en Ukraine. Et TOUS les hommes politiques font un bras d’honneur à leurs promesses anterieures quand ils sont élus.

    Avec l’extreme droite francaise, finances, elites, sionistes et bourgeoisie francaise dormiront tranquillement. Elle ne s’en prend qu’aux immigrés, à croire que ce sont eux les responsables du desordre socio-economique et qui affament les peuples. Pour que la MLP soit credible, il faudrait qu’elle cible les vrais responsables de notre chaos…deja, qu’elle denonce le Congres Juif europeen (l’activisme politique juif ayant en Europe une forte influence sur les decisions des responsables) et l’influence du CRIF, sa main-mise sur la politique francaise qu’elle ne denonce jamais.

    Bref…que fera MLP mise-à-part de la figuration ou alors montrer qu’elle existe avec ses domaines de predilection habituels « halte à l’immigration », « islamisation », blablabla, qu’elle ira hurler avec sa voix rauque un peu partout quand madame daignera bouger son popotin une fois tous les 6 mois à Strasbourg. Rarement, elle s’opposera aussi à la « dictature des marchés » mais sans propos concret, sans denonciation reelle…juste parce que c’est dans l’air du temps, voila tout.
    De plus, elle aime à faire la girouette et changer d’opinion sur certaines sujets regulierement. Le FN est un parti du néant, en fait. Il ne fera rien pour les francais. C’est les memes que ceux qui nous gouvernent actuellement donc ils ne feront rien de plus, ce sont les juifs sionistes qui controlent le FN, donc il ne faut rien attendre ou esperer de leur part.Je le repete une fois de plus : Louis Alliot (juif algerien), Julien Roschdy (juif, leader des jeunes frontistes), Philippe Avichai, Jany Le Pen (juive grecque aussi), Gilbert Collard, Karl Lang, Bruno Gollnisch (juif franc-maçon dont la famille s’etait convertie au catholicisme pour eviter la deportation), Samuel Marechal, Serge Ayoub (skinhead juif libanais), Antony Attal (membre actif de la LDJ, ami du FN)…tous des dirigeants du FN, de groupes affiliés au FN ou de groupes comme la LDJ (Attal)…mais tous de vrais juifs et sionistes qui plus est. Et certainement bien d’autres cadres du Front National, moins connus et agissant dans l’ombre, mais aussi juifs que les autres. Ce parti a été créé clairement par les juifs sionistes pour uniquement attaquer les musulmans et ne pas s’en prendre aux reels responsables du marasme economique mais n’apportera rien.

    Et Soral, juif pro-FN, qui donc travaille pour les juifs sionistes si vous avez suivi tout le raisonnement anterieur. Aujourd’hui, sur le site de Soral, un juif (comme tout juif, un juif ne peut pas se retourner contre les siens, sinon c’est louche)…on voit que les extremistes sont heureux du score de MLP aux européennes. Bande de comiques. Ils sont tellement cons qu’ils comprennent toujours pas que c’est les memes, je me repete mais ca me met hors de moi. Ils pigent pas que le Soral est un
    dissident merdique qui bosse pour ceux qui vont les affamer. Et pour couronner le tout, il nous met un article pour montrer qu’Israel est contre MLP, pour montrer à ses imbeciles de lecteurs que le FN est loin des juifs sionisme, pour eviter tout soupçon.
    Et ils y croient comme des cons, ses lecteurs.

    Par ailleurs, les 4 morts de Bruxelles (si c’est pas un false flag, ca aussi) , sont programmés la veille des elections et servait à aider les extremes en relançant encore le sentiment d’insécurité. Et en meme temps, les Juifs recommencent à flipper (c’est aussi le boulot de Soral de faire flipper les Juifs) pour qu’ils finissent par partir en Israel. Et rajoutez que, comme par hasard, au meme moment, 2 arabes qui auraient agressé 2 juifs dans le 94. Pareil que pour la pretendue attaque du RER à Grigny, les
    victimes semblent pas trop choquées et on a pas de preuve reelle de ce qui s’est passé, puis qui nous dit que c’etait pas la LDJ, encore ? Cette agression n’avait rien de credible quand on regarde l’interview des victimes…Cette agression etait donc là pour accroitre la peur chez les juifs et aussi aider MLP dans ses projets.
    Donc les 2 false flags de ce week-end n’ont aidé que les extremes.
    Donc pour en revenir à l’abstention, le taux est de 60%, soient 40% de votants. Et 25% (1 electeur sur 4 qui ont bien voulu se lever du canapé pour aller voter) de ces gens ont voté FN. Faites un calcul, vous tombez sur 10% de lapopulation qui vote FN.
    Ce qui montre que la vague bleu marine est plus un minable ruisseau qu’une vague et que ce torrent de merde, c’est les plus fachos et les plus extremistes qui se sont noyés dedans.

    Ce parti est donc là, uniquement, pour nous battre les uns contre les autres, les elites nous regarderont faire, point. C’est dans le chaos qu’ils ressortent plus fort.

    Le FN est simplement une entreprise familiale dont le but est de servir les sionistes. Ce parti est le bras armé du sionisme.

    Les médias te font croire que l’on assiste à une vague bleue marine…ces mêmes médias tenus par des lobbies juifs sionistes. Leur but est de montrer que « les carottes sont cuites, le FN c’est les boss, donc allez-y, vous pouvez voter pour eux, il n’y a plus de soucis ni de honte à se faire ». Pas pour rien que MLP est invitée toutes les semaines dans les médias, très exposée dans les journaux, etc. Le parti est complétement dédiabolisé grâce aux médias qui ont fait campagne pour lui et au vu des idées nauséabondes et nazies qu’il véhicule, c’est mauvais.

    Tu n’as pas compris cette logique ? Le but de tout cela ?

    Quant aux « partis corrompus »…cherche un peu avant de parler pour rien dire. Le FN a énormément de casseroles, de repris de Justice, de comptes à l’étrangers, de magouilles à n’en plus finir, etc. Cerne un peu la situation. Le PS est mort, notamment avec l’affaire Cahuzac. L’UMP a droit à l’affaire des fausses factures…à qui profite une telle situation ? Au FN…l’électorat se retournera gentiment vers ce parti, comme des moutons, et tu en es une preuve vivante. Les moutons vont croire que le FN est l’unique parti propre, car les médias n’auront pas daigné sortir des affaires sur ce parti. L’UMP et le PS ont des casseroles et des magouilles depuis tant d’années…pourquoi attendre maintenant pour les sortir, et pourquoi ne sort-on jamais tous les vices du FN ? Tu te poses des questions ou tu te forces à ne pas raisonner ?

    Fais des recherches sur le FN…et tu verras que ce parti est TRES loin d’être propre.
    Jusqu’en 2017 et même après, ils sortiront diverses affaires et magouilles sur tous les partis…mais jamais sur le FN. Bizarre, non ? Retiens cela, tu me donneras raison dans quelques années si Dieu veut…En parallèle, ils te pondront des faits divers tous les quatre matins en te précisant davantage ceux commis par des arabes. Ils créeront des false-flag pour monter encore plus la haine (comme : Affaire Merah, 11 septembre, Fusillade de Bruxelles, Attaque de RER à Grigny, Affaire Marie Leblanc…et que sais-je encore). Et cela ira crescendo avec le temps, même si le processus est déjà en marche.

    Le but des juifs sionistes est de faire monter Marine Le Pen au pouvoir en 2017, ou après dans le pire des cas. Et même chose dans le reste de l’Europe avec d’autres partis nazis. Ce parti sert énormément l’élite et le capitalisme. Il suffit par exemple de lire correctement le programme électoral de MLP pendant les présidentielles, notamment, pour le comprendre. Mais cela nécessite de la jugeotte, de la réflexion et de l’analyse.

    Tu n’as toujours pas compris que ce sont les juifs sionistes qui gèrent son parti ? Allez, je te remets la liste :
    C’est les memes que ceux qui nous gouvernent actuellement donc ils ne feront rien de plus, ce sont les juifs sionistes qui controlent le FN, donc il ne faut rien attendre ou esperer de leur part.Je le repete une fois de plus : Louis Alliot (juif algerien), Julien Roschdy (juif, leader des jeunes frontistes), Philippe Avichai, Jany Le Pen (juive grecque aussi), Gilbert Collard, Carl Lang, Bruno Gollnisch (juif franc-maçon dont la famille s’etait convertie au catholicisme pour eviter la deportation), Samuel Marechal, Serge Ayoub (skinhead juif libanais), Antony Attal (membre actif de la LDJ, ami du FN)…tous des dirigeants du FN, de groupes affiliés au FN ou de groupes comme la LDJ (Attal)…mais tous de vrais juifs et sionistes qui plus est. Et certainement bien d’autres cadres du Front National, moins connus et agissant dans l’ombre, mais aussi juifs que les autres. Ce parti a été créé clairement par les juifs sionistes pour uniquement attaquer les musulmans et ne pas s’en prendre aux reels responsables du marasme economique mais n’apportera rien.

    Réfléchis deux secondes quand tu vois autant de juifs sionistes dans ce parti, ça te fais pas « tilt » ?????
    Il n’y a pas un truc qui tourne pas rond ? Relis si tu comprends toujours pas, parce que là, je peux pas être meilleure pédagogue et même un crétin de CM1 comprendrait.

    Le problème, c’est que comme beaucoup, tu te contentes de gober ce que te disent doctement les médias. Ton écrit trahit ta façon de raisonner : aucune. Tu récites ce que te disent les médias et le FN en chœur. Tu ne cherches donc pas à savoir qui contrôle le parti, qui le finance, tu ne cherche pas davantage de renseignements sur les pseudo « contre-pouvoirs » comme Soral et Dieudo. Contre-pouvoirs qui soutiennent MLP, donc qui aident le sionisme dans sa besogne infâme.
    Et si tu comprends ça, bravo tu passeras peut-être en CM2.

    Mets-toi cela dans le crâne…la mère Le Pen ne te donnera rien. Avec elle, on ira dans le mur et la guerre civile. De toute manière, on est voués à y aller, mais avec elle, ce sera plus rapide et plus violent.

    Si tu tiens à suivre ton gourou Soral avec sa copine MLP, bah suis-les, écoute. Mais je t’aurais prévenu. Tu vas crever la gueule ouverte comme un porc égorgé casher par un juif sioniste travaillant au Front National. Le FN, l’UMP, le PS…c’est la même chose ! C’est les mêmes qui dirigent !!!!!! Le peuple n’a JAMAIS détenu le pouvoir dans l’Histoire, il a toujours été pris pour un débile et c’est normal, il l’est. Donc c’est pas demain que ça va changer.
    Faut se rendre à la réalité, combattre le danger et cesser le déni. Les Juifs sionistes ont tout programmé avec ta MLP, ton Soral est programmé aussi. Ils nous préparent l’enfer…c’est-à-dire une situation comparable à celle de l’Ukraine. La France est vouée à mourir, à subir une destruction ultime.

    Soral et Dieudo, c’est ce qu’on appelle une dissidence de merde, en clair. Leur travail consiste à feindre d’être des anti-systèmes, s’attaquer aux juifs pour favoriser ce qu’on appelle chez les Juifs la Alya, destinée à terme à créer un grand Israel.
    En même temps, ces deux pantins de Soral et Dieudo rameutent des gens sur le Net, toutes origines confondues, aussi bien des arabes que des noirs, autant des blancs que des météques en tous genres. Il s’occupe de faire de l’antisionisme et de la judéophobie pour canaliser les tensions et faire converger les anti-systèmes vers le FN…pendant que Marine sa copine, elle, fait son travail anti-Islam et anti-Arabes à la télé, vu qu’elle ne peut pas attaquer les Juifs directement…

  35. On juillet 25th, 2014 at 19:58 , Hahaha said...

    Nina tu m'as bien fait marrer une vraie NO LIFE en puissance looooool on te voit arriver à des kilomètres avec tes pseudo informations ARRÊTE de polluer ce site et trouves toi une occupation personne n'est dupe  ;-) 

     

  36. On juillet 25th, 2014 at 23:27 , jha said...

    te fatigues pas nina…dans l'arme qu'est mon cerveau…il n'y a qu'une balle et elle est réservée aux sionistes et à leurs freres la truelle…

    le fait que tu attaques Shaykh Imran Hosein-antisioniste par excellence-tu prouves que tu n'es qu'un troll.

    Mes amis ne faites pas la même erreur imbecile que j'ai commise pendant 20 ans : vous laissez aveugler par vos emotions et votre colere.

    Interresser vous au systeme banquaire,aux banques centrales,à la création de l'argent et à l'argent dette…un bon début est la création de la Reserve fédérale US en 1913.

    Interressez vous à la franc-maçonnerie luciferienne et sa prise de control des institutions publiques et leur ingenerie sociale…

    Oui pour comprendre le monde dans lequel on vit,cela va de l'argent à la spiritualité.

    Interresser vous au financement d'Hitler par la famille Rothchield et le financement des Bolshevicks par Wall Street.

    quand à Marine Lepen comme dirait Coluche si voter changeait les choses,ils l'auraient interdit!

    ne laissez pas des manipulateurs comme nina vous enfoncer la tête dans un état de 'helplessness'….prenez de la hauteur,elevez vous au dessus de vos émotions,de vos craintes et de votre situation personnelle…armez vos cerveaux…comme dirait un saint homme 'revisez,revisez et revisez encore' la véritée est enfouillie sous des tonnes de manipulations.

  37. On juillet 26th, 2014 at 00:41 , nina said...

    J’ai placé des anciens commentaires que j’avais mis sur un autre site. En tous cas à ce que je vois, votre defense elle est nulle (on dirait 45 tapettes de la LDJ qui se font massacrer par 10 rebeux mdr). Pas construite du tout, vous etes pas de bons avocats de la dissidence en carton.
    Remarque, je me suis plus defendue que vous…vous ne donnez aucun argument solide et recevable à part deux ou trois conneries basées sur le fait que je suis une femme ou autres propos tout aussi pathetiques.

    Nul et non avenu, je vous met 0 sur 20 les gars. Mais je vous comprends, l’amour est aveugle et votre Soral vous a bien envouté. A part nous dire « ouais Soral trop puissant, trop beau, trop fort, parle trop bien », vous avez rien à dire. En gros vous etes des groupies.

    Pour ceux qui ont l’oeil (car je sais d’experience que generalement quand on pond des pavés, l’idiot ne les lit pas), vous verrez que j’ai balancé une video de Soral qui insulte les musulmans, du fait que ces derniers rechignent encore à voter MLP…on le voit bien en courroux, haineux, en devient agressif et on se demande meme à un moment s’il va pas exploser tellement il en perd sa respiration, le gars.
    Soral veut tout faire pour que les musulmans acceptent sa MLP (meme si monsieur declare ne pas la defendre, mais il faut etre sacrement con pour y croire) … quand on veut pas faire comme le gourou a dit, ca le met en fuhrer, et le juif sioniste explose mdr.

    Mais il est con, lui. Faudrait que les musulmans aiment MLP alors que cette derniere passe sa vie à attaquer Islam et musulmans. Et je parle pas des musulmans qui adhere aux idées du FN, ceux-la encore plus cons, putaniou. Faut etre con et maso pour voter qqn qui nous stigmatise à tort.

    Dieu merci quelques uns ont ouvert les yeux sur ce crypto-sioniste de Soral.

  38. On juillet 26th, 2014 at 00:56 , nina said...

    Le journal de personne » se présente comme un site de textes et de vidéos où l’auteur interprète le rôle d’une personne qui fait l’actualité, cela peut être Anne Sinclair, Leila Ben Ali, une femme juive, voire même Sarkozy.Il s’agit donc, vous l’aurez compris, d’un recueil de textes et de sketchs à vocation humoristique que l’on présente d’emblée comme étant à prendre au second degré.Mais le fait est que ce dispositif narratif présente 2 avantages, tout d’abord il permet de désamorcer toute critique envers l’auteur qui se cache derrière le masque de son personnage.Ensuite, cela permet de mieux faire passer un message propagandiste camouflé derrière les effets de style et une phraséologie ampoulée.Un exemple parmi d’autres, dans le texte « j’accuserais », la narratrice nous présente un petit palestinien de 9 ans qui nous fait le récit de ses malheurs puis elle insinue que le bambin a bien appris sa leçon, et ironise que le fait que c’est un acteur précoce.Ainsi en axant son discours sur la récitation du gamin elle sous entend que le drame palestinien est lui même une comédie.Les sionistes ont inventé un mot pour ça, il s’agit de « Pallywood ».Puis elle nous invite à oublier les enfants et rejette la responsabilité du drame sur les américains, les européens et les arabes et incidemment sur nous mêmes puisque la vidéo se termine sur un laconique « accuse toi toi même »Moralité : les israéliens n’y sont pour rien dans la comédie palestinienne, en fait tout est de notre faute. Il y a un gros travail de psychologie derrière tout ceci, c’est du grand art.http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/jaccuserais/En plus de cette savante rhétorique, la comédienne nous assène systématiquement des cornutos et des 666 comme pour mieux nous foutre de notre gueule.Cornuto, Cul, Nibards, foulard islamique, cherchez l’instru…Mais le détail qui tue c’est quand même ce foulard islamique dont elle se recouvre souvent la tête.Il faudrait quand même savoir, soit on est musulmane et on a décidé de le porter soit on ne l’est pas et ce foulard n’est qu’un moyen de diffuser ces vidéos au sein des foyers des musulmans pratiquants.Cette stratégie vicieuse mérite d’être mentionnée, on commence pudiquement avec un foulard puis on l’enlève ensuite on montre ses jambes et au final on obtient des musulmans subjugués prêts à gober n’importe quelle bêtise.Auparavant le troll sioniste était facile à griller, il prenait un pseudo tel que Momo93, faisait exprès plein de fautes d’orthographes et grillait bêtement sa couverture aprés quelques méssages.Avec cette nouvelle stratégie de la bimbo récemment inscrite au manuel de la Hasbara (propagande IZraelienne), il semble qu’un nouveau cap soit franchi, et quand on voit le professionnalisme d’un site comme « Le Journal de Personne » la blogosphére a vraiment du souci à se faire.Mais qui diable peut bien financer tout ceci ?

  39. On juillet 26th, 2014 at 01:00 , nina said...

    ATTENTION LE SITE Suivant EST UN SITE SIONISTE QUE J’AI REPERé il y a quelques temps. j’ai adoré quelques une de leur video, et un jour je suis tombé sur une video PROFONDEMENT SIONISTE. l’art de ce site est de divulguer de l’information qui n’est sioniste SEULEMENT de temps à autre, les video à caractères neutres sont diffusés très largement alors que les video à caractères sionistes sont volontairement diffusés confidentiellement et uniquement quand le message est justement très Sioniste, ce qui rend difficile l’identification politique de ce site, le but est TRES CLAIR, tromper les gens..

    avec DSK , le doute n’est plus permis, le message très sioniste, tourne en parodie la petite partie de jambe en l’air de DSK avec la femme de Chambre.
    Que ne ferait pas ISRAEL pour venir en aide à son fil spirituel dans la merde !!!
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/histoire-de-q/

  40. On juillet 26th, 2014 at 01:09 , nina said...

    La conversation continue sur le fil suivant pour comprendre qui est le jounal de personne (dont le  site tronque vos commentaires si vous en deposez un…) :

    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6734-propagande-sioniste-revelee-le-journal-de-personne

     

  41. On juillet 26th, 2014 at 13:59 , nina said...

    Jha : ah t’as un cerveau ! Bah utilise-le pour réfléchir, alors ! Tu me parles encore de Cheikh Imran Hossein : visionne la vidéo que je t’ai mise à son sujet. Il ne connaît même pas l’arabe : comment veux-tu qu’il puisse lire le Coran dans sa langue d’origine, à sa source ? Tu trouves ça norrmal ? C’est toujours la même chose : les amoureux de Soral me traitent de troll parce que j’ose balancer des vérités. La différence, c’est que moi, j’utilise des arguments et des preuves, alors que vous rien ! Mais le temps me donnera raison, j’en suis sûre et certaine. Je peux me tromper sur pas mal de choses mais pour décrypter ce genre de discours-là, ces politiciens, ces faux dissidents, ces magouilles, jamais ! 
    Après, tout ce que tu dénonces concernant la finance, Rothschild, le système bancaire, la franc-maçonnerie,… ça, je le sais bien et plein de gens les dénoncent sur des sites alternatifs et des forums, à commencer par moi qui l’ai beaucoup fait. Soral aussi le fait. Mais à part blablater et les dénoncer, qu’est-ce qui change ? Soral a bien compris qu’en les dénonçant, ça ne changera jamais : pourquoi ? La franc-maçonnerie, les banques centrales, etc. sont difficiles à toucher : comment on fait pour les attaquer ? A qui on s’adresse ? Ce n’est pas juste une personne, ce sont des nébuleuses invisibles ! Soral sait bien qu’on n’arrivera jamais à les toucher et c’est pour ça qu’il en parle. Il nous reste la révolution ? C’est ce que préconise Soral d’ailleurs pour mettre le chaos mais le peuple est divisé et contient beaucoup de pro-sionistes face à ceux qui fréquentent les médias alternatifs anti-juifs sionistes. Diviser pour mieux régner !  En faisant la révolution, on n’aura que le chaos et la répression policière et militaire : d’ailleurs lors de la manif de samedi dernier à Paris, les CRS goyim couvraient les juifs sionistes, les oppresseurs ! On arrivera à la situation de l’Ukraine : guerre civile, gouvernement d’extrême-droite… Bref, la stratégie du choc : un choc hyperviolent pour terroriser la population et ainsi mieux lui imposer une politique ultra-libérale. C’est là où veut nous amener Soral. 
    Tu as oublié aussi de dire que les organisations que tu as citées sont toutes dirigées ou infiltrées par des juifs sionistes. On ne connait pas leur représentants pour pouvoir s’en prendre à eux : c’est pour ça que Soral nous manipule ! On a beau les critiquer 20 fois par jour, on ne pourra jamais les atteindre et Soral l’a bien compris et c’est pour ça qu’il vous berne ! Quand les banques ont fait faillite et l’Etat a payé avec notre argent pour rembourser le fric qu’ils ont perdu dans leurs magouilles, on a eu beau critiquer sur les forums, qui s’est vraiment opposé ? Personne ! Forcément, on est impuissants ! 
    Soral sert à quoi ? A part blablater et parler des puissants qu’on n’arrivera jamais à atteindre, il ne sert à rien d’autre qu’à aider, via son antisémitisme, ses compatriotes juifs à faire leur alya, c’est-à-dire à rejoindre Israël pour aggraver la colonisation. Il cherche la rébellion qui engendrera la haine, le chaos… Et il nous dirige vers Marine Le Pen, alors que ce sont les mêmes qui la tiennent ! Regarde les vidéos d’Anne Kling, « le FN, tout ça pour ça », et de Ploncard d’Assac, et celle « le FN et la franc-maçonnerie » ! En fait, soit ils laisseront Le Pen au pouvoir et ils gèreront tout derrière et elle sera juste un pion, comme Hitler dans les années 30 qui a servi les juifs avec la Shoah et la création d’Israel (sauf qu’elle persécutera les musulmans). Soit ils la feront monter au 2eme tour et ils la dénigreront pour forcer à faire élire le PS ou l’UMP en faisant passer ces pourritures pour des sauveurs ! Bref, FN, UMP, PS, ils sont tous de connivence ! Et Soral les aide, sournoisement ! Bref, le peuple est cerné, même si on ne vote pas ! Mais écouter Soral ou Dieudonné empêche l’esprit critique ! Et le site de Soral, c’est juste un site crypto-sioniste pour attiser les haines contre les Roms, les Arabes, etc. 
    Voilà, je vous ai mis KO les gars ! 

  42. On juillet 26th, 2014 at 18:35 , jha said...

    Moualek c'est toi?T'as pas honte de prendre nina comme pseudo?

  43. On juillet 27th, 2014 at 01:55 , nina said...

    Jha Toujours a raconter de la merde, dis. Nan, sans blague. Je peux te jurer devant Dieu que je suis une femme. Et meme, que je sois une femme, un homme, un goyim, un ahmed moualek ou autre espece animale, on s'en fout non ? C'est quoi le rapport ? Je te met des preuves, et vous vous me repondez juste de pas toucher à votre dissident en carton Alain Soral. Bah bravo morray, meme avec des arguments implacables tu continues de l'aimer ton Soral. En tous cas ton Soral de merde ca le fait vachement chier que certains musulmans aient compris son petit manege et se desolidarise de lui. Et que des musulmans aient créé des groupes facebook Resistance Musulmane et Ligue de Defense Musulmane qui ne soutiennent ni Soral, ni Dieudo. Et Soral, ca le met à bout de nerfs, il aurait aimé les prendre pour lui tous ces gens qui sont sur ces pages facebook…le mec est à deux doigts d'exploser. D'ailleurs aujourd'hui, ER a mis sur son site une lettre dans le courrier des lecteurs, redigée par un rebeu musulman…si tant est que ce soit vraiment un rebeu qui l'ai ecrite. Lettre où le gars encense Soral, nous vend Soral comme on vendrait une machine a laver chez Conforama, où il montre toute son admiration voire meme adoration qu'il a pour Soral. Mort de rire. Pauvre rebeu qui a de la merde dans les yeux. En fait t'as le choix : soit tu te fais lobotomiser par le systeme, soit par Soral. Par cette lettre, Soral essaie de montrer aux arabes et musulmans qui ne veulent plus le soutenir que certains de leurs freres continuent tout de meme d'etre avec ER. Donc ya pas de raison que vous fassiez pas pareil, vous aussi. Bande de cons. Viendez, les arabes, Soral vous aime. Le meme Soral qui avait déclaré il y a quelques annees à la télé etre pour Ariel Sharon le boucher qui massacrait la Palestine (qu'il hurle en enfer) celui qui etait membre du GUD, aussi. Les arabes et musulmans, ne rejoignez pas le diable. Il vous manipule, le diable, il est tres malin. Il se fait passer pour un des vôtres mais cherchez pour qui il travaille et vous comprendrez que c'est votre ennemi juré. Si les juifs sionistes veulent faire passer Marine Le Pen au pouvoir, ils savent qu'il faut l'aide des arabes et musulmans qui peuvent faire basculer le scrutin de justesse…comme en 2012 avec le porcinet de Francois Hollande. Vu que tous les francais suivront pas MLP, non plus. Et si sa MLP passe pas au pouvoir, Mossieur Soral nous propose la revolution. Donc en gros si on le suit, on finit forcement dans la merde.

  44. On juillet 27th, 2014 at 02:20 , nina said...

    Quant à votre gros Dieudo bien dodu, bien gras, à part vous demander du pognon dans une video, du fric dans la suivante, du biff ensuite, puis des palots, puis … s’il voulait vraiment changer la situation il racketterait pas les gens en demandant toujours du fric à chaque video, sachant surtout que ceux qui matent ses videos sont generalement des proletaires.
    Il leur demande 200 euros pour faire de la pub pour des services. Pour des gens qui manquent de fric. Rajoute qu’avec la pub il affiche tes coordonnées, autrement dit, suffit qu’une poule mouillée de la LDJ regarde la video et c’est parti tu te fais taper par la ligue de danseuses etoilées juives.
    Ensuite il te demande 43 euros pour des dvd, il te vend des stickers, t shirts, casquettes et autres produits derivés pour amasser toujours plus de fric. Un VRAI capitaliste qui vous a tous quenellisés.

    En plus, demander de l’argent à des gens qui en ont deja tres peu, c’est du foutage de gueule. Du racket, meme.

    Recemment, il a meme inventé une Ananassurance…sauf que j’attend de connaitre ses modalités, le fonctionnement du projet, les details du contrat, si son assurance est déclarée à l’Etat, aussi…Meme si tu es contre. On peut pas creer une assurance comme ca, comme on veut, surtout dans ce pays où l’on nage dans la paperasse administrative sans cesse.
    Etc…
    Comment ca se passe s’il y a un sinistre ? Combien il demande exactement ? Sur quelles methodes il s’appuie pour rembourser les gens en cas de pepin ?

    Encore pour Soral et compagnie, ils vous ont envoûtés, je peux comprendre…mais là, quitter son assurance pour aller chez ce porc de Dieudonné dont on sait meme pas comment fonctionnera son entreprise, il faut etre vraiment con, mais alors completement con. Et dans ce cas, la connerie aura des consequences dramatiques.

    Bizarre d’ailleurs que le Dieudo soit dans un Theatre de la Main d’Or qui appartient à la base à un ….juif ultra sioniste (je vous laisse chercher son nom…).

    Beaucoup d’incoherences, dis-donc, pour des « dissidents ». En carton. En papier cul, ouais. Du Moltonel tellement Dieudo coute cher mdr.

  45. On juillet 27th, 2014 at 04:17 , nina said...

    Les trois ados israéliens auraient été assassinés par un autre Israélien

    Croah.frven., 25 juil. 2014 02:06 CDTLe journaliste allemand Christian Sievers, au bout d’une enquête minutieuse, a dévoilé lors de l’émission Auslands Journal de la chaîne allemande ZDF que l’assassinat des trois jeunes Israéliens le 12 juin dernier n’a pas été commis par des Palestiniens. Selon ce journaliste allemand, il s’agit d’un crime civil commis par un citoyen de confession juive pour des raisons d’ordre économique. Les jeunes gens ont été assassinés un jour après leur enlèvement, et après avoir brûlé leur voiture, leurs corps ont été abandonnés près de la ville d’Hébron. Conformément au rapport présenté par Sievers, le service de sécurité intérieure israélien, le Shin Bet, était au courant de tous les détails de l’appel passé par un des garçons durant leur séquestration, mais a été obligé par Netanyahou à cacher cette information afin que l’assassinat puisse être utilisé comme prétexte pour débuter une nouvelle offensive contre Gaza. Le journaliste a accusé le gouvernement israélien de conspiration et de manipulation de la population civile dans le but de commettre des crimes de guerre contre le peuple palestinien. 

  46. On juillet 27th, 2014 at 04:19 , nina said...

    Des milliers de morts pour rien. Où est le TPI pour juger Netanyahu et ses atrocités ? 

  47. On juillet 27th, 2014 at 13:33 , Falasha Blanc said...

    Nina.Comme Simone.

    Comme Haziza ?

    Comme Nabe ?

    Si tu possèdes l'érudition de citer le cheikh Hosein,

    reste humble.

    Humilité et bienveillance.

    Hors, ce n'est pas le cas.

    Cut.

    Paste.

    Tu brodes.

    Tu fustiges.

    Sans aucun concept développé, ni conclusion argumentaire.

    Tu t'auto-réponds.

    Tu fais rire.

    https://www.youtube.com/watch?v=dAGjN0POoi4&feature=player_detailpage

  48. On juillet 27th, 2014 at 16:44 , nina said...

    Je vous mets cette vidéo que Soral ne vous montrera jamais (http://www.alterinfo.net/Alain-Soral-Dieudonne-Llp-kemi-Seba-vous-parlent-ils-des-mercenaires-du-FN_a104699.html et http://www.dailymotion.com/video/xqre6h_francafrique-l-envers-de-la-dette-par-francois-xavier-verschave-1-5-pillage-et-destruction-d-un-pays_news). Il explique dans cette vidéo que Le Pen et le FN tiennent des mercenaires qui vont déstabiliser tous les pays arabes et africains au profit des occidentaux. Tous font leur tambouille entre eux et sont de connivence. C’est bonnet blanc et blanc bonnet ! Et après Le Pen fait semblant de défendre les palestiniens, les irakiens, etc. alors qu’il est plus sanguinaire encore que ceux qu’il critique ! C’est pas étonnant venant d’un ancien de l’OAS. Tout ce baratin « pro-arabe », c’est juste pour avoir la sympathie de certains arabes, et ceux qui adhèrent au FN et à Soral sont tombés dans le panneau ! Le réveil sera brutal et très dur pour ceux qui ont cru à ces zigotos ! 

    A ceux qui sont toujours en train de défendre Soral, sans argument, sans preuve, sans rien : vous faites de la peine ! Dieu vous a dotés d’un cerveau, c’est pour l’utiliser ! Quand on a de la bouillie à la place du cerveau, je conçois que c’est difficile ! C’est d’autant plus difficile que vous avez mis tous vos espoirs dans cette dissidence de pacotille et que je vous dis qu’il n’y a aucune alternative, rien ! Le système est bien verrouillé ; la seule alternative est de vous démerder seuls, de penser par vous-mêmes ! Il faut arrêter de chercher des guides qui pensent à votre place et qui ne sont que des pantins du système ! Le site Égalité et Réconciliation n’est en rien une réconciliation !!! C’est juste un site crypto-sioniste, dont le pro-sionisme est très bien dissimulé  : ils commencent par dire qu’ils soutiennent la Palestine mais plus bas, ils t’expliquent que c’est normal si Israel attaque, vu que c’est la faute du Hamas… Ils passent d’autres messages subliminaux, ils écrivent des faux articles et beaucoup de propagande ! Ils sèment la haine entre les communautés : par exemple avec l’affaire Leonarda, ils faisaient passer les Roms pour des voleurs, des magouilleurs… bref, les principaux responsables du pillage du pays ! Qui dépouille le pays ? Ce sont les élites, les politiciens, les financiers, les juifs sionistes qui pillent le pays, qui prennent dans les caisses, qui se goinfrent aux frais de la princesse avec les privilèges de la république, qui détournent le fric dans les paradis fiscaux (80 milliards ! Ça résoudrait beaucoup de problèmes.) Et sur son site, il laisse faire les commentateurs les plus haineux, qui font haro sur les Roms en se trompant de cible car les immigrés et les Roms ne sont pas responsables des problèmes des français. Mais ces commentateurs sont des lâches ! La preuve : leur situation empire de jour en jour ! Et pour cause ! Ils ne s’en prennent pas aux vrais responsables qui ont vendu le pays à des nations étrangères ! Des traîtres ! La France est colonisée ! Et Soral détourne l’attention de ça : il critique les ministres, mais c’est facile ! On ne peut pas les toucher. Est-ce normal de croire un site qui fait la promotion et la vente d’objets nazis ? C’est l’idéologie sioniste, raciste et nazie : ils l’ont démontré dans les années 30 et ils le démontrent actuellement en Ukraine ! Soral est du côté des sionistes, évidemment ! Et des plus forts, même ! Ça a donné quoi, la haine des Roms et des immigrés ? Ça a donné un lynchage du jeune rom qui est sorti du coma dernièrement, ça a donné ce genre d’atrocités ! Malins comme ils sont, ils ont transporté le corps dans un caddie pour le déposer devant une cité pour accuser les arabes et les faire passer pour des sauvages, de façon à augmenter le racisme chez les français ! C’est des groupes d’extrême-droite qui ont commis cet acte ignoble ou des groupes de juifs sionistes comme la LDJ ou le Betar ou les services secrets ! En tous cas, ils sont tous liés ensemble ! Ils s’y connaissent dans ce genre de faits divers : on a vu l’affaire Merah, la tuerie de Bruxelles, les garçons palestiniens qui ont été battus à mort, brûlés vifs, etc. Bref, il n’y a qu’eux qui sont capables de ces pires atrocités ! Sans oublier les actes islamophobes qu’ils se partagent : un coup l’extrême-droite, un coup la LDJ, etc. Mais ils sont de connivence et c’est toujours le même procédé : ils se déplacent à 15 ou à 20 pour attaquer une seule personne ! Il n’y a qu’eux qui sont capables de choses pareilles ! C’est ça la réconciliation que nous propose ER ? C’est comme ces agressions où des jeunes qui se sont faits descendre dans des cités par des types armés, cagoulés, qui arrivent avec leur voiture, tirent et s’enfuient ! Vous croyez que c’est qui ? On va dire que c’est des règlements de comptes liés aux trafics comme à Marseille et donc les gens n’y font plus attention. Il y en a sans doute dedans, mais pas tous. C’est soit le Mossad, soit les services secrets, soit les groupes d’extrême-droite qui les descendent. Ils profitent du fait qu’on croie qu’ils s’agit de trafiquants pour perpétrer leurs crimes en toute impunité car ils savent qu’on ne les attrapera jamais ! 

    Visionnez les vidéos ! Visionnez la vidéo que je vous ai donnée au sujet de Cheikh Irman Hossein ! Ne me critiquez pas bêtement ! 

  49. On juillet 27th, 2014 at 18:09 , nina said...

    Je vous ai mis deux videos issues du site crypto-sioniste Alterinfo (comme je rappelle, la strategie du site est de diffuser 80% d’infos vraies mais 20% d’infos fausses, propagandistes et pro-sionistes, afin de tromper le visiteur…il faut savoir trier et croiser avec d’autres infos, et trouver les bonnes infos…).

    Pour ceux qui disent que le Hamas defend la cause palestinienne, vous voyez qu’Israel a fait semblant d’approuver la demande de l’ONU de treve humanitaire car l’Etat Hebreu sait tres bien que les traitres du Hamas vont la refuser. Deux fois de suite qu’ils refusent…qui est gagnant sur tous les plans ? Israel, vu que le Hamas passe pour des agresseurs et Israel passera encore pour un pays qui cherche juste à se defendre.

    Durant la nuit où il y avait la treve, Israel pretend que le Hamas aurait encore balancé des roquettes. Une facon de demander aux israeliens de massacrer encore un peu plus les civils palestiniens. Le Hamas ne dement meme pas, toujours pas, les accusations d’Israel à l’encontre du Hamas quant à la mort des 3 jeunes israeliens en juin. Le pire, c’est que les 3 meurtres ont été revendiqués par un Emirat islamique.
    Alors que ci-dessus je vous ai mis un article où un journaliste allemand, au terme d’une investigation bien poussée, montrait que l’auteur reel du meurtre des 3 ados etait un juif d’Israel….voir plus haut. Et pourtant, Hamas ne dement pas, et un autre debarque pour clamer sa culpabilité alors qu’il a strictement rien à voir avec l’histoire.

    Alors le Hamas et ce pseudo-Emirat islamique (islamique que de nom) ne joueraient t-ils pas le jeu d’Israel ???? Comme ca, Israel continue son genocide et pousse les gazaouis à quitter le terrain. Aujourd’hui, Israel declare pouvoir annexer 44% du territoire de Gaza.

    Ceux qui soutiennent le Hamas, c’est assez clair qu’ils jouent pour Israel. Si vous comprenez pas ca, c’est que vous avez vraiment de la merde dans les yeux parce que là c’est evident.

    En fait Al Qaida et le Hamas, c’est pareil. Ce sont des creations d’Israel, l’Occident, les USA…etc. Les strategies sont les memes. Si Al Qaida aidait vraiment les arabes, il y a longtemps qu’ils seraient allés en Palestine pour aller massacrer les soldats de Tsahal comme de la merde.

    La strategie de ces Al Qaida, etc…est de permettre la destruction de pays convoités par l’Occident. Avec des mercenaires, des arabes traitres, des arabes naïfs que l’on remunere. Le Hamas et Al Qaida, c’est pareil. Et le Fatah, autres organisations « islamistes » gérées par Israel, pareil.

  50. On juillet 27th, 2014 at 18:31 , nina said...

    Tiens, une nouvelle video pour le vendu de Soral, qui montre que ton FN, c’est Israel qui le finance :
    http://www.youtube.com/watch?v=1186vJMBrQs&feature=youtube_gdata_player

    Dans la video, il est plusieurs fois fait reference à « l’anti-islamisme ». Il y a un abus de langage, car il s’agit en realité d’islamophobie, pas d’anti-islamisme.

    Alors Soral, pouvez-nous nous expliquer (par rapport à cette video qui demontre que c’est Israel qui tient le FN)à quel point votre raisonnement est coherent et que vous avez raison ? Vous ne seriez pas en train de nous prendre pour des demeurés ?

  51. On juillet 27th, 2014 at 19:34 , Falasha Blanc said...

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=hqYHb41OlSE

  52. On juillet 27th, 2014 at 22:55 , jha said...

    Moualek…parle nous plutot des rencontres entre les ibn sauds-emir du Qatar et le mossad…que Marine Lepen ait fait sa teshouva devant les lobbies  sionistes aux Etats-Unis,ça on le sait.

  53. On juillet 28th, 2014 at 22:55 , nina said...

    Jha : j’ai beau te jurer devant Dieu que je suis pas Moualek, tu y crois encore ! Eh ben, t’es un cas désespéré, ma parole ! 

    Oh, si c’était que le Qatar qui complotait avec le Mossad, ce serait simple ! En fait, c’est tous les pays arabes et occidentaux (et même les autres) qui complotent avec Israël ! Bref, le monde entier ! Il faut te rendre à l’évidence : ta dissidence en carton joue contre le peuple ! Il faut pas rêver ! Libre à toi de la suivre, à tes risques et périls ! Laisse-toi guider comme un mouton ! Si les gens sont tentés par le diable, qu’ils y aillent ! 

    La France est colonisée par un État étranger, Israël. Quand une seule communauté tient tous les pouvoirs et régit tout le fonctionnement du pays (politique, médias, finance, justice…), quand on t’interdit d’en parler, de la critiquer, quand on te persécute et que tu perds ton travail parce que tu as osé en parler, c’est clairement qu’on est dans une dictature masquée. Pour élire le président, on fait semblant d’organiser des élections mais en fait, elles ne font que valider leur choix via une propagande. On est vraiment dans une dictature masquée au sein du nouvel ordre mondial qui est clairement installé avec comme capitale Jérusalem et comme principale puissance Israël. 

    C’est triste mais il faut se rendre à l’évidence : le peuple a perdu face à ces gens bien organisés, puissants, sans état d’âme et sanguinaires. En même temps, il faut dire que le peuple est con ! On n’a que ce qu’on mérite ! D’ailleurs, t’en es la preuve toi-même ! Ils sont tellement malins et intelligents qu’ils ont réussi à te faire croire à Soral et compagnie ! Attendez toujours un signe de changement ! Vous pouvez toujours attendre !!! Mort de rire ! 

  54. On juillet 28th, 2014 at 23:01 , nina said...

    Une vidéo fort intéressante à visionner :
    http://m.youtube.com/watch?v=VJZyutipleg

  55. On juillet 28th, 2014 at 23:29 , nina said...

    Même les CRS, pour un geste stupide de quenelle, se retournent contre le peuple et aident les oppresseurs ! En plus de ça, le con de Soral nous dit que les forces de l’ordre sont avec lui et avec le peuple : on voit bien que non, sinon ils ne chargeraient pas, sinon ils ne protégeraient pas la LDJ ! Il nous prend vraiment pour des cons !

    Chargé par les CRS pour une quenelle

    Croah.fr
    dim., 27 juil. 2014 02:56 CDT
    Lors du rassemblement interdit en soutien à la Palestine, des manifestants pacifiques tentent d’exprimer de manière humoristique leur désapprobation de la violence orchestrée par l’appareil d’État sur les soutiens à un peuple opprimé, en glissant une quenelle devant un cordon de CRS.

    Ces derniers, appliquant les directives du ministre de l’intérieur Carlos Manuel Valls, se sont mis à violemment charger les quenelliers, qui ont habilement su s’extirper du guêpier.
    À noter que la police ne reviendra pas bredouille en interpellant arbitrairement un manifestant pour une très probable garde à vue.

    Face à ses contradictions, le gouvernement n’est plus en mesure de garder son sang froid à la vue d’un geste potache, alors même qu’il absorbe et encaisse les pires quolibets par ailleurs, agissant comme une soupape de décompression face à la colère populaire, dès lors que le contestataire ne vise pas les réels tenants du pouvoir qui siègent à Wall Street ou à la City.

    http://www.youtube.com/watch?v=jG2hUuMnS3E

  56. On juillet 29th, 2014 at 18:26 , nina said...

    Le probleme c’est que ton Soral ne parle pas de sa copine Marine Le Pen qui fait allegeance à Israel et par consequent, tres peu le savent. Soral defend mordicus que MLP est non-sioniste alors que les preuves sont là.Est-ce que ton Soral t’as parlé des mercenaires issus
    du FN et de la garde rapprochée de Marine et Jean-Marie Le Pen pour proceder à la destruction de pays musulmans ou tout simplement pour aller casser dans les banlieues ? C’est une video qui en parle et je l’ai deja mise plus haut mais bon je peux la remettre (voir plus bas).

    Le comble, c’est que sur ER, ils ont fait un article aujourd’hui où ils faisaient l’apologie de JM Le Pen. On croit rever… ER est un site propagandiste avec de faux articles, il suffit meme pas de savoir lire entre les lignes, meme un con le verrait que c’est de la propagande pro-FN…donc pro-Israel, a fortiori.

    Et rebelotte, ils remettent encore un article pour parler de la Palestine en glissant à l’interieur une accusation à l’encontre des (je cite) « islamistes, djihadistes, racailles de banlieues » dans la casse durant les manifs à Paris. Donc en gros, ces jeunes décrédibiliseraient d’eux-memes le mouvement dans lequel ils sont impliqués, ils seraient aussi debiles que ca. Les commentaires qui suivent cet article sur ER sont par la suite haineux, xenophobes, stéreotypés, islamophobes. C’est ce qu’on appelle un site crypto-sioniste, on arrive à discréditer les soutiens à la Palestine tout en salissant les arabo-musulmans avec une kyrielle d’amalgames honteux. En meme temps, pas etonnant de la part d’un Soral qui traite les musulmanes voilées de « névrosées, atteintes de probleme psychiatrique ». D’ailleurs, faudra que l’on m’explique comment des « casseurs de banlieue parisienne », qui sont loin de vivre dans l’opulence, peuvent se payer un taxi pour descendre à Republique avec du materiel bien préparé pour en decoudre et non manifester. Plusieurs taxis qui arrivent et deversent des
    casseurs bien organisés, on me fera pas croire que c’est des mecs de cité qui sont dans le lot. A mon avis, plutot des flics en civils ou des gars de la LDJ, ou des couillons recrutés par le ministere de l’Interieur, Israel,…ou que sais-je encore, qui aurait un interet à detruire le mouvement. Je rappelle l’air de rien que le directeur de la Strategie de la DGSE en France est aujourd’hui un ancien ambassadeur de France en Israel, Christophe Bigot…

    Voila voila. Pareil qu’en Ukraine, ils recrutent des soldats de Tsahal, des mercenaires, des groupes armés, des milices d’extreme droite, des gens corrompus…pour semer un desordre, qu’ils auront completement organisé. Meme strategie ici dans les manifs, de Paris à Sarcelles, meme tactique.

    Le Pen doit aussi leur fournir quelques goyims pour aller casser, bien evidemment (dixit encore une fois la video que j’ai postée dans un autre commentaire que je remettrais en bas).

    Si Soral etait là pour la « reconciliation », bravo, je vous decerne officiellement devant temoins la medaille du « pire que con » de l’année. Avec Fecilitations du Jury bien sur sinon c’est pas drôle. Vous battez des records de conneries.

  57. On juillet 29th, 2014 at 18:30 , nina said...

    Voilà la video, extremement courte :
    http://www.youtube.com/watch?v=gclwmS1H2Eg&feature=youtube_gdata_player

    J’attend tjrs que votre Soral (dissidence en plastique) vous parle de ca.

  58. On juillet 29th, 2014 at 19:05 , nina said...

    la preuve que les casseurs sont deposés en taxis en fin de manif pour casser , cliquer sur mon pseudo juste au dessus…et le flic dans le video ne parle que de "casseurs", terme generique qui ne peut en aucun cas forcement accuser des jeunes de banlieues, musulmans, djihadistes ou je ne sais quoi. Pourtant, les fanatiques de Soral tiennent à rejeter la faute sur des banlieusards sans aucune preuve. c'est ca, votre "reconciliation", de stigmatisrr les arabes et musulmans ?

  59. On juillet 29th, 2014 at 19:33 , nina said...

    En ce qui concerne le Qatar…c’est un ecran. Le Qatar est à la botte d’Israel et est là pour faire croire aux francais qu’il y aurait une invasion arabo-musulmane, ce qui genere davantage de haine islamophobe et arabophobe…Arnaud Montebourg et financement qataris : Qui est derrière le Qatar ?  Si le Qatar accroît sa présence et son influence en France, et que son émir s’offre  certaines de nos entreprises et certaines des plus belles demeures de notre patrimoine, chacun se doit de regarder au-delà des apparences. Les inquiets doivent savoir également que ses investissements se font à l’échelle mondiale, comme ceux de la Finance, que ce soit dans la banque, l’hôtellerie (Palaces), le luxe, le tourisme, l’immobilier et tout le reste, et ce, aussi bien en Suisse, qu’en Angleterre, qu’aux USA et qu’en Asie. Ce qui est déjà louche. Il est classé aujourd’hui parmi les dix pays les plus riches du monde.La première question pertinente est donc : Comment un tout petit pays arabe (grand comme la Corse, de 200 000 citoyens qataris, (le million restant est de la main-d’oeuvre étrangère) peut-il étendre à ce point ses pouvoirs et son influence dans le monde ? Mais surtout à la barbe et au nez de la Finance ou de la judéo-maçonnerie sioniste qui fait tomber régulièrement dans son antre et bombarder tous les pays arabo-musulmans qui tentent de lui résister ou de rivaliser.Le rachat du PSG par le Qatar a pourtant été pour les islamophobes la preuve que notre pays était bien en danger et que l‘islam et les islamistes allaient envahir la France.Si cette réflexion est certes hâtive, et dénuée de sens, elle devrait pourtant amener à savoir ensuite ce qu’est le Qatar, qui est derrière lui et pour qui travaille le Cheikh wahhabite Hamad ben Khalifa Al Thani, diplômé de l’Académie royale militaire Britannique. Depuis 1945 et le Pacte US de Quincy ( Pétrole contre protection) il est aisé de comprendre qui a fini par faire la loi en Arabie et dans ces petits royaumes. Le Nationalisme arabe et l’Islam ont ainsi été remplacés au fil du temps par une allégeance au prophète Sam. Mais quand Ariel Sharon (ancien premier ministre israélien) disait le 3 octobre 2001 : « Nous, le peuple juif, contrôlons l’Amérique. Et les Américains le savent. », nous savons qui les contrôle. Il est dit aussi, de manière officielle, qu’Al Thani se serait emparé du pouvoir en virant son père du trône. Quel sale gosse de riche ! Un coup d’état musclé puisque son père séjournait alors en Suisse pour compter ses tablettes de chocolat.Mais qui sait ce qui s’est réellement passé et qui sait qui contrôle le pays depuis. C’est vrai qu’il n’y a aucune nouvelle du roi déchu, nada. Sauf qu’après son passage en France, avec son fils cheikh Abdel Aziz, ancien ministre des Finances, viré lui aussi,  il se serait exilé en Suisse ;  certainement pour se shooter au Toblerone de désespoir, et peut-être a-t-il fait après une sérieuse crise de foi et  une violente crise de foie depuis.Le Qatar est un jeune pays crée en 1971, riche en pétrole et surtout en gaz liquéfié (le 3eme) qui se situe face à l’Iran et qui sert de tremplin et de base à la trinité maléfique anglo-israélo-américaine. Cette trinité réunie donne le Sionisme. Le Qatar sert donc de couverture pour effectuer des opérations militaires, de camp d’entrainement et très certainement de prête-nom pour effectuer des opérations financières dans le monde en toute discrétion, via des sociétés-écrans, quasiment impossible à remonter pour savoir qui se cache derrière. Pour ceux qui auraient des doutes sur cette pétro-monarchie, lors de la guerre contre l’Irak, le pays a servi de base à l’état-major américain.Wikipédia :* Le 11 décembre 2002, est signé, avec les États-Unis, un accord de coopération militaire relatif à l’utilisation de la base aérienne d’Al-Eideïd par les forces américaines.* Le Qatar a envoyé en 2011 ses avions Mirage combattre les forces libyennes du colonel Kadhafi aux côtés des troupes occidentales.  Le Qatar reste de ce fait un allié inconditionnel des États-Unis au Moyen-Orient.En décodé, il est une de ses bases miltaires et son instrument dans de nombreux domaines. Ces indices supplémentaires devraient aussi éveiller les esprits : le Qatar a refusé d’intégrer les pays de l’EAU (Emirats arabes unis), ou l’Etat fédéral des émirats arabes unis, se faisant une sorte de pays neutre et indépendant. Son émir est aussi le promoteur de la chaîne – Al jazeera – reconnue pour diffuser de faux reportages et identifiée comme étant totalement pro-sioniste. De nombreux enquêteurs et journalistes affirment également que de nombreuses scènes libyennes et syriennes ont été et sont tournées dans des studios à Doha, permettant ainsi de diffuser de la propagande anti Kadhafi et anti Assad ( lien en fin d’article). Ce qui désigne le Qatar comme étant une des pièces maîtresses de l’empire pour jouer un rôle actif et déterminant dans les révolutions arabes, le renversement des gouvernements et des chefs d’état.En France son rôle consisterait, sans doute, à détourner l’attention du problème grandissant judéo-maçonnique sioniste pour cristalliser encore plus fortement celle de l’opinion sur l’Islam. A tel point que ce problème, devenu mondial, doit être détourné et qu’un nouveau truc vient de sortir en boucle, via JF Copé( liste juive sioniste). On vient nous parler d’un racisme anti-blanc, et ce, sous prétexte que dans une rixe trois rasés auraient été traités, eux les grands hommes Blanc, de sales français par un autre français au teint foncé, ou un sans-papiers, ou que deux ados boutonneux auraient été traités de la même façon en CP.Mais c’est quoi ce truc ? Qu’il existe un ressentiment post-colonial chez une petite minorité d’algériens, certainement, mais arriver à parler de racisme, le terme est totalement inadapté, politique et uniquement pervers pour manipuler l’opinion.Après ce petit récapitulatif ceux qui aboient de peur devraient regarder qui est caché dans la caravane car la politique du Qatar est semble-t-il 100% pro-occidentale ou pro-sioniste et non panarabe.Mais quand le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg applique les ordres et explique qu’il va signer la création d’un fonds d’au moins 100 millions d’euros, à capitaux qataris, afin d’aider les banlieues, effectivement, là, il y a de quoi s’inquiéter quand nous savons ici ce que ce pays est capable de faire.Tout cela en échange de 3 jeunes banlieusards( juifs maghrébins) qui feront leurs classes entre les universités de l’oncle Sam et celles de Doha( les mêmes puisque les USA ont leurs universités au Qatar) pour devenir de brillants chefs d‘entreprises français ou de bons et serviles politiques. La France tombera certainement comme les autres pays, mais sous un autre faux prétexte, celui de l’islamisation, et l’esprit révolutionnaire sera détruit dans l’œuf si les imbéciles continue de regarder le doigt au lieu de regarder l’astre que la sage désigne.Et quand Benjamin Netanyahu dit ce qu’il pense des chrétiens sionistes : « De la racaille. Mais ne leur dite pas, nous avons besoin de tous les idiots utiles en ce moment », les idiots félons des gouvernements et des médias devraient réfléchir. Si nous savons à ce jour, et de manière très documentée par des historiens et des spécialistes, que l’Histoire concernant les deux dernières guerres mondiales est totalement fausse, et que celles-ci ont été crées par les sionistes à l’aide de leurs instruments communistes et fascistes, en soutenant financièrement les alliés et les dits ennemis, ce même scénario se répète aujourd’hui avec d’autres mensonges sur le monde musulman pour soi-disant défendre la démocratie et la liberté des peuples. Quant à l’Europe, elle a été touchée depuis sa création et coule maintenant de plus en plus rapidement. La troisième guerre mondiale a débuté à l’insu des peuples le 11/9/2001, mais cette fois le faux ennemi officiel est l’Islam, et surtout l’ensemble des Peuples du monde. Daily Express du 24/3/1933 – le Congrès juif mondial déclare la guerre économique à l’Allemagne. Le 7/8/1933 Samuel Untermayer, président de la “World Jewish Economic Federation” dit dans le New-York Times : « la guerre que nous avons décidé de mener contre l’Allemagne est pour nous une guerre sainte. »AMEN !  

  60. On juillet 29th, 2014 at 19:40 , nina said...

    Soral qui defend Israel et la colonisation….cliquez sur "nina" juste au dessus, vous allez halluciner. Video dans laquelle il dit comprendre la politique de Sharon et qu'il n'a rien contre le sionisme.

     

  61. On juillet 30th, 2014 at 01:56 , jha said...

    L'Histoire de L'Antéchrist (Dajjal) Part 1 – YouTube

    Détend toi…respire.

     

  62. On juillet 30th, 2014 at 10:07 , Marcel Kroutchev said...

    Ses parents vont ainsi être heureux… De là où il sera, il sera en bonne compagnie avec les Sharon, Dayan, Golda, etc. Plus de loyer à payer et surtout de chauffage !

    Marcel

  63. On juillet 30th, 2014 at 10:10 , Marcel Kroutchev said...

    Le pauvre petit ! Il est mort !
    Et alors ? Il faut aussi présenter ses condoléances à Manuel Valls ?

    Marcel

  64. On juillet 30th, 2014 at 17:19 , NINA said...

    Je pense que pour le site ER, ceux qui n'ont pas le temps et la capacité d'analyser les articles ne devraient pas y aller….ce site fait de la propagande sioniste bien cachée. Subtile. Aujourd'hui, ils nous ont mis une video du juif sioniste FN Louis Aliot où il parle des manifs pro-Palestine en citant très briévement la LDJ, il reconnait seulement l'existence de ce groupe, pour faire simple. Seulement, il insiste et remet toute la responsabilité des echauffourrées sur le dos des pro-Palestine, en soulignant que ceux-ci étaient "armés de barres de fer, de cocktails molotov et de cailloux"…mais bon, la LDJ, elle, n'est citée qu'une seule seconde alors qu'elle est fortement responsable de tous ces débordements, avec la complicité de la police bien entendu, ainsi que des casseurs payés pour aller casser afin de discréditer le mouvement pro-Palestinien. Philippot, lui, fait exactement la même "réflexion" qu'Aliot, selon, les débordements seraient dûs exclusivement à l'immigration, le multiculturalisme, le communautarisme, les banlieues, blablabla, etc. Seulement, le FN refuse de parler plus longuement de la LDJ (qui s'entraine à la danse classique dans des locaux de la police nationale), du Betar, de la police qui n'agit pas contre cette racaille juive. En fait, le FN fait le jeu d'Israel (du systeme, donc) et Soral joue le jeu du FN en diffusant ce genre de videos…donc Soral fait le jeu d'Israel, la boucle est bouclée. Rajoutez qu'ER fait la publicité aujourd'hui du CRIF en publiant le communiqué de ce dernier concernant la prochaine manifs des juifs sionistes sanguinaires à Paris…manif qui ne sera bien entendu pas interdite.

    Sur ER, donc, on peut trouver un article étant le communiqué officiel du CRIF :
    "Grand rassemblement de soutien à Israël jeudi 31 juillet

    Publié le : mercredi 30 juillet
    Source : crif.org

    Depuis 21 jours, Israël est engagé dans une guerre contre les terroristes du Hamas.

    Parce que nous affirmons le droit d’Israël à se défendre contre les attaques aveugles qui visent sa population,

    Parce que le Hamas est un mouvement terroriste qui prend en otage la population palestinienne,

    Parce que nos pensées vont à toutes les victimes civiles,

    Parce que nul gouvernement ne peut accepter que ses enfants grandissent sous la menace de missiles et d’attaques terroristes,

    Parce que l’État d’Israël se bat pour les démocrates du monde entier,

    Parce que ce qui menace Israël menace la France,

    Le CRIF, avec le Consistoire, le FSJU, l’UEJF, le B’nai Brith, L’UPJF, toutes les associations juives de France, et les Amis d’Israël, appellent à un rassemblement unitaire des amis d’Israël

    Jeudi 31 juillet à 18h30

    Devant l’ambassade d’Israël

    Avenue Matignon

    75008 Paris

    M° Franklin Roosevelt"

    Le communiqué est donc diffusé en intégralité…on croit rêver. Evidemment, un lecteur trop naïf de ce communiqué pourrait donner raison à Israel, vu que naturellement, le CRIF adopte une nouvelle fois sa stratégie de pleurnicheuse victime en parlant des prétendues roquettes du Hamas qui tombent bizarrement que sur des terrains vagues sans faire de victimes sérieuses. Mais la question est : pourquoi ER fait la pub pour une manif de massacreurs d'enfants ? En reprenant directement le communiqué du CRIF ? ER est un site pro-Israel mais crypto-sioniste (donc il fait en sorte que ce soutien à Israel ne soit pas trop flagrant). Après tout, pas étonnant quand on sait que les fondateur du site Gildaz Mahé O'Chinal et Philippe Péninque (ainsi que leur ami Soral) sont des juifs sionistes rattachés à la LDJ, au FN et autres groupes néo-nazis gravitant autour.

  65. On juillet 30th, 2014 at 22:17 , nina said...

    http://allainjules.com/2014/02/21/ukraine-video-accord-conclu-et-un-ex-officier-israelien-leader-de-la-revolte-a-maiden/

    http://www.pcfbassin.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=15883:ukraine–lagent-du-mossad-bernard-henri-levy-et-des-soldats-israeliens-ont-pris-part-au-coup-detat-en-ukraine&catid=37:russie&Itemid=8

    Lisez les 2 articles à propos de l’Ukraine. Vous comprendrez que les israéliens sont des spécialistes de la déstabilisation et de la guerre civile. Ils n’auront pas de mal à importer ce même scénario en France. 

    http://fr.sott.net/article/22452-Fuit-ou-meurt-Israel-accapare-44-de-la-bande-de-Gaza-le-peuple-gazaoui-se-refugie-dans-l-espace-restant

    Dans cet article, vous pouvez voir la monstruosité des israéliens : le diable a pris possession d’eux, ils en sont l’incarnation. Je me demande tous les jours pourquoi Dieu les a créés. 

  66. On juillet 31st, 2014 at 16:44 , tom Poi said...

    entierement d'accord avec nina said ….

     

    Soral et dieudo font le jeux de l'ordre mondial qui est le pere du sionisme .

    Leur but est de crée la 3eme guerre mondial sur fond de choque des civilisation .

    Soral sert a faire monter la haine entre ceux qui se revendique de culture francaise et ceux qui veulent une france plus diversifié.

    Si Soral etait un vrai deja il parlerai beaucoup plus de L'UPR au lieu de faire le rabatteur du FN…

    Le FN au pouvoir en 2017 c'est la guerre civil en france ..

    vous saviez que de nombreux juif anti sioniste au voter pour hitler a l'epoque ?

    Que les Musulman de france reflechissent a 2 fois en 2017…

    Je ne suis pas optimiste , je rejoint Pierre Hillard L'etat nous laisse le choix entre les deux camps de la futur guerre mais ne laisse pas la possibilité de chercher ailleur .

    D'ailleur a votre avis pourquoi les Mainstream parle autant de gaza plutot que de l'ukraine ou irak alors qu'ils sont tous ouvertement pro sioniste .

    Ils font monter la haine que les banlieus francaise ont envers le sionisme , la haine comme la peur sont les jouets du NOM

  67. On août 2nd, 2014 at 00:41 , nina said...

    Tom poi, tout-à-fait. C’est exactement ca qui est prevu, un choc des civilisations et le peuple pris dans un étau. Aucune issue pour le peuple, donc. Je suis tres pessimiste, comme vous. Soral suinte la haine des musulmans, immigrés, etc…il cherche systematiquement à avoir raison et explose de colere lorsque l’on le met face à ses contradictions dans ce genre de sujet…et Dieu sait à quel point il raconte de la merde, ce Soral. Je comprends tjrs pas comment les gens peuvent adherer à certains de ses propos qui sontd n’importe quoi. Tout ce qu’il a, c’est une aura, un charisme, une eloquence et du vocabulaire, quelques references historiques…et surtout, en face de lui, une assemblée d’incultes et de gens ne reflechissant pas.

    Donc du coup, cet auditoire (issu d’un peuple de plus en plus abruti par les medias) voit une lumière quand Mr Propre vient faire ses chroniques, le derriere posé sur un canapé rouge. Evidemment que Soral fait partie de cette racaille de juifs sionistes qui nous empoisonne (il y a longtemps qu’il se serait mangé une douille dans le thorax s’il etait un « vrai dissident »), comme Dieudonné.

    Soral ne commente pas le soutien de MLP à la LDJ, soutien récent…elle qui pourtant, passe sa vie à vouloir « combattre la delinquance », ne voit aucune objection à ce qu’il existe une ligue de defense juive, plus offensive qu’autre chose.

    Alors Soral, tu dis quoi sur les propos de ta copine MLP ?

    Soral est un mec qui change un peu d’opinion chaque semaine, pour ratisser large. Quand qqn n’est pas fidele à ses opinions, c’est que c’est un fourbe, un traitre, qqn de dangereux.

    Aujourd’hui, Soral pleurait sur son site du fait que le gouvernement voulait dissoudre ER…tu parles. Ca, c’est ce qu’on appelle « la strategie des pleurnicheuses pour faire le buzz », technique sans cesse utilisée par les juifs sionistes. Tu te victimises pour qu’on se rallie à ta cause, et en plus pour le coup, tu passes pour un vrai dissident. Il le sait, le Soral, que certains sur la Toile se posent des questions sur lui…donc il faut insister en disant que soi-disant on chercherait à le faire taire, et que de ce fait, c’est un reel opposant au systeme.

    Tout ca c’est du blabla, ouais. Les vrais dissidents, cherche encore, tu les trouveras pas !

    Decryptez BIEN les informations sur ER, vous verrez qu’il est pro-FN, donc pro-Israel, et qu’il cherche juste à semer la haine et la violence.

  68. On août 2nd, 2014 at 00:49 , nina said...

    Une armée de tafioles en couches pampers, mais qui aime se faire chier dessus. Tsahal, armee la plus morale du monde, disait Meyer Habib…voir ci-dessous.

    http://www.alterinfo.net/Video-choc-le-rituel-d-integration-de-la-Brigade-du-Golan-dite-La-1ere-brigade-de-Tsahal-video_a104838.html

  69. On août 2nd, 2014 at 17:53 , nina said...

    Tom poi, je rajouterais que beaucoup d'articles que j'ai lu sur le site ER, comme par exemple aujourd'hui leur article sur le soutien de l'Amérique latine à la Palestine, cachent des appels à la révolution et au chaos en prenant la Palestine comme prétexte alors qu'ils n'en ont que faire, vu qu'ils sont assujettis au sionisme. Bien sûr, ce sionisme n'est pas flagrant, il est bien dissimulé. Ils soutiennent Marine Le Pen, mais ces derniers temps, ils laissent passer quelques commentaires qui la critiquent au sujet de son allégeance aux juifs. En fait, le système a misé et mise sur Le Pen, mais ils se rendent compte que tout le monde n'adhèrera pas. Il leur reste la révolution et le chaos, et ER fait le travail de pousser les gens à l'exaspération pour qu'ils aillent se révolter. Voilà le but ultime d'ER : l'antisémitisme pour pousser les juifs vers Israël et le chaos chez nous.

  70. On août 4th, 2014 at 00:16 , nina said...

    GAZA FIRM : Groupusculte crée par A.Soral dirigé par M.Cardet pour casser lors des manifestations pour Gaza .. QUI SONT-ILS
    Quartiers libres | Dimanche 3 Août 2014

    Les idiots utiles du sionisme, les vrais

    Samedi dernier, entre 3000 et 5000 personnes se sont rassemblées en soutien au peuple palestinien à Paris, sur la place de la République. Ce rassemblement, une nouvelle fois interdit par la Préfecture, a donné lieu au meilleur et au pire, certains nous confirmant à cette occasion que c’est dans le pire qu’ils sont les meilleurs.
    Le contexte de ce rassemblement était connu de tous : l’Etat et les médias aux ordres attendaient le moindre débordement pour qualifier d’émeute ce rassemblement de soutien à la résistance du peuple palestinien.
    En effet, le Gouvernement cherche à diviser et criminaliser le soutien à la Palestine pour museler et décrédibiliser toute critique de la politique coloniale de l’état hébreu. Ainsi, il entend chasser de l’espace démocratique la critique politique du sionisme. Pour cela, il instrumentalise la lutte contre l’antisémitisme en associant tout critique de l’état d’Israël et du sionisme à de l’antisémitisme. Et il utilise les débordements lors des rassemblements pour que, dans la rétine du grand public, l’image du soutien à la résistance du peuple palestinien soit synonyme de chaos.
    La grande majorité des manifestants présents ce samedi avait conscience de cela et s’est donc attachée à faire de ce rassemblement un moment combatif mais paisible. De nombreux « frangins », habillés d’une chasuble jaune, participaient directement à un service d’ordre chargé de veiller à la sécurité de la manifestation. Le groupe en question ne s’est pas soudainement autoproclamé : il tient sa légitimité de son histoire et de sa filiation avec le mouvement de soutien à la Palestine, qui depuis plus de 30 ans en France cherche à s’émanciper des structures institutionnelles de soutien à la cause palestinienne. Des premières marches pour le droit au retour en 1998 jusqu’à la manif d’aujourd’hui, de nombreux frères et sœurs se sont mis au service de la cause palestinienne, pour assurer des apparitions en dehors des structures plus traditionnelles et institutionnelles. Pour le mouvement de soutien à la Palestine, le service d’ordre chargé d’assurer la sécurité des manifestations, c’est eux. Tout autre groupe expliquant venir protéger la manifestation sans avoir participé aux réunions de préparation et à l’animation du mouvement met l’organisation en porte-à-faux.
    On notera que, pendant que d’un côté, des acteurs historiques de la lutte pour l’émancipation des quartiers populaires et de l’immigration (réseau MIB, ATMF, FTCR, etc.), les associations de palestiniens vivant en France (GUPS,PYM…) et les groupes de soutien à la cause palestinienne (Génération Palestine…), aux côtés de forces politiques impliquées depuis plusieurs décennies (du PIR au NPA) se démènent pour monter, malgré l’interdiction de l’Etat, un rassemblement de soutien contre les crimes de l’état hébreu ; de l’autre côté de l’échiquier politique, E&R et Dieudonné organisent le même jour une conférence payante à la main d’or pour nous expliquer le conflit palestinien.
     

    Le samedi matin, des militant.e.s des organisations qui appellent au rassemblement interdit par l’Etat sont contrôlé.e.s en amont de la manif et placé.e.s en garde-à-vue pour avoir distribué des tracts et appelé à participer au rassemblement de l’après-midi. Ces militant.e.s passent en jugement le 29 octobre prochain.

    Quelques heures plus tard, place de la République, à 100 mètres du rassemblement interdit, Mathias Cardet une figure de la galaxie soralienne, est contrôlé par les forces de l’ordre avec plusieurs autres personnes. Dans le sac de l’un d’entre eux, les représentants de l’Etat trouvent des gazeuses et du matériel « d’expression démocratique ». Contrairement aux militant.e.s embarqué.e.s le matin même, Cardet et ses acolytes sont relâchés après discussion avec les forces de l’ordre.

     

     
    Privilège de la dissidence ? Ou est-ce la démonstration du fameux soutien des corps constitués, théorisé par Alain Soral ?
    De nombreux manifestants n’ont pas eu cette fortune et sont restés bloqués en amont de la manifestation. Les nombreux barrages filtrants installés depuis Bastille, par exemple, ont empêché des personnes de manifester et ont compliqué la tâche du service d’ordre officiel et des militant.e.s. Mathias Cardet, lui, a été laissé libre de participer à un rassemblement interdit alors qu’il était venu les poches pleines…
    Si la Police estime que Mathias Cardet et ses comparses, équipés pour le combat de rue (soit un groupe armé qui ne fait pas partie des organisateurs), peut se rendre à un rassemblement interdit, c’est que l’État y a un intérêt.

    Le tarif minimum pour s’être rendu à un rassemblement interdit avec les poches pleines, c’est 4 heures de contrôle d’identité.
    Peut-être que si les militant.e.s arrêté.e.s le matin avaient eu la bonne idée de venir avec Mathias Cardet, ils auraient pu franchir sans encombre le cordon de policiers ? Parce que, pour des raisons mystérieuses, ce dernier semble apprécié des forces de l’ordre.
    Un « deux poids, deux mesures » qui ne sera pas dénoncé par la mouvance soralienne, parce qu’il prouve clairement que cette mouvance n’est pas anti-système et qu’elle rend service à l’Etat et à Manuel Valls.
    Mathias Cardet est un militant politique lié à Alain Soral. En janvier dernier, avec certains de ses comparses (Stéphane de la BS, Ousman), il jurait fidélité et se déclarait même « prêt à mourir » pour la cause incarnée par Alain Soral et Dieudonné. Mathias Cardet a été édité par Alain Soral et c’est grâce à ce dernier qu’il a pu donner des conférences promotionnelles pour ses ouvrages. Cela lui a ensuite permis de monter une entreprise de divertissement avec son ami Stéphane de la BS. Le premier artiste produit par cette entreprise est évidemment Ousman dont le titre (apolitique?) « suceur de sioniste » s’est vite transformé en produit dérivé :

    Ousman avec le t-shirt anti ss tiré de sa chanson, aux côtés de Robert Faurisson
    Dire que ces personnes sont, tant par leur discours que leurs actes, des businessmen liés à l’extrême droite n’est pas une accusation mais un constat.
    Or l’extrême droite n’a jamais été et n’est pas impliquée dans le mouvement de soutien au peuple palestinien pour des raisons idéologiques d’une part (dur de délégitimer leurs fondamentaux que sont l’inégalité, l’apartheid et la colonisation) et sociales d’autre part (les quartiers populaires ne sont pas le reflet de la France qu’ils idéalisent).
    L’objectif de Mathias Cardet est de faire croire qu’il est possible d’être apolitique et de faire de la politique.

    Son investissement actuel vise à semer la confusion, en faisant passer les organisateurs des manifestations et les animateurs du mouvement de soutien à la Palestine (pour certains depuis plusieurs décennies) pour des « récupérateurs ». Dans les faits, c’est bien Mathias Cardet qui utilise l’image d’un groupe présenté comme une ligue de défense goy pour faire la promotion d’Alain Soral. Et faire la promotion d’Alain Soral qui soutient Marine Le Pen, c’est faire du militantisme politique.

    Il demeure malgré tout difficile de débarquer dans une manifestation de soutien à la Palestine quand on défend la France des colonies. C’est pour cette raison que Mathias Cardet se sert du football comme porte d’entrée et s’empresse de dire qu’il n’a aucun lien avec Alain Soral et Dieudonné.

    En janvier, il jure fidélité éternelle à Alain Soral (parce que ce dernier serait le combattant ultime de la lutte contre le sionisme) ; en juillet, il nie catégoriquement tout lien avec lui. Deux possibilités : soit Alain Soral a tort et Mathias Cardet s’en est rendu compte ; soit Mathias Cardet fait preuve de duplicité et d’opportunisme. La seconde hypothèse est la plus probable car Mathias Cardet (Thomas Nlend, de son vrai nom) fait des affaires avec Alain Soral. Il trempe aussi dans des histoires de chantage dans la trouble affaire Tron.
    Aux yeux du commun des mortels, Mathias Cardet est aussi « hooliblack », affilié à un groupe de supporters. Malgré ses dénégations sur l’instrumentalisation du groupe en question, on peut constater que c’est lui qui en a publié la première vidéo et que celle-ci a été suivie par la publication d’un article sur le site de E&R.

    Apolitique ? En réalité, la tentative de Mathias Cardet d’apparaitre, fort de son crédo « l’Histoire appartient à ceux qui la racontent », comme une figure de proue du soutien à la cause palestinienne, n’avait d’autre but que de donner à Alain Soral une emprise indirecte sur un mouvement qui lui échappe totalement du point de vue militant. La confusion des genres a ainsi permis d’orchestrer une belle opération de communication, au bénéfice d’Alain Soral.

    Cette démonstration de force médiatisée avait aussi pour objectif de faire du bruit et d’apporter de l’eau au moulin d’Alain Soral et Dieudonné, qui proclament que les antifas sont liés à la police et à la LDJ.
    En réalité, c’est tout le contraire que la mobilisation de soutien au peuple palestinien est en train de démontrer.
    On sait désormais que la LDJ comme Alain Soral roulent pour Marine Le Pen. On constate aussi qu’une figure de la « dissidence » peut se faire arrêter lors d’un rassemblement interdit et être aussitôt relâché – Mathias Cardet et son groupe apparaissent objectivement comme des alliés du gouvernement hostile à la cause palestinienne.
    Le travail de Mathias Cardet, Alain Soral et Dieudonné a un double objectif : premièrement, diviser les gens qui sont amenés à lutter ensemble et pourrir leur image ; deuxièmement, transformer la lutte en une entreprise de divertissement dont ils sont à la fois les personnages principaux et les actionnaires.
    Samedi dernier, la présence de Mathias Cardet et de certains de ses proches au sein d’un groupe d’une cinquantaine de personnes certainement sincères, aura eu comme seule conséquence de faire monter la tension et de produire les étincelles de trop. Une fois le bordel lancé, les copains du service d’ordre ont eu toutes les peines à s’interposer entre les forces de police et les manifestants. A partir de 17H, le rassemblement prenait enfin la forme que le Gouvernement et les médias attendaient pour imprimer dans la rétine du grand public que le soutien à la Palestine rime avec chaos.
    Évidemment, sur la place de la République, on était loin du chaos de gaza : un abri bus cassé, des courses dans tous les sens et quelques nuages sporadiques de gaz. Mais il n’en fallait pas plus pour que, le temps d’une heure, les médias ainsi que le gouvernement tiennent leurs images de quenelles et de violences pour cataloguer le soutien à la Palestine et classer un mouvement historique et légitime dans la case des infréquentables.
    Loin de nous l’idée de penser que tout cela est le produit d’un complot. Mathias Cardet n’a pas eu besoin d’être introduit par la police ou de venir en taxi pour fournir l’étincelle qui a fait exploser la manifestation. En revanche, on ne peut que dénoncer une fois de plus le jeu de dupe dont les quartiers populaires continuent de faire les frais.
    La galaxie Soral-Dieudonné, au-delà des âneries politiques qu’elle promeut, sert de chiffon rouge à un gouvernement qui l’a mise en orbite. L’Etat, qui à grand renfort de politiques libérales abandonne les quartiers populaires, utilise la visibilité médiatique de Dieudonné et d’Alain Soral pour justifier les politiques coercitives à l’encontre de leurs habitants – la mise en scène d’un antisémitisme des quartiers populaires venant compléter les figures repoussoirs déjà construites depuis plusieurs années autour de l’islam, du sexisme, de l’immigration, etc. Pour forger le repoussoir qui permettra d’aller encore plus loin dans l’exploitation et l’exclusion, rien de tel qu’une plateforme médiatisée donnant à voir le négationnisme et l’antisémitisme à la sauce quartiers : c’est aujourd’hui la fonction d’E&R, autant que son fonds de commerce.
    Pour pourrir la lutte de la cause palestinienne, c’est le supplétif Mathias Cardet, déguisé en hooligan, qui a fait le job en se servant d’un groupe d’ultras comme cheval de Troie. Champagne pour le Gouvernement et la « dissidence », la manif a vrillé : vous avez bien travaillé.

  71. On août 4th, 2014 at 00:17 , nina said...

    Youssef Boussoumah, du parti des Indigènes de la République, a estimé vendredi sur RMC que [les débordements de samedi dernier] étaient le fait d’un « groupe qui s’appelle Gaza Firm » et dont les membres « sont des fachos ». Promu par le site Égalité et Réconciliation de l’essayiste d’extrême-droite Alain Soral, « Gaza Firm » regroupe une poignée de jeunes issus de groupes de supporters du PSG. « Ils sont 40, ils sont ultra-minoritaires et ils seront absolument exclus » samedi, a-t-il assuré. Mais, selon notre journaliste sur place, une centaine d’entre eux seraient présents en marge du cortège.

  72. On août 4th, 2014 at 00:19 , nina said...

    La preuve que Soral n’est là ni pour la cause palestinienne ni pour le peuple ! Il aide les siens, les juifs sionistes. C’est ce que je disais alors que tout le monde me riait au nez. Tous ces groupes armés, LDJ, ceux de Soral, etc. sèment le chaos, décrédibilisent le mouvement et veulent en venir à une guerre civile. Ils veulent trouver un élément déclencheur pour arriver à leurs fins. Si ça ne marche pas avec la Palestine, ils trouveront bien quelque chose tôt ou tard. Ceux qui croient que Soral et Dieudonné sont là pour les aider se mettent le doigt dans l’oeil. Un site créé par deux juifs sionistes, Peninque et Gildaz Mahé O’chinal dont le père a travaillé comme journaliste à Paris Match, et avec Dieudonné qui a pris Le Pen comme parrain pour un de ses enfants, qui est marié à une juive, qui loue une salle au théâtre de la main d’or, tenu par le juif sioniste Jean-Claude Elfassi qui a appelé aujourd’hui à ce qu’on brûle toutes les mosquées d’Occident. Tous ces gens qu’on retrouve avec l’extrême-droite, les juifs sionistes, la LDJ, comment voulez-vous qu’ils puissent aider le peuple ? Ils sont complètement tenus par les sionistes (y compris Marine Le Pen) ! Je ne comprends pas comment les gens peuvent croire qu’il y aura un changement avec ces gens-là, puisqu’ils sont tenus par ceux-là même qui nous gouvernent. 

  73. On août 4th, 2014 at 00:24 , nina said...

    http://m.youtube.com/watch?v=qlbMhrk6LeY

    http://m.youtube.com/watch?v=fs5xFIR49QM

  74. On août 4th, 2014 at 10:37 , Abderrahim said...

    L'Etat sioniste d'Israïl fait peur, aussi peur que l'Allemagne nazie. Pour le moment ça marche bien pour lui, pour le moment il se permet l'occupation, le racisme anti arabe, le blocus de millions de palestiniens et massacres sur massacres. Pour le moment. Mais l'Etat sioniste peut-il se poser une question, une seule et rien qu'une seule? A savoir " jusqu'où ça va marcher"? Car tôt ou tard, il y aura rebondissement, ou un renversement des forces, ou encore une parade face à sa puissance. Si ce n'est pas en ce siècle, ce sera plutard, ce sera un jour ou l'autre, n'importe comment. Le plus idiot, c'est qu'un Etat puissant, au lieu de profiter de sa puissance pour négocier la paix et la concorde, continue tête baissée dans l'erreur et laisse passer des occasions de paix. Les arabes sont pour le moment écrasés, humiliés, massacrés, emprisonnés. Ils ne peuvent l'être éternellement, c'est évident. La roue tourne toujours, sinon ce n'est pas une roue. Ce n'est ni la puissance d'Israël, ni ses bombes atomiques qui vont le maintenir en position de force. Le monde bouge. Il n'a cessé de bouger. Aujourd'hui les USA sont ses meilleurs alliés. En sera t'il toujours ainsi. Ne verra t'on pas la bas un jour s'installer un régime et une idélogie anti juive? Y compris en Europe. Israël ne réfléchit qu'à l'instant présent, n'a pas de politique visionnaire. Sa population est à 80% raciste et haineuse, faisant fi des toutes les morales et valeurs internationales. Cette population est infiniment plus dangeureuse par sa religiosité extrème, donnant des frissons bien plus inquiétants que ceux des camicases musulmans. C'est eux qui, par leur puissance écrasante et demeusurée font subir aux Gazaouis les pires atrocités, et les crimes les plus abjectes. Aujourd'hui ça marche, ça marche bien pour Israël. Mais demain?

  75. On août 5th, 2014 at 18:27 , nina said...

    Marine Le Pen, « Si l’intérêt de la France va dans ce sens de l’intérêt d’Israël c’est très bien. » Radio israélienne 90 FM, 30 mars 2011   

     

    Marine Le Pen «Après tout, le Front national a toujours été sioniste et a toujours défendu le droit à l’existence d’Israël » Haaretz, 7 janvier 2011.

     

    Louis Aliot : «…j’ai un grand-père, né en Algérie, qui était Français juif. …/… Marine le Pen est marié avec un Juif » JSSNews, 12 décembre 2011

       Philippe Péninque, proche conseiller de Marine Le Pen et ancien membre fondateur d’Egalité et Réconciliation, l’association d’Alain Soral, se trouve depuis quelques jours en Russie.   – C’est Peninque qui aurait écrit A contre flots.    Selon le correspondant de Médialibre à Moscou, qui a pu interroger des contacts de Philippe Péninque sur place, ce dernier aurait pour mission de préparer un éventuel voyage de la candidate du Front National au pays de Poutine. Ce séjour aurait notamment pour objet de compenser l’effet désastreux qu’aurait eu le périple de Marine Le Pen aux Etats-Unis, où elle avait tenu à rencontrer non seulement l’ambassadeur de l’Etat d’Israël à l’ONU, mais également un représentant de l’AIPAC, la principale organisation communautariste juive outre-Atlantique. Ce qui, pour une candidate qui prône le respect du droit international et l’anti-communautarisme, fait plutôt désordre. Pour ne rien dire du voyage du numéro 2 du parti et compagnon de la Présidente au pays des sionistes, accompagné de Michel Thooris, conseiller à la sécurité de la dame de Montretout selon son site de campagne, et grand admirateur devant l’éternel du Bétar et de la LDJ…    ( Michel Thooris, le parcours ahurissant d’un policier et  Exhibi sionisme au FN )   Un voyage qui avait contraint Soral à un invraisemblable numéro de chutzpah dans sa dernière « vidéo du Moi » et mis à mal la stratégie de ce dernier visant à amener la mouvance dissidente à soutenir la « moins sioniste des candidats »…   Las, il semble que la séance de rattrapage russe envisagée ne tourne au fiasco puisque selon nos informations, les contacts existant et émanant notamment d’Emmanuel Leroy, conseiller de Marine aux « affaires russes », ne permettent pas d’envisager un séjour fructueux et ont conduit le staff de la Présidente à reporter sine die un déplacement initialement prévu pour le 20 janvier. Plusieurs autres raisons, notamment internes, rendent ce projet périlleux. Tout d’abord Philipe Péninqueet Emmanuel Leroy appartiennent à la mouvance « atlanto-racialiste », bien peu compatible avec l’Imperium patriotique incarné par Poutine, lequel est bien davantage inspiré du lepénisme historique, que du néo-gaullisme racialiste qui fait aujourd’hui la loi dans le parti. De plus, le lobby gay, très influent dans le FN nouvelle manière, ne goûte guère l’orthodoxie poutinienne, qui a à ses yeux le gros défaut de vouloir préserver coûte que coûte la cellule familiale et le mariage…    Seraient toujours dans les tuyaux un contact avec le député de Russie Unie Sergueï Markof et la piste douguinienne, autant dire pas grand chose. D’ici à ce que tout cela se termine par séjour au Birobijan…    (Ndlf: ville et centre administratif de l’Oblast autonome juif en Russie, seul exemple contemporain d’un territoire administrativement juif, à l’exception évidente d’Israël.)    Le conseiller de Marine serait selon nos informations de retour aujourd’hui à Paris. A suivre donc…

    Au sujet du chapitre La sordide récupération d’un fait divers, plus bas dans cet article, Mme Sonia Arrouas nous écris qu’elle n’a jamais fait partie du FN.   Voici son courrier.Bonjour,Un de mes amis m’a remonté l’information selon laquelle vous citez le nom de Mme Sonia Arrouas dans votre article http://la-flamme.fr/tag/sonia-arrouas/.Dans votre article, vous citez que :Mme Sonia Arrouas, conseillère régionale FN de Provence-Alpes-Côtes-d’Azur (elle a quitté le FN avant la fin de son mandat, sans démissionner évidement)Il se trouve que Mme Arrouas n’a jamais été membre du FN, elle a été élue sans jamais avoir pris la carte du FN, vous pouvez le vérifier.Je vous serai reconnaissante de retirer le nom de Mme Arrouas de votre article.Merci de m’informer des suites de ma demande.CordialementMme ArrouasDonc Mme Sonia Arrouas n’a jamais été membre du FN, mais a bien été élue sur une liste du Front National et a fait partie -un temps- d’un groupe de conseillers régionaux Front national à la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur.   Louis Aliot, vice-président du FN a fait le déplacement en Israël le dimanche 11 décembre, pour deux jours. C’est le site « d’opinion israélien » en langue française JSSNews qui a révélé ce déplacement ‘’secret’’, dès le dimanche soir. Voir cet article: Aliot-Marine, l’obsession de l’allégeance à Israël.Selon Minute du 21 décembre 2011: le scoop de JJS News n’est pas tombé du ciel. Il a été livré clef en main. Une fuite organisée pour donner le plus de retentissement possible à ce voyage si politique.    Toujours le besoin de manipulation…    Marine Le Pen, quant à elle, n’a pas souhaité réagir, évoquant un « voyage à titre privé ». C’est possible, cela pourrait même être aussi une visite de famille, pourquoi pas. Le grand père de Louis Aliot n’ayant eu la nationalité française que grâce à l’escroquerie du décret Crémieux.    Aliot se justifie auprès du Monde :   « J’ai rencontré des Français qui vivent à Jérusalem pour parler de la campagne de Marine Le Pen. Le voyage aux Etats-Unis [de Marine Le Pen] a débloqué la situation. Le but, c’est de nouer un dialogue, c’est la première fois qu’un dirigeant du FN va en Israël ».     Il précise, qu’il « enchainait les rendez-vous » avec des « personnes de tous bords politiques ».   M. Aliot compte rencontrer un ou plusieurs députés de la Knesset durant son séjour nous explique Le Monde.      Nous ignorions que c’était Israël ou des députés de la KneSSet qui décidait de la façon de voter en France ou bien des candidats aux élections Françaises.  Mais si des dirigeants du FN le suggèrent, c’est peut la réalité.  C’est bien, on avance !   Louis Aliot a qualifié de  « malentendus les accusations d’antisémitisme contre le Front national, rappelant que son grand-père était juif » Puis il a tenu également à souligner son soutien à Israël et jugé que « qu’on ne doit pas parler avec les terroristes« , en parlant des Palestiniens qui refusent de reconnaître l’Etat d’Israël.        Durant longtemps le FN défendait la France et les français d’abord et avait une politique sur le moyen orient qu’on pourrait qualifier de ‘’ni kippa ni keffieh’’. Maintenant les choses semblent se clarifier.   Il insiste : « Vu le contexte politique actuel, je pense que Marine Le Pen incarne un espoir important et je suis certain que nous aurons beaucoup de voix dans la communauté juive en France et parmi les Franco-Israéliens. »          Nous pensions que Marine Le Pen est contre la double nationalité. La seule autorisée par le FN serait celle évoquée par Aliot ?   C’est étonnant, mais notre candidate n’en est plus à une contradiction prête :-          elle est contre le halal et a manifestée publiquement contre les Quick uniquement halal, contre les repas halal dans les cantines etc… Mais un de ses cadres, conseiller régional Nord-Pas-de-Calais –comme elle-, est le plus gros ‘’trafiquant’’ de ces matières dans sa région.  Voir : Paul Lamoitier en affaire n’est pas la moitié d’un…-          Elle défend le made in France et des gadgets débiles pour sa campagne sont fabriqués en Chine. Voir : Marine Le Pen combat le « made in China », sauf pour ses banderoles!-          Elle veut aider les français les plus démunis et limiter les aides aux seuls français, mais un cadre du FN Bourgogne, le conseiller régional Edouard Ferrandqui est aussi son Conseiller aux affaires internationales de l’équipe de campagne présidentielle fait voter des aides au tiers monde. Voir : La France aux… Somaliens!  Nous pourrions continuer cette liste non exhaustive ad nauseam !      Thooris, le candidat des israélo-français   Pour ce déplacement Louis Aliot est accompagné de Michel Thooris. Ce dernier a déclaré au journal Le Monde : « Nous resterons très peu de temps compte tenu des contraintes politiques de Louis. Pour lui c’est la première fois qu’il se rend en Israël, c’est un moment très agréable »         C’est certain, cela fait toujours quelque chose de retrouver ‘’sa terre’’, enfin celle de ses ancêtres.  Ce serait bien pour le FN et les Français (d’abord) que Louis Aliot décide de faire son Alia, de rester là-bas, d’y faire sa vie, d’y emmener, pourquoi pas sa campagne.  Et surtout d’y rester !   Quand a Michel Thooris, ce policier qui ‘’soutient’’ un groupement déclaré terroriste aux USA et interdit en Israël, il est le Conseiller à la sécurité de Marine Le Pen dans sonéquipe de campagne présidentielle. Pour Atlantico, il entretiendrait des relations avec le parti d’extrême droite israélien Israël Beitenou . Toujours selon le site Atlantico, il  aurait fait jouer ses contacts en mars 2011 pour l’hypothétique voyage de Marine Le Pen en Israël, déplacement qui n’a finalement pas eu lieu.                                                                                     Laurel et Hardy arrivent en Israël.   Pour plus d’information sur ce policier allez visiter cette biographie: Michel Thooris, l’ahurissant parcours d’un policier, qui n’est pas adhérent du FN, comme il le proclame lui-même.      Et si on vous dit que Michel Thooris sera candidat FN pour les Français de l’étranger en Israël, serez-vous étonné ?          Il est désigné pour être le candidat de la 8e circonscription des français qui vivent à l’étranger. Cette circonscription comprend en autres pays Israël.    Dans Minute n° 2543, on  trouve ce paragraphe qui résume bien un des buts de ce voyage :   « L’objectif n’est pas que Michel Thooris soit élu député. Il est que Thooris use de cette investiture pour faire campagne pour Marine Le Pen, particulièrement en Israël, dans le cadre de la présidentielle, sur la thématique, jugée porteuse, de la m nace de l’islam. D’où les mots de Louis Aliot à « Haaretz » sur les « dangers posés par l’islam radical, qui existe en Europe et menace aussi Israël, que nous appelons l’île occidentale ».  L’enjeu électoral est celui des 70000 Français inscrits dans les consulats de France en Israël.»   Ce voyage fait suite bien évidement à celui de novembre aux  Etats Unis. Nous avions soulevé cet état de chose dans cet article : Et si cette rencontre était le véritable but du voyage de Marine Le Pen aux Etats-Unis ?   Pour nous, c’était évidemment le vrai but de ce déplacement.                                                     Ron Prosor et Marine le Pen, copains comme cochon   Le voyage de Marine Le Pen aux Etats-Unis ne s’est pas arrêté à New York ou elle a rencontré durant 20 minutes (qui n’est même pas resté au repas) Ron Prosor, ambassadeur israélien à l’ONU.    Le  samedi 5 novembre, à Palm Beach, en Floride, elle rencontre William Diamond, haut cadre de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC),  structure qui se présente comme un « lobby pro-Israël américain ».  M. Diamond est décrit comme un homme d’influence qui agit en coulisse, un intermédiaire entre personnalités politiques et l’AIPAC selon Jean-Yves Camus, fin observateur de la vie politique israélienne et du FN.   Diamond est aussi l’un des « directeurs » de la Palm Beach Synagogue. C’est surtout un proche de l’ancien maire de New York, Rudolph Giuliani, souvent cité en exemple par Marine Le Pen pour sa politique sécuritaire de « tolérance zéro ».           Un ancien proche (très proche) d’Aliot nous a confirmé, que Marine Le Pen et son compagnon justement, avait déjà en 2007 fait un déplacement aux Etats-Unis pour rencontrer la communauté juive Américaine !  Déplacement très discret, voir secret.  Mais pourquoi toujours ce besoin de secret ?     Un Bouchet peut en soutenir un autre…   En aout dernier, le secrétaire département adjoint du FN44, Christian Bouchet rencontre Avigdor Eskin. Ce dernier est présenté comme une personnalité clivante de la vie politique israélienne et on peut difficilement trouver au sein de celle-ci un leader qui soit plus « à droite », plus nationaliste et plus radical. Hier, agent de liaison entre l’extrême-droite du Parti républicain yankee et les courants sionistes les plus radicaux, il a aussi été un proche de Meïr Kahane, le fondateur de la célèbre Ligue de défense juive (ndlr : classée comme organisation terroriste par le FBI et dont le parti d’où elle est issue a été interdit en Israël). Cette présentation est de Bouchet lui-même.          Deux petites devinettes : Dans quel pays Christian Bouchet  à bien pu passer son voyage de noce? Son fils a-t-il des fonctions au FNJ ?                                                                               Avigdor Eskin et Christian Bouchet   Pour montrer l’attachement de Christian Bouchet au FN voici quelques-uns de ces  propos sur Jean-Marie Le Pen : « pouffiasse blonde », « Je n’ai jamais voté Jean-Marie Le Pen. Je ne me suis jamais senti en phase avec le cyclope de Montretout » etc… Gauthier Bouchet responsable du Pôle communication de la Direction National du FNJ et chargé de mission du FNJ de Loire-Atlantique , posant mâlemant devant le portrait du président de la république de Syrie: Bachar el-Assad          Le cirque Jean-Richard…        Jean-Richard Sulzer est le Conseiller économie, budget, fiscalité  de l’équipe de campagne présidentielle. Il porte ses origines comme une sorte d’étendard et n’hésite pas à les avancer à tous propos. Ce qui laisserait à penser aux plus suspicieux qu’il n’est peut-être pas là pour défendre le FN ou bien même les français, mais bien une communauté bien précise.   Il participe en 2006 à une manifestation sioniste organisée en la mémoire d’un non européen d’origine assassiné par d’autres non européens d’origine pour de l’argent. Sa sécurité sera organisée pour l’occasion par l’organisation terroriste juive LDJ. Marine Le Pen s’était félicitée de cette participation : « L’important, c’est qu’il y ait une participation symbolique du FN » ; alors que le pourtant très sioniste Philippe De Villiers avait été conspué par les extrémistes juifs, Sulzer avait été parfaitement bien traité, accueilli et protégé par le service d’ordre.          Il n’était pas encore membre du FN, mais semblais déjà être très proche de Marine Le Pen !     En mars 2011, il fait publier un communiqué qui se termine ainsi :   « Les organisations juives de France méritent une meilleure image ; et tout ce remue-ménage ne peut que nuire à l’image de tous nos coreligionnaires. Quelques agitateurs et agités irresponsables viennent de nuire gravement à l’image de nos coreligionnaires au sein de la Nation française. (Signé) Jean Richard Sulzer, Juif ! »Pour en savoir plus à son sujet : Aux sources du Front national-sioniste : Jean-Richard Sulzer     L’  ‘’espionne’’ qui venait d’outre-Jourdain   Dans un article de la revue Elle du 4 mars 2011, Marine Le Pen parle d’une de ses amies et dit : « peint par une amie Israélienne … Officier dans l’armée et jolie comme une poupée Barbie. (Elle rêve d’) aller chez elle en vacances, de visiter ce beau pays ».La revue Elle n’a pas été  jusqu’à nous donner l’identité de cette personne. D’autres, dont le Canard enchainé, l’ont fait plus tard en évoquant aussi son étonnant cv : Shana Aghion !   Rébecca Assoun dans Tribune Juive en mars 2008 raconte : « …société  (International Protection) […] fondée il y a quelques mois avec des agents israéliens qui ont plus de quinze ans d’expérience. Après avoir servi dans les unités d’élite, ils ont été recrutés par les services secrets. International Protection revendique une démarche apolitique et indépendante du gouvernement israélien, même si le Ministère de la Défense accrédite le personnel. » Si cette société est indépendante, on se demande pourquoi ?   Toujours dans cet article, la journaliste laisse la parole à Shana Aghion :   « Il faut que la direction de la formation de la police nationale prévoit un budget. Nous voulons également que les missions soient réorientées vers la lutte anti-terroriste et anticriminalité… Un objectif qui requiert un entraînement et un recrutement très pointus des candidats d’IP »   Plus loin encore, on peut lire : Shana Aghion enseigne le tir au sein de la police nationale depuis vingt ans. Elle « privilégie l’anticipation à l’action ». « J’essaie de développer chez eux l’écoute de ce qui les entoure, comme un sixième sens. »  « Pour les policiers sur le terrain en banlieue, les critères changent, précise Shana Aghion. Des techniques que les agents d’IP ont éprouvées avec la protection de personnalités. «Nos agents sont responsables de la vie des plus grands de ce monde, comme le Premier Ministre israélien, le président des États-Unis, le Dalaï Lama, le pape, le président de la République française, le roi de Jordanie… »  En mars 2008 déjà, Thooris déclare au sujet de la société au travaille l’amie israélienne de Marine Le Pen, International Protection : « Nous avons vu leur travail en Israël. Ils sont constamment confrontés aux menaces terroristes. On s’est dit naturellement que nous (le ministère de l’intérieur) devions collaborer avec eux pour acquérir les techniques qui nous manquent ».        

       Le (le leur) monde est vraiment petit.   Robert Spieler, dans Rivarol du 15 juillet 2011 : « Marine rencontre chaque semaine Shana Aghion, une femme officier de l’armée israélienne, travaillant pour le compte d’une agence israélienne de sécurité accréditée par le ministère de la Défense israélien (donc, en clair, cette dame est un agent du Mossad). Pour prendre le thé, papoter, parler chiffons ? »             Que pouvons-nous déduire des objectifs de cette personne qui est visiblement une sorte de barbouze ou plus vraisemblablement un agent du Mossad ? Et dans les rapports qu’elle a avec Marine Le Pen qui manipule qui et dans quel but?    
       Marine Le Pen dans le texte  ::Quelques citations de notre présidente Marine Le Pen :

    "Après tout, le Front national a toujours été sioniste et a toujours défendu le droit à l’existence d’Israël »   Haaretz, 7 janvier 2011.
    «Les juifs de France sont des Français, ils sont chez eux ici et ils doivent y demeurer et non pas émigrer». Haaretz, 7 janvier 2011.
    « Ceux qui font preuve d’ambiguïté sur la Shoah m’agacent au plus haut point. C’est absurde. »    Le Point, 3 février 2011
    .«Nos compatriotes juifs n’ont donc rien à craindre du FN bien au contraire» (on appréciera le «bien au contraire»!)     Israël Magazine, mai 2010
    « Si l’intérêt de la France va dans ce sens de l’intérêt d’Israël c’est très bien. »    Radio israélienne 90 FM, 30 mars 2011    

    Quand à Farid Smahi ancien proche de Marine Le Pen (il a siégé auprès d’elle au conseil régional), il l’accuse d’« être financée par les sionistes comme tous les autres mouvements d’extrême-droite. Il a ajouté que lorsque la fille de Jean-Marie Le Pen parle de colonisation de la France par les musulmans, elle ferait mieux de parler de la « véritable colonisation, (celle) des territoires occupés palestiniens. »     Le parisien, 16 janvier 2011   

      La sordide récupération d’un fait divers   Le 26 févier 2006 une manifestation est organisée en hommage à Ilan Halami.     Une délégation du FN comprenant une bonne dizaine de personne avec entre autres : Marie-Christine Arnautu, conseillère régionale FN d’Île-de-France (non réélue en 2010, mais qui est aujourd’hui la Secrétaire générale du Comité de soutien, porte-parole de la campagne et le Conseiller aux affaires sociales, à la famille et aux handicaps dans l’équipe de campagne présidentielle), Philippe Chevrier, (un des responsables de Générations Le Pen), Jean-Pierre Chabrut, le patron du Département Protection Sécurité (DPS, service d’ordre du FN), Sonia Arrouas (voir plus loin) et Jean-Richard Sulzer, tous proche de Marine Le Pen.  

    Au sujet de cette manifestation, on peut lire ce passage, tiré de Regards de septembre 2010, mensuel du Centre communautaire laïc juif, sous la plume de Daniel Bensoussan-Bursztein : « Cette délégation est placé sous la protection de la LDJ. A sa tête, on trouve Mickaël Carlisle, militant depuis une trentaine d’années du Bétar, qu’il a quitté pour diriger l’organisation kahaniste. Suite, entre autres, à la présence de cadres du Front national lors de la marche en mémoire d’Ilan Halimi, une rencontre a lieu entreMarine Le Pen et Mickaël Carlisle.

    Ce dernier plaide auprès de la fille de Jean-Marie Le Pen pour un abandon de l’antisémitisme sur le modèle de ce que fit plusieurs années auparavant l’ancien leader néofasciste italien Gianfranco Fini en se rendant en Israël et en particulier au mémorial de Yad Vashem. »   « Il n’est pas question de faire de la provocation. Nous étions au milieu des manifestants. Nous n’avons pas voulu être en tête pour ne pas créer de problème comme le MPF », «…n’avaient pas voulu que des élus du Front National participent au défilé, le service d’ordre de la Ligue de Défense Juive n’aurait certainement pas assuré notre accueil » a expliqué M. Jean-Richard Sulzer, le porte-parole de cette délégation du Front National (alors qu’il n’est pas encore adhérent du FN, voir l’article : Aux sources du Front national-sioniste : Jean-Richard Sulzer).   

    Mme Sonia A*****, conseillère régionale FN de Provence-Alpes-Côtes-d’Azur (elle a quitté le FN avant la fin de son mandat, sans démissionner évidement) déclare : « Beaucoup de mes coreligionnaires sont d’accord avec Le Pen mais ont peur de le reconnaître en public. L’antisémitisme progresse en France, et les responsables en sont pour la plupart des originaires du Maghreb. Il ne faut pas que ces gens inquiétants portent atteinte à notre communauté.»         Ce qui semble indiquer que ce n’est pas la défense des français en générale qui la préoccupe –tout au moins dans un premier temps- mais la protection de sa communauté. 

        L’Union des Français juifs   Un site vient d’être créé à l’enseigne de l’Union des Français juifs (UFJ), sans mention de responsable. Louis Aliot assure avoir parmi ses contributeurs « des auteurs juifs, dont l’ancien chef des jeunes frontistes aux origines juives ukrainiennes », à savoir David Rachline. Lequel a été longtemps lié… à la mouvance très « anti-sioniste » menée par Alain Soral. Du site de l’UFJ, on ne sait rien d’autre, si ce n’est qu’il est hébergé à Scottsdale, dans l’Arizona.         Hébergé dans l’Arizona ? Préférence national sans doute…                                                                                   

    En réalité, Louis Aliot a réactivé sous un autre nom le Cercle national des  français juifs qui était tombé en déshérence après la mort de son animateur Robert Hemmerdinger en 2004.  Hemmerdinger fut de 1944 à 1945 responsables de la Sécurité militaire à Siegmaringen, affecté à la recherche des criminels de guerre. Puis s’engagea en 1946 dans l’Irgoun. Juif pratiquant dont les deux enfants vivent en Israël, Hemmerdingerfondait ses convictions sur le fait que les ennemis prioritaires des Juifs comme d’Israël sont les pays arabes et leurs ressortissants, ainsi que l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). (Jean Yves camus)        Le judaïque honteux     Dans cet inventaire à la Prévert une exception : une honteuse…   David Racheline Responsables Internet et Conseiller aux libertés numériques dans l’équipe de campagne présidentielle.

    Sur le site Rue 89 du 11 septembre 2011 :   « David Rachline explique qu’il n’est pas juif « selon les codes » : sa mère ne l’est pas. Mais son père, Serge Rachline était juif non pratiquant et socialiste (« du genre Nouvel Obs »). Il avait 16 ans quand il est décédé. Petit, il n’a pas été élevé dans la religion. Ni circoncision, ni bar mitzvah : « Nous n’en parlions pas. Mes parents voulaient que je choisisse quand je serai plus grand. Je pense que c’est une bonne chose de laisser le choix : il ne doit pas y avoir de filiation en religion. »  
    Depuis la mort de son père, David Rachline a voulu « écarter un peu tout ça ». Il sait que sa famille vient d’Ukraine, c’est tout (ou c’est tout ce qu’il veut bien nous dire).  Il ne sait pas si ses grands-parents paternels ont été déportés : « C’est possible. »      
      C’est drôle mais avec eux, ça tourne toujours autour de ce sujet ! Que jamais le goy n’oublie qu’il a été, qu’il est et qu’il sera responsable ainsi que sa descendance jusqu’à la fin des temps.   David Rachline ajoute que s’il devait choisir une religion aujourd’hui, il pencherait pour le catholicisme, « proche de [sa] conscience identitaire ».      
         Racheline entouré des Chefs nationaux de la Falange espagnole…  
    Pour la route, une description de Rachline paru dans les Inrocks en 2009 : « A 21 ans, il en paraît 35. Début de calvitie, petite bedaine, langage si policé qu’il fait vieux briscard. » Cela sent la caricature du Stürmer !

     

     

    34.Posté par Nina le 29/05/2014 23:36 | Alerter

     

    Baisse drastique des subventions à Fréjus: les centres sociaux au pain sec et à l'eau

    La municipalité FN de Fréjus a décidé de baisser très fortement la subvention allouée à ces structures. Leurs responsables s'inquiètent pour l'avenir.

    Les trois centres sociaux de Fréjus, ces structures qui jouent un rôle important dans les quartiers en difficulté, vont-ils pouvoir poursuivre leur activité ?

    La question se pose après la diminution drastique de la subvention municipale que vient de décréter le nouveau maire FN David Rachline.

    Le centre de La Gabelle voit ainsi sa dotation annuelle baisser de 65%, celui de l’Agachon de 57% et celui de Villeneuve de plus de 46%.

    Une décision que David Rachline justifie par l’état des finances de la commune et le désengagement de plus en plus prononcé de l’État et des collectivités.

    Reste que les responsables des associations concernées se trouvent désormais confrontés à un vrai dilemme : comment continuer une action digne de ce nom dans ces conditions ?

    À l’Agachon d’ailleurs, le directeur a d’ores et déjà annoncé que toutes les fêtes à venir étaient annulées et propose à son conseil d’administration de supprimer des emplois pour échapper au dépôt de bilan. Avec ses deux autres collègues, il envisage de rencontrer le maire qui a accepté de les recevoir.

     

     

    33.Posté par nina le 29/05/2014 23:30 | Alerter

     

    Tonton a raison. Meme si sur la video, Soral peine à le reconnaitre.

     

     

    32.Posté par Le tonton le 29/05/2014 21:31 | Alerter

     

    Voici une vidéo ou Soral avoue lui-même qu'il est juif à la radio Iranienne IRIB

    Concernant le demeuré sans argment qu'est Urbee, il ne faut pas perdre son temps Si Paul tue Pierre devant leur yeux mais que Soral dit que c'est Pierre qui a tué Paul, il diront que Pierre a tué Paul puisque Paul a des intentions moins pires que Pierre… 

    Ensuite il suffie de faire un petit tour sur la flemme ou sur marrianne pour voir toutes les condamnations et les magouilles du FHaine, 
    la dernière en date, détournement de fond public par l'israélien David Rachline :
    avid Rachline, le maire FN de Fréjus, avait tapé comme un sourd contre la mauvaise gestion des municipalités précédentes. Pour auditer les comptes de la Ville, largement endettée, il s'est tourné vers une société créée quelques jours avant le premier tour des municipales. A sa tête ? Un jeune homme qui collabore dans l'ombre avec le FN, notamment avec le «Monsieur Economie» du parti, Jean-Richard Sulzer. Mais apparemment sa formation d'auditeur est loin d'être terminée

    hline n’a pas perdu de temps. Sitôt élu maire de Fréjus (Var), il lui fallait imprimer sa marque. Se différencier des municipalités précédentes contre lesquelles il n’eut de cesse de cogner, évoquant mauvaise gestion et endettement abyssal. 

    Devant la presse venu assister à l’intronisation, le 30 mars, du plus jeune élu frontiste – il est âgé de 26 ans – l’ancien leader du Front national de la jeunesse (FNJ) claironnait qu’il allait « déclencher deux audits pour lancer un plan d'assainissement de la Ville ». Ni une, ni deux, David Rachline a donc mandaté une boîte de conseil, La Financière des territoires, pour obtenir des « conseils préparatoires » – l’expression qu’il a livré à Marianne – sur les comptes de la commune, l'une des plus endettée de France. 

    Domiciliée dans une boite aux lettres de la rue de Berri, dans le très chic VIIIème arrondissement de Paris, La Financière des territoires a été enregistrée au greffe du Tribunal de commerce de Paris le 21 mars 2014, la rédaction de ses statuts datant elle du 17 mars (voir en fin d'article). Soit une poignée de jours avant le premier tour des municipales… A sa tête, un président-associé unique, Clément Brieda. Agé de 26 ans, comme son client de maire, le jeune homme est du genre discret. Pas de CV sur internet (sinon la trace de ses exploits de tennisman). Aucun site web présentant la « Financière » ou son autre boîte, créée le même jour et baptisée Strat’Pol. 

    L’opposante Elsa Di Meo, candidate PS malheureuse face à David Rachline et conseillère régionale en Paca, s’est étonnée de la décision de faire appel à cette société dans les colonnes de la presse locale. « Je n’avais jamais entendu parler de cette entreprise avant aujourd’hui. Il m’a semblé normal d’en informer les Fréjusiens puisque c’est elle qui doit fournir l’audit sur lequel va être bâti le premier budget de la nouvelle mandature », nous explique-t-elle. D'après nos recherches, La Financières des Territoires n'a en effet, pour l'heure, jamais remporté le moindre appel d'offres.

    Interrogé par Var-Matin fin avril, David Rachline expliquait avoir « choisi cette société car c’est celle qui [lui est] apparue comme la plus efficace et la plus compétente. » Ce qu’il réaffirme aujourd’hui à Marianne : « On avait le choix entre un certain nombre de sociétés nous proposant leur service, je me suis dirigé vers celle-là car elle remplissait tous les critères. » Quels sont-ils ces critères ? « Travailler dans l’urgence… et d’autres éléments plus techniques. » Circulez… 

    La raison de cette décision est un brin plus prosaïque. Selon nos informations, Clément Brieda, qui n'a pas répondu à nos multiples sollicitations, est surtout un rouage essentiel du dispositif de Marine Le Pen dans la construction du programme économique du parti. « C’est un homme de l’ombre tendance catho-tradi que vous ne verrez pas à la télé, confie un cadre frontiste. Il rédige des notes, conseille des élus et collabore étroitement avec des gens comme Jean-Richard Sulzer », le « Monsieur Economie » du FN, désormais adjoint aux Finances à la mairie d’Hénin-Beaumont dirigée par Steeve Briois. 

    David Rachline ne dément pas mais renvoie du côté du siège du FN, à Nanterre : « Personnellement, je n’ai pas de rapport particulier avec lui. Pour le reste, le Front, c’est le Front, voyez avec eux. » Quant au montant de la prestation ? Mystère. 

    Diplômé de l’Edhec, Clément Brieda a fait ses premières armes comme consultant au cabinet Deloitte. Entré dans la maison de conseil il y a deux ans au « service financier », il aurait quitté son poste le 17 mars dernier, selon le service de communication, contacté ce mardi. Soit pile-poil le jour de la création de sa société… avant de revenir dans les murs de l'entreprise pour une « mission de trois mois », la veille de notre coup de téléphone. Surprenant.

    Son job d'auditeur auprès de banques et de compagnies d'assurances l’a-t-il familiarisé avec la comptabilité des collectivités locales ? A voir… Dans le tableau des dépenses engagées pour créer sa société, il mentionne l’achat de trois « livres » qui laissent peu de place au doute : « Conduire un audit financier de début de mandat » (40 euros), « Guide pratique de l’élaboration du budget » (64,90 euros) et « Le budget communal : mode d’emploi » (20 euros). 
    A moins de 130 euros la compétence et l’efficacité, les Fréjusiens ont fait une sacrée bonne affaire… 

     

    http://https://www.youtube.com/watch?v=9Bf-h0bBPI0

  76. On août 5th, 2014 at 18:28 , nina said...

    Marine Le Pen participe notamment aux french pride dans le bistrot de Serge Elie Ayoub et sa niece fait souvent des fetes avec les amis de ce monsieur et des membres du GUD.

     

     

     

     

    Voici la liste non-exhaustive des condamnations de membres du Front National.

    Cette liste a été réalisée en effectuant des recherches sur internet  et grâce au travail de certains internautes, Il est possible que certains jugements aient évolués sans qu’ils n’en soient trouvés la trace.

    Nous remercions toutes les personnes qui ont effectuées ce travail et relayons donc ces informations sur No Pasaran FM, comme nous l’avons fait pour les membres UMP et PS.

    Sur cette liste les condamnations sont très graves, voici donc approximativement ce pourquoi 18 % de français ont voté à l’élection présidentielle de 2012 mais étaient t’il au courant de ces faits ? Pour certains oui, ils cautionnent donc de tels actes, pour tous les autres qui se sont fait embobiner, il est temps de vous réveiller et de regarder la vérité en face. 

    La première date correspond à l’époque des faits, la deuxième correspond au moment de la condamnation. Si une seule date est inscrite, il s’agit de celle de la condamnation.

    N'hésitez pas à nous signaler toute erreur ou oubli et il doit y en avoir.

     

    Le Front National 1992-1996, condamné pour avoir vendu une investiture.

     

    Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé de manière dévalorisante l’image d’une personne.

     

    Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé sur son site les clichés protégés de l’AFP.

     

    Le Front National 2008, condamné pour avoir utilisé sans autorisation, en la détournant, la célèbre photo du « Che au béret et à l'étoile ». 

     

    Le Front National 2007-2009, condamné à rembourser plus de 6,3 millions d'euros de dettes majorées de près de 600 000 euros d'intérêts à Fernand Le Rachinel.

     

    Le Front National 2009, condamné à détruire ses tracts.

     

    Le Front National 2010, condamné à retirer ses affiches litigieuses.

     

    1995, trois colleurs d’affiches du Front National ont été condamnés pour le meurtre d’Ibrahim Ali-Abdallah.

     

    2004, un membre du Front National dont l’identité n’a pas été révélée a été mis en examen et écroué pour la profanation de 127 tombes du cimetière juif de Herrlisheim.

     

    2007, un membre du Front National dont l’identité n’a pas été révélée a été mis en examen pour l’assassinat de Karim Zaiter, un pilote de quad, la veille de Noël, puis incarcéré.  Il affirme avoir tiré au hasard sur un des engins qui tournaient sur le square sans vouloir tuer.

     

    2009, quatre membres du Front National dont les noms n’ont pas été révélés ont été condamnés pour coups et blessures après avoir attaqué un homme noir une fois le repas patriotique organisé par le FN terminé.

     

    Alexandre Gabriac (FN) 2007, mis en examen pour ses liens étroits avec un commando d'extrême-droite ayant tenté de cambrioler un stand de tir à Saint-Andéol-le-Château, dont l'aventure s'est terminée par le meurtre du Gendarme Ambrosse.

    2009, condamné pour apologie de crime contre l'humanité, injures à caractère raciste et violences volontaires ayant entraîné une incapacité de travail supérieure à 8 jours 

     

    Alexandre Simonnot (FN) 2006-2010, condamné pour avoir détruit un préservatif géant à l'occasion de la journée mondiale contre le Sida.

     

    Antoinette Martinet (FN) 1997 à 1998, condamnée pour provocation à la haine, à la violence et à la discrimination.

     

    Bruno Gollnisch (FN) 2004-2007, condamné en première instance et par le Conseil d'État pour contestation de l'existence de crime contre l'humanité (négationnisme), la Cour de Cassation va pourtant casser sans renvoi l'arrêt de la cour d'appel. 2008-aujourd’hui, poursuivi en justice pour incitation à la haine raciale.

     

    Bruno Mégret (Fondateur du MNR et membre du FN) 1998, condamné pour avoir tenu des propos sur l’inégalité des races. 2002-2002, condamné pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer sa candidature pour l'élection présidentielle.

    2006, condamné pour détournement de fonds.

     

    Calude Jaffres (FN) 1997, condamné pour usurpation de fonction.

     

    Catherine Mégret (FN) 1998 et sa Mairie de Vitrolles furent condamnés pour discrimination et incitation à la discrimination.

    2002, condamnée pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer la candidature de son époux pour l'élection présidentielle.

    2006, condamnée avec son mari pour détournement de fonds.

     

    Cédric Bégin (FN) 1999-2002, condamné pour détention sans autorisation de munitions et d'armes, condamné pour incitation à la haine raciale.

     

    Christophe Klein (FN) 1999-2002, condamné pour provocation à la discrimination raciale.

     

    Claude Jaffrès (FN) 1997, condamné pour abus d’autorité et usurpation de fonction.

     

    Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Condamné pour harcèlement moral.

     

    Denis Monteillet (FN) 1995, condamné pour avoir inscrit plusieurs personnes de son voisinage sur la liste présentée par son parti au municipales sans les avoir prévenues. Le Conseil d’Etat a annulé les élections des conseillers municipaux FN pour « liste irrégulière ».

     

    Emilien Bonnal (FN) 1985, ex-candidat FN aux cantonales et municipales, a été  reconnu coupable de meurtre, alors qu’il collait des affiches pour le FN, pour avoir tué Abdallah Moktari, 23 ans ; qui l’avait insulté. 8 ans de prison.

     

    Francis Watez (FN) 1995, condamné pour incitation à la discrimination raciale pour avoir

    collé des affiches proclamant : "Musulmans, Barbaresques, Algériens, terroristes ou non, tous dehors" et "Refuser l’intégration de ces sauvages est un devoir national". (2 ans d’inéligibilité et 50 000 F d’amende).

     

    François Nicolas-Schmitt (FN) 1997, condamné pour détournement de fonds.

     

    Gilles Lacroix (FN) 1997-1997, condamné pour complicité de violence en réunion, avec arme et préméditation et pour complicité de destruction de biens.

     

    Georges Theil (FN) 2001,  condamné pour contestation de crimes contre l'Humanité. 2004-2006, de nouveau condamné pour contestation de crimes contre l’humanité.

     

    Guy Cannie (FN) 2009-2011, condamné pour escroquerie en bande organisée.

     

    Jacky Codvelle (FN) 1990, condamné pour avoir mis le feu à la voiture du député du Rhône et maire PS de la ville, Jean Jacques Queyranne pour fêter le 14 juillet.

     

    Jacques Bompard (FN) 2008-2010, mis en examen pour prise illégale d’intérêt.

     

    Jacques Coutela (FN) 2011, mis en examen pour incitation à la haine raciale suite à son apologie d’Anders Behring Breivik, auteur des attentats d’Oslo.

     

    Jean Holtzer (FN) 1990, ex-candidat FN aux cantonales a été reconnu coupable de vol à main armé pour avoir braqué une banque (8 ans fermes). Cet ancien avocat général avait un jour réclamé la peine de mort pour une histoire identique.

     

    Jean-Claude Poulet (FN) 1992, condamné pour avoir battu sa femme pendant quinze ans pour "la stimuler au travail… Il fallait que je la stimule assez fréquemment"

     

    Jean-Marc Maurice (FN) 2004 à 2009- 2010 à 2011, 6 condamnations. Condamné pour outrage à agent dépositaire de l'autorité publique, vol, escroquerie, banqueroute, travail dissimulé et non déclaré, abus de bien sociaux.

    Jean-Marie Le Chevallier (FN), condamné pour subornation de témoin dans l'affaire du meurtre de son directeur de cabinet.

    Jean-Yves Douissard (FN) 1999-2002, condamné pour incitation à la haine raciale.

     

    Jean-Yves Le Gallou (FN) 1991-1998, condamné pour provocation à la haine raciale.

     

    Joël Klein (FN) 1998,  condamné pour coups et blessures sur un Nord-Africain.

     

    Laurent Mirabeau (financier de JM LePen) 1994, condamné pour escroquerie et exercice illégal de la profession de banquier.

     

    Louis Aliot (FN) 2008, condamné pour diffamation.

     

    Louis de Noëll (FN) 1997, condamné pour détournement de fond. Il avait utilisé de l’argent de la société dont il est le gérant pour s’acheter un appartement à Paris, un autre à Perpignan et une villa sur la mer. 1 an avec sursis et 50000F d’amende.

     

    Marc Georges (FN) 1995, condamné pour avoir blessé par balle un jeune homme.

     

    Marc Lyoen (FN) 1997, condamné pour avoir employé des clandestins. 

    2008 : Candidat régulier du F.N condamné cette fois pour fraude au RSA. L'ancien dirigeant départemental du FN devra payer une amende de 500 euros et rembourser 15 000 euros au Conseil Général de Maine et Loire.

     

    Marcel Mazières (FN) 1995, condamné pour avoir envoyé à un professeur de philosophie une lettre anonyme injurieuse. Extrait : « Vous transformez nos classes en goulag politique, votre aspect physique est disgracieux et, apprenant que vous êtes homo, cela est risible ».

     

    Marine Le Pen (FN) 2008, condamnée pour diffamation.

     

    Pascal-Bernard de Leersnyder (FN) 1991,  condamné pour actes de torture sur un enfant de cinq ans.

    reconnu coupable de violence sur mineur pour avoir appris l’allemand au fils de sa compagne à coup de poing (jusqu’au sang) et pour lui avoir plongé la tête dans les WC ( "Il n’était pas digne de la salle de bains" ). 13 mois de prison dont 10 fermes.

     

    Patrick Bassot (FN) élu dans le Vaucluse 2012, a été condamné à 1.000 euros d’amende pour « incitation à la discrimination, à la haine et à la violence à l’encontre des immigrés ».

     

    Patrick Binder (FN) 2010-2011, condamné pour injure publique et provocation à la haine raciale. 2004-2005, condamné pour injures racistes en public.

     

    Philippe Bernard (FN) 2004-2008, mis en examen pour faux et falsification, abus de confiance et escroquerie.

     

    Philippe Viard (FN) 1998, mis en examen et probablement condamné depuis pour discrimination en raison de l'origine, de l'appartenance ou la non-appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une religion non déterminée. Condamné pour injures et pour délit de fuite après avoir renversé un enfant.

     

    Pierre Van Dorpe (FN) 1989, condamné pour avoir tiré à l’aide de son fusil à pompe sur un groupe de jeunes d’origines maghrébine en blessant au dos l’un d’eux parce qu’il faisait trop de bruit. Le FN lui paye ses 15 000F de caution. 15 mois avec sursis.

     

    Raynald Liekens (FN) 1994, condamné pour le meurtre d’une juive. Il a déclaré : « Elle était plus gentille avec moi que personne ne l’avait été jusque-là. Mais, quand j’ai appris qu’elle était juive, j’ai décidé de la tuer car les juifs sont les ennemis de la race blanche ».

     

    Richard Jacob (FN) 2010-2011, condamné pour outrage et rébellion.

     

    Roger Fabregues (FN) 1996, condamné pour trafic de drogues. Il avait profité d’un voyage au Maroc pour importer du haschisch (2 ans de prison).

     

    Sylvain Ferrua (FN) 1996, condamné pour proxénétisme 1 ans avec sursis et 50000 F d’amende.

     

    Tanguy Deshayes (FN) 2008-2009, mis en examen pour menaces de mort, il a confirmé en être l’auteur. Quelques années auparavant il avait été condamné pour bagarre ainsi que pour port d'arme.

     

    Valls et André (FN), condamnés pour violence avec arme.

     

    Xavier Voute (FN) 1997, condamné pour avoir aspergé de gaz lacrymogène des militants de Ras l'Front (mouvement anti-FN).

     

    Yannick Lecointre (FN) 2010-2011, condamné pour trafic de drogue (transport, détention, acquisition, cession et emploi non autorisés de stupéfiants).

     

    Jean-Marie Le Pen (FN) : reconnu coupable par le tribunal administratif de fraude fiscale

    (Redressement de 1,4 Millions de Francs), reconnu coupable d’apologie de crime de guerre dont la déportation pour l’édition d’un disque sur lequel on peut entendre "un hymne du parti nazi" et "Vive Hitler", reconnu coupable d’antisémitisme insidieux, reconnu coupable de banalisation d’actes jugés constitutifs de crimes contre l’humanité (11/10/1989) pour avoir qualifié les chambres à gaz de "point de détail" de la 2ème guerre mondiale, reconnu coupable de captation d’héritage, 5000F à verser, reconnu coupable d’agression d’un candidate socialiste, 3 mois avec sursis, 20 000F d’amende, 2 ans d’inéligibilité, reconnu coupable d’avoir tenu des propos sur l’inégalité des races avec B.Megret. Condamné à verser 10 000F a L’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et à publier à ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).

    Liste de ses condamnations :

    1960, condamné pour menaces de mort proférées à l'encontre d'un commissaire de Police.

    1964, condamné pour coups et blessures volontaires.

    1969, condamné pour coups et blessures volontaires.

    1971, condamné pour apologie de crime de guerre.

    1986, condamné pour antisémitisme insidieux.

    1986, condamné pour apologie de crimes de guerre dont la déportation.

    1987, condamné pour provocation à la haine, à la discrimination et à la violence raciale.

    1991, condamné pour  trouble manifestement illicite à l'ordre public.

    1991, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l'horrible.

    1992, condamné pour diffamation.

    1993, condamné pour injure publique.

    1995, condamné pour oublis de plus-value boursière et sous-estimation de loyer.

    1996, condamné pour avoir tenu des propos ayant gravement porté atteinte au président du tribunal d'Auch.

    1997, condamné pour avoir injurié l'association Ras l'front (mouvement anti-FN) de « mouvement de tueurs de flics ».

    1997, condamné pour avoir injurié le président de SOS-Racisme.

    1997, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l’horrible.

    1998, condamné pour injures publiques et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions.

    1998, condamné pour avoir présenté une tête en carton à l'effigie de Catherine Trautmann.

    1998, condamné pour avoir déclaré « Je crois à l'inégalité des races ».

    1999, condamné pour incitation à la haine raciale et apologie de crime de guerre.

    2002, condamné pour avoir reproduit sans autorisation un reportage de treize photographies prises par l’AFP.

    2004, condamné pour provocation à la haine raciale.

    2005, condamné pour incitation à la haine raciale.

    2008, condamné pour complicité d'apologie de crimes de guerre et contestation de crime contre l'humanité.

     

    Eddy TRIVULCE

     

     

    28.Posté par Nina le 29/05/2014 18:04 | Alerter

     

    Les mains sales du FN

    LA RÉDACTION

    A quelques semaines des municipales, La Règle du jeu présente, chaque jour, un candidat FN (haineux, raciste, antisémite, violent, corrompu ou, simplement, incompétent ou saugrenu).
    Jean-Yves Waquet est le candidat Front national à la mairie de Toulon. Il a déclaré être « tombée des nues » lorsqu’il a appris que son directeur de campagne, Robert Falce, a été condamné en 2006 à un an de prison avec sursis pour « abus de confiance, vols, faux, usage de faux, soustraction de biens publics, escroquerie par personne chargée d’une mission de service public et atteinte à la liberté d’accès des candidats dans les marchés publics », faits commis alors qu’il était directeur général adjoint des services de la commune de Saint-Tropez.
    Eric Taller, candidat du parti à la mairie de Genlis, a vu son investiture retirée après une condamnation à six mois de prison avec sursis pour « ne pas avoir respecté les règles du démarchage à domicile, notamment celle qui prévoit de respecter un délai de six mois avant d’encaisser l’argent, afin d’éviter les abus auprès des personnes fragiles ».
    Philippe Bernard, ancien secrétaire départemental du FN, a été condamné en décembre 2013 à quatre ans de prison dont deux ferme pour escroquerie, faux et falsification et abus de confiance, pour le financement de la campagne d’un candidat aux cantonales de 2004. Il a été exclu du Front pour cette affaire. Sylvie Langlois et Frédéric Butez, anciens cadres du parti, ont aussi été condamnés à trois ans d’emprisonnement, dont (respectivement) deux ans et un an ferme.
    Philippe Péninque, conseiller de Marine Le Pen et ancien du GUD, est celui qui a ouvert le compte en banque de Cahuzac en Suisse. Il a aussi ruiné Christophe Tiozzo, ancien boxeur, à travers différents montages financiers.
    La justice s’intéresse actuellement aux micro-partis de Marine Le Pen (Jeanne), et de Jean-Marie Le Pen (Cotelec), qui servent à financer les campagnes du Front national. L’ancien trésorier de Jeanne, Olivier Duguet, a d’ailleurs été condamné à six mois de prison avec sursis pour escroquerie à Pôle emploi. Jean-Marie Le Pen a, lui, créé un nouveau micro-parti immédiatement après l’invalidation des comptes de campagne de Cotelec.
    Jean-Marc Maurice, élu sous l’étiquette du Front national en 2008 au conseil municipal d’Arras et à la région, a été condamné à plusieurs reprises depuis son élection, notamment pour abus de biens sociaux et vol en réunion. Il est aujourd’hui candidat à la mairie de Bapaume, et déclare ne pas être soutenu officiellement par le FN, expliquant les affiches aux couleurs du parti par « une erreur de notre part ».
    Les représentants du FN à Mayotte ont, eux, été jugés pour avoir délivré un chèque sans provision à une commerçante, dans le cadre d’achat de matériel de campagne lors des législatives en 2012.
    Marc Lyoen, candidat habituel du Front, a été condamné en 2008 pour fraude au RSA.
    Les quatre mairies acquises par le FN en 1995 ont connu des affaire​s. À Toulon, Jean-Marie Le Chevallier a placé ses proches (et moins proches). Il est condamné en 2001 à un an de prison avec sursis pour emploi fictif, et en 2003 pour subordination de témoins dans l’affaire Poulet-Dachary. Il a aussi écopé d’une peine d’inéligibilité en 1997 pour une triple infraction à la législation sur le financement électoral. Cinq adjoints ont été mis en examen en 1998 : trois pour une affaire de passation du marché des cantines scolaires, un pour une affaire de favoritisme à l’embauche, et le dernier pour une affaire de viol (il sera condamné en 2000 à douze ans de réclusion criminelle pour « viols, harcèlements et agressions sexuelles » sur trois secrétaires, et en 2011 à cinq ans de prison dont trois avec sursis pour une affaire de corruption).
    À Vitrolles, Bruno Mégret est déclaré inéligible un an en 1995 pour avoir dépassé le plafond autorisé des dépenses de campagne. Sa femme, Catherine Mégret, s’est présentée à sa place aux municipales partielles de 1997. Le couple est condamné en appel en 2007 pour avoir utilisé les moyens de la mairie de Vitrolles afin d’envoyer des dizaines de milliers de courriers pour la candidature à l’élection présidentielle de Bruno Mégret. Ils écopent de huit mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.
    À Marignane, Daniel Simonpieri est condamné en 2011 à un an de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif.
    À Orange, Jacques Bompard décide lui aussi de placer ses proches. Le Monde et Libération évoquent une « ambiance de délation ». Un employé municipal se suicide à son bureau après avoir écrit « Francoeur, Schmidt et le maire m’ont tuer ». En 2010, Jacques Bompard est mis en examen pour une « prise illégale d’intérêt ». En 2011, la chambre régionale des comptes de PACA pointe également des irrégularités dans sa gestion. En octobre 2013, il est renvoyé (avec sa fille et son gendre) devant le tribunal correctionnel de Carpentras « pour deux prises illégales d’intérêt commises au cours des années 2004 et 2005 ». S’il a quitté le Front national en 2005, il est soutenu par celui-ci pour la campagne municipale.
    Le parti a aussi été condamné en 1996 pour avoir vendu une investiture aux élections régionales de PACA.
    En 1992, le Front national a choisi Atouts Stands pour fournir 7500 chaises à la fête des BBR. L’entreprise dépose le bilan quelques jours plus tard. Les militants, forcés de chercher ailleurs, ont alors découvert que le fournisseur imposé par Jean-Marie Le Pen était 40% plus cher que la concurrence. Le patron d’Atouts Stands refuse de rembourser les arrhes. Celui-ci n’est autre que Frank Chauffroy, premier mari de Marine Le Pen. D’autres accusations de malversations familiales touchèrent le parti en 1998. L’« héritage Lambert », à la source de la fortune de la famille Le Pen, est souvent discuté. Le Front national a par ailleurs été condamné en novembre 2013 à rembourser 6,3 millions d’euros à son imprimeur.
    Le FN prétend avoir « les mains propres ». La vérité est qu’il accumule les affaires, et ce malgré un faible nombre d’élus.

     

     

    27.Posté par Nina le 29/05/2014 18:00 | Alerter

     

    Combien le parti de Marine Le Pen va empocher grâce à son triomphe aux européennes
    Par Laurent FarguesPublié le 27-05-2014 à 11h51 - Mis à jour le 28-05-2014 à 18h39

    EXCLUSIF L'élection, dimanche, de 24 députés européens Front National devrait permettre au parti de disposer d'un demi-million d'euros de plus par an.
    Le trésorier du Front national, Wallerand de Saint Just, se frotte les mains. Avec 24 députés élus au Parlement européen, le parti de Marine Le Pen est en mesure de profiter d’une nouvelle manne financière susceptible de gonfler son budget. Non pas que Bruxelles ait décidé de financer directement les partis ayant remporté les élections. Mais les dirigeants du FN doivent décider dans les prochains jours s'ils appliquent à ces parlementaires particulièrement bien payés les mêmes règles qui prévalent pour d'autres élus du parti. 

    Aujourd’hui, la grosse centaine de conseillers régionaux frontistes reverse en effet 20% de leur rémunération. Ils contribuent ainsi aux finances de leur parti à hauteur de 535.000 euros par an. Si les 24 eurodéputés FN s'appliquent le même sacrifice, ce sont près de 576.000 euros de recettes supplémentaires par an (près de 2.000 euros par mois et par élu) qui s'ajouteront à ces contributions obligatoires.

    La fin des vaches maigres pour le FN

    Grâce à son triomphe aux élections européennes, le Front national ferait donc plus que doubler la mise. Cette idée sera mise en débat lors d’un prochain bureau politique. L’occasion aussi de se pencher sur le régime des députés et maires élus sous les couleurs du FN qui conservent à ce jour l’intégralité de leur rémunération.

    Après des années de vaches maigres, qui avaient suivi les défaites de 2007 et 2008, les comptes du Front national retrouvent des couleurs. Le parti empoche désormais quelque 5,5 millions d’euros de subventions publiques par an, liées au bon résultat des dernières élections législatives, et les cotisations des adhérents rapportent 2,3 millions d’euros, aux dires du FN.

    Le reste est constitué des contributions des conseillers régionaux et d’environ 150.000 euros de ventes diverses. Au total, le budget du Front national, hors financement des campagnes via le micro-parti Jeanne, avoisine les 8 millions d’euros, contre 6,2 millions d’euros en 2012. La manne des eurodéputés l’augmenteraient de 7%.

     

     

     

    Thooris est un juif sioniste membre du front national mais aussi de la LDJ.

    Et lire absolument :

    http://www.france24.com/fr/20111214-front-national-drague-communaute-juive-a-quelques-mois-echeance-electorale-judaisme-fn-presidentielle-marine-le-pen/

    Pour Soral, c'est clair qu'il fait bien son travail pour ses freres Juifs sionistes.
    Il censure enormement sur son site, depuis le temps que j'essaye de poster…il censure tous ceux qui s'opposent à MLP, son pote Serge Elie Ayoub, Julien Roschdy (un juif sioniste d'E-R), ….ca semble louche qu'autant de juifs sionistes veuillent à ce point "etre des anti systeme et defendre la France". 
    Si Soral voulait vraiment defendre les francais, il pourrait dire à MLP -ou le faire lui-meme- de denoncer vivement les groupes neo nazis qui se propagent, les anti racailles (qui tapent sur des arabes innocents)…mais au contraire, sur son dite, il te vend des insignes nazis, des bouiquins de Serge Elie Ayoub, le juif sioniste du FN…
    Si avec ca les arabes pensent que Soral est pour eux…c'est qu'ils sont aveugles.
    Pourquoi MLP et les anti racailles ne s'en prennent pas à la LDJ et au BETAR (pas sur internet, mais dans la presse et en allant les tabasser dans la rue) qui sont des groupuscules sionistes d'expedition. 
    Surtout que ces groupes ont massacré des quenelliers, donc faudrait aller se defendre, non ? Les anti racailles devraient aller taper sur les LDJ pour aller defendre les goyims quenelliers qui se sont fait defoncer par la ligue de danseuses juives. Certains ont meme perdu leur emploi. 

    Mais c'est vrai…les anti racailles, c'est pareil que la LDJ…meme mode de fonctionnement. Ils vont à 10 pour taper des arabes innocents. Donc c'est les Juifs sionistes qui les ont formés. Apres tout, ils vont pas aller battre les leurs.

     

  77. On août 5th, 2014 at 18:30 , nina said...

    Je suis pas d'un niveau intellectuel tres haut, mais etant de nature curieuse, j'ai tendance à fouiller les infos. Il faut avoir du recul et de la mefiance et savoir confronter les informations, se renseigner sur ce que l'on dit, la raison pour laquelle on les dit, le moment, etc. Se demander qui sont ceux qui nous parlent, qui tire benefice de ce qu'ils font (Soral, MLP, etc), donc eviter de lire betement le site de Soral ou mater la télé sans se poser de questions et remettre en cause ce qui est dit doctement. 
    Tout le monde peut le faire, faut juste se donner la peine pour eviter de se faire gruger et eviter la catastrophe en votant n'importe qui. Meme avec mon niveau tres faible, je le fais, faut juste le vouloir. 

    Pour les histoires de regroupement…on est dans une société individualiste donc pratiquement impossible, et quand bien meme des groupes d'opposition sont formés, ils sont systematiquement infiltrés par les Juifs sionistes. On balance aux gens des faux dissidents comme Soral et Dieudo, ce qui canalise la colère et ainsi les gens pensent qu'ils vont etre aidés par ces deux debiles. Les internautes dissidents (qui suivent Soral et Dieudo, donc) restent sur le Net à rigoler entre eux, mais jamais de reelle revendication tres mechante sur le terrain. Ou alors rares, localisés, sporadiques, spontanés et à action limitée. 

    De fait, cela evite d'avoir des groupes "autonomes" qui se forment et qui pourraient se revolter de maniere plus violente et plus serieuse que Soral…ce genre de structures feraient plus peur au gouvernement parce que là, ils n'auraient rien pu voir venir, ni contrôler. Et donc la situation deviendrait vite ingérable. 
    Mais ca, ca n'arrivera pas vu qu'on est tous divisés et que Soral, le Juif (sioniste) les tient bien sur son site pour canaliser la revolte en evitant la dispersion des vrais dissidents (les internautes)…et en meme temps ramener le troupeau vers l'extreme droite, donc vers les Juifs sionistes en fin de compte.

    Il faut s'engager…c'est la peur qui pousse à agir quand vous voyez les nazis et mercenaires qui massacrent en Ukraine, tous les pays destabilisés par ces memes Juifs sionistes. Quand on voit tous les groupes de neo nazis qui sortent en France, ca presage rien de bon.
    Meme sortir dans la rue on pourra pas, tellement ce sera devenu dangereux.

    Pour Immanuel Wallerstein, je ne connaissais pas, mais j'irais voir ses travaux.

     

     

    21.Posté par nina le 29/05/2014 16:30 | Alerter

     

    Abcdef :

    Bah si ca te plait pas, je continuerais. On est obligé de mettre des articles vu que les gens ne se donnent pas la peine pour savoir plus sur ce genre de sujets…ca te deplait que l'on montre le vrai visage de ton parti ? Tu serais pas un troll de Juif sionard ? Si tu aimais ton pays, tu ne pourrais pas accepter qu'il sombre. Vu que c'est vers là que l'on va, avec le nazisme du FN. 
    Pareil, quand je vois MLP TOUS LES JOURS DANS LES MEDIAS, j'en ai la nausée. J'en ai jusque-là des sujets de style "banlieues, halal, voile, islam, immigration" alors que le pays se desindustrialise, les gens souffrent, la rigueur et la précarité sont de plus en plus presentes, les plans sociaux ne cessent pas, etc….

     

     

     

    Abouobeid

    C'est justement la besogne de Soral, le mec arrive à fédérer pas mal d'arabes naïfs….ils suivent ce type les yeux fermés sans faire de recherche sur lui. C'est clairement un cheval de Troie qui est utilisé par les Juifs sionistes pour amadouer les plus debiles des arabes. Seulement, quand le chaos sera installé, ce seront les arabes qui vont y passer en premier et les nazis leur demanderont pas s'ils ont voté FN ou s'ild etaient sur le site de Soral. Les nazillons regardent la tete et le nom, point. Ces arabes ne pigent pas qu'en suivant MLP, ils oeuvrent eux-memes pour leur destruction…mazochisme ou juste naïveté ?

     

    Michel Thooris, qui n’a pas réussi à se faire élire comme candidat aux élections législatives de la 8ème circonscription des Français de l’étranger, sous l’étiquette FN, malgré sa propre publicité sur le fait d’être juif, récidive en se présentant dans la 8ème circonscription du Val d’Oise, celle de Garges-Sarcelles.On peut dire que cette circonscription ne va pas manquer d’"amoureux d’Israël ! François Pupponi l’actuel député-maire de Sarcelles et poulain de DSK, n’a pas cessé de mettre sa ville au service d’Israël, la jumelant avec Netanya, particulièrement appréciée par les soldats israéliens entre deux bombardements ou démolitions de maisons palestiniennes, puis lui faisant des cadeaux, en puisant dans la poche des contribuables sarcellois.Sans parler du fait que l’ambassadeur d’Israël est comme chez lui à Sarcelles où il est régulièrement invité à des pince-fesses.Mais Michel Thooris, promet de faire mieux encore !A 31 ans, ce candidat du FN, qui a accompagné Marine en Israël, s’inspire ouvertement des méthodes de ce pays pour dispenser ses conseils en matière de sécurité.Celui qui se présente comme « Juif selon la halacha » vient de la police (comme Sammy Ghozlan !). Ancien membre du Syndicat National des Policiers en Tenue, puis membre d’Action Police CFTC, c’est un partisan de « l’action forte », qui avait appelé, lors des émeutes de novembre 2005, à une intervention immédiate de l’armée dans les banlieues.En 2007, ce jeune « plaisantin » s’est présenté aux élections législatives à Paris sous l’étiquette du « Parti Anarchiste Révolutionnaire ». Mais il n’a jamais caché sa proximité avec l’extrême-droite israélienne, sa vantant de connaître le ministre israélien des Affaires Étrangères Avigdor Lieberman, et ne manquant pas une occasion de dénoncer le Hamas comme de tous les problèmes.On ne sait pas encore s’il a embauché la LDJ pour faire sa campagne sur cette circonscription, où se présente notre ami Boualem SNAOUI (sous l’étiquette FASE et Alternatifs), qui a toujours dénoncé le parti pris de l’occupant israélien par DSK comme Pupponi, ainsi que la propagande anti-arabes et anti-noirs qui a profondément affecté la population locale.C’est ainsi la population de Garges-Sarcelles qui avait été particulièrement visée, lors de la fausse agression antisémite d’une jeune femme dans le RER D. Une histoire totalement inventée de Noirs et d’Arabes ayant agressé cette jeune femme « sans que personne ne réagisse dans la rame du RER ». Les médias étaient montés au créneau (même Le Monde, en première page) ainsi que tous les dirigeants politiques, avant même de donner le temps à la police de constater qu’il s’agissait d’un mensonge. La jeune femme avait reconnu 48 H plus tard ne pas être juive et n’avoir jamais été agressée par qui que ce soit. Mais entretemps la population de Garges-Sarcelles avait été stigmatisée, et profondément affectée par cette accusation de lâcheté.

     

     

    13.Posté par nina le 29/05/2014 01:31 | Alerter

     

    Quand Marine Le Pen soutenait le Marché transatlantique

       En 2008, Marine Le Pen de par son vote a soutenu et cautionné la création d’un grand marché transatlantique, reliant l’Union Européenne et les USA…

      

         Pour être très précis Marine Le Pen a voté oui au texte : RC B6-0209/2008  qui dit:

       1. souligne qu’un partenariat transatlantique étroit est l’instrument clé pour façonner la mondialisation dans l’intérêt de nos valeurs communes et dans la perspective d’un ordre mondial équitable en matière politique et économique; réitère son avis selon lequel un marché transatlantique efficace et compétitif forme une base propice à l’établissement ferme du partenariat transatlantique, qui permettra à l’UE et aux États Unis de relever ensemble les défis politiques et économiques;

       2. soutient résolument le processus de renforcement de l’intégration économique transatlantique lancé lors du sommet UE-États-Unis par l’adoption du «cadre pour progresser dans l’intégration économique transatlantique entre l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique» et par la création du Conseil économique transatlantique (CET), chargé de superviser et d’accélérer les efforts exposés dans ledit cadre;

     

        Le détail du vote RC B6-0209/2008 peut être consulté ici en page 15 , ou Marine Le Pen est classée dans la catégorie (+) qui montre ceux qui ont voté pour ! (Liens sur : http://la-flamme.fr/2012/05/quand-marine-le-pen-soutenait-le-marche-transatlantique/)

     

     

     

     

    Et mate ceci : http://www.youtube.com/watch?v=eOzrJIATUSE

     

     

     

     

    Tu n'as toujours pas compris que ce sont les juifs sionistes qui gèrent son parti ? Allez, je te remets la liste :C'est les memes que ceux qui nous gouvernent actuellement donc ils ne feront rien de plus, ce sont les juifs sionistes qui controlent le FN, donc il ne faut rien attendre ou esperer de leur part.Je le repete une fois de plus : Louis Alliot (juif algerien), Julien Roschdy (juif, leader des jeunes frontistes), Philippe Avichai (juif neo nazi, lié à la LDJ et au FN en meme temps), Jany Le Pen (juive grecque aussi), Gilbert Collard, Carl Lang, Bruno Gollnisch (juif franc-maçon dont la famille s'etait convertie au catholicisme pour eviter la deportation), Samuel Marechal, Serge Ayoub (skinhead juif libanais), Antony Attal (membre actif de la LDJ, ami du FN)…tous des dirigeants du FN, de groupes affiliés au FN ou de groupes comme la LDJ (Attal), David Rachline (juif d'Ukraine, maire FN de Frejus, tres islamophobe comme les autres).

    ?…Mais tous de vrais juifs et sionistes qui plus est. Et certainement bien d'autres cadres du Front National, moins connus et agissant dans l'ombre, mais aussi juifs que les autres. Ce parti a été créé clairement par les juifs sionistes pour uniquement attaquer les musulmans et ne pas s'en prendre aux reels responsables du marasme economique mais n'apportera rien.Réfléchis deux secondes quand tu vois autant de juifs sionistes dans ce parti, ça te fais pas "tilt" ?????Il n'y a pas un truc qui tourne pas rond ? Relis si tu comprends toujours pas, parce que là, je peux pas être meilleure pédagogue et même un crétin de CM1 comprendrait.

    Allez mate ca : http://www.youtube.com/watch?v=2_h26eW1pp4

     

     

     

    Je te conseille de lire l'entiéreté des articles plus haut. Si tu es intelligent, tu en deduiras que l'extreme droite n'est JAMAIS du côté du peuple…il faut etre naïf à gober du foin pour y croire. L'extreme droite est le parti qui sait ramener la populasse mais pour soutenir davantage le capitalisme et le neo-liberalisme. Mais pour amasser la populasse, il faut jouer avec les peurs et le "tous pourris sauf nous"…
    L'extreme droite sème le chaos qui servira les elites, la bourgeoisie et la finance. C'est dans le chaos que ces divers groupes dont je parle font un benefice. La Bourse a même sauté d'un bond le lendemain des europeennes..c'est dire. 

    Tu regarderas la video d'Olivier Delamarche qui en parle.

    Pendant la 2nde guerre Mondiale, quand le peuple se battait, d'apres Franck Ferrand, les affaires continuaient et pendant le conflit, les plus riches et beaucoup de Juifs sionistes investissaient, en se baladant avec des valises remplies d'argent pour acheter des batiments dans le Triangle d'Or…pendant ce temps, les USA ont egalement relancé leur economie, Israel s'est créé, beaucoup se sont enrichis, dont beaucoup de Juifs sionistes. Et tout ca pendant la guerre, avec les pauvres qui versaient leur sang pour la patrie.

    Pareil qu'en Ukraine actuellement.
    Les gens crevent donc pour Rockeffeler, Rotschild,…la finance, ainsi que les Juifs sionistes, ont soutenu et financé Hitler (qui etait juif aussi). C'est pareil pour Peggy la bouffonne, à savoir Marine Le Pen, qui est dirigée, financée…par les Juifs sionistes ! Oh putaniou, encore eux. Donc si tu votes pour elle, ce sera la meme chose qu'avant, voire pire, vu que son programme economique ne tient pas debout (de Jacques Genereux le communiste à Nicolas Bouzou le capitaliste en passant par Elie Cohen, tous ces economistes sont d'accord pour le signaler et le souligner) et nous menera dans le mur. Mais aussi dans la guerre civile.

    Tu crois que ca ira beaucoup mieux…je suis pas voyante mais faut etre debile pour penser cela. Tu le vois bien, avec les connards d'anti-racailles. Des neo-nazis du bac à sable qui veulent aller taper des arabes qui souffrent autant qu'eux du systeme capitaliste. Pareil avec les nazillons arrétés recemment dans le Doubs, et d'autres à travers la France. Des groupes qui se reveillent et cherchent une confrontation armée, tu penses qu'on va vers des jours meilleurs si on vote pour le parti qui federe ce genre de personnages ? 
    Tu connais les faisceaux de la Louve ? Les Einsatzgruppen ? Et j'en passe…bah figure-toi que les regimes de Franco, Mussolini et Hitler ont commencé avec des milices similaires. 

    Tu peux aller dire à tes potes sur le site de Soral d'aller taper sur des franc-maçons, le gouvernement, des banquiers, des industriels, des membres du CRIF ? Avant d'aller taper sur des arabes. Tu diras ca aussi aux nazillons d'une maniere generale. 
    Mais comme vous etes des flippettes et des peureuses, vous le ferez pas. Vous savez vous en prendre aux faibles. En attendant, Valls est quand meme devenu premier ministre donc le CRIF vous a mis une quenelle épaulée sur le coup. Une quenelle de 2000, putaniou, du jamais vu !

    Donc vous pouvez toujours vous amuser à ergoter sur le site de Mr Propre (Alain Soral) et Dieudobèse. Ca vous avance à rien. Eux se font du fric, vous, vous revez que MLP vienne vous sauver mais vous pigez toujours pas que la blondasse est tenue par les Juifs sionistes. 

    Tu me dis que tous les partis sont corrompus…mais MLP aussi. Sauf qu'ils ne sortent pas ses magouilles, les medias preservent MLP pour la faire monter et montrer aux moutons credules que c'est ma seule qui est propre…mais elle pourrie jusqu'à l'os, elle aussi, décrasse-la au decapant, vu ses comptes à l'etranger, ses magouilles diverses et le nombre phenomenal de repris de Justice que compte son parti. Elle, propre ? Toz. Meme la Seine est plus propre.

    Tu penses que MLP n'est pas au service d'Israel….tout le contraire, on voit que tu maitrises pas le sujet, toi. L'as-tu deja une seule fois parler de la main-mise du CRIF sur le pays ? Elle a dit elle-meme qu'elle voulait le vote juif, que les Juifs et Juifs sionistes n'avaient "strictement rien à craindre du FN"…et le president du CRIF de confirmer que les Juifs "preferaient davantage MLP à Melenchon"…tout est dit.

    Le fait d'alimenter sans cesse l'islamophobie, parler sans cesse du halal, des arabes, banlieues, niqab, burqa, hidjab, patati, patata…est un signe d'allegeance et de ralliement à la communauté juive et au lobby juif talmudo-sioniste qui justement partage ce combat arabophobe et islamophobe. 
    TOUS les partis sont infiltrés par les Juifs sionistes…y compris le FN, qui en abrite un paquet. As-tu deja entendu MLP denoncer la main-mise des Juifs sionistes sur les medias ? Jamais…elle serait morte et bouffée par les asticots depuis longtemps si c'etait le cas. L'as-tu deja entendue parler de leur main-mise sur les postes clés : finance, pouvoir, hautes administrations, etc…
    Finalement, elle est du systeme. Les medias imposent chaque jour des reportages, interviews…avec MLP. Ils ont choisi de la faire monter, et ils y arrivent, tu en es la preuve. Tu crois vraiment que les medias, juif sionistes, inviteraient tous les jours quelqu'un qui s'oppose vraiment à tout ce beau monde (finances, medias, le systeme comme on dit) ? Un vrai systeme est baillonné, pas invité 24h sur 24 ? On peut pas etre anti-systeme et etre à la télé, la radio, dans la presse sans arret. 
    Je peux pas etre plus claire… 

    Le FN a beaucoup de voix issues de la communauté juive vu qu'elle passe sa vie à traquer arabes et musulmans. 
    Le plan est simple et le boulot est divisé en 2 parties de facon à plaire à tout le monde :
    >MLP, H24 à la télé pour faire de l'islamophobie et de l'anti-arabes, pour le beauf de base qui mate le journal.
    >Soral et Dieudo, sur le Net, pour choper tous les mecontents du systeme, dont les jeunes, plus ou moins conscients que le fleau à combattre est le sionisme. De maniere subliminale, on lance des appels et des articles pour promouvoir le FN…et en meme temps, les Juifs, en voyant cela, flippent en craignant une montée de l'antisemitisme et donc qu'ils fassent leur foutue alyah. Soso et Dieudo engrangent des voix pour le FN en montrant soi-disant aux internautes que le FN (représenté par ces deux comiques) combat le sionisme…mais sa presidente, bizarrement, ne le fait pas.

    Bon, il est temps de se reveiller…MLP et Soral vous menent droit dans le mur. Ce sont tous des traitres qui feront perdre la France au profit d'Israel. Faut cesser de gober la tele et E-R betement…essayez de chercher qui sont reellement les "dissidents".

  78. On août 5th, 2014 at 18:31 , nina said...

    La « solution fasciste » dans le néolibéralisme contemporain

    « Première Partie »

    Que les États-Unis d’Amérique et l’Union Européenne aient appuyé des groupes fascistes en Ukraine pour mener un coup d’État n’est pas quelque chose qui doit nous surprendre. La « solution fasciste » fait partie de la nature du capitalisme dominé par les monopoles de l’impérialisme. Elle se manifeste quand, au milieu de graves crises économiques et sociales causées par l’application de politiques néolibérales, le système capitaliste dans son ensemble reste bloqué, sans perspectives de récupération à moins de changements radicaux, inacceptables pour une classe dominante qui ne répugne pas à jouer à l’ « apprenti sorcier » et qui est disposée à utiliser ou à se laisser utiliser par les fascistes pour dévier vers ses intérêts l’inévitable explosion sociale, comme cela fut le cas dans les années 30 au XXème siècle et comme cela l’est actuellement.

    L’objectif basique de la bourgeoisie, qui a construit le capitalisme industriel, né au XIXe siècle, a toujours été d’instaurer le capitalisme pur, de maintenir les travailleurs et la grande partie de la société dans la misère afin de pouvoir accumuler le maximum de richesses et de pouvoir. Ainsi, fut l’histoire du capital dans toute l’Europe, en commençant par la Grande-Bretagne, où la brutalité de cet empire colonial s’est manifestée tant dans les massacres de centaines de milliers ou de millions de civils sur plusieurs continents qui ont résisté à être dominés pour nourrir le commerce d’esclaves (vous rappelez-vous ?) ou pour être soumis à l’exploitation coloniale, mais aussi dans les guerres destinées à agrandir ou maintenir leur empire, tandis que dans les villes industrielles anglaises, la classe ouvrière plongeait dans la misère la plus abjecte (Faut-il relire Dickens ?). Ceci est valable pour l’histoire du capitalisme et de l’impérialisme US, japonais, et cetera.

    Tout a été fait au cours des dernières décennies, dans l’ère du néolibéralisme triomphant, pour gommer de l’histoire et de la pensée des classes ouvrières et des peuples, les luttes longues, dures et fréquentes des travailleurs, les revendications du monde du travail et sociales formulées par les socialistes (ceux d’avant, pas ceux de maintenant), les anarchistes, les chrétiens et les communistes, et des groupes sociaux éclairés de la petite bourgeoisie et même de la bourgeoisie qui, avec des intentions de fraternité, de solidarité et de justice, ont cherché à limiter l’exploitation brutale et ont obtenu, à partir de la première moitié du XIXe siècle en Europe et aux États-Unis d’Amérique (US), les premières améliorations dans les terribles conditions de travail, de salaire et de logement.

    Cette longue introduction cherche à rappeler que ce qui a freiné la tendance constante du capital à détruire les sociétés que lui même construisait pour pouvoir développer à nouveau ses marchés internes – un aspect essentiel pour la reproduction du capital et les possibilités d’atteindre les marchés externes pour obtenir davantage de rentes – fut la lutte des classes ouvrières à un niveau national et international.

    L’éphémère période historique, les trois décennies qui vont de 1945 à 1975, durant laquelle le capitalisme industriel a apporté des progrès économiques et sociaux pour la classe ouvrière, principalement dans les pays du capitalisme avancé, a été le résultat de :

    •a) la victoire de l’Union soviétique devant le nazisme et son développement social et économique, qui l’a placée comme alternative au système capitaliste ;
    •b) aux États-Unis l’accumulation de forces syndicales radicalisées par la Grande Dépression, avec des mouvements sociaux et des hommes politiques progressistes qui ont réussi à obtenir des changements et des progrès sociaux et économiques.
    Cette corrélation de forces au niveau international (l’Union soviétique, un « camp socialiste » en Europe Centrale et de l’Est, de forts mouvements syndicaux et des hommes politiques dirigés par des socialistes et des communistes en Europe Occidentale, la Révolution Chinoise) a aussi permis que commence la décolonisation en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient.

    En définitive, la brève période de l’État bienfaiteur ou les « trente glorieuses », ainsi que l’ère de la décolonisation, ont été des victoires arrachées aux classes capitalistes de l’impérialisme de garde et de leurs alliés grâce à une extraordinaire (et brève) corrélation de forces au niveau des luttes des classes au niveau national et international.

    Le fascisme avant, le fascisme maintenant.

    Le fascisme lève sa tête dans tous les pays du système capitaliste avancé, et aussi dans sa périphérie voisine, comme dans le cas européen. De là l’importance d’explorer les raisons par lesquelles- quand les phases du libéralisme provoquent à outrance de graves crises économiques, sociales et politiques qui affaiblissent ou arrivent à détruire les bases sur lesquelles s’établissent et se construisent les sociétés- surgissent ces mouvements fascistes. Tel, fut le cas en Italie et dans un nombre élevé de pays européens, dont l’Allemagne et le Japon, entre les années 20 et 30 du siècle dernier.

    En Ukraine, les ingrédients économiques, politiques, idéologiques et sociaux ne manquent pas pour expliquer l’émergence de violents groupes fascistes de choc, néonazis ou ultranationalistes. Mais ce pays n’est pas un cas unique, puisque existent des situations similaires dans presque tous les pays européens qui depuis un peu plus de deux décennies ont été poussés à passer sans transition du socialisme (chargé des défauts qui expliquent en partie son écroulement) au néolibéralisme radical dessiné par l’impérialisme US et ses alliés européens, la nommée « thérapie de choc » exécutée par le Fonds monétaire international (FMI).

    Tout le poids de cette radicale et brutale « thérapie de choc » est retombé sur les sociétés, en les déstabilisant, en les atomisant par la diminution ou la disparition des institutions qui contribuaient à maintenir ou à créer les nœuds sociaux, comme conséquence du chômage et de l’exclusion économique et sociale. En somme, ont été et continuent d’être, les femmes, les hommes, les enfants et les personnes âgées de ces pays, les principales victimes de ces politiques, parce qu’ils sont restés totalement désemparés devant la démolition planifiée économique et la diminution ou la privatisation des programmes et de services étatiques.

    La mort du libéralisme économique et la « solution fasciste ».

    Mais les ingrédients pour la « solution fasciste » sont aussi très présents dans les pays de l’Union Européenne (UE) et de la Zone-Euro, où on constate dans pratiquement tous une ascension visible des forces politiques d’extrême-droite qui par leur contenu idéologique et leur programmes politiques peuvent être considérées comme faisant partie de la « nébuleuse néofasciste », au point que par la voie électorale elles sont arrivées aux parlements et même à des coalitions de gouvernement, et dont l’actuelle représentation dans le Parlement Européen peut significativement augmenter dans les élections prévues pour la fin mai 2014.

    Mais pour comprendre la période actuelle, parce qu’elle met à jour « la solution fasciste » comme la sortie du capital face à « la mort du libéralisme économique », il est très utile se référer au hongrois Karl Polanyi, spécialiste des sciences sociales et de l’histoire de l’économie, l’auteur de plusieurs écrits pendant les années 30 et 40, en pleine ascension du fascisme, et en 1944 de son livre « Le Grand Transformation » (Gallimard, 1983).

    La vision de Polanyi importe parce qu’actuellement, comme presque il y a un siècle, nous sommes maintenant en pleine « mort du libéralisme économique », c’est à dire quand finalement arrive le moment « où le système économique et le système politique seraient l’un et l’autre menacés de paralysie totale. La population prendrait peur, et le rôle dirigeant reviendrait par force à ceux qui offraient une issue facile, quel qu’en fût le prix ultime. Les temps étaient murs pour la solution fasciste » [1]

    Dans le chapitre « L’histoire dans l’engrenage du changement social », Polanyi écrit que « si jamais mouvement politique répondit aux besoins d’une situation objective, au lieu d’être la conséquence de causes fortuites, c’est bien le fascisme. En même temps, le caractère destructeur de la solution fasciste était évident. Elle proposait une manière d’échapper à une situation institutionnelle sans issue qui était, pour l’essentiel, la même dans un grand nombre de pays, et pourtant, essayer ce remède, c’était répandre partout une maladie mortelle. Ainsi périssent les civilisations ».

    Ensuite, il souligne que l’on peut décrire la solution fasciste comme l’impasse dans laquelle s’est mis le capitalisme « comme une réforme de l’économie de marché réalisée au prix de l’extirpation de toutes les institutions démocratiques, à la fois dans le domaine des relations industrielles et dans le domaine politique. Le système économique qui risquait de se rompre devait ainsi reprendre vie, tandis que les populations seraient elles-mêmes soumises à une rééducation destinée à dénaturer l’individu et à le rendre incapable de fonctionner comme unité responsable du corps politique »

    Polanyi ajoute que « l’apparition d’un mouvement de ce genre dans les pays industriels du globe, et même dans un certain nombre de pays peu industrialisés n’aurait jamais du être attribuée à des causes locales, à des mentalités nationales ou à des terrains historiques, comme les contemporains l’ont fait avec tant de constance », en soulignant que le fascisme avait peu à voir avec la première Guerre mondiale ou le Traité de Versailles, et qu’il a fait autant son apparition dans des pays vaincus que parmi les vainqueurs, dans des pays de « race » aryenne et non aryenne, dans des nations de tradition catholique et protestante, dans des pays de cultures antiques ou modernes, et qu’en réalité « il n’existait aucun type de terrain – de tradition religieuse, culturelle ou nationale – qui rendit un pays invulnérable au fascisme, une fois réunies les conditions de son apparition »

    Quelles sont les conditions qui permettent l’apparition du fascisme ?

    Polanyi, qui a vécu et a analysé cette époque, écrit qu’était surprenant le fait de voir le peu de relation existant entre la force matérielle et numérique des fascistes et son efficacité politique : « bien qu’il eut d’habitude pour but d’être suivi par les masses, ce n’était pas le nombre de ses adhérents qui attestait sa force potentielle, mais l’influence des personnes haut placées dont les dirigeants fascistes avaient acquis les bonnes grâces ; ils pouvaient compter sur leur influence sur la communauté pour les protéger contre les conséquences d’une révolte avortée, ce qui écartait les risques de révolution ».

    Un pays qui s’approchait de la phase fasciste présentait certains symptômes, et parmi ceux-ci ne figurait pas nécessairement l’existence d’un mouvement proprement fasciste. Mais Polanyi souligne qu’étaient perceptibles d’autres signes au moins aussi importants : « la diffusion des philosophies irrationalistes, d’une esthétique raciale, d’une démagogie anticapitaliste, d’opinions hétérodoxes sur la monnaie, de critiques du système des partis, d’un dénigrement général du ‘régime’, quel que fut le nom donné à l’organisation démocratique existante ». (pages 305 et 306)

    Et il rappelle qu’Adolf Hitler a été catapulté au pouvoir « par la claque féodale entourant le président Hinderburg, tout comme Mussolini et Primo de Rivera furent placés à leurs postes par leurs souverains respectifs. Pourtant Hitler pouvait s’appuyer sur un vaste mouvement ; Mussolini, sur un petit ; Primo de Rivera, lui, ne s’appuyait sur rien du tout. Il n’y eut dans aucun cas de véritable révolution contre l’autorité constituée ; la tactique fasciste était invariablement celle d’un simulacre de rébellion arrangée avec l’accord tacite des autorités, qui prétendaient avoir été débordées par la force » (Page 307)

    Dès les années 30, selon Polanyi, le fascisme était une possibilité politique toujours prête à être utilisée, une réaction presque immédiate dans toutes les communautés industrielles. Et plus loin, il remarque que n’existait pas un critère général du fascisme, qu’il ne possédait pas non plus une doctrine dans le sens ordinaire du terme : « Cependant, toutes ses formes organisées présentaient un trait significatif, la brusquerie avec laquelle elles apparaissaient et disparaissaient à nouveau, pour éclater avec violence après une période indéfinie de latence. Tout cela convient à l’image d’une force sociale dont les phases de croissance et de déclin suivent la situation objective. Ce que nous avons appelé, pour être bref, une ‘situation fasciste’, n’était rien d’autre que l’occasion typique de victoires fascistes faciles et totales. Tout à coup, les formidables organisations syndicales et politiques des travailleurs et d’autres partisans dévoués de la liberté constitutionnelle se dispersaient et des groupes fascistes minuscules balayaient ce qui paraissait être jusqu’alors la force irrésistible des gouvernements, des partis, des syndicats démocratiques. Si une ‘situation révolutionnaire’ se caractérise par la désintégration psychologique et morale de toutes les forces de résistance, au point qu’une poignée de rebelles armes sommairement sont capables d’enlever de force les citadelles censées imprenables de la réaction, alors la ‘situation fasciste’ est tout a fait parallèle si ce n’est que, dans ce cas, se sont les bastions de la démocratie et des libertés constitutionnelles qui sont emportés : leurs défenses sont d’une insuffisance tout aussi spectaculaire ».

    « En Prusse, en juillet 1932, – continue l’intellectuel hongrois – le gouvernement légal social-démocrate, retranche dans le siège du pouvoir légitime, capitula devant la simple menace de violence inconstitutionnelle proféré par Her von Papen. Quelque six mois plus tard, Hitler prit possession pacifiquement des positions les plus élevées du pouvoir, d’où il lança une attaque révolutionnaire de la république de Weimar et les partis constitutionnels. Imaginer que c’est la puissance du mouvement qui a créé des situations comme celles-ci, et ne pas voir que, dans ce cas, c’est la situation qui a donné naissance au mouvement, c’est passer à coté de la leçon primordiale des dernières décennies » (page 308)

    Plus loin, Polanyi souligne que dans sa lutte pour le pouvoir politique, le fascisme s’octroie une liberté complète pour « négliger ou d’utiliser des questions locales, à son gré. Son objectif transcende le cadre politique et économique : il est social. Il met une religion politique au service d’un processus de dégénérescence. Dans sa période de montée, il n’exclut pas de son orchestre que des très rares émotions ; mais, une fois vainqueur, il ne laisse monter dans le char de la victoire qu’un très petit groupe de motivations, des motivations fort caractéristiques. Si nous ne faisons pas une nette distinction entre leur pseudo-intolérance sur la route du pouvoir et leur véritable intolérance quand ils sont au pouvoir, nous n’avons pas grand espoir de comprendre la différence subtile, mais décisive, qui existe entre le simulacre de nationalisme de certains mouvements fascistes au cours de la révolution et le non-nationalisme spécifiquement impérialiste qu’ils ont embrassé après la révolution » (pages 310-311)

    Et c’est ainsi que la « solution fasciste » semble être une conséquence inévitable du blocage du « système de marché » dans les crépuscules impériaux. Dans le crépuscule impérial britannique, qui arrive avec la première Guerre mondiale, entre en crise le système de marché, le laissez-faire, et comme nous le rappelle Polanyi « le rôle joue par le fascisme a été déterminé par un seul facteur, l’état du système de marché. Au cours de la période 1917-1923, les gouvernements demandèrent à l’occasion l’aide des fascistes pour rétablir la loi et l’ordre : il n’en fallait pas plus pour faire fonctionner le système de marché. Le fascisme resta embryonnaire. Au cours de la période 1924-1929, quand le rétablissement de système de marché parut assuré, le fascisme s’effaça complètement en tant que force politique. Après 1930, l’économie de marché est entrée en crise, et en crise générale. En quelques années, le fascisme devint une puissance mondiale ». (page 312).

    Le corporatisme comme solution à l’impasse du capitalisme dans les années 30.

    À partir des premières années de la décennie de 1930, le fascisme et sa politique corporatiste se sont mis à être « la » solution capitaliste à la démolition de la société de marché en Allemagne, en Italie et ensuite dans d’autres pays européens, au point que cette « solution » qui sauvait le capitalisme industriel a suscité beaucoup d’intérêt dans les cercles du pouvoir politique dans un nombre considérable de pays, y compris les figures politiques en Grande-Bretagne et aux USA.

    En définitive, en extirpant la démocratie et la liberté de toutes les institutions politiques, industrielles et sociales, le fascisme a permis la continuité du capitalisme industriel basé sur l’exploitation du travail salarié, et en Allemagne, en Italie et au Japon, a libéré les forces de l’expansion impériale, de la conquête de pays et de régions entières. Le fascisme a été impérialiste, raciste, anticommuniste et brutal à tout va, mais en matière économique son corporatisme basé sur un concordat entre l’État, les grandes industries, les banques et les syndicats sous un contrôle fasciste, pendant un très bref laps de temps, a créé des emplois et a éloigné des masses, qui pouvaient voir une alternative dans le socialisme, la crainte le chômage et la misère.

    Le développement des infrastructures, l’augmentation de la production militaire et de tous les secteurs destinés à concrétiser les plans de guerre pour une expansion impériale ont développé la capacité industrielle et ont enrichi les grands capitalistes. Les grandes fortunes que les capitalistes ont pétries avec le développement économique et les industries de la machinerie de guerre de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon (et en France sous le régime pro-nazi du Maréchal Petain) sont là, plus puissantes que jamais parce que dans leur majeure partie elles n’ont pas été touchées.

    A suivre la seconde et dernière partie

    Alberto Rabilotta 

     

     

     

    De nos jours en pleine crise du capitalisme, les partis d’extrême droite ne cessent de croitre dans de nombreux pays d’europe. En effet ces pays ont été ravagés par le capitalisme en tant que système politique. Ces effets ont une conséquence lorsque ce système n’est plus en mesure de s’administrer lui-même, c’est la dictature.

    Quand les partis d’extrême droite parlent d’alternative au système actuelle, c’est une manipulation de masse, leurs rêves passent à travers l’ultra-sécurité, l’immigration, etc … Ils veulent mettre en place un capitalisme qui détruira tous les acquis des citoyens pour la seule volonté d’une petite classe. Ainsi il n’y a pas de répartition de richesse, il n’y a que la violence entre les classes, ce que l’on appelle à Gauche la lutte des classes. La ségrégation vis-à-vis des autres n’exclut par pour autant, que leur but à travers le nationalisme est de mettre en avant une politique néo-libérale voir archi-libérale.

    Il n’y a pas d’extrême droite à visage humain, il n’y a que les naifs, les inconscients qui peuvent le penser. En effet partout où l’extrême s’est installée, le visage de la mort, le visage de la haine s’est répandu, un peu comme le visage des groupes les plus radicaux, qui n’hésitent pas à s’en prendre aux plus faibles parce qu’ils sont différents. Ainsi l’extrême droite tue, assassine avec sang froid, au nom d’une éthnie, d’une couleur de peau ou voir encore une race. Ceux qui pensent alors que l’extrême a un visage humain, c’est qu’ils ont déjà préparé leur tête de mort à montrer devant les autres, puisque l’Humanité est une notion de Gauche jusqu’à présent.

    L’Extrême-Droite (ED) nous le disions tantôt, est basée sur une politique néo-libérale accentuée par rapport aux autre partis néo-libéraux. Certaines stratégies aussi sont de manière claire une dilapidation des budgets (si il en reste) données directement à certaines entreprises privées, plus il y a d’expulsion, plus ça coute chère à la République Française (en ce qui concerne la France), mais cela les politiciens ne vont pas nous le dire, car il y a des interêt dèrrière.

    Je disais que l’ED est ultra conservateur, et pour cause sur la notion de la propriété privée, et ce n’est pas une nouveauté, le programme du Front National titre en gros : protection du patrimoine. Or pour ceux qui ont notion à ce que ce patrimoine fait référence, il n’est certainement pas orienté vers les pauvres, bien qu’ils en ai, mais vers les riches, autrement dit c’est la protection des riches. Cela implique par ailleurs un durcicement de la politique actuelle contre les squat’s. Mieux vaut être riche que pauvre au pays du fascisme.

    Ils nous disent également que le retour au Franc, est une valeure sûre, une valeure qui va contribuer d’une part à l’augmentation de la dette, ensuite cette dette sera payée intégralement par les contribuables. Ainsi, l’ED souhaite la paupérisation des plus pauvres, et que les riches deviennent plus riche.

    Il en va pour la France, mais aussi pour n’importe quelle pays d’Europe. Quand l’ED charge sur les étrangers, sur l’insécurité, sur l’islam, en faite ils trompent de manière violente les citoyens sur les vrais cause à débattre, c’est à dire le capitalisme dans la société. Sans débat sur le capitalisme, alors les sujets ammenés par l’ED auront pour but unique de protéger les intérêts du capital.

    Si on vous dit souvent que l’on peut moraliser le capitalisme, c’est que le capitalisme n’est moral, et n’a pas de moralité, alors le raisonnement est le même pour l’ED.

    Il est important que les citoyens ne se laissent plus duper par les politiques troubles, ces politiques qui n’hésitent à s’élancer sur une vague où il y a des incompréhensions et des quiproquos. En effet lorsque le masque tombe nous y voyons, un politique limpide où l’odeur est encore plus forte que celle du capitalisme. Ainsi l’ED n’est pas une alternative claire au capitalisme, puisqu’on ne peut faire d’alternative au capitalisme par le capitalisme, à part pour les ignorants.

    Lorsque le capitalisme n’est plus en mesure de s’assurer lui même dans de nombreux pays, se crée des mouvements de révolte comme entre 1929 jusqu’à 1939. Le capitalisme cèdent à des personnes qui verront dans le capitalisme une machine exploitrice, comme les trois principaux personnages de l’Histoire : Franco, Mussolini, Hitler. Le capitalisme crée nécessairement la dictature du capitalisme lorsque la crise systèmique est enclanchée par les capitalistes. Ainsi il n’y a plus de syndicats, plus de partis politiques, aucune liberté d’expression, seul le travail importe au capital.

    Le citoyens doivent faire des recherches eux-mêmes pour ne plus se faire avoir par les politiques identiques au système en croyant qu’il s’agit d’une alternative.
     

     

     

     

     

    Le Retour du Fascisme c’est le capitalisme par la dictature

    De nos jours en pleine crise du capitalisme, les partis d’extrême droite ne cessent de croitre dans de nombreux pays d’europe. En effet ces pays ont été ravagés par le capitalisme en tant que système politique. Ces effets ont une conséquence lorsque ce système n’est plus en mesure de s’administrer lui-même, c’est la dictature.

    Quand les partis d’extrême droite parlent d’alternative au système actuelle, c’est une manipulation de masse, leurs rêves passent à travers l’ultra-sécurité, l’immigration, etc … Ils veulent mettre en place un capitalisme qui détruira tous les acquis des citoyens pour la seule volonté d’une petite classe. Ainsi il n’y a pas de répartition de richesse, il n’y a que la violence entre les classes, ce que l’on appelle à Gauche la lutte des classes. La ségrégation vis-à-vis des autres n’exclut par pour autant, que leur but à travers le nationalisme est de mettre en avant une politique néo-libérale voir archi-libérale.

    Il n’y a pas d’extrême droite à visage humain, il n’y a que les naifs, les inconscients qui peuvent le penser. En effet partout où l’extrême s’est installée, le visage de la mort, le visage de la haine s’est répandu, un peu comme le visage des groupes les plus radicaux, qui n’hésitent pas à s’en prendre aux plus faibles parce qu’ils sont différents. Ainsi l’extrême droite tue, assassine avec sang froid, au nom d’une éthnie, d’une couleur de peau ou voir encore une race. Ceux qui pensent alors que l’extrême a un visage humain, c’est qu’ils ont déjà préparé leur tête de mort à montrer devant les autres, puisque l’Humanité est une notion de Gauche jusqu’à présent.

    L’Extrême-Droite (ED) nous le disions tantôt, est basée sur une politique néo-libérale accentuée par rapport aux autre partis néo-libéraux. Certaines stratégies aussi sont de manière claire une dilapidation des budgets (si il en reste) données directement à certaines entreprises privées, plus il y a d’expulsion, plus ça coute chère à la République Française (en ce qui concerne la France), mais cela les politiciens ne vont pas nous le dire, car il y a des interêt dèrrière.

    Je disais que l’ED est ultra conservateur, et pour cause sur la notion de la propriété privée, et ce n’est pas une nouveauté, le programme du Front National titre en gros : protection du patrimoine. Or pour ceux qui ont notion à ce que ce patrimoine fait référence, il n’est certainement pas orienté vers les pauvres, bien qu’ils en ai, mais vers les riches, autrement dit c’est la protection des riches. Cela implique par ailleurs un durcicement de la politique actuelle contre les squat’s. Mieux vaut être riche que pauvre au pays du fascisme.

    Ils nous disent également que le retour au Franc, est une valeure sûre, une valeure qui va contribuer d’une part à l’augmentation de la dette, ensuite cette dette sera payée intégralement par les contribuables. Ainsi, l’ED souhaite la paupérisation des plus pauvres, et que les riches deviennent plus riche.

    Il en va pour la France, mais aussi pour n’importe quelle pays d’Europe. Quand l’ED charge sur les étrangers, sur l’insécurité, sur l’islam, en faite ils trompent de manière violente les citoyens sur les vrais cause à débattre, c’est à dire le capitalisme dans la société. Sans débat sur le capitalisme, alors les sujets ammenés par l’ED auront pour but unique de protéger les intérêts du capital.

    Si on vous dit souvent que l’on peut moraliser le capitalisme, c’est que le capitalisme n’est moral, et n’a pas de moralité, alors le raisonnement est le même pour l’ED.

    Il est important que les citoyens ne se laissent plus duper par les politiques troubles, ces politiques qui n’hésitent à s’élancer sur une vague où il y a des incompréhensions et des quiproquos. En effet lorsque le masque tombe nous y voyons, un politique limpide où l’odeur est encore plus forte que celle du capitalisme. Ainsi l’ED n’est pas une alternative claire au capitalisme, puisqu’on ne peut faire d’alternative au capitalisme par le capitalisme, à part pour les ignorants.

    Lorsque le capitalisme n’est plus en mesure de s’assurer lui même dans de nombreux pays, se crée des mouvements de révolte comme entre 1929 jusqu’à 1939. Le capitalisme cèdent à des personnes qui verront dans le capitalisme une machine exploitrice, comme les trois principaux personnages de l’Histoire : Franco, Mussolini, Hitler. Le capitalisme crée nécessairement la dictature du capitalisme lorsque la crise systèmique est enclanchée par les capitalistes. Ainsi il n’y a plus de syndicats, plus de partis politiques, aucune liberté d’expression, seul le travail importe au capital.

    Le citoyens doivent faire des recherches eux-mêmes pour ne plus se faire avoir par les politiques identiques au système en croyant qu’il s’agit d’une alternative.
     

     

     

     

    FASCISME ET CAPITALISME

    Le fascisme est la roue de secours du capitalisme. Quand l’exploitation sociale reste possible dans le cadre dit « démocratique », le capitalisme tolère des ilots de liberté. Dès lors que cette exploitation sociale devient compliquée, le capitalisme impose ses lois de façon plus autoritaire. Le capitalisme contient toujours en lui cette propension à durcir ses institutions.

    Tout le malentendu vient du fait que l’on a appelé « démocratie » ces espaces de liberté qui sont la presse, les élections, l’assemblée parlementaire, etc.…. En fait, ces espaces de « liberté » n’existent que parce qu’ils sont dûment contrôlés par le système. Autant dire que ces espaces de liberté n’existent qu’en tant de leurres.

    Il est fort à craindre que les sociétés n’aient jamais approfondi certaines études, telles celles menées par Marx et ses continuateurs. Tout travail exploité est un travail aliéné. Le fascisme est déjà présent. Il est dans ce rapport de domination sociale et politique. Car l’Etat, instrument de la classe dominante, met en place les conditions politiques de cette exploitation. On est alors fondé à parler d’oppression.

    Le capitalisme fonctionne doublement sur le couple oppression/exploitation. C’est son état « naturel ». Et l’on parle de fascisme à partir d’une quantité (trop) voyante d’oppression, mise en place pour continuer l’exploitation. On définit trop souvent le fascisme comme une rupture, or il n’est pas rupture, mais aménagement des conditions de l’exploitation qui continue dans un contexte autre.

    Aujourd’hui, le chômage est vécu comme un chantage permanent pour les salariés qui doivent accepter toutes sortes de régressions. Malgré un travail, il devient difficile de se loger, de nourrir ses enfants ou de se soigner. Et à la fin de la journée, la télévision et ses programmes sont là pour finir le travail de sape de cette société où les pauvres ne sont plus que des variables d’ajustement du profit capitaliste. Les publicités, véritables caricatures de la réalité, vantent une consommation où au final ce qui se joue, c’est la mise en concurrence entre salariés. Ce système pervers fait que ceux qui payent les « pots cassés » se trompent souvent de combat pour essayer de résoudre leurs problèmes. 

    Bien souvent les produits tant vantés ne sont d’aucune utilité, ce n’est d’ailleurs pas leur but, le but est de vendre, vendre n’importe quoi avec le bénéfice le plus conséquent possible. Les pauvres ne sont pas là pour réfléchir, simplement pour produire et consommer. Au bout du compte la course effrénée pour la recherche du nouveau produit présenté comme indispensable, ne nous rend pas plus heureux et accentue un mal être généralisé. Cette frustration inconscience générée par le système est récupérée par les fachos. Enfin, profitant de la dépolitisation de nombreux citoyens, dépolitisation orchestrée par les médias et les dirigeants au service de la finance et de l’oligarchie bourgeoise, les fascistes masqués nous jouent le couplet du ni-droite ni-gauche.

    La ruse de ceux qui défendent le système est justement de créer des personnages qui défendent leurs propres intérêts, tout en se faisant passer comme « antisystèmes ». Mais ce n’est qu’un leurre, destiné à détourner la colère populaire vers des boucs émissaires créés de toutes pièces, car dans un système capitaliste les seuls "antisystèmes" ne peuvent être qu’anticapitalistes. Le reste c’est de la poudre aux yeux ! 

    Le capitalisme le plus réactionnaire a entrepris un véritable travail de démolition, il avance à visage découvert avec le FN ou l’UMP, ou de façon violente avec les groupes fascistes. Mais il avance également masqué, avec des associations comme « liberté chérie » « Riposte Laïque » ou « contribuables associés », des radios comme « radio courtoisie », des think-tank comme « le club de l’horloge » ou alors des sites internet dans lesquels, grâce à leur charisme, quelques personnages en manque de notoriété, véritables gourous paranos et démagogues, embrigadent et détournent des gens en manque de repère de la véritable lutte qui oppose depuis toujours le capital au travail, les exploités aux exploiteurs, les possédants aux démunis, les riches aux pauvres, c’est-à-dire la lutte des classes…tout simplement !

    Juste pour rigoler, répondez à cette question : pour quelles avancées sociales en faveur des salariés se sont mobilisées la droite ou l’extrême droite ?
     

     

     

     

     

    Comment vaincre le fascisme ?

    Ernest Mandel
    Introduction :
    La théorie du fascisme chez Léon Trotsky

    La théorie du fascisme de Trotsky se présente comme un tout à six éléments; chaque élément est pourvu d'une certaine autonomie et connaît une évolution déterminée sur la base de ses contradictions internes; mais ils ne peuvent être compris qu'en tant que totalité close et dynamique, et seule leur interdépendance peut expliquer la montée, la victoire et le déclin de la dictature fasciste.

    a) La montée du fascisme est l'expression de la grave crise sociale du capitalisme de l'âge mûr, d'une crise structurelle, qui, comme dans les années 1929-1933, peut coïncider avec une crise économique classique de surproduction, mais qui dépasse largement une telle oscillation de la conjoncture. Il s'agit fondamentalement d'une crise de reproduction du capital, c'est-à-dire de l'impossibilité de poursuivre une accumulation " naturelle " du capital, étant donnée la concurrence au niveau du marché mondial (niveau existant des salaires réels et de la productivité du travail, accès aux matières premières et aux débouchés). La fonction historique de la prise du pouvoir par les fascistes consiste à modifier par la force et la violence les conditions de reproduction du capital en faveur des groupes décisifs du capitalisme monopoliste.

    b) Dans les conditions de l'impérialisme et du mouvement ouvrier contemporain, historiquement développé, la domination politique de la bourgeoisie s'exerce le plus avantageusement – c'est-à-dire avec les coûts les plus réduits – au moyen de la démocratie parlementaire bourgeoise qui offre, entre autres, le double avantage de désamorcer périodiquement les contradictions explosives de la société par certaines réformes sociales, et de faire participer, directement ou indirectement, à l'exercice du pouvoir politique, un secteur important de la classe bourgeoise (au travers des partis bourgeois, des journaux, des universités, des organisations patronales, des administrations communales et régionales, des sommets de l'appareil d'Etat, du système de la Banque centrale). Cette forme de la domination de la grande bourgeoisie – en aucun cas la seule, du point de vue historique [1] – est toutefois déterminée par un équilibre très instable des rapports de forces économiques et sociaux. Que cet équilibre vienne à être détruit par le développement objectif, et il ne reste plus alors à la grande bourgeoisie qu'une seule issue : essayer, au prix du renoncement à l'exercice direct du pouvoir politique, de mettre en place une forme supérieure de centralisation du pouvoir exécutif pour la réalisation de ses intérêts historiques. Historiquement, le fascisme est donc à la fois la réalisation et la négation des tendances inhérentes au capital monopoliste et qu'Hilferding, le premier, a décelées, à " organiser " de façon " totalitaire " la vie de toute la société dans son intérêt [2] : réalisation, parce que le fascisme a en fin de compte rempli cette fonction ; négation, parce que, contrairement aux idées d'Hilferding, il ne pouvait remplir cette fonction que par une expropriation politique en profondeur de la bourgeoisie [3].

    c) Dans les conditions du capitalisme industriel monopoliste contemporain, une aussi forte centralisation du pouvoir d'Etat, qui implique de plus la destruction de la plus grande partie des conquêtes du mouvement ouvrier contemporain (en particulier, de tous les " germes de démocratie prolétarienne dans le cadre de la démocratie bourgeoise ", comme Trotsky désigne à juste titre les organisations du mouvement ouvrier) est pratiquement irréalisable par des moyens purement techniques, étant donné l'énorme disproportion numérique entre les salariés et les détenteurs du grand capital. Une dictature militaire ou un Etat purement policier – pour ne rien dire de la monarchie absolue – ne dispose pas de moyens suffisants pour atomiser, décourager et démoraliser, durant une longue période, une classe sociale consciente, riche de plusieurs millions d'individus, et pour prévenir ainsi toute poussée de la lutte des classes la plus élémentaire, poussée que le seul jeu des lois du marché déclenche périodiquement. Pour cela, il faut un mouvement de masse qui mobilise un grand nombre d'individus. Seul un tel mouvement peut décimer et démoraliser la frange la plus consciente du prolétariat par une terreur de masse systématique, par une guerre de harcèlement et des combats de rue, et, après la prise du pouvoir, laisser le prolétariat non seulement atomisé à la suite de la destruction totale de ses organisations de masse, mais aussi découragé et résigné. Ce mouvement de masse peut, par ses propres méthodes adaptées aux exigences de la psychologie des masses arriver non seulement à ce qu'un appareil gigantesque de gardiens d'immeubles, de policiers, de cellules du NSBO [4]. et de simples mouchards, soumette les salariés conscients politiquement à une surveillance permanente, mais aussi à ce que la partie la moins consciente des ouvriers et, surtout, des employés soit influencée idéologiquement et partiellement réintégrée dans une collaboration de classes effective.

    d) Un tel mouvement de masse ne peut surgir qu'au sein de la troisième classe de la société, la petite bourgeoisie, qui, dans la société capitaliste, existe à côté du prolétariat et de la bourgeoisie. Quand la petite bourgeoisie est touchée si durement par la crise structurelle du capitalisme de l'âge mûr, qu'elle sombre dans le désespoir (inflation, faillite des petits entrepreneurs, chômage massif des diplômés, des techniciens et des employés supérieurs, etc.), c'est alors qu'au moins dans une partie de cette classe, surgit un mouvement typiquement petit bourgeois, mélange de réminiscences idéologiques et de ressentiment psychologique, qui allie à un nationalisme extrême et à une démagogie anticapitaliste [5], violente en paroles du moins, une profonde hostilité à l'égard du mouvement ouvrier organisé (" ni marxisme ", " ni communisme "). Dès que ce mouvement, qui se recrute essentiellement parmi les éléments déclassés de la petite bourgeoisie, a recours à des violences physiques ouvertes contre les salariés, leurs actions et leurs organisations, un mouvement fasciste est né. Après une phase de développement indépendant, lui permettant de devenir un mouvement de masse et d'engager des actions de masse, il a besoin du soutien financier et politique de fractions importantes du capital monopoliste, pour se hisser au pouvoir.

    e) La décimation et l'écrasement préalables du mouvement ouvrier, qui, lorsque la dictature fasciste veut remplir son rôle historique, sont indispensables, ne sont toutefois possibles que si, dans la période précédant la prise du pouvoir, le plateau de la balance penche de façon décisive en faveur des bandes fascistes et en défaveur des ouvriers [6].

    La montée d'un mouvement fasciste de masse est en quelque sorte une institutionnalisation de la guerre civile, où, toutefois, les deux parties ont objectivement une chance de l'emporter (c'est la raison pour laquelle la grande bourgeoisie ne soutient et ne finance de telles expériences que dans des conditions tout à fait particulières, " anormales ", car cette politique de quitte ou double présente indéniablement un risque au départ). Si les fascistes réussissent à balayer l'ennemi, c'est-à-dire la classe ouvrière organisée, à le paralyser, à le décourager et à le démoraliser, la victoire leur est assurée. Si, par contre, le mouvement ouvrier réussit à repousser l'assaut et à prendre lui-même l'initiative, il infligera une défaite décisive non seulement au fascisme mais aussi au capitalisme qui l'a engendré. Cela tient à des raisons technico-politiques, socio-politiques et socio-psychologiques. Au départ, les bandes fascistes n'organisent que la fraction la plus décidée et la plus désespérée de la petite bourgeoisie (sa fraction " enragée ").

    La masse des petits bourgeois ainsi que la partie peu consciente et inorganisée des salariés, et surtout des jeunes ouvriers et employés, oscillera normalement entre les deux camps. Ils auront tendance à se ranger du côté de celui qui manifestera le plus d'audace et d'esprit d'initiative ; ils misent le plus volontiers sur le cheval gagnant. C'est ce qui permet de dire que victoire du fascisme traduit l'incapacité du mouvement ouvrier à résoudre la crise du capitalisme de la maturité conformément à ses propres intérêts et objectifs. En fait, une telle crise ne fait, en général, que donner au mouvement ouvrier une chance de s'imposer. Ce n'est que lorsqu'il a laissé échapper cette chance et que la classe est séduite, divisée et démoralisée, que le conflit peut conduire au triomphe du fascisme.

    f) Si le fascisme n'a pas réussi à " écraser le mouvement ouvrier sous ses coups de boutoir ", il a rempli sa mission aux yeux des représentants du capitalisme monopoliste. Son mouvement de masse se bureaucratise et se fond dans l'appareil d'Etat bourgeois, ce qui ne peut se produire qu'à partir du moment où les formes les plus extrêmes de la démagogie plébéienne petite bourgeoise, qui faisaient partie des " objectifs du mouvement ", ont disparu de la surface et de l'idéologie officielle. Ce qui n'est nullement en contradiction avec la perpétuation d'un appareil d'Etat hautement centralisé. Si le mouvement ouvrier est vaincu et si les conditions de reproduction du capital à l'intérieur du pays se sont modifiées dans un sens qui est fondamentalement favorable à la grande bourgeoisie, son intérêt politique se confond avec la nécessité d'un changement identique au niveau du marché mondial. La banqueroute menaçante de l'Etat y pousse également. La politique de quitte ou double du fascisme est reportée au niveau de la sphère financière, attise une inflation permanente, et, finalement, ne laisse pas d'autre issue que l'aventure militaire à l'extérieur. Une telle évolution ne favorise nullement un renforcement du rôle de la petite bourgeoisie dans l'économie et la politique intérieure ; mais au contraire, elle provoque une détérioration de ses positions (à l'exception de la frange qui peut être nourrie avec les prébendes de l'appareil d'Etat autonomisé). Ce n'est pas la fin de l'" asservissement aux prêteurs ", mais au contraire l'accélération de la concentration du capital.

    C'est ici que se révèle le caractère de classe de la dictature fasciste, qui ne correspond pas au mouvement fasciste de masse. Elle défend non pas les intérêts historiques de la petite bourgeoisie, mais ceux du capital monopoliste. Une fois cette tendance réalisée, la base de masse active et consciente du fascisme se rétrécit nécessairement. La dictature fasciste tend elle-même à détruire et à réduire sa base de masse. Les bandes fascistes deviennent des appendices de la police. Dans sa phase de déclin, le fascisme se transforme à nouveau en une forme particulière de bonapartisme.

    Tels sont les éléments constitutifs de la théorie du fascisme de Trotsky. Elle s'appuie sur une analyse des conditions particulières dans lesquelles la lutte des classes, dans les pays hautement industrialisés, se développe lors de la crise structurelle du capitalisme de l'âge mûr (Trotsky parle de l'" époque que de déclin du capitalisme ") et sur une combinaison particulière – caractéristique du marxisme de Trotsky – des facteurs objectifs et subjectifs dans la théorie de la lutte des classes ainsi que dans la tentative d'influer pratiquement sur elle.

    Ernest Mandel.

    ——————————————————————————–

    Notes

    [1] On est toujours surpris par la curieuse amnésie qui frappe les idéologues bourgeois à propos de l'histoire récente de la société bourgeoise. Dans les deux siècles qui ont suivi la première révolution industrielle, l'Etat en Europe occidentale a pris successivement la forme de la monarchie aristocratique, du césarisme plébiscitaire, du parlementarisme libéral-conservateur (avec le droit de vote limité à 10 % ou même parfois à 5 % de la population), de l'autocratie caractérisée, et cela, quel que soit le pays étudié. La démocratie de type parlementaire, basée sur le suffrage universel, est pratiquement partout – à l'exception d'une courte période durant la Grande Révolution française – un acquis de la lutte du mouvement ouvrier et non de la bourgeoisie libérale. 

    [2] Pouvoir économique signifie en même temps pouvoir politique. Celui qui domine l'économie dispose également de tous les pouvoirs de l'Etat. Plus la concentration dans la sphère économique est forte, plus la domination sur l'Etat devient illimitée. Cette concentration rigide de tous les pouvoirs de l'Etat apparaît comme le sommet de la puissance, l'Etat se présentant comme l'instrument irremplaçable du maintien de la domination économique… Le capital financier sous sa forme achevée est le degré supérieur de la perfection du pouvoir économique et politique entre les mains de l'oligarchie capitaliste. Elle parachève la dictature des magnats du capital. " Rudolf Hilferding, Le Capital financier (écrit en 1909), cité d'après l'édition de 1923, Vienne (éd. de la librairie du Peuple), pp. 476 et suiv. 

    [3] Ce qui explique qu'Hilferding à la fin de sa vie, à la veille de sa mort, en soit arrivé à la conclusion erronée que l'Allemagne nazie n'était plus une société capitaliste, car le pouvoir y appartenait à une bureaucratie totalitaire ; cette conclusion erronée est contemporaine de la thèse de Burnham sur " l'ère des managers ". 

    [4] Nationalsozialistische Betriebsorganisation : organisation du parti nazi (NSDAP) dans les entreprises. 

    [5] Toutefois, il s'agit toujours d'une forme bien précise de démagogie, qui n'attaque que certaines formes bien précises du capitalisme (" l'asservissement aux prêteurs ", les grands magasins, le capital " accapareur " en opposition au capital " créateur ", etc.) ; la propriété privée en tant que telle et le pouvoir du patron dans l'entreprise ne sont jamais remis en question. 

    [6] Si tel n'est pas le cas, si les travailleurs conservent leur combativité et leur énergie combattante, la tentative d'un mouvement fasciste de masse pour s'emparer du pouvoir peut déclencher une gigantesque poussée révolutionnaire. En Espagne, la réponse au putsch militaire fasciste de juillet 1936 fut le soulèvement révolutionnaire de la classe ouvrière, qui, en quelques jours, infligea aux fascistes une écrasante défaite militaire dans les grandes villes et les districts ouvriers, et les força à se replier dans les campagnes arriérées du pays. Le fait que les fascistes, à la suite d'une guerre civile acharnée pendant plus de trois ans, aient finalement réussi à s'emparer du pouvoir, s'explique autant par l'intervention de facteurs extérieurs que par le rôle funeste de la direction du parti et du gouvernement de la gauche, qui empêchèrent les travailleurs d'achever rapidement la révolution commencée avec succès ; en particulier, une réforme agraire radicale et la proclamation de l'indépendance du Maroc auraient supprimé le dernier bastion du pouvoir de Franco parmi les paysans arriérés et les mercenaires d'Afrique du Nord.

     

     

     

     

     

    Qu'attendre d'une fille de nantis entourée de cadres issus de grandes écoles ?

     

    http://Je

     

     

     

     

    Terrifiant… Et Soral (le dissident) veut qu'on mette ça au pouvoir ? Ce genre d'infos on le retrouve pas sur E-R. Bien sur leur MLP, tout ce qu'elle dit est de l'or… Alors qu'elle raconte que de la merde. 
    Ces gens ne sont que des pantins de la finance, donc intelligents ou pas, c'est pas eux qui gèrent. 
    Ca se voit que Soral veut nous emmener dans le chaos, ce traître. Faudrait le pendre.

     

     

  79. On août 5th, 2014 at 23:36 , nina said...

    J’ai copié ici quelques commentaires que j’avais postés sur un autre site. 
    Voilà ce qu’on peut lire sur ER : « Notons au passage que le NPA de Besancenot, lui, ne semble menacé d’aucune dissolution. Ce parti a pourtant appelé directement à manifester le 26 juillet malgré l’interdiction de la préfecture. Surtout, et plus grave encore, c’est lui, avec toutes les officines trotskystes, qui manipule les populations de banlieue en encourageant le communautarisme, la haine de la France et la sous-culture « islamo-racaille ». Les casseurs qu’on a vus récemment s’attaquer aux forces de police sont bien le fait du NPA, qui mène un travail de destruction de la nation ». 
    Comme on peut le constater, tout ceci n’est que mensonge et propagande alors qu’on sait que des groupes d’extrême-droite comme GazaFirm, mais aussi la LDJ et d’autres groupes (financés par Israël ou par l’Etat) sont infiltrés dans les manifs en vue de décrédibiliser les pro-palestiniens. 

    Et l’extrême-droite a toujours cette manie de détruire les communistes et les gauchistes en se prenant pour les meilleurs. 
    Video : http://www.youtube.com/watch?v=nmtCEetxjJE. 
    D’ailleurs visionnez cette vidéo : elle vous montre le vrai rôle du FN, le but de son invention à savoir permettre de faire chuter le communisme en France. Preuve s’il en est que le FN, et Soral avec, sont des néolibéraux , des gens du système, mais qui se cachent bien en se faisant passer pour pro-ouvriers ! 

    Lisez bien cet article, intitulé « Le cas Soral ou la casserole ». En particulier, réfléchissez bien à la référence au 6 février 1934 ! Soit Soral veut mettre le chaos pour en arriver là, soit il veut Marine Le Pen et sa dictature ! Vous me direz, on est déjà plus ou moins en dictature, mais une dictature molle, et non la dictature dure dont rêvent Le Pen et Soral ! Le système joue sur ces deux-là : chaos ou Le Pen ! Ou sinon, monter un peu Le Pen jusqu’au 2eme tour, avant de la descendre un peu, de nous dire qu’on n’a pas le choix et nous imposer l’UMP ou le PS. Mais elle risquera quand même de passer ! 

    Soral est suffisamment habile pour saupoudrer ses diatribes de réflexions apparemment progressistes et de critiques relativement pertinentes de divers groupes politiques ou de phénomènes de société comme le communautarisme. Ce faisant, il espère endormir la vigilance de son auditoire et, ainsi, faire passer «en fraude» sa camelote d’extrême-droite.

    Soral a compris que, s’il veut «ratisser large», il doit avoir un discours flou et changeant, et savoir «s’adapter à son public». Cette faculté d’adaptation lui permet, certes, d’espérer rencontrer du succès au-delà des seuls nostalgiques du IIIè Reich et des admirateurs du fascisme Mussolinien… mais c’est au prix de ridicules pirouettes théoriques et pratiques.

    Soral conseille de lire « le programme économique » du Front National. C’est sans doute en qualité de «marxiste» que Soral qualifie le FN de «mouvement qui évolue vers la vraie gauche, la gauche sérieuse, la gauche économique» , voici en vrac : «libérer au maximum l’entreprise des contraintes de toute nature qu’elle subit», «libérer le travail et l’entreprise de l’étatisme, du fiscalisme et du réglementarisme », «renégociation de la durée hebdomadaire du temps de travail par branches d’activité», «simplifier le Code du travail», «développer les régimes de retraite complémentaire par capitalisation», «obtenir des économies budgétaires en réorganisant la Fonction Publique, par le non-remplacement d’une partie des départs en retraite».  Avec une telle conception de la «gauche économique», il n’est pas étonnant que Soral puisse dénoncer la «société d’assistanat» tout en continuant à se prétendre «marxiste» !

    Soral définit la France comme un «régime totalement policier et totalitaire»… où les flics «n’ont plus aucun pouvoir» depuis  très longtemps» ? La contradiction est évidente, mais Soral espère probablement séduire les jeunes de banlieue et une partie de l’extrême-gauche avec sa rhétorique pseudo-libertaire et anti-keuf, tout en rassurant ses soutiens (et souteneurs) d’extrême-droite avec un discours plus traditionnel sur le thème de l’autorité qui n’est plus respectée. Soral se plaît à répéter que le Système «divise pour mieux régner» : c’est indéniable…

    Soral lui-même suit ses propres conseils et divise pour mieux régner ! Après avoir fait des maghrébins des boucs-émissaires, il leur conseille de se retourner contre les nouveaux arrivants en France et, au passage, il se dédouane de ses propres responsabilités en accusant le «Système» d’être à l’origine de leur stigmatisation. Le plus amusant est que les fafs applaudissent ces propos d’Alain Soral ! Les mêmes qui, en d’autres circonstances, mettent en avant l’existence d’un racisme anti-blanc pour convaincre les électeurs d’accorder leurs suffrages à l’extrême-droite… Bonjour l’hypocrisie !

    Soral se dit «révolutionnaire», en période de crise économique, ça passe mieux que «contre-révolutionnaire» ou «royaliste»… mais il s’agit de «révolutionnaire» bien particulier : un «révolutionnaire» qui est un anticommuniste primaire, qui soutient les contre-réformes et qui dénonce les grévistes. Et pendant que certains fachos se réclament de Che Guevara, d’autres découvrent les situationnistes…  Des identitaires se prétendent même «enfants de la Commune et du 6 février 1934». Soral se livre à cet exercice en se réclamant notamment de «Michéa». On le comprend : pour réussir la prouesse de défendre ouvertement une fraction du patronat tout en restant «marxiste-compatible», il fallait au moins la caution d’un intellectuel qui se réclame du Socialisme, et pas de la «gauche» : dans l’esprit de Michéa, ce n’est pas la même chose… c’est même antinomique. Et bien sûr ne pas oublier Friedrich Wilhelm Nietzsche, très important, des références Nietzschéenne, ça en impose ! Pauvre Nietzsche récupéré par Soral !

    Soral ressort également une ruse habituelle du fascisme pour servir de «paratonnerre» à la bourgeoisie en temps de crise économique : il dénonce régulièrement et avec insistance le «capitalisme financier spéculatif» et la «finance mondiale spéculative», espérant que les exploités ne s’apercevront pas que le problème est plus global et que c’est toute la société de classe (Alain Soral compris) dont ils doivent se débarrasser.

    Soral  par ses diatribes se fait passer pour un type qui ose s’en prendre aux «puissants» alors qu’elles ont pour fonction objective, en ne visant que des personnalités à l’origine ethnico-religieuse (supposée !) commune, d’épargner la bourgeoisie dans son ensemble en détournant le prolétariat des approches strictement «classistes». Dit plus clairement, pour Soral, les Français sont des cons, et au final c’est bien un représentant d’extrême droite qui fait passer son venin réactionnaire en le prétendant «ni de gauche, ni de droite».

  80. On août 5th, 2014 at 23:41 , nina said...

    ER et Soral préparent les esprits à la révolte…en les exaspérant. Ce qui, à terme, permettra de générer un chaos. Des que le système aura besoin d’une révolte, la marmotte sera suffisamment bouillante pour que les moutons qui croient Soral aillent casser quand il l’aura decidé.

  81. On août 5th, 2014 at 23:42 , nina said...

    Je vous invite à lire cet article extrêmement intéressant : le journaliste Frankel explique que les partis Fatah et Hamas sont des fantoches d’Israël, comme je l’ai toujours dit. Tous les 2 à 3 ans, le Hamas provoque les Israéliens (on ne sait pas si ces roquettes sont vraiment lancées mais ça arrange les Israéliens) : il y a eu Plomb durci en 2009, une autre en 2012, encore une « Bordure protectrice » en 2014. Le Hamas fait massacrer la population par Israël tous les 2 à 3 ans : c’est un génocide ! D’autant plus qu’ils tuent des enfants pour éviter que la population puisse s’agrandir et se régénérer. Bref, le Hamas et le Fatah sont liés directement à Israël. 

    Giorgio S. Frankel : Israël ne cédera jamais les « territoires » occupés
    Notre confrère Giorgio S. Frankel(*) a inlassablement critiqué la politique poursuivie par les gouvernements successifs de l’Etat juif d’Israël Très peinés par sa disparition, le 20 septembre 2012, nous lui rendons hommage en publiant l’entretien qu’il nous avait accordé en mai 2011. _______________________________________________________

    1ER OCTOBRE 2012 | THÈMES : ISRAËL LOBBIES RÔLE DES MÉDIAS DÉSINFORMATION PALESTINE CRIMES DE GUERREIRAN ANTISÉMITISME

    Giorgio S. Frankel

    Israël ne cédera jamais les territoires occupés 
    (Entretien avec Giorgio S. Frankel publié en Italie le 25.05.2011)

    Les dirigeants israéliens affirment être « prêts à faire la paix » avec les Palestiniens. En réalité les gouvernements qui se sont succédé n’ont jamais eu la moindre intention de faire la paix. Ils se sont au contraire servis du dit « processus de paix » pour continuer leur politique de destruction et de déshumanisation, non seulement de la Palestine mais aussi d’autres pays et peuples du Proche et Moyen Orient. Ils ont pu continuer de massacrer et d’expulser le peuple palestinien hors de sa terre sans jamais subir de sanctions. L’écrivain Giorgio S. Frankel, met en relief dans cet entretien la complicité de ces journalistes partisans – et gouvernements occidentaux – dans l’expansion de l’État juif et dans la prolongation des souffrances du peuple palestinien.

    Silvia Cattori : Comme vous le savez quand il s’agit des crimes commis par l’armée israélienne contre les Arabes, la presse n’est pas du tout neutre. N’êtes-vous pas vous-même un de ces journalistes qui, dans le passé, a contribué à peindre une image idyllique d’Israël ?

    Giorgio S. Frankel [1] : Oui, dans le passé, j’ai participé à cette propagande sioniste parce que j’ai grandi dans un contexte favorable à Israël. Donc j’avais absorbé cette culture. Dans un certain sens la presse et les médias occidentaux contribuent activement à perpétuer l’image et l’idéologie d’Israël. Il y aurait ici un long discours à faire sur le pouvoir des forces pro-israéliennes dans la presse et les médias.

    N’oublions pas que pratiquement tous les correspondants des journaux étasuniens en Israël sont des Juifs pro-israéliens. Nombre d’entre eux ont servi volontairement dans les forces armées israéliennes. Donc ce phénomène existe. Un des piliers de la puissance israélienne dans le monde est cette capacité à perpétuer la narration israélienne et à continuellement modifier l’histoire pour la réécrire de façon favorable à Israël. Par exemple plus de 40 années sont maintenant passées depuis la guerre de juin 1967. Plus personne quasiment ne se souvient de la façon dont elle a commencé. La littérature pro-israélienne écrit avec désinvolture que ça a été une guerre dans laquelle Israël a dû se défendre d’une agression arabe. Cette agression n’a jamais existé. C’est Israël qui en juin 1967, à la fin d’une longue crise politique avec la Syrie, a attaqué l’Égypte par surprise. On écrit aujourd’hui qu’Israël a dû mener une guerre de défense après une agression arabe. C’est un exemple.

    Silvia Cattori : Le fait que les correspondants états-uniens envoyés en Israël soient, comme vous le soulignez, « quasiment tous des Juifs pro-israéliens » est certainement un problème. Mais, à votre avis, ne voyons-nous pas le même phénomène dans les pays européens ?

    Giorgio S. Frankel : L’Europe a eu une attitude partagée jusqu’à il y a quelques années. Dans un passé pas très lointain, l’Europe tendait davantage à sympathiser avec les Palestiniens. Dans les années 70 et 80, l’Italie était manifestement plus pro-arabe que pro-israélienne. L’attitude européenne a changé après l’attaque du 11 septembre 2001, quand s’est déchaînée dans le monde cette politique anti-arabe. L’attaque a été identifiée comme une offensive arabe contre le monde occidental. Après ce virage une hostilité croissante envers l’Islam s’est diffusée dans le monde occidental.

    L’islamophobie en Europe a été transmise par les États-Unis. Aujourd’hui, l’Europe -la politique des pays européens alignés après le 11 septembre sur les positions états-uniennes et la guerre d’Irak- poursuit une politique anti-arabe. Cette islamophobie croissante est en grande partie alimentée, partagée, soutenue par Israël. Il faut savoir que les Européens les plus racistes, comme le Hollandais Gert Wilders, et d’autres racistes nordiques, sont aujourd’hui considérés comme des héros en Israël. Gert Wilders est régulièrement invité à tenir des conférences même dans les universités israéliennes.

    On a cette attitude aussi dans les médias européens ; un peu moins dans les médias britanniques. Mais, en effet, pour de nombreuses raisons, Israël est arrivé à imposer son langage, son récit des épisodes proches et moyen orientaux. Les Israéliens ont un grand pouvoir, ils ont une grande capacité de propagande. Les Palestiniens ne disposent pas de cette force. Les Arabes n’ont pas cette capacité. Israël a pris le contrôle petit à petit. Il y a employé beaucoup de temps. Il a maintenant pratiquement le contrôle des communautés juives en Europe et aux États-Unis. Autrefois ce n’était pas comme ça. Autrefois les communautés juives critiquaient la politique d’Israël. Ainsi, si nous pensons à la propagande en faveur d’Israël, celle-ci n’est pas faite par des émigrés : elle est faite par des Juifs états-uniens qui en partagent la culture, le langage. Ce ne sont pas des étrangers. Les Juifs états-uniens sont pleinement intégrés, membres du Congrès, journalistes. La propagande pro-israélienne est renforcée de ce fait.

    Silvia Cattori : Quand ce contrôle politique d’Israël sur le monde juif a-t-il pris ce virage ?

    Giorgio S. Frankel : Il faut rappeler qu’à l’origine le sionisme était seulement hébergé dans le monde juif, surtout chez les Juifs états-uniens. Il a fallu beaucoup de temps pour que les sionistes arrivent à s’affirmer. Ceci, entre autres, est une des origines historiques de l’arrogance notoire, de la propension à la violence du sionisme. Le sionisme est devenu arrogant et politiquement violent justement à cause de son expérience aux États-Unis, quand il devait s’affirmer dans le judaïsme états-unien. Surtout après la deuxième guerre mondiale. Les Juifs du monde entier ont toujours eu une attitude très favorable et très sentimentale à l’égard d’Israël. Si l’on doit parler de virage, c’est après la guerre de juin 1967 qu’il y a eu un virage important. Cette guerre est très importante dans l’histoire d’Israël. Elle a créé dans la mentalité israélienne un sentiment de sécurité et de puissance. Ainsi il y a toujours eu une dialectique entre Israël et le judaïsme, quant à celui qui devait dominer l’autre. Mais après la guerre de 1967, les gouvernements israéliens ont décidé que c’était à eux qu’il revenait de dominer le monde juif. Cela s’est fait petit à petit.

    Silvia Cattori : Donc, à votre avis, la propagande des autorités israéliennes, qui a toujours consisté à dénigrer et déshumaniser les Arabes et les musulmans, sert, entre autres, à impliquer et à obtenir l’adhésion totale des Juifs au projet sioniste de domination et de destruction du peuple palestinien ?

    Giorgio S. Frankel : La peur des peuples musulmans a grandi après le 11 septembre. Cet événement a permis aux forces israéliennes de désigner le monde musulman comme un ennemi historique du monde occidental, ennemi avec lequel on ne peut pas faire la paix. En Europe, pour des raisons historiques, qui remontent aux Croisades, il y a cette peur ancestrale des musulmans. Après le 11 septembre il a été facile de relancer cette peur.

    Silvia Cattori : Cette propagande israélienne contre le monde arabe et musulman a réussi jusqu’à présent, avec l’aide de nos journalistes et gouvernements, à masquer de graves crimes comme l’épuration ethnique, l’annexion de Jérusalem, les massacres qui se répètent. Il est difficile de comprendre que des crimes aussi graves et massifs ne posent pas un problème moral aux Juifs qui soutiennent l’État qui les commet en leur nom. Nous voyons même des journalistes progressistes, des militants de groupes « Juifs pour la paix » tenir un discours qui « épargne » et dans un certain sens « légitime » le projet raciste de l’État exclusivement juif. Seuls quelques petits groupes marginaux ont toujours soutenu clairement le droit au retour des Palestiniens [2]. Ceci n’a-t-il pas toujours été une manière de légitimer la politique d’un État dont le projet raciste, dont l’idéologie violente, a vidé la Palestine de ses habitants ?

    Giorgio S. Frankel : C’est extrêmement compliqué. Si l’on s’en tient à des phases de la négociation israélo-palestinienne, les négociateurs palestiniens eux-mêmes disent implicitement que si l’on faisait un État palestinien en Cisjordanie et à Gaza, le retour des réfugiés serait compris dans l’État palestinien ; qu’ils se contenteraient d’une déclaration de la part d’Israël d’une assomption de responsabilité historique du drame des Palestiniens chassés en 1948 ; qu’Israël pourrait ne laisser entrer que quelques dizaines de milliers de Palestiniens. Dans le plan de paix proposé par le roi d’Arabie saoudite en 2002, confirmé en 2007, n’est pas mentionné explicitement le droit au retour, mais une solution négociée entre Israël et les Palestiniens.

    Dans l’hypothèse d’une solution « deux États » le problème est de savoir si cette solution « deux États » est possible, avec Israël à l’intérieur des frontières de 67, et un État palestinien en Cisjordanie et à Gaza. Pendant ces dix dernières années, on a continué à parler de « deux États pour deux peuples ». Ce qu’on a vu, peut-être définitivement en 2010, c’est que maintenant cette solution n’est absolument pas possible, parce qu’Israël a pris la moitié des terres confisquées en 1967 pour construire des colonies.

    Israël ne cédera jamais ces territoires palestiniens. Ce qui est apparu c’est qu’Israël n’est pas pressé : qu’Israël veut arriver, avec le temps, à la domination de tout le territoire. La domination totale de la Cisjordanie et de Gaza. Ce qui implique de fait, par conséquent, l’expulsion des Palestiniens qui y vivent.

    Silvia Cattori : L’Autorité de Ramallah, et les dirigeants de l’OLP -compromis dans des « processus de paix » qui ont permis à Israël de continuer à coloniser la Cisjordanie – ont renoncé aux droits légitimes de leur peuple, en pensant obtenir en échange leur « État » palestinien. Arriveront-ils à avoir cet État ?

    Giorgio S. Frankel : Oui, en effet. Même le président Yasser Arafat était sur cette position : si nous faisons un État palestinien en Cisjordanie et à Gaza, nous ne prétendons plus au droit au retour. Dans les négociations avec Israël le droit au retour a été utilisé comme une carte négociable. Ce qui était important pour les dirigeants palestiniens était d’avoir leur État en Cisjordanie et à Gaza. Cet État désormais n’existera jamais plus. Il est possible que ces dirigeants palestiniens soient aujourd’hui en collusion avec Israël. Qu’ils soient donc pratiquement des fantoches d’Israël. Après toutes ces négociations ils n’ont absolument rien obtenu. Les conditions de vie des Palestiniens ont empiré.

    N’oublions pas que depuis qu’en 1993 a eu lieu la rencontre entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin, la fameuse poignée de main à la Maison Blanche, les Israéliens ont continué à exproprier des terres en Cisjordanie, à chasser les Palestiniens de leurs maisons pour développer leurs colonies. En ces 17 années on a amplement démontré qu’Israël n’a pas la moindre intention de faire une paix qui porterait à la création d’un État palestinien en Cisjordanie et Gaza.

    Quand les dirigeants israéliens parlent d’un État palestinien ils ne disent jamais où il devrait naître. Pour eux, l’État palestinien est la Jordanie. Leur objectif est de renverser la monarchie jordanienne et d’envoyer là-bas tous les Palestiniens. Voilà la doctrine : la Jordanie est la Palestine pour les Israéliens. Tout leur discours se trouve là. Les Israéliens n’ont jamais été disposés à restituer les territoires conquis en 1967. Jamais. Donc la question du droit au retour pour Israël ne se pose pas comme un objectif réaliste. Le problème est celui-ci : la formule des deux États n’est plus possible. Alors y aura-t-il un État qui comprend Israël, l’actuelle Cisjordanie et Gaza ? Il faut voir si cet État sera un État unique (binational), comme dit Ilan Pappé. Ou bien si ce sera un État dominé par les Israéliens dans lequel les Palestiniens ne seront jamais démographiquement en majorité mais seront soumis à la « domination juive ». Ils pourraient même en être chassés…

    Silvia Cattori : Cette éventualité, selon vous, est-elle probable ?

    Giorgio S. Frankel : Je pense qu’Israël – même si c’est une grande puissance mondiale, une puissance militaire, nucléaire et technologique – est en réalité en train d’aller au désastre. Vers un collapsus intérieur. Les indices en sont cette folie croissante de la classe dirigeante israélienne. On a vu cette dernière année justement l’escalade de racisme en Israël. Racisme envers les Arabes citoyens d’Israël. Il y a en Israël des manifestations de racisme contre les Arabes, de xénophobie envers les travailleurs étrangers, de xénophobie envers la composante russe. Il y a des fractures croissantes dans le monde juif entre ashkénazes et séfarades, entre blancs et noirs falashas. Toute la société israélienne est en train de se fragmenter, de couler et de se dégrader en un complexe de haine raciale envers tout le monde. Israël a une attitude de plus en plus hostile envers le reste du monde. Un rien suffit pour créer des incidents diplomatiques.

    Alors que des générations de jeunes juifs états-uniens sont de plus en plus désenchantées vis-à-vis d’Israël. Ce qui signifie qu’Israël risque le collapsus, si des choses extérieures n’interviennent pas. La classe dirigeante israélienne est d’un niveau de plus en plus bas. L’intelligentsia israélienne est de plus en plus basse. Israël ne produit pas de culture, ne produit pas d’idées, ne produit pas de projets. Il produit des armes, des installations électroniques ; mais il ne produit pas de culture. Sa classe politique est de plus en plus corrompue économiquement, culturellement et dans ses coutumes. Un ex-chef de l’État israélien a été condamné pour violence sexuelle. Ceci est exemplaire de la corruption israélienne actuelle.

    Israël est voué au déclin. Ce déclin peut être accéléré par le fait qu’Israël est complètement lié aux États-Unis. Aujourd’hui sa politique se révèle très dangereuse parce que la situation intérieure états-unienne est de plus en plus grave. L’avenir d’Israël est plein de doutes.

    Silvia Cattori : Et pourtant Israël n’apparaît pas comme étant dans une position de faiblesse mais de domination. Il ne souffre pas de crise économique. Sa monnaie est forte et stable. Il continue à tenir tête au monde ; à ne pas céder de terrain et à poursuivre, sans être perturbé, sa politique de purification ethnique des Palestiniens. Il est même en mesure de revendiquer des concessions de plus en plus humiliantes, pour rendre impossible toute solution aux problèmes créés à ses voisins arabes. Malgré la gravité des crimes commis depuis plus de 60 ans, Israël non seulement n’est pas sanctionné mais est courtisé par nos gouvernements. Si Israël peut se comporter de façon aussi arrogante et violente, défier les grandes puissances, il doit y avoir une raison secrète qui a permis à tous les gouvernements israéliens de défier quiconque. Comment interprétez-vous cette arrogance croissante, sans précédent en politique internationale ?

    Giorgio S. Frankel : C’est vrai. Les fondements de cette arrogance sont multiples. Un de ces fondements est la puissance atomique israélienne. Israël est peut-être la quatrième puissance atomique dans le monde. Dès les années 70, c’est-à-dire il y a presque 40 ans, on disait qu’Israël était capable d’exercer une menace nucléaire contre l’Union soviétique. Ceci expliquait pourquoi l’Union soviétique avait toujours été très prudente vis-à-vis d’Israël. Il y a quelques années seulement, un historien militaire israélien d’origine hollandaise, Martin Van Cleveld, chercheur renommé et auteur d’études militaires, déclara dans une interview qu’Israël avait des armes atomiques pointées contre toutes les capitales du monde occidental. On parle beaucoup de cette doctrine Samson [3]. L’idée est celle-ci : si Israël se trouvait dans une situation telle qu’il lui semble être sur le point de succomber, alors il entraînerait le monde avec lui. Avant de succomber il lancerait des bombes atomiques sur l’Europe, sur le monde arabe et sur les États-Unis. Des scientifiques israéliens ont plusieurs fois affirmé que les Israéliens peuvent frapper n’importe quel point du globe.

    Connaissant l’histoire et la mentalité israéliennes cette attitude peut apparaître rationnelle dans le sens d’une argumentation destinée à forcer les autres pays à respecter la volonté d’Israël. Après tout, un pays européen peut se demander pourquoi soutenir la cause des Palestiniens, si on risque d’être attaqué et bombardé.

    Le fait qu’Israël puisse exercer un chantage atomique, direct ou indirect, qu’il puisse menacer de faire une guerre aux pays arabes ou à l’Iran en utilisant des bombes atomiques, déchaînerait une crise mondiale. Les possibilités d’utiliser directement un chantage atomique sont très nombreuses. Ceci est un fait, je dirais, fondamental.

    Puis, le lien stratégique avec les États-Unis, qui a débuté après la guerre de juin 1967, a conféré à Israël un pouvoir international notable et une sorte d’immunité. Quoi que fasse Israël, les États-Unis le protègent. S’il y a une résolution en cours au Conseil de sécurité contre Israël, elle ne peut pas passer parce que les États-Unis, en tant que membre permanent, peuvent opposer leur veto.

    Tout cela a donné à Israël un pouvoir notable, un degré d’impunité très élevé. Ensuite s’est créé dans le monde, je ne sais pas si c’est un mythe – mais étant donné que quasiment toutes les chancelleries le prennent au sérieux…- l’idée que, si des pays et des forces politiques veulent avoir de bons rapports avec les États-Unis, ils doivent avoir de bons rapports avec Israël. Il y a une propension dans nombre de pays du Tiers-monde à établir de bons rapports avec Israël de façon à ce qu’ensuite le lobby pro-israélien aux États-Unis soutienne ce pays. La Turquie l’a fait dans les années précédant le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan. Nombre d’autres pays l’ont fait. On a vu que ces pays qui ont eu de bons rapports avec Israël ont été gratifiés par les États-Unis.

    Les raisons pour lesquelles Israël est aussi puissant aux États-Unis sont dues au fait qu’Israël a établi un contrôle sur le Congrès. Israël domine le Congrès aux États-Unis ; il le domine vraiment. Depuis des décennies, les Israéliens ont créé aux USA une série de structures, d’institutions appelées lobby israélien. Ce lobby est formé de diverses organisations spécialisées : il y a le lobby au Congrès, celui qui fait pression sur la Maison Blanche, celui qui s’occupe des sommets militaires, etc.

    En tenant compte qu’il y a aux États-Unis 6 millions de Juifs aisés, ces organisations qui sont financées par le monde juif disposent de fonds énormes. L’une des plus importantes, l’AIPAC, a 100.000 adhérents. Elle a un pouvoir énorme. Ses membres envoient des fax, des e-mails aux députés, aux sénateurs, recueillent des fonds.

    Une chose très importante dont les journaux européens ont peu parlé, mais les journaux israéliens oui, ainsi que certains journaux juifs, est le fait que, au début de l’année 2010, les rapports entre Obama et Israël étaient très mauvais. Obama était prêt à avoir une politique de pression de plus en plus dure à l’encontre d’Israël. C’est ce qu’il semblait. En mai, Obama a complètement changé et a cédé peu à peu à toutes les requêtes des Israéliens. Les journaux israéliens ont révélé que les principaux financeurs juifs du parti démocrate avaient coupé les financements. Les milliardaires juifs, en mars 2010, ont fait savoir qu’ils ne donneraient pas un dollar si Obama ne changeait pas de politique. Obama s’est retrouvé à la veille des élections de mi-mandat en difficulté politique avec son propre parti, qui avait perdu ses financements juifs. C’est donc une source de pouvoir.

    Ajoutons aussi un autre facteur de pouvoir provisoire. Dans l’ère de la globalisation économique, Israël est devenu un élément structurel de ce super-pouvoir global qui s’est développé à partir des années 80 et 90. Dans l’élite mondiale qui a le pouvoir économique, etc.…, Israël est une partie intégrante de cette structure de pouvoir. Ce pouvoir économique, plus le pouvoir stratégique militaire, dans la mesure où les États-Unis visent la domination du Moyen-Orient, renforcent le pouvoir militaire et stratégique d’Israël.

    En 2003, quand les États-Unis ont attaqué l’Irak, les journalistes états-uniens et l’élite pro-israélienne disaient ouvertement que l’attaque contre l’Irak n’était que le début d’une stratégie vouée à démanteler le Moyen-Orient. Qu’après l’Irak, ce serait le tour de l’Égypte, puis de l’Arabie saoudite, etc. C’était la vision de l’époque. Ensuite la guerre contre l’Irak a mal tourné pour eux. Ce qui montre que le pouvoir militaire n’est valable que jusqu’à un certain point. Les États-Unis, malgré leur super-puissance militaire et technologique, perdent toutes les guerres. En voyant l’expérience des États-Unis nous pouvons garder à l’esprit que même pour la super-puissance israélienne les jours pourraient être comptés. Pour le moment Israël est une partie du super-pouvoir mondial. Mais ce pouvoir perd du terrain avec l’expansion du pouvoir asiatique.

    Silvia Cattori : Vous avez étudié ce sujet. Vous connaissez la réalité de près. Mais pour les gens en général il est très difficile de comprendre que ce ne sont pas les Arabes et les musulmans le problème mais la politique conflictuelle israélienne. La pression continue exercée par Israël contre le programme nucléaire civil iranien en fait partie. Croyez-vous en une attaque possible de l’armée israélienne ou d’autres, contre des sites iraniens ?

    Giorgio S. Frankel : Je n’y crois pas parce qu’Israël a commencé à menacer d’attaquer l’Iran au début des années 90 ; ça fait 20 ans que les autorités israéliennes répètent qu’elles vont attaquer l’Iran, que l’Iran est en train de fabriquer la bombe atomique, que l’Iran est une menace. Mais quand, dans l’histoire, un pays menace de faire la guerre et ne la fait pas pendant vingt ans, il ne la fera jamais.

    Cette menace contre l’Iran sert à Israël pour maintenir un climat de tension au Proche et au Moyen-Orient. En menaçant plusieurs fois par an de faire la guerre à l’Iran, il crée une situation de péril aux États-Unis et en Europe. La probabilité qu’Israël attaque l’Iran est très faible. Mais si Israël attaque vraiment l’Iran, les conséquences mondiales seraient tellement catastrophiques que, même si tout le monde pense que la menace du gouvernement israélien tient du bluff, personne ne va vérifier si c’est vraiment du bluff.

    Israël n’est pas en mesure d’attaquer l’Iran, il suffit de regarder une carte géographique. Il doit passer à travers d’autres pays. Il y a deux ans, les États-Unis firent un cadeau empoisonné aux Israéliens. Comme Israël parlait du danger iranien, les États-Unis envoyèrent en Israël un grand appareil radar qui contrôle le ciel autour du pays sur des centaines de kilomètres. Cette station est gérée par des militaires états-uniens. Elle fut présentée comme un geste de solidarité envers Israël ; en réalité les Israéliens ne sont pas très contents. Parce que les États-Unis savent exactement ce que font les avions israéliens. Les États-Unis ont affirmé de façon récurrente qu’ils ne veulent pas une guerre contre l’Iran, parce que ce serait une catastrophe.

    Ce sont des périodes cycliques. De temps en temps les Israéliens sortent cette carte iranienne. On en parle pendant quelques semaines et puis ça s’arrête. Le général Moshe Yalon, vice-premier ministre et ministre pour les menaces stratégiques, a déclaré : le programme nucléaire iranien est en retard ; donc nous avons deux ou trois ans pour prendre une décision. Ceci est un message pour indiquer qu’en ce moment il n’y a pas de danger iranien. Ce danger sert aux Israéliens pour entretenir un climat de tension et contraindre les États-Unis et les Européens à faire certaines politiques. Les Israéliens espéraient créer un climat de tension suffisant pour provoquer un affrontement entre l’Iran et les pays arabes. Cette stratégie aussi a échoué.

    Combien de temps a-t-il fallu aux autres puissances nucléaires pour fabriquer la bombe atomique ? Les États-Unis dans les années 40, quand on ne savait même pas à coup sûr qu’on pouvait faire la bombe atomique, y ont employé trois années. Israël a mis dix ans. Maintenant on dit depuis plus de vingt ans que l’Iran construit la bombe. C’est la bombe atomique la plus lente de l’histoire ! L’agence nucléaire qui doit contrôler la bombe atomique continue à dire qu’il n’existe pas d’indices de programme militaire.

    La bombe iranienne sert à Israël pour créer des problèmes stratégiques dans la région. La grande peur d’Israël est qu’un dialogue politique ne s’ouvre entre les États-Unis et l’Iran. Après quoi l’Iran serait reconnu comme puissance régionale avec laquelle on doit parler et discuter.

    L’autre puissance régionale qui est en train de s’affirmer est la Turquie. À présent Israël a des problèmes avec la Turquie parce qu’elle pourrait devenir la principale interlocutrice des États-Unis, du monde arabe et du monde musulman.

    L’autre grande arme d’Israël est l’accusation d’antisémitisme. C’est une arme à laquelle les Israéliens ont un grand et immédiat recours. Toute forme de critique d’Israël est dénoncée comme acte d’antisémitisme. Au début cela faisait un grand effet ; aujourd’hui un peu moins ; tôt ou tard, elle perdra son importance. Quand on abuse de ces armes elles perdent leur valeur. Israël accuse tout le monde d’antisémitisme. Si un Juif critique Israël, on dit que c’est un Juif qui a la haine de lui-même.

    A la fin, ça aussi ça s’écroulera. Parce que l’antisémitisme est une chose ; la critique d’Israël en est une autre. D’antisémitisme, il y en a peu actuellement, dans le monde. S’il resurgit c’est parce que cette façon qu’ont les Israéliens d’établir une identité entre judaïsme et « israélisme » est vraiment dégoûtante : c’est là un terrain très glissant.

    Silvia Cattori : Pendant ces années d’offensive militaires par Tel Aviv, on a assisté, en France par exemple, à une intensification des accusations d’antisémitisme même de la part de militants de groupes de « juifs pour la paix ». Des accusations d’antisémitisme et de négationnisme, se sont mises à pleuvoir sur des journalistes ou des militants qui mettent en évidence l’idéologie qui a amené l’État juif à conduire des politiques inacceptables depuis le début [4]. Si comme vous le soulignez, critiquer la politique israélienne n’a rien à voir avec le racisme, que cherchent alors, en vérité, ceux qui accusent les gens d’antisémitisme ?

    Giorgio S. Frankel : La grande erreur est celle commise par les communautés juives dans le monde en tant que, comme communautés juives, elles pensent avoir le droit de parler au nom d’Israël. De nombreux Juifs non Israéliens pensent pouvoir, en tant que Juifs, avoir le droit de soutenir Israël. C’est leur droit. Mais cela comporte que, tôt ou tard, on imputera aux Juifs non israéliens ce que font les gouvernements israéliens. D’autre part, quand Israël proclame qu’il veut être reconnu non seulement comme État juif, mais comme État national du peuple juif, cela veut dire qu’il demande, au niveau international, que lui soit reconnue une sorte de primauté aussi à l’égard des Juifs qui sont dans les autres pays. Cela devient très dangereux.

    Silvia Cattori : Pourquoi dangereux ?

    Giorgio S. Frankel : Parce qu’à la fin il est possible que, dans l’avenir, Israël veuille interférer dans la politique intérieure d’autres pays sous prétexte que ce pays a une politique hostile aux Juifs. Chirac refusa de participer à la guerre contre l’Irak. Peu de temps après le premier ministre israélien Ariel Sharon déchaîna une politique hostile à la France en avertissant les Juifs français : faites vos valises, quittez la France, venez en Israël. A l’avenir les Israéliens pourraient se comporter comme si c’était à eux qu’il revenait de définir le destin des Juifs italiens ou français.

    Silvia Cattori : Cette arme de l’antisémitisme a toujours permis à Israël de mettre les gouvernements qui ne suivent pas la ligne politique de Tel Aviv sous pression. Cela fait donc vingt ans qu’Israël essaie d’inciter le reste du monde à intensifier la pression contre l’Iran pour l’isoler, le sanctionner, en empêchant son développement normal. D’après vous, y arrivera-t-il ?

    Giorgio S. Frankel : Je n’en sui pas convaincu, parce que l’Iran jusqu’ici est protégé par la Chine et en partie par la Russie. Il a de bons rapports avec ses voisins : Turquie, Irak et avec des pays comme l’Azerbaïdjan et la Géorgie. Il a de bons rapports avec le Pakistan, avec l’Inde, avec les pays arabes du Golfe, en particulier avec le Qatar. Il est en train d’étendre sa présence diplomatique en Amérique latine. L’Europe suit la ligne dure : mais d’autres pays ne la suivent pas.

    Les Israéliens mènent cette déstabilisation intérieure de l’Iran par le biais d’attentats, de massacres, etc. ; c’est ce qu’ils sont probablement en train de faire. Il faut voir s’ils vont y arriver.

    Silvia Cattori : Israël seulement et pas les États-Unis [5] ?

    Giorgio S. Frankel : Tous les deux. Mais surtout les Israéliens.

    Silvia Cattori : Pourquoi « surtout les Israéliens » ? Ont-ils des moyens particuliers de pénétration et de manipulation des minorités ethniques ?

    Giorgio S. Frankel : Le problème de la stabilité de l’Iran est très complexe. On peut entrer clandestinement dans plusieurs zones. Il y a des populations hostiles au gouvernement central. Le Kurdistan est la région la plus importante pour le pétrole. Une minorité sunnite y vit. Il suffit de leur fournir des financements pour l’entraînement et de leur fournir des armes. Ce genre d’opérations s’appelle « la guerre de l’ombre ». Les possibilités d’intervention sont nombreuses.

    Silvia Cattori : Nous vous remercions.

    (*) Diana Carminati e Alfredo Tradardi : In memoria di Giorgio S. Frankel (22.09.2012
    http://www.silviacattori.net/article3711.html

    Silvia Cattori

    Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio (24.06.2011)

    Texte original en italien (25.05.2011) :
    http://www.silviacattori.net/article1639.html

    [1] Giorgio S. Frankel, analyste de questions internationales et journaliste indépendant, travaille sur le Moyen-Orient et le Golfe persique depuis le début des années 70. Il est l’auteur de : « L’Iran et la bombe », DeriveApprodi, Roma, 2010.

    [2] Le droit au retour est permis par la loi : mais nos gouvernements et partis politiques, de même que les défenseurs d’une « juste paix » l’ont toujours ignoré, parce que reconnaître aux réfugiés palestiniens le droit au retour obligerait Israël à reconnaître les expulsions de 1948, 1967, 2000 et à admettre que sa « guerre d’indépendance » est en réalité un crime.

    [3] « Option Samson » (ainsi appelée par des dirigeants israéliens d’après la figure biblique de Samson, qui abattit un temple philistin entraînant sa mort et celle de centaines de Philistins) suppose que face à une menace existentielle le projet nucléaire israélien comprend une attaque nucléaire contre les nations qui le menacent.

    [4] Voir : “1001 bugie su Gilad Atzmon” (“1001 mensonges sur Gilad Atzmon”), de Gilad Atzmon,comedonchisciotte.net , 2 novembre 2006.

    [5] Le journaliste Bob Wedford affirme que les services de la Cia, du Mossad et du MI-6 collaborent pour conduire des actions de sabotage contre l’Iran. En 2009 et 2010, l’Iran a arrêté plusieurs espions d’origine états-unienne entrés illégalement, parmi lesquels une femme qui possédait des « hidden spying equipment ». La France mène une diplomatie agressive contre l’Iran depuis que, en 2007, le président français Sarkozy a parlé de la possibilité de bombarder l’Iran. On se souviendra de l’appel de Bernard Kouchner aux nations, pour « se préparer au pire », à la « guerre » contre l’Iran.

  82. On août 5th, 2014 at 23:43 , nina said...

    Sur le journal de personne, qui passe sur Alterinfo (ce site crypto-sioniste qui la laisse officier en censurant quiconque la critiquant), elle dit faire parler un néo-raciste mais en fait c’est elle qui parle et qui pense ce qu’elle écrit. Mais c’est une tactique pour se dédouaner. Je vous mets la fin de son écrit sur Alterinfo :

    «  Le néo-raciste, c’est le blanc français qui nous apprend du jour au lendemain que nous sommes plus juifs que français. Que notre République est une réplique, tout ce qu’elle a d’authentique, elle le doit à l’avant-garde judaïque. 
    Similitude…servitude… béatitude: la France ne va pas sans la souffrance juive. 
    Envie et gratitude : À bas la Palestine! Vive la vermine !  »

    Pour elle, tout ce qui est français, toute l’essence et la culture de la France est juive (on dit « judéo-chrétienne »). Ce qu’elle veut dire, c’est donc : « ne touchez pas Israël, ce sont vos frères, vous devez les laisser massacrer ». Voyez :

    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t6734p15-propagande-sioniste-revelee-le-journal-de-personne

  83. On août 5th, 2014 at 23:44 , nina said...

    Un commentaire pertinent trouvé sur le Net…
    « . Tibrus le 26/07/2014 00:42
    Israël n’est pas un problème! évidement non, c’est la solution pour tout ces anti-mergez pro-quenelle. leur but inavoué est de tout faire pour convaincre les juifs de quitter la France pour se rendre en Palestine. il y a plus de juifs dans le quartier de Manhattan a New-York que dans toute la Palestine.
    Les juifs répugnent a faire leurs alya, parce qu’une fois la bas ils se retrouvent obliger de travailler et comme ils non pas l’habitude de ça (vue que les gogogoyms le font pour eux) l’état israélien via la pseudo dissidence (succursale du FN) fait tout pour convaincre les juifs de partir en installant un climat insurrectionnelle en France.
    des listes de membres de la LDJ et du betar circule en ce moment même. dans les prochain jours les soit disant agressions antisémites vont pleuvoir comme des petits pains au chocolat. »

  84. On août 6th, 2014 at 20:17 , nina said...

    « Musée Juif de Bruxelles : aucune preuve de la présence de Nemmouche sur les lieux 
    05/08/2014
    Aucun témoin n’a reconnu formellement Mehdi Nemmouche. «Il n’existe pas, à ce stade-ci, de preuve scientifique de la présence immédiate de Mehdi Nemmouche sur les lieux » dans l’affaire de la tuerie qui a coûté la vie à quatre personnes au Musée Juif de Bruxelles le 24 mai dernier, a indiqué un de ses avocats, Sébastien Courtoy, dans une courte déclaration à l’issue de l’audience de la Chambre du conseil de Bruxelles. Aucun témoin n’a reconnu formellement Mehdi Nemmouche comme le tueur du Musée Juif, a ajouté l’avocat, qui n’a pas souhaité répondre aux questions des journalistes et s’est limité à sa déclaration. « Il est donc à ce stade totalement prématuré de condamner cet homme, qui bénéficie de la présomption d’innocence », a-t-il souligné. 

    L’audience de ce lundi après-midi devant la Chambre du conseil a été l’occasion pour le juge d’instruction de présenter un premier rapport d’enquête. « Ce sont des conclusions intermédiaires car l’enquête n’est pas encore terminée », a précisé l’avocat. 

    Sébastien Courtoy et Henri Laquay, l’autre avocat de Mehdi Nemmouche, ont encore demandé de « pouvoir travailler dans la sérénité ». 

    http://croah.fr/revue-de-presse/musee-juif-de-bruxelles-aucune-preuve-de-la-presence-de-nemmouche-sur-les-lieux/ »

    Quant à Thierry Meyssan (qui est soit libanais soit juif et dont le site est crypto-sioniste), il nous a fait un article accusant carrément Mehdi Nemmouche ! Il a repris la théorie des juifs sionistes et du système et on me dit que c’est un dissident ! Pourtant, l’avocat de Nemmouche dit clairement qu’il n’y a aucune preuve de sa culpabilité et de sa présence sur les lieux. Alors, Meyssan, c’est un dissident ? Il est comme Soral, Dieudonné, Alterinfo, etc. Ce sont des faux dissidents et des crypto-sionistes ! 

    Meyssan est soit un juif d’Israel soit un juif libanais (ou un juif né dans un pays arabe) : il faut dire que les élites libanaises trafiquent souvent avec les juifs sionistes, quitte à détruire leur pays. Ce type travaille pour les juifs, ça, c’est clair, comme tous les dissidents en carton ! 

    C’est comme sa propagande sur l’Ukraine. Là, il fait encore plus fort que les médias officiels : il affirme qu’il y a des djihadistes en Ukraine !!!! Il fait le jeu d’Israël et des occidentaux (sachant que c’est eux qui financent les djihadistes). 
    http://www.voltairenet.org/article183834.html
     
    Finalement, c’est un propagandiste, un menteur. Mais il est malin : comme les autres crypto-sionistes, il ramène des gens vers lui et crée une confiance envers lui en tant qu’anti-systeme (dans son cas, grâce à son livre « L’effroyable imposture ») et du coup, les gens prennent tout ce qu’il dit comme argent comptant du fait de sa réputation.
    A partir de là, il a créé un climat de confiance qui lui permet de balancer sa propagande sioniste, comme Dieudonné, Soral et ER, ou Alterinfo. En particulier, ER est un site extrêmement dangereux qui sème la haine, qui veut la révolte et le chaos et qui attire les jeunes de banlieue sur son site pour aider à ce but. Une révolution sans les banlieues, ça ne peut pas marcher. Mais ER ne cherche pas du tout la réconciliation mais la haine de l’immigré, il suffit de bien le lire. 

    Je conseille à Thierry Meyssan, le faux dissident, de lire cet article : http://www.pcfbassin.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=15883:ukraine–lagent-du-mossad-bernard-henri-levy-et-des-soldats-israeliens-ont-pris-part-au-coup-detat-en-ukraine&catid=37:russie&Itemid=8
    et de nous parler de ses frères juifs israéliens qui sont impliqués dans le chaos en Ukraine. 
    « Eh bien, oui, proclame Hitler, nous sommes des barbares et nous voulons être des barbares. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront le monde. Le monde actuel est près de sa fin. Notre tâche est de le saccager. » Voilà la doctrine d’Hitler, la doctrine du sionisme et de l’extrême-droite de Soral et des faux dissidents. Voilà où ils veulent nous emmener ! Et les sites « alternatifs » (comme ER ou Alterinfo) sur le net servent à mettre les peuples en colère pour monter la mayonnaise, de façon à faire comme pour les révolutions arabes, qui n’ont d’ailleurs servi à rien à part empirer la situation. C’est ce procédé qu’ils veulent établir en France aussi ; sinon, ils auraient déjà fermé tous ces sites depuis longtemps s’ils ne servaient pas aux élites à faire monter la mayonnaise. Je ne sais pas pourquoi Soral se démène autant ; il n’a qu’à appeler ses frères du Mossad qui savent bien le faire (par exemple en Ukraine). Voyez la vidéo http://m.youtube.com/watch?v=THqzUo_ROi8. 

  85. On août 7th, 2014 at 14:46 , karimdz said...

    Le djihad semble permis dans le sens paris tel aviv mais pas ailleurs.

    Comment s étonner, quand on sait que ce sont des sionistes qui gouvernent la France, d ailleurs l officine israélienne, le crif, est devenu ce que beaucoup qualifient, d état dans l ETAT francais. Vous avez tous entendu la déclaration d hollande lors du declenchement de l opération criminelle barbare et sanguinaire israélienne contre le ghetto de gaza, soutien total ! Et celle de vals, vous savez celui qui est lié eternellement à israel, par sa femme, quand meme !

    Ceux qui mettent en cause le Hamas dans la poursuite de son combat légitime, la résistance, faut il rappeler dans une situation d occupation, n ont rien compris, ou alors ce sont des sionistes imposteurs qui tentent de faire diversion.

    Cela fait des dizaines d années que les palestiniens souffrent de l occupation, de ses exactrions, ses crimes, sa politique d épuration ethnique, qui détruit leurs maisons, spolient leurs terre, et les enferment dans des prisons à ciel ouvert, disons le clairement, des camps de concentration, les plus grands de notre humanité, et que dire, du ghetto de GAZA. Doivent ils subir constamment des coups, et ne pas tenter de se défendre et résister à l occupant qui viole le droit international en permance ? !!!

    Mais il faut surtout savoir, que la véritable raison, de cette nième opération criminelle israélienne, réside dans cette déclaration du ministre israélien de la défense, moshe ya'

     

     

     

     

  86. On août 7th, 2014 at 21:01 , nina said...

    Je vous conseille d’écouter cette vidéo très intéressante à propos de Tarek Ramadan que vous appelez « frère ».

    http://www.youtube.com/watch?v=aXtWFIVPIr8

  87. On août 7th, 2014 at 22:40 , nina said...

    S’il était un de vos frères, il ne passerait pas dans tous les médias pour véhiculer la pensée dominante, manipuler et égarer les musulmans ! Comme les autres, il joue sur la cause palestinienne pour se faire aimer des arabes et des musulmans. 
    Un commentaire très pertinent sur lui :  »
    …on estime à 200 000 intellectuels musulmans juste en europe…il y a d’autres choix que de vouloir épouser ou suivre un  modèle creux (..éthique-voter-moratoire.. blabla..baratin philosophique..) qui n’est présent que par interêt de tony blair et d’autres criminels sanguinaires européens…ce tr a tellement eu honte de sa race qu’il devait tout justifier…..jusqu’à se defroquer face au lobby homosexuel..face au lobby féministe…face au lobby sioniste…)…je prèfère l’original de nos savants…MALEK BENNABI…Abdelhamid Ibn BADIS…son grand père Hassan El Benna malmené par les anglais colonisateurs….. »

  88. On août 8th, 2014 at 18:36 , nina said...

    « Le FN est et reste une vaste ESCROQUERIE une arnaque familiale point barre ! 
    Le FN, c’est l’anti-France !!
    Qui a permis durant des années à Jérôme Cahuzac(et certainement tant d’autres parce qu on ne connaît pas la fin de cette histoire) de gruger littéralement le fisc français?

    Un certain Peninque, ça vous dit quelque chose ?
    Qui a pour ami de longue date EDGAR BROMFMAN maître d’oeuvre aux USA du plus puissant lobby sioniste de par le monde? Qui citait il y a peu GOLDA MEIR pour référence politique ? D’ailleurs nous ne sommes plus à une contradiction près avec l’homme à l’oeil de verre…n est ce pas lui qui citait aussi Thatcher et Reagan pour source d inspiration? 
    Qui a touché pendant des années des millions en dollars de la part de la CIA ? 
    Et ça nous parle de »patriotisme » ! 
    Le FN vous ment,le FN c’est l’anti-France !  »

    Le commentaire ci-dessus que j’ai repris sur un autre site dit que Peninque est le meilleur ami d’Edgar Bromfman dont le père était président du congrès juif mondial et le père comme le fils étaient/sont des hommes d’affaires juifs sionistes et font partie d’un lobby sioniste puissant aux USA, l’AIPAC. Et ce Peninque est le fondateur du site Égalité & Réconciliation. Et en plus, ces gens-là sont liés au FN qui est lui-même lié au sionisme ! Bref, ER n’a rien d’anti-système ! C’est une vaste blague ! ER est une création des juifs sionistes, tout comme le FN, en vue de s’attaquer aux arabes ! 

     »

    Un nouveau personnage apparaît dans l’affaire Cahuzac. Selon les informations du Monde, le compte suisse dont l’existence a été reconnue par l’ancien ministre a été ouvert par Philippe Péninque, un proche de la présidente du Front national, Marine Le Pen. 
     
    (…) 
     
    Philippe Péninque, 60 ans, n’est pas un inconnu pour ceux qui suivent les affaires de l’extrême droite. Cet ex-membre du GUD, un syndicat étudiant d’extrême droite radicale, reputé pour sa violence, est aussi ancien membre fondateur d’Egalité et réconciliation. Il fait aujourd’hui partie des conseillers officieux de Marine Le Pen. En 2007, il avait réalisé l’audit du front national. 

     
    Fondé par les pires pourris du système financier international, faisant le tapin pour un lobby étranger, E&R montre son vrai visage : au coeur du « système » ou dans un mouvement autoproclamé « anti-système » qui tend à devenir un vulgaire réseau de sites e-commerce, l’argent n’a pas d’odeur.  »

    Anti-système, ER ? Mort de rire !!!
    Ils se connaissent tous entre eux et magouillent tous ensemble ! UMP, PS, FN, ER,… c’est la même clique ! Le drame, c’est que les gens les suivent en pensant qu’il va y avoir un changement alors qu’ER est crypto-sioniste. Aujourd’hui ils sont allés très forts : ils relaient une interview de Netanyahou sur Canal +, chaîne de juifs, qui se justifie et se dédouane des massacres ! Ils lui font de la pub ! Et après ils viennent se dire pro-palestiniens ! 
    Et son discours récurrent : « c’est le Hamas ! C’est le Hamas ! » Il faut dire que le Hamas fait tout pour lui donner raison ! C’est on ne peut plus clair ! La guerre s’était arrêtée pendant 3 jours et soudain, ils attaquent ! Ceci dit, on ne sait pas vraiment si c’est vrai, mais le Hamas dément jamais et explique tout le temps qu’il ne veut pas la trêve !!! Les chefs du Hamas sont de connivence avec Israël mais comme d’habitude, les soldats du Hamas, les petits, ne le savent pas. C’est vrai que c’est pas les chefs qui reçoivent les bombes sur la tête ! Ce sont les enfants qui sont déchiquetés en mille morceaux ! 

    Il n’y a nulle part où se réfugier dans Gaza

    Mohammed Omer
    Mondialisation.ca
    mar., 05 août 2014 14:19 CDT 
    D’après les Nations Unies, 215 000 Palestiniens sont actuellement à la recherche de refuge dans les installations de l’ONU, alors que 133 écoles ont été bombardées depuis le lancement par Israël de l’ « Opération Bordure Protectrice. » 
    Ville de Gaza - « Netanyahu a transformé nos maisons en ruines, et nos quartiers en villes fantômes, » déplore Anaam Bannar, une Palestinienne sans-abri et âgée de 56 ans. 

    Bannar n’a plus où aller, excepté des écoles sélectionnées de l’UNRWA où les gens peuvent trouver refuge avant qu’Israël ne les prennent, elles aussi, pour cible. Il y a dix jours, la maison de Bannar a été complètement rasée par des obus de chars israéliens. Lorsqu’un cessez-le-feu de 12 heures a été décrété, la quinquagénaire est retournée chez elle, non sans précaution, et là, elle a retrouvé un décor méconnaissable. Elle n’arrivait plus à retrouver l’endroit où se tenait son domicile, ni de repères familiers capables d’identifier ce qui était il y a à peine quelques jours sa maison et son environnement. 

    Les Gazaouis sont corps et âmes épuisés et terrorisés par trois semaines d’horreur et de traumatisme. Les plus chanceux qui sont encore en vie ont absolument tout perdu et n’ont plus aucun refuge sûr pour les dissimuler des bombardements militaires israéliens intensifs. En fait, c’est toute la Bande de Gaza qui est dans la ligne de mire d’Israël. 

    « Vous pouvez courir dans n’importe quelle direction que vous voulez, cela ne vous protègera pas. Vous êtes une cible parce que vous êtes Palestinien, » explique Bannar. Durant la guerre israélienne sur Gaza de 2008-9, dénommée « Opération Plomb Durci, » Bannar avait perdu son époux et quatre de ses frères dans le même massacre. Une perte qui a plongé la famille dans un deuil et un chagrin profonds. Aujourd’hui, c’est sa maison qui paie les frais, ce qui l’amène à se demander pourquoi est-elle toujours sur la liste israélienne des civils à martyriser. 

    Pour Inshirah Abuelkas, 56 ans également, il est difficile d’envisager ce qu’Israël considère comme cible, puisqu’elle-même n’a aucun lien avec la résistance ni aucune affiliation aux groupes militants. Elle est une simple habitante de Gaza. 

    « N’ayant pas réussi à mettre la main sur les combattants de la résistance, les Israéliens s’acharnent sur nous et punissent les civils en bombardant nos maisons, nos familles et nos enfants. » 

    Elle raconte comment elle a fui les mortiers israéliens qui ont fait un massacre dans le quartier Shejaia, en direction d’un nouveau refuge dans l’école Rafedeen de la Ville de Gaza. Mais même dans cette école, la famille ne peut échapper aux attaques et ses enfants sont pourchassés par les fusillades. 

    « Où irons-nous à la rentrée des classe en septembre ? » Une voisine prend la parole et suggère : « Il ne nous reste que la plage… » avant qu’une autre personne l’interrompt « Non, souviens-toi, Israël a tué quatre enfants qui jouaient sur la plage en tirant des missiles sur eux à partir de ses navires de guerre. » 

    « A la nuit tombée, lorsque les drones planent, nous sommes frappés par les bateaux de guerre israéliens. En plein jour, ce sont les F16 qui prennent la relève, » raconte-t-elle. 

    Le débat sur la sécurité n’aboutit jamais et revient toujours à la case départ car personne ne connait d’endroit sûr pour se réfugier, que ce soit les maisons, les écoles, les hôpitaux, les parcs, les cimetières, les plages, les mosquées ou les églises. Toutes ces zones sont bombardées par Israël. 

    « Se rendre et partir définitivement n’est pas Palestinien, c’est pourquoi, il est hors de question de prendre en considération cette option. C’est notre terre, notre maison ; nous appartenons à cet endroit et nous y resterons. » 

    Quelques jours auparavant, Israël a bombardé une autre école de l’UNRWA, préalablement désignée comme un « refuge sûr. » Cet acte barbare a tué au moins 16 personnes et a blessé des centaines de civils qui s’étaient réfugiés dans cette école après avoir reçu l’ordre de l’armée israélienne de quitter leurs maisons. 

    L’ONU rapporte que 215 000 Palestiniens, soit plus de 10% de la population de Gaza, cherchent actuellement refuge auprès des installations de l’UNRWA. Une situation humanitaire des plus déplorables évoquée par le porte-parole de l’UNRWA, Chris Guiness, dans une interview accordée hier (2/8/2014) à un média international et au terme de laquelle, il n’a pas pu se retenir et a éclaté en sanglots. 

    En tant qu’épouse et mère de 12 enfants, Abuelkas affirme qu’elle ne connait aucun endroit sûr où s’abriter. La menace continue d’Israël et l’absence de moyens de protection la poussent à compter ses enfants toutes les minutes pour s’assurer qu’aucun d’entre eux ne sorte du refuge fragile de l’école. 

    L’ONU a par ailleurs signalé que 133 écoles ont été ciblées par les obus de chars israéliens. Gaza est une petite bande de terre bondée, avec 1,8 million de civils. Elle est considérée comme étant la zone résidentielle la plus surpeuplée de la planète, dont les habitants ne peuvent même pas fuir pour les pays voisins à cause du bouclage et du contrôle par l’occupation israélienne de toutes les frontières et de l’espace aérien. C’est comme tirer sur une vache dans un couloir ! 

    Zone tampon 

    L’enclave côtière est une petite parcelle de terre de 41 km de long (25 miles) et de 6 à 12 km de large (7 à 7.5 miles). A l’Est, les Gazaouis sont cernés par les chars tirant des obus, les mortiers, les canons et les tireurs embusqués israéliens destinés à renforcer une « zone tampon » de plus en plus élargie. A l’Ouest, les Gazaouis font face aux navires de guerres israéliens et leur zone de pêche est estimée à seulement 3 miles marins au mieux, et lorsque c’est relativement calme. A la frontière nord avec Israël se trouve une autre zone tampon militaire et de nombreux checkpoints. Au Sud, à Rafah, Gaza est également bouclée, mais par l’armée égyptienne qui obéit aux ordres du gouvernement israélien. 

    Israël avait déclaré une « zone tampon » de trois kilomètres à l’intérieur de la frontière Gazaouie avec Israël. Étant donné la taille minuscule de Gaza, la zone tampon s’étend sur 44% du territoire de Gaza, et chaque personne s’y aventurant est considérée comme ayant été dûment avertie de quitter les lieux, assumant sinon les risques et le danger de mort découlant de sa présence dans cette zone. 

    Le bilan meurtrier d’Israël s’élève à 1730 Gazaouis et 9200 blessés. Ces chiffres alarmants ont largement dépassé la longue liste des crimes israéliens commis durant l’Opération Plomb Durci de 2008-9, lorsque Gaza a perdu 1417 de ses enfants. 

    Abuelkas précise : « Quoi qu’il en soit, nous restons toujours la cible d’Israël même si nous tentons de trouver un ‘refuge sûr’. » 

    Les parents ayant des enfants handicapés craignent d’envoyer leurs enfants dans les centres de réhabilitation puisque plusieurs de ces centres médicaux n’ont pas échappé à la machine meurtrière israélienne. 

    Abuelkas ajoute que les Israéliens possèdent des bunkers où s’abriter, contrairement aux gens de Gaza où les enfants n’ont que les bras de leurs mères pour se cacher des horreurs. Hélas, l’armée israélienne n’est pas prête de comprendre ni d’avoir un minimum de considération pour ce langage et cette notion. 

    Elle conclut : « Nous demandons à nos frères et sœurs arabes de nous soutenir et de nous aider. Mais nous nous sentons abandonnés par eux. » 
    —————————–

    Regardez ces 3 vidéos à propos de Soral : il faut absolument les visionner ! On le voit accompagnant Marine Le Pen en pleine campagne électorale sur un marché et il la défend ardemment ! Soral, Dieudonné, Le Pen, ce sont juste des illusions !!!!
    http://touch.dailymotion.com/video/x1nttp
    http://touch.dailymotion.com/video/xppds6
    http://touch.dailymotion.com/video/xe6qlj

  89. On août 8th, 2014 at 22:58 , nina said...

    Ce qui est inquiétant, c’est que les journaux font mine de critiquer ER, ce qui est une façon de lui faire de la pub : Le Monde, Le Parisien, Le Figaro, Le Canard Enchaîné, Rue 89 (et même la Libre Belgique !)… bref, des spécialistes de la pub du FN ! Ils vont jusqu’au bout de leur logique. Du coup, ça amène des gens sur ER qui ne connaissaient pas ce site : ce qui est jugé répréhensible par le système séduit et passe pour anti-système ! Justement, si le système leur fait de la pub, c’est qu’il y a intérêt ! Le but est d’accelerer le gonflement du nombre de membres d’ER en vue d’arriver à l’explosion sociale voulue par le système ! ER me fait flipper.

  90. On août 22nd, 2014 at 03:39 , dan said...

    Les arabes ne veulent malheureusement pas la paix. ils vivent pluds dans l envie la jalousie et la haine de l autre. aucune mort n est souhaitable et justifiable mais israel doit se laisser detruire pour faire plaisir?

  91. On août 22nd, 2014 at 11:27 , IT said...

    Hicham, si je ne dis pas d'âneries et à moins qu'elle ait été abrogée depuis (pour m'y être intéressé il y a quelques années), il existe une loi française qui interdit à tout ressortissant français de s'engager dans une armée étrangère en conflit avec un pays qui n'est pas en guerre avec la France, crime qui relève, et là par contre, c'est à vérifier, de la haute trahison.

    Je n'avais pas eu la force de me renseigner sur le cas des ressortissants bénéficiant du sésame "double-nationalité" – qu'il conviendrait d'abattre (la double-nationalité hein, pas les ressortissants!) avant même de s'intéresser à la question législative que vous sous entendez – et encore moins depuis qu'on a décidé de ne jouer aux billes qu'avec les copains de l'OTAN mais quoi qu'il en soit, les franco-israéliens qui combattent pour leur pote Israël (on notera  qu'on parle de ce pays comme d'un être humain, il a son petit nom propre dénué de l'article "l' ", comme le serait l'Iran ou l'Italie) font une superbe entorse à la loi française, décidément complaisante à leur égard.

    Après, il y a un piège dans lequel il ne faut surtout pas tomber: on ne PEUT PAS comparer les combattants djihadistes aux soldats israéliens dans la mesure où les premiers prennent le maquis quand les seconds combattent pour le compte d'une armée régulière! Parce qu'aussi chiant que ça puisse être, l'Israël a une existence légale au regard du droit, quand les combattants djihadistes se battent pour un idéal, et non pas pour le compte d'une armée régulière.

    Le parallèle n'en reste pas moins judicieux, et édifiant et les conséquences, elles, sont potentiellement les mêmes à leur retour, combattant dihadiste ou israélien.

    Bon courage pour la suite!

  92. On août 24th, 2014 at 18:37 , swapof said...

    il n'y a plus rien à espérer de toute cette humanitée ! espèrons que celui qui nous à emmené ici remette tous ces orgueilleux à leur place … assez vite,hein ! parceque je n'en doute pas ! mais j'aurais voulus etre encore la …en faite.

  93. On août 27th, 2014 at 01:12 , jon stewart said...

    la vraie question 250 familles juives a venissieux ya 15ans, moins de 25  ajourd'hui ? quelle est l'evolution de la population musulmane entre temps et la richesse crée dans la ville?

  94. On août 29th, 2014 at 18:00 , jha said...

    jon stewart…vous ne créez pas de richesse…vous prenez un pourcentage dessus.

  95. On septembre 4th, 2014 at 13:27 , Anonyme said...

    Une preuve de plus que la "France" est complice et soutient la collonisation de la PALESTINE…

  96. On octobre 23rd, 2014 at 06:28 , scarpe gucci uomo said...

    scarpe gucci uomo…

    ProfitBricks 猫 stata fondata da Weiss, insieme con Andreas Gauger, con il quale ha anche co fondato web hosting di mercato di massa gigante di Web one….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home