« Back home

Clash Asselineau/Salamé : la journaliste roule pour l’OTAN…comme son papa

INFO PANAMZA. Samedi, sur France 2, François Asselineau a qualifié Léa Salamé d'"ambassadeur de l'OTAN": une telle expression pourrait également s'appliquer au père de la journaliste. Décryptage.

Le 22.09.2014 à 14h11

Les lecteurs de Panamza connaissent les dérapages de Léa Salamé. En voici le résumé publié le 11 juin

PROMOTION D'UNE ZEMMOURETTE.

Elle suggère que les "barbus" et les "femmes voilées" dégagent une odeur pestilentielle {http://panamza.com/1982}; elle s'esclaffe quand on présente les Turcs comme des "abrutis" {http://panamza.com/6118}.

Propulsée à l'écran par Jean-Pierre Elkabbach, la journaliste LÉA SALAMÉ, animatrice du débat Zemmour-Domenach sur I Télé, va remplacer Natacha Polony auprès de Laurent Ruquier.

L'information a été confirmée -ce matin, sur Europe 1 {http://panamza.com/ack}- par Catherine Barma, productrice de l'émission (achetée par le service public de France 2) qui fut à l'origine de la censure des propos d'Aymeric Caron relatifs aux exactions commises par l'armée israélienne {http://panamza.com/6427}.

Samedi dernier, la journaliste n'a pas commis de bévue : elle s'est contenté de dévoiler un pan de l'idéologie atlantiste qui semble l'animer.

Face à François Asselineau, président de l'Union Populaire Républicaine, Léa Salamé a fait preuve, comme à son habitude, de pugnacité. Et d'un brin de roublardise.

onpc200914

Abordant la question du maintien de la France au sein de l'OTAN, la chroniqueuse politique a ainsi fait mine d'assimiler le refus d'Asselineau sur le sujet à de "l'anti-américanisme primaire".



A priori, Léa Salamé n'exerce pas la fonction de porte-parole de l'OTAN et n'a pas d'accointances officielles avec la mouvance atlantiste. Pourquoi, dès lors, use-t-elle de la caricature et de la diabolisation de son interlocuteur sur cette question en particulier?

La fille de son père? 

Contrairement aux pays anglo-saxons, la France est réputée pour son tabou relatif à l'argent en général et à l'exposition de ses rémunérations en particulier. Un autre sujet est également sous-traité: les carrières construites et consolidées grâce aux réseaux d'influence dans la sphère politico-médiatique.

Prenons l'exemple de Léa Salamé. À l'annonce de son entrée dans l'émission de Laurent Ruquier, deux médias hexagonaux se sont vus accorder un entretien-portrait: Le Monde et Les Inrockuptibles. Ni l'un ni l'autre (appartenant d'ailleurs, tous deux, à Matthieu Pigasse, banquier d'affaires de Lazard) n'ont abordé -de manière sérieuse et approfondie- la question de sa filiation, pourtant particulière. 

La rédactrice du Monde se contente ainsi de dépeindre une "catholique à moitié libanaise et arménienne (par sa mère)" et "fille d'un célèbre politologue" non identifié.

La mère, Mary Boghossian, est issue d'une illustre famille de diamantaires. Comme le précise le quotidien libanais L'Orient Le Jour dans un récent papier consacré à sa fille, cette héritière de Robert Boghossian participe aujour'hui à la gestion de la Fondation Boghossian, une structure basée à Bruxelles (comme le Parlement européen et l'OTAN) et vaguement destinée à l'amélioration des "relations Orient-Occident".

Quant au père de la journaliste âgée de 34 ans, il se nomme Ghassan Salamé. Éminent universitaire, il fut ministre de la Culture au Liban de 2000 à 2003 avant de rejoindre l'équipe du secrétaire général de l'ONU Kofi Annan.

Sa spécificité? Voici ce qu'avait rapporté incidemment Panamza –le 25 septembre 2013– à son sujet.

Léa Hala Salamé est la fille d'un ancien ministre libanais de la Culture devenu membre de l'Open Society et dirigeant à Sciences-Po Paris.

La figure tutélaire de l'ultra-select Open Society? George Soros, un milliardaire dont la fortune s'est accrue à la faveur de l'invasion anglo-américaine de l'Irak : il est l'un des artisans du groupe Carlyle, puissante société de gestion d'actifs liée au complexe militaro-industriel des États-Unis.

Soros est également à l'origine de la fondation d'un think-tank devenu relais idéologique de l'OTAN et dénommé International Crisis Group. Son vice-président? Ghassan Salamé. Présent dans le comité exécutif pour garder un oeil sur sa création: George Soros.

Evidemment, comme le montre parfaitement le cas Nicolas Domenach, tout journaliste politique ne partage pas nécessairement les convictions ou les allégeances de ses proches. 

Mais, au regard du zèle déployé par Léa Salamé pour défendre cet organisme controversé qu'est l'OTAN, il n'est pas interdit de s'interroger sur le poids de ses connexions intimes avec l'intelligentsia atlantiste.

Et pour conclure ce papier sur une note légère, souvenons-nous qu'un ancien président de la République -le pudibond Charles de Gaulle- n'avait pas hésité -selon son ancien ministre Alain Peyrefitte- à utiliser une métaphore sexuelle pour représenter l'influence nocive de l'OTAN (que la France a réintégré sous Nicolas Sarkozy).

degaulle

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

21 responses to Clash Asselineau/Salamé : la journaliste roule pour l’OTAN…comme son papa

  1. On septembre 22nd, 2014 at 16:48 , Ines said...

    Comme toujours, je ne suis pas d'accord avec vos articles sur Lea Salamé. J'ai l'impression que vous vous mettez à lui chercher des poux dans la tête depuis qu'elle a prononcé une parole que vous avez trouvée islamophobe (mais Marwan Muhammad lui-même trouvait que c'était de l'ironie et pas de l'islamophobie) . Après, les réseaux de son père, l'idéologie de son père … Honnêtement, ça ne veut rien dire …

    Je pense que si Lea Salamé était comme vous vite,s elle n'aurait pas une émission si honnête lorsqu'elle a accueilli Edgar Morin et Tariq Ramadan.  Elle n'aurait pas rétorqué "il y'a la même chose dans la Bible" lorsque Zemmour s'est mis à délirer sur le Coran au cours d'une de ses émissions …
     

    Franchement, je trouve que vous éxagérez. On a de la chance d'avour une chroniqueuse dont rien ne dit qu'elle est islamophobe, ça change. Après, oui, elle est peut être un peu atlantiste, c'est possible, mais ce n'est pas une raison pour la "jeter" à la poubelle non plus. 

     

    Bonne continuation pour votre super site. 

  2. On septembre 22nd, 2014 at 18:05 , lola said...

    Vous êtes es vraiment un tueur Panamza. Excellente découverte. Cela donne une toute autre dimension à ce clash. Pourriez faire une brève sur l'évolution de la fréquentation de votre site car pour moi vous avez dépassé E&R en terme d'investigation et cela serait bien de savoir si cela se ressent sur le nombre de vue. Et cela nous inssitera à faire votre promo. En tout cas je fais ma part j'ai suggéré votre page à bcp d'amis sur facebook. 

  3. On septembre 22nd, 2014 at 20:41 , Joris said...

    Caron s'est chargé d'essayer de discréditer son invité M. Asselineau (le faire passer pour un parti politique fantaisiste et d'extrême droite). Salamé s'est chargé de faire la promotion de l'OTAN…

     

    Dommage car les analyses de ce monsieur Asselineau sont d'une profondeur et d'une nouveauté peu commune par rapport à ce qu'on a l'habitude d'entendre dans les médias, hélas à cause d'une interview mal menée les téléspectateurs n'auront pas pu apprendre quelle sont les convictions qui anime l'Homme, qui gouverne réellement l'UE, pourquoi il est impossible de "changer d'Europe", pourquoi la construction européenne est un apartheid qui ne dit pas son nom, etc.

     

    Je me permet quand même un lien pour ceux qui veulent rattrapper leurs lacunes : http://www.upr.fr/conferences-en-ligne

  4. On septembre 22nd, 2014 at 20:47 , cherifa said...

    je suis tout à fait d’accord avec Inès, j’ai aimé Léa salamé quand elle a claché le bhl avec aymeric caron,et aussi avec mélissa theurio,je l’ai trouvé objective .j’ai pas vu l’émission avec assouline (que j’aime bien)mais il a été proche de la clik sarko et l’autre je me souviens plus le nom enfin la pseudo droite sioniste !donc qui croire ?!
    Perso je crois qu’en dieu soubahnou

  5. On septembre 22nd, 2014 at 20:50 , Eric said...

    " Après, oui, elle est peut être un peu atlantiste, c'est possible, mais ce n'est pas une raison pour la "jeter" à la poubelle non plus. "

    Il ne faut pas sombrer dans la naïveté non plus. Elle n'est pas " qu'un peu " atlantiste mais beaucoup. Et ce n'est pas non plus " possible " mais certain. Personne ne la force à débiter ce genre d'ânerie et il est donc logoque et naturel de le relever. Et sa situation lui est  acquise et même confortée avec ce genre de sortie. Ce n'est pas une victime qui aurait quoi que ce soit à craindre, encore moins d'un site comme celui où nous sommes, haineusement antisémite et pratiquant l'anti-américanisme primaire pour reprendre la rhétorique toute en finesse de l'intéressée 🙂

  6. On septembre 22nd, 2014 at 21:00 , hafrit said...

    la mere de lea salame , fait une quenelle

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=103775023000656&set=a.139173046127520.41375.100001044770241&type=1&theater

     

    en tout cas le dossier sur le pere de lea salame c'est du lourd , je vois deja le blabla politique la fille ce n'est pas le pere , je dirais la fille c'est la continuité du pere . Hicham continue tu es dans la bonne voie , surtout demonter les tartuffes soit disant neutres et libres .

  7. On septembre 22nd, 2014 at 22:53 , Pascale Charlier said...

    Les deux chroniqueurs avaient déjà préparé leur intervention avant même la prise de paroles de François Asselineau.L 'agressivité de Lea Salame envers l'invité m'avait profondément choquée.  Avec votre eclairage , je comprends mieux le pourquoi de cette  attitude irrespectueuse .

  8. On septembre 23rd, 2014 at 00:42 , Saccard said...

    Mme Salamé, l'article 5 de l'OTAN ne s'applique qu'en Europe ou en Amérique du Nord pas dans les DOM TOM tels que la Polynésie etc…Sinon l'OTAN aurait guerroyé pour la France en Indochine et en Algérie, l'OTAN aurait guerroyé contre l'Argentine pour récupérer les Malouines en 83.

    Donc non seulement Salamé n'est pas objective, mais elle ment effrontément puisque ce que je dis est écris dans la première phrase de l'article 5, qu'elle n'a volontairement pas citée !

  9. On septembre 23rd, 2014 at 01:54 , jha said...

    Petite leçon d'Europe par Jean Gabin dans "Le président" – YouTube

    Aujourd'hui c 'est Rothchield,Monsanto et les grandes multinationales anglo-saxones…qui achetent celui qui est à vendre.

     

     

    Bombardement humanitaire de l'Otan en Libye – YouTube

     

    RUSSIE : TEST-LANCE MISSILES " ULTRA-INTENSE " , EXERCICES MILITAIRES .HD1080p – YouTube

    Fabius….ton fils sait-il se servir d'un Famas?

    émasculé…c'est le mot juste.

    Quelqu'un pense-t-il que Sardou ait été invité par hazard?

    Les Américains ont perdu 400 000 hommes en Europe et on leur faisait croire que les Françaises avaient les cuisses légères pour les motiver lors du débarquement….

    Les Russes ont perdu plus de 8 millions d'hommes…

    pour etre Atlantiste il faut soit y trouver son interet financier ou etre un imbecile…ou ignorant .

    Asselineau a fait une erreur…il a cédé au chantage de l'antisémitisme.J'ai jamais vu un homme politique être traité d'une maniére aussi insultante.On peut pousser un homme politique dans ses retranchements,mais tout en gardant un minimum de politesse…

     

     

  10. On septembre 23rd, 2014 at 13:50 , Eric said...

    Ne pas être à la botte des americains et souhaiter une politique étrangère independante pour son pays est donc synonyme d'anti-américanisme pour Mme Salamé. Elle est donc sur la même ligne que Georges W. Bush, autre fin et éminent intellectuel, pour qui " ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous ". Bravo léa, ça vole très haut ! C'est juste pathétique. 

  11. On septembre 23rd, 2014 at 15:34 , Russel said...

    Lea Salamé n'est qu'une pseudo-journaliste de plus qui croit qu'en haussant le ton avec condescendance elle donnera plus de crédibilité à ses paroles. Ne lui en  déplaise , les nations européennes s'endorment avec leurs grandes comédies des élections pour les gouvernements et les parlements. Elles sont souveraines en théorie, mais pas dans la pratique. Méprisées par une oligarchie mondialiste radicale, les nations ont perdu leur autonomie et doivent suivre la voie qui leur est dictée. Via les grandes organisations internationales, les réseaux occultes et les médias, cette oligarchie dirige les gouvernements et fait la guerre à la religion. Les gouvernements ne sont que les obligés de la haute noblesse d'argent règnante. Ce sommet d'une petite minorité maîtrise le monde, Mme Salamé. Approfondissez votre travail et demandez-vous ce qui se trame dans l'Aspen Institute for Humanistic Studies, le groupe Bilderberg, le B'nai B'rith, la Fabian Society,  Le Royal Institute of International Affairs, la Round Table, la Comission Trilatérale, et la liste n'est pas exhaustive…

  12. On septembre 23rd, 2014 at 17:25 , Benjamin said...

    Intéressant. Je ne pense pas qu'il faille interdir d'antenne les personnes ayant de potentiels conflits d'intérêts ou étant biaisées. C'est intéressant car on peut débattre justement et à force de débat nous pourrons nous faire une meilleure idée.

    Le souci avec Salamé ici, c'est qu'elle avance des faits de nature géo-stratégique qui ne sont pas exacts, elle balaye d'une main tout analyse poussée et avance avec des slogans :

    – Il ne faut pas rester dans son coin et s'enfermer

    – L'OTAN nous protège

    – IS se finance tout seul

    Alors que ces points sont très complexes et une personne comme elle semble avoir passé sa vie à ignorer les faits dérangeants et garder seulement les parties qui rentrent gentillement dans sa vision du monde (dissonance cognitive).

    Pour ce genre de personne, je pense qu'il faut les laisser là où elles sont : dans le monde du divertissement. Et les téléspéctateurs devront faire preuve de sagesse et de discernement.

  13. On septembre 23rd, 2014 at 23:42 , grt said...

    Selon, le point.fr, la copine d'A. Caron travaille pour Cazeneve au ministère de l'Intérieur: il faudrait en savoir plus sur elle, son parcours 

    Bravo pour ton travail 

  14. On septembre 24th, 2014 at 00:56 , Bob said...

    Excellente trouvaille. Et belle démonstration prouvée.

    Reste a Asselineau à dénoncer cette collusion.

  15. On septembre 29th, 2014 at 00:24 , teslamballa said...

    en effet ,cette femme n'est pas objective…..sioniste!*ca se voit dans son regard….elle etait rempli de haine envers asselineau…..maintenant je comprends mieux,merci za nam pa!!!!

  16. On octobre 7th, 2014 at 19:42 , Guilleminot Christian said...

    Voila une journaliste qui agresse celui duquel elle est censé attendre des explications. C'est la première fois que je la vois et assiste à un tel spectacle. Elle a déjà perdu toute valeur à mes yeux. Une belle réussite.

    Maintenant séance d'anti-américaisme primaire :

    — exigez de votre maire et son conseil qu'il se déclare hors grand marché transatlantique et retire le drapeau illégal dit faussement "de l'union européenne". Je ne sais pas si c'est ma lettre qui a fait retirer ce drapeau des édifices publics de ma ville, en tout la banière mariale a été enlevée en même temps que le drapeau étasunien qui était là je ne sais pour quelle raison et la légalité est revenue.

    Votre maire a ou va recevoir une invitation à adhérer à Avenir de la Langue Française, relancez-le, c'est pas du nationalisme c'est international et ce sera l'occasion de beaucoup de bonnes choses dont des fêtes.

    Pour le GMT chercher sur youtube : Transatlantique arnaque – La casse du siècle

    CG, retraité, chercheur, correspondant de l'ALF pour l'Est et militant UPR

     

     

  17. On octobre 17th, 2014 at 16:01 , valentin said...

    Merci pour cet article. bon courage, vous n'avez pas fini de vous faire étriller.

    Christophe

  18. On janvier 5th, 2015 at 20:34 , simon said...

    Je suis surpris de l'interogatoire de Lea Salamé qui semble très exitée ( trop ?)

    Je me demande qui tire les manettes de cette émision piège.

    Les hommes politiques qui ne sont pas du même bord sont linchés par un flot de paroles ininterompu qui ne laisse pas la place pour une réponse.

    On agite des signaux d'alarmes avec des phrases toutes faites pour faire croire que les idées de l'invité sont des idées à proscrire.

    Parfois "comme par hasard" il se trouve des invités à qui on donne la parole pour mieux enfoncer le clou.

    Merci pour toutes ces infos.

  19. On avril 12th, 2015 at 15:42 , ibn said...

    En surfant de lien en lien pour mieux connaître cette journaliste que j'écoute sur France Inter et le samedi ’on n’est pas couché’… je tombe sur ce site et les commentaires…

    C’est intéressant de connaître la biographie d’un journaliste qui est un être humain comme les autres … L’objectivité est une discipline exigeante et je ne lui en veux pas du tout de laisser apparaître dans ses interviews ses croyances, ses penchants politiques, affinités arabo-occidentales et judéo-chretiennes… Alors, pour une fois que nous avons des  journalistes femmes issue de la diversité française d'origine orientale … soyons exigeants et justes.

    Je suis de la génération  de Léa et pense souvent comme elle et je m'interroge lorsque ce n’est pas le cas sans pour autant changer mon opinion…

  20. On septembre 6th, 2015 at 14:49 , Si le bon peuple savait… | said...

    […] parents, il est évident que, comme l’a écrit l’année dernière l’excellent Panamza, la conception démocratique de Léa ressemble fortement à celle d’un Soros et de son Open […]

  21. On septembre 6th, 2015 at 19:40 , Des nouvelles colonnes de la démocratie | said...

    […] parents, il est évident que, comme l’a écrit l’année dernière l’excellent Panamza, la conception démocratique de Léa ressemble fortement à celle d’un Soros et de son Open […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


8 + 5 =

« Back home