« Back home

Quand Fourest, Askolovitch et Cohen débattent de l’islamophobie (en l’absence de tout musulman)

Entre soi. Jeudi soir, l'émission C à vous de France 5 a diffusé un débat sur la stigmatisation de l'islam sans donner la parole aux musulmans. Illustration.

Imaginez la scène : Frédéric Taddeï recevant une brochette d'invités uniquement masculins pour discuter du féminisme. Au terme de cet échange entre hommes, même le téléspectateur le plus distrait ne manquerait pas de remarquer l'absence incongrue des personnes directement concernées par ce débat: en l'occurrence les femmes. Au début des années 70, les rares émissions de l'ORTF traitant de l'essor des revendications féministes daignaient encore inviter une ou deux représentantes du sexe féminin pour se confronter aux hommes sur le plateau. Aujourd'hui, en 2013, France 5, pourtant antenne du service public, n'a pas songé à convier le moindre musulman dans un débat relatif à l'islamophobie. Les chercheurs, militants, journalistes spécialisés sur le sujet, et se revendiquant eux-mêmes de l'islam, sont pourtant légion. Peu importe: Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen préfèrent rester entre soi.

cavous190913

Paternalisme et autres retournements de veste

Jeudi soir, les téléspectateurs de France 5 ont ainsi pu découvrir une vraie-fausse confrontation –animée par Patrick Cohen- entre deux amis de longue date, le journaliste Claude Askolovitch et l'éditorialiste Caroline Fourest, sur une question dont il eût été intéressant de connaître le point de vue, a priori plus concret et pertinent, d'un musulman.

Panamza a capturé la séquence de l'entretien. A chacun d'apprécier l'argumentaire et la sincérité des intervenants. Hier, le site Al-Kanz a déjà souligné la récente "volte-face" de Caroline Fourest (interviewée dans le Nouvel Obs du 12 septembre) à propos de l'islamophobie. Quant aux connaisseurs de Claude Askolovitch, ils ne manqueront pas également de s'étonner de son évolution personnelle sur le sujet, lui qui -dans son dernier ouvrage– dénonce désormais les islamophobes pour mieux, dans le même temps, diaboliser les musulmans critiques envers la politique israélienne en général et le sionisme exacerbé de son ami Manuel Valls en particulier. Malgré leur désaccord sur la question de l'interdiction du voile à l'université, Claude Askolovitch a ainsi rendu hommage, ce matin sur France Inter, au ministre de l'Intérieur, qualifié -sans rire- d'« homme politique le plus républicain et les plus intéressant à gauche » (à 9'23).

Une légère précision s'impose. Il y avait bien un musulman présent lors du débat: Abdel Alaoui, cuisinier de l'émission que l'on voit s'affairer derrière l'animatrice. Après Alessandra Sublet et son "Babette! Oeufs cocotte!" adressé de manière péremptoire à sa cuisinière noire (qui avait osé contredire BHL), Anne-Sophie Lapix semble, elle aussi, s'accomoder du charmant dispositif de l'émission, digne en cela des expositions coloniales d'antan.

Hicham HAMZA

 

Cet article vous a plu? Soutenez le journalisme subversif de Panamza ! 

Rejoignez, dès à présent, les abonnés de Facebook et Twitter ou contribuez personnellement au développement du site en cofinançant les prochains sujets d'investigation.

3 responses to Quand Fourest, Askolovitch et Cohen débattent de l’islamophobie (en l’absence de tout musulman)

  1. On septembre 24th, 2013 at 07:29 , Carré said...

    Quand on sait qui est le mari de Lapix, on se demande pas pourquoi elle a été mis là et pourquoi et comment elle peut cautionner de telles inepties.

  2. On février 8th, 2014 at 22:57 , jha said...

    Je trouve que leurs manipulations blessent moins depuis que Dieudonné et Joe le corbeau entre autres…leur ont dit leurs quatres vérités….mais ces manipulateurs restent dangereux parce qu'ils ont le total control des medias…et non pas parce qu'ils sont intelligents!

     

     

     

  3. On février 25th, 2014 at 03:13 , tuba said...

    une clique de pompier pyromane, fourest qui s'interroge sur les integrismes (la bonne blague) n'en n'est elle pas elle meme une integriste de l'homosexualité?? les torquemada du paf (toujours les memes,dans le quinté), une belle brochette de sioniste non pas servis par abdel alaoui mais bien  par le pays d'hertzl , pas besoin de manger suffit juste de voir la carte, j'ai vomi 10 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


9 − 2 =

« Back home