« Back home

Quand Chalghoumi utilise l’affaire Merah pour demander la censure du Net

INFO PANAMZA. Découvrez comment Hassen Chalghoumi a saisi l'opportunité d'un rassemblement contre l'antisémitisme pour réclamer la "fermeture" de sites internet.

                                                                                                   Le 20.03.2014 à 20h12

La scène s'est déroulée hier soir, place du Trocadéro.

chalghoumi&cukierman

Roger Cukierman, président du Crif (à gauche) et Hassen Chalghoumi

À l'occasion d'une commémoration des victimes -notamment juives- de la mystérieuse affaire Merah -rapidement transformée en meeting politique en faveur du régime colonial d'Israël, Hassen Chalghoumi, président de la "Conférence des imams de France" (une instance non représentative selon Le Monde), a profité de l'occasion pour réitérer sa requête particulière digne du despote Ben Ali qu'il encensait jadis: faire "fermer" les sites internet qui lui déplaisent.

Ceux appellant à la haine raciale ou au "djihad" contre les "impies"? Pas seulement: lors d'une conférence organisée l'an dernier par l'establishment politico-militaire de  Tel Aviv, l'homme avait accusé  d'antisémitisme plusieurs sites français qui partageaient simplement la même volonté de démystifier, chacun à sa manière, "l'imam de Drancy".

Panamza vous propose de découvrir le discours-express (1'30 dans le lien affiché ci-dessous) de l'individu régulièrement acclamé -et présenté comme un modèle- par Manuel Valls, Alain Finkielkraut, BHL et Caroline Fourest.

Chalgoumi 190314

HICHAM HAMZA                                                              

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez, dès à présent, les abonnés de Facebook /Twitter/Youtube ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site en effectuant le don de votre choix.

7 responses to Quand Chalghoumi utilise l’affaire Merah pour demander la censure du Net

  1. On mars 20th, 2014 at 22:24 , Wissem said...

    Je ne pense pas que Chalghoumi veut ou reflechit, c'est n'est qu'un pion parmis d'autres.

  2. On mars 20th, 2014 at 22:54 , quintilliano said...

    Rien ne l oblige a se mettre a genou devant ses maitres… Il est complice de ces porcs et basta.

  3. On mars 21st, 2014 at 09:00 , abdelkarim said...

    Salut à tous c'est vrai c'est un attardé qui est conscient du mal qu'il fait à la communauté une de mes relations l'a en client c'est un vrai chitane il joue de la religion alors que rien ne l'oblige car il est protéger par sioniste sinon votez contre jc lagarde n'acceptez plus d'être acheté par ce sioniste de merd_ car la piscine la cantine gratuite etc… ils complotent derriére vous reveillez vous !

  4. On mars 21st, 2014 at 10:52 , rachid mécanik said...

    Avec l'accent guella qui met des "i" partout, qu'est-ce qu'ils ont du rire entre eux (vallsocratie),  dans son dos sur "Charlegroupi".              P.S. : Je dépose aujourd'hui, le brevet sur l'appelation.                   

  5. On mars 21st, 2014 at 12:22 , Izzan said...

    C'est amusant !!

     Le sale boulot, est toujours laissé au petit imam de service ! 

  6. On mars 21st, 2014 at 13:14 , Vik said...

    Ce qui est finalement amusant et rassurant, c'est qu'ils n'aient eu que cette caricature d'imam de service à se mettre sous la dent… sans vouloir insulter la mémoire de Fernandel qui était un grand acteur comique, on ne peut s'empecher de sourir en le voyant et penser au rôle de simplet qu'il jouait dans un film dont j'ai oublié le titre.

  7. On mars 22nd, 2014 at 00:00 , Antoine Puzzo said...

    Bof, il est la voix de ses maîtres (est-il seulement capable de penser par  lui-même?). La censure d'Internet (vaine, je vous assure) est la dernière marotte de ses grands promoteurs. Cela se comprend aisément, Internet étant un des derniers espaces de débat où le sionisme est critiqué librement. C'est insupportable à leurs yeux. 
    On connaît les sionistes sans humour mais taquins à ce point! Cette volonté d'humilier la communauté musulmane de France en mettant en avant un "imam analphabète"qui ne represente que lui-même (le Saint-Père l'a compris en le boudant au Vatican) est assez révélateur sur leurs intentions. Une question: Qui creuse les puits des futurs haines inter communautaires en France?
    Dites-moi, ce grand "imam de la république"  a-t-il enfin obtenu ses papiers de séjour ou sa carte d'identité française? Je cherche bien les raisons de son zèle. Ou bien tout ce cinéma s'expliquerait par la promesse des RG de le rayer de ses listes ( certains bruits prétendent qu'il aurait un passif pas si clair). 

    Hamza, je te connais très perspicace dans tes enquêtes. Gageons que tu nous apporteras d'autres éclaircissements sur ce phénomène de foire (désolé, je ne trouve pas d'autres mots).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


2 + = 10

« Back home