« Back home

« Le musulman de service » selon Claude Goasguen

INFO PANAMZA. Hier, Claude Goasguen, député-maire UMP, s'est défendu -suite à la polémique relative à ses déclarations sur les « drogués des mosquées »- de toute forme d'hostilité à l'encontre des musulmans. En juin dernier, le même homme avait pourtant dépeint le « musulman de service » comme un antisémite en puissance. La preuve en images.

A la suite d’une plainte déposée par M. Zekri, Président de l’Observatoire National contre l’Islamophobie, je tiens à préciser que les propos qui me sont attribués hors de leur contexte, tenus lors d’un gala privé en faveur du K.K.L, fonds pour la création d’Israël, visaient la dérive islamiste qui dénature le monde musulman.

J’ai toujours dénoncé les intégrismes religieux qu’ils soient juifs, chrétiens ou musulmans.

Mes propos ne visaient en aucune manière l’ensemble de la communauté musulmane française.

Tel est le communiqué adressé hier à l'Agence France-Presse par Claude Goaguen, député UMP et maire du 16ème arr. de Paris.

Les "propos attribués hors de leur contexte" sont issus d'une vidéo, filmée par un membre du KKL France (Fonds national juif, une organisation semi-gouvernementale liée à Israël et favorable à la colonisation en territoire palestinien) lors d'un gala organisé le 2 février à Paris. 

Cinq jours plus tard, Panamza a été le premier média à divulguer la déclaration de Claude Goasguen, qualifiée alors d'"intervention magistrale" sur le compte Twitter du KKL. Pour la sauvegarder, une vidéo dupliquée à partir de l'original et contextualisée avait été mise en ligne. Une semaine plus tard, le 14 février, Youtube supprimait la vidéo de Panamza à la demande du KKL France. Enfin, hier, la vidéo originelle des propos de Goasguen a été rendue inaccessible par le site du KKL. Une censure vaine: de nombreuses copies continuent de circuler sur le web.



Entretemps, le site Saphir News apprenait le dépôt de plainte pour diffamtion et provocation à la haine par le Conseil français du culte musulman. 

Profil bas des grands médias

Dix jours: c'est le temps qu'il aura finalement fallu à la presse écrite et audiovisuelle pour relayer l'information de Panamza qui aurait sans doute été passée sous silence sans l'action judiciaire du CFCM.

La polémique naissante aura provoqué une réaction de l'intéressé: comme en temoigne son communiqué envoyé hier à l'AFP, Claude Goasguen rejette tacitement les accusations d'islamophobie adressées à son encontre. Dans l'extrait de son intervention au gala du KKL, il se serait uniquement contenté de dénoncer la "dérive islamiste".

Récidiviste

Chose amusante: huit mois plus tôt, le même homme, ancien militant d'un groupuscule d'extrême droite dénommé Occident, avait pourtant déjà montré le peu de considération qu'il accordait aux musulmans. 

Le 9 juin 2013, l'Union des patrons et professionnels juifs de France avait réuni plusieurs personnalités du secteur politique ou médiatique, en présence du nouveau président du CRIF, afin de débattre de "l'islam radical en France et dans le monde"Edward Amiach, responsable de l'UPJF, s'était déjà fait remarquer lors d'un débat -tenu à l'Assemblée nationale– en affirmant qu'il faudra "cogner, cogner, cogner" contre des médias coupables d'avoir critiqué Israël ou Hassen Chalghoumi.

Dans le passé, l'UPJF -une association connue pour son islamophobie récurrente et qui se qualifie par ailleurs de "lobby juif"– s'était distinguée en remettant un prix "anti-raciste" à Brice Hortefeux, alors ministre de l'Intérieur.

Invité à s'exprimer lors du colloque de juin 2013, Claude Goasguen a déployé sa fougue oratoire en tenant un exposé sur "l'antisémitisme et l'antisionisme". L'extrait qui suit, répéré et mis en ligne par Panamza, illustre sa vision singulière des "écoles coraniques du 16ème", du "musulman de service" ou des "barbus" de Marseille.



À quelques semaines des élections municipales, les partis politiques rivalisent d'ingéniosité pour tenter de gagner des citoyens dépités. Entre François Hollande qui s'est déplacé aujourd'hui à la Grande Mosquée de Paris et Jean-François Copé qui avoue son désir de reconquérir "l'électorat musulman", la compétition va s'avérer croustillante à observer. Sans oublier Jean-Luc Mélenchon qui considère ces électeurs comme une "masse des banlieues" ou le Front national qui n'hésite plus à draguer ouvertement une frange de la population autrefois stigmatisée tout en prônant l'interdiction des voiles dans l'espace public.

Bref: l'opération-séduction à destination des électeurs musulmans, ou vus comme tels, a déjà commencé. Voilà pourquoi la maxime conçue par un fin connaisseur des coups tordus en politique -Charles Pasqua- mérite ici d'être rappelée: "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient".

Hicham HAMZA

Cette info vous a intéressé? Soutenez le journalisme subversif de Panamza ! 

Rejoignez, dès à présent, les abonnés de Facebook et Twitter ou contribuez personnellement au développement du site en cofinançant les prochains sujets d'investigation.

3 responses to « Le musulman de service » selon Claude Goasguen

  1. On février 18th, 2014 at 16:38 , Genç Osman said...

    Magnifique Hicham, j'admire votre travail à chacun de vos articles. 

    Toute la politique française se travesti à quelques semaines des élections pour s'approprier l'electorat musulman. Après les élections, plus de musulmans qui compte, stigamtisations et cabales contre le voile reviennent au randez-vous.

    J'invite les musulmans à ne plus voter sauf pour les maires qui font vraiment quelques chose pour eux. Le vote blanc, en plus de n'être pris en compte qu'après ces élections, est une arnaque sans précédent qui vise à nous faire croire qu'on a plus de droit alors que rien à changé dans le fond. Donc abstenons nous.

    + d'infos sur le vote blanc :

    http://chroniquesdegencosman.blogspot.fr/2014/02/le-vote-blanc-arnaque-au-plus-haut-point.html

  2. On février 20th, 2014 at 19:59 , ismail said...

    De le part du GOY SIONISTE DE SERVICE  cela ma fais doucement rire.

    Heuresement le net vous a mis plusqu' à poil (on voit meme vos os) méme pas une feuille de vigne pour vous caher.

    Goyasguem le boycot va s'amplifier quoi que tu dise qoui que tu fasse et pour te mettre encore plus la haine sache que ce qui boycot le plus ardement les produits des colonies ne sont pas des musulmans ( dommage pour toi).

     

  3. On février 22nd, 2014 at 19:00 , L17 said...

     Bonjour

    La place de ce  goy sioniste excité est en Israël, puisqu'il aime tant ce pays !

    Il pollue la France et je suis écoeurée par toutes les manigances de ces jolis messieurs et de leurs commanditaires Obama, Kerry, Hollande et Fabius…

     Pour qui roule M. Abbas ???

    Cordialement – L17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


9 − 4 =

« Back home