« Back home

Quand la LDJM invite Meyer Habib, ami de Netanyahou et ancien du Bétar

Première scission parmi les sympathisants de la Ligue de défense judiciaire des musulmans. Lundi, cette association organisait une soirée d'inauguration en plein coeur de Paris. Adhérents, supporters et journalistes étaient conviés pour le lancement officiel d'un groupe -composé d'avocats- qui se présente comme le protecteur judiciaire des victimes d'actes islamophobes.

Si les médias font la part belle au confondateur Karim Achoui, ils négligent de s'intéresser à l'autre créateur de l'association: Farid Belkacemi. Ce financier autodidacte, ancien de la société Viel & Cie et conseiller d'un grand groupe privé algérien, s'est distingué, hier soir, en invitant son "ami" Meyer Habib.

Meyer Habib avec Guy Millière, collaborateur du site islamophobe Dreuz

La présence de ce dernier a suscité la colère de plusieurs personnes venues soutenir la LDJM comme l'illustre cette vidéo capturée par Oumma Tv.

Meyer Habib n'est pas seulement le nouveau député (UDI) de la 8ème circonscription des Français de l'étranger.

Cet ancien vice-président du CRIF, chargé de la commission Israël, est un ami intime du Premier ministre Benyamin Netanyahu. Le leader de la droite nationaliste israélienne lui a d'ailleurs apporté son soutien lors de sa candidature aux élections législatives. Même démarche de la part d'Uzi Arad, ancien directeur du renseignement du Mossad.

En 2009, Meyer Habib assurait, avec ferveur, la traduction d'un discours de Netanyahou lors de sa visite à Paris.

Six ans plus tôt, il organisait la journée "12 heures pour l'amitié France-Israël", vaste opération de propagande en faveur du gouvernement Sharon, alors en en butte à la critique croissante de la communauté internationale.

Fils d'un proche de Menahem Begin (terroriste devenu Premier ministre), Meyer Habib, ancien dirigeant du groupe Vendôme, fut également, dans sa jeunesse, membre du Bétar, groupuscule de l'extrême droite juive et sioniste. A l'instar des nervis de la Ligue de défense juive (qui n'ont pas manqué de féliciter Meyer Habib pour son élection), les miliciens du Bétar se faisaient remarquer dans les rues de Paris pour leurs actions violentes à l'encontre des étudiants "gauchistes propalestiniens" et/ou des hommes perçus comme "arabes" (à 7'50).

Visiblement gêné -sur les images de la soirée- par le début de polémique, Karim Achoui semble faire le grand écart: assumer les amitiés du confondateur de la LDJM et rassurer la frange de la population musulmane hostile à toute forme de récupération par la mouvance ultra-sioniste. Si beaucoup -notamment parmi les figures montantes de la lutte contre l'islamophobie- choisiront, par realpolitik, de fermer les yeux sur cette maladresse, de nombreux citoyens se révèlent déjà sceptiques sur l'indépendance de la LDJM comme l'illustrent les commentaires postés sur les réseaux sociaux.

Ironie du sort, Karim Achoui avait fait précédemment connaître au Journal du dimanche l'une de ses principales sources d'inspiration:

"Je suis adepte des méthodes des Black Panthers aux États-Unis, et je suis admiratif du travail de la communauté juive et du Crif, dont je m’inspire."

Plutôt que d'être hué, Meyer Habib méritait visiblement d'être l'invité d'honneur.

Hicham HAMZA

Post-Scriptum: Karim Achoui a publié ce mardi soir un communiqué pour démentir avoir invité personnellement Meyer Habib. Une précision inutile: comme l'illustre (à 0'45) la vidéo d'Oumma Tv, le député UDI affirme lui-même avoir été invité à la « demande » de Farid Belkacemi, cofondateur de la LDJM.

                         ***************************************************************************************

Cet article vous a plu? Soutenez le journalisme subversif de Panamza ! 

Rejoignez, dès à présent, les abonnés de Facebook et Twitter ou contribuez personnellement au développement du site en cofinançant les prochaines enquêtes.

2 responses to Quand la LDJM invite Meyer Habib, ami de Netanyahou et ancien du Bétar

  1. On février 6th, 2014 at 13:52 , amine said...

    Bonjour,

     

    personnelement je n'ai jamais senti que Karim Achoui était porteur de convictions profondes, encore moins une reelle implication dans l'amelioration de la situation de la communauté en France….je ne sais pas s'il est pro ou anti sioniste (meme si j'ai ma petite idée), je n'irais pas jusqu'a l'accuser de rouler pour les memes qui ont recupere la marche des beurs dans les années 80 en instaurant d'autres que les concernés eux meme pour "parler en leur nom" , "pour les defndre" : harlem desir, julien dray et cie….. cette ligue qui ne va servir a rien a part faire parler de lui et de mettre en avant les quelques faits divers qui seront interpretés comme islamophobe et l'action de cet ligue qui gagnera certainement certains procès insignifiant et ainsi asseoir sa légitimité de parler au nom des musulmans ! ils ne veulent pas nous la refaire aussi grosse que pendant les années 80 : ils sont donc obligés de passer par ceux des notres qui voudront bien accepter le concensus "republicain" sur la question du sionisme. le temps nous le dira, quand au musulmans, rien ne serait plus prejudiciable a la communauté que de se liguer et de replier sur elle meme : le salut viendra du refus de la communauté musulmane de ressembler a la communauté juive dans son replis communautaire sans les moyens qu'a cette dernière a faire plier les politiques  sur les questions qui lui semblent majeures. 

  2. On février 9th, 2014 at 13:46 , jha said...

    amen!!!……Amine.

    Meyer Habib…avec le sioniste ce n'est pas "si" mais "quand" il vous plante un couteau dans le dos…c'est dans sa nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home