« Back home

Poudre suspecte envoyée aux journalistes de L’Humanité : un attentat sioniste passé sous silence?

Représailles. Après plusieurs articles dénonçant l'opération "Tel Aviv sur Seine" co-organisée par la LDJ, le journal L'Humanité a reçu aujourd'hui une enveloppe contenant de la poudre et une "lettre aux propos incohérents" selon la police.

Le 14.08.2015 à 15h56

Qui est l'expéditeur? 

La question reste ouverte à la suite d'un déploiement de pompiers -ce midi, dans la ville de Saint-Denis- après la réception d'une enveloppe ayant suscité une vive inquiétude au siège du journal L'Humanité.

À l'intérieur : après analyse, il s'agirait finalement de "déchets minéraux inoffensifs, accompagnés d'une lettre aux propos incohérents" selon une source policière interrogée par Le Parisien. Quels sont spécifiquement ces "propos incohérents"? Mystère : la préfecture de police-qui a saisi l'enveloppe– ne semble pas, pour l'instant, vouloir détailler ce sujet. 

"On ne sait pas ce qu'il y avait dans l'enveloppe, dès son ouverture elle a été déposée et l'alerte a été donnée" a d'ailleurs précisé Frédéric Borie, directeur financier du quotidien.

Colis expédié par un déséquilibré ou par un militant politique en guise de représailles?

Voire par un retraité isolé, comme croit le savoir une stagiaire de l'hebdomadaire Le Point?

Une chose demeure certaine : l'incident s'est produit au lendemain de l'engagement manifeste du média communiste contre Israël, à la faveur de l'opération "Tel Aviv sur Seine" à laquelle était consacrée la Une du journal.

catalog-cover

Le site de L'Humanité avait également un éditorial -rare dans la presse française- en faveur de l'interdiction de la Ligue de défense juive, groupuscule co-organisateur de "Tel Aviv sur Seine".

ldj

Deux jours auparavant, mardi 11 août, un autre papier du site présentait Tel Aviv comme  "la capitale d'un Etat dont le drapeau est tâché de sang".

sang

Le même jour, L'Humanité publiait la tribune -accompagnée d'une caricature décapante- de l'éminent auteur et dessinateur de BD Jacques Tardi. Extraits : 

C’est mon indignation totale qui a motivé ce dessin. Un an après les massacres à Gaza, il faudrait que l’on fasse la fête sur les berges de la Seine. C’est de la provocation.

Tel-Aviv, ville de la tolérance ? Oui, au sens où elle tolère bien l’apartheid et l’occupation de la Palestine, même si je sais qu’il y a des Israéliens contre la colonisation. Quand au procès en antisémitisme, ça ne marche plus : on a le droit de s’exprimer sur la politique d’un état qui viole chaque jour le droit international. Ces accusations m’indiffèrent.

Cette prise de position a évidemment suscité la colère du site-phare de l'ultra-sionisme hexagonal, dénommé Europe-Israël.

Un billet rédigé par l'Israélien Victor Perez y dénonce Tardi en ces termes : "Un dessin aussi calomniateur et des ‘’accusations’’ aussi infondées ne peuvent être motivés que par l’hostilité envers le peuple juif". Notons que ce texte virulent a été relayé -et particulièrement commenté (116 posts)- par JSS News, site israélien et francophone d'extrême droite.

LDJ, Europe Israël, JSS News, sans oublier ces électrons libres que sont les sympathisants radicaux non encartés du régime colonial de Tel Aviv : L'Humanité a de nombreux ennemis dans la nébuleuse sioniste internationale.

Reste désormais à vérifier la communication du ministère de l'Intérieur à ce sujet : après le piratage –faussement attribué dans un premier temps à d'obscurs djihadistes – de TV5 Monde, Bernard Cazeneuve –l'homme qui a déclaré son "amour" à la communauté juive– avait vivement manifesté son indignation envers ces attaques contre la liberté d'informer. Au point d'évoquer un acte "terroriste".

En sera-t-il de même si la piste sioniste -solitaire ou collective- dans l'expédition de l'enveloppe à l'Humanité était la bonne? 

Les éditorialistes et intellectuels qui ont entonné "Je suis Charlie" vont-ils également exprimer leur émoi?

Suspense insoutenable. 

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

One response to Poudre suspecte envoyée aux journalistes de L’Humanité : un attentat sioniste passé sous silence?

  1. On août 16th, 2015 at 16:14 , je suis français et chrétien said...

    Phosphore blanc, uranium appauvri, bombe nucléaire secrète à moindre coût, pleurniche business et maintenant poudre suspecte, la liberté d'expression des empoisonneurs mafieux-terroristes juifs sionistes de l'avant garde d'extrême droite fasciste et obsédé parano de "l'antisémitisme business" continue, la justice soit-disant française laisse toujours faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 6 = 14

« Back home