« Back home

Serment d’allégeance : Valls avait promis de soutenir Israël, « quoi qu’il arrive »

INFO PANAMZA. En 2012, Manuel Valls s'était engagé auprès d'une radio communautaire juive à soutenir Israël, « quoi qu'il arrive ».

Le 10.08.2014 à 19h48

Il continue de faire profil bas sur le sujet.

Contrairement à François Hollande et Laurent Fabius, Manuel Valls n'a exprimé aucune condamnation explicite à propos des opérations militaires israéliennes. Après avoir initialement soutenu le gouvernement de Tel Aviv, le chef de l'État et le ministre des Affaires étrangères ont rétro-pédalé en usant finalement des termes « massacre » et « carnage » pour décrire les ravages causés dans la population palestinienne. 

Qu'en est-il du Premier ministre? Silence radio. Hormis une brève compassion humanitaire affichée, le 24 juillet, sur l'antenne de RTL, Manuel Valls s'est tenu en retrait.

Pour cause: l'homme n'a pas démérité sa réputation de partisan inconditionnel du régime colonial et ségrégationniste de Tel Aviv

Un élément-clé d'information demeure passé sous silence par les médias traditionnels: la déclamation -prononcée en 2012 lors d'un gala organisé par Radio J- de son « engagement absolu » envers Israël. Ces propos avaient été découverts et rapportés par Panamza le 11 septembre 2013. Alors ministre de l'Intérieur, Manuel Valls avait promis -au nom de la France- de soutenir l'État hébreu, « quoi qu'il arrive » .

Le contexte n'est pas anodin: trois semaines auparavant, à Toulouse, Benyamin Netanyahou avait fanfaronné devant François Hollande en transformant un hommage aux victimes de la sombre affaire Merah en meeting nationaliste et pré-électoral. Sans oublier l'évènement de ce mois de novembre 2012 qui venait de se terminer : "Pilier de défense", l'opération militaire israélienne à l'encontre des habitants de Gaza.

Découvrez par vous-même la ferveur stupéfiante d'un homme -Manuel Valls- censé incarner et défendre la souveraineté nationale -et non les intérêts d'un régime étranger, a fortiori hors-la-loi au regard du droit international.

BONUS

Depuis son lancement, Panamza a déjà consacré plusieurs articles destinés au citoyen-lecteur désireux d'en savoir plus sur un sujet totalement passé sous silence par les médias traditionnels: la singulière israélomanie du Premier ministre de France et le traitement de faveur politico-médiatique envers la mouvance sioniste hexagonale qui en découle.

Conseil pratique: avant de vous plonger éventuellement dans ce sujet dense et tabou, la préparation d'une grande cafetière s'impose.

Manuel Valls affirme son « engagement absolu pour Israël »

Manuel Valls: « Les juifs de France sont à l’avant-garde de la République »

La plume de Valls est membre du Crif

Manuel Valls a secrètement rendez-vous avec le leader de l’extrême droite israélienne

Affaire Dieudonné : Manuel Valls est conseillé par un directeur du Crif

Valls et Israël? Pujadas évite le sujet, le FN joue petit bras

Valls célèbre la fête nationale d'Israël

Un clip de rap dénonce Manuel Valls, « protecteur» de la LDJ

Des extrémistes juifs narguent les CRS devant Manuel Valls

Valls et Fabius ont accueilli un « faucon » du lobby sioniste américain

Manuel Valls : le best-of du pire en 10 vidéos

Réuni à Paris, le Congrès juif mondial fait l'éloge du nouveau Premier ministre Manuel Valls

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

4 responses to Serment d’allégeance : Valls avait promis de soutenir Israël, « quoi qu’il arrive »

  1. On août 11th, 2014 at 01:50 , ilan said...

    ENORME !..

    …à 4min25 dans la video, le traducteur du discours de Netanyahu a failli faire un lapsus et dire  " la peste de la TERRE PROMISE" au lieu de " la peste du TERRORISME "

  2. On août 11th, 2014 at 14:30 , Abdel said...

    Bonjour Hicham,

    Merci pour votre travail d'éveil des consciences.

    Mon opinion concernant notre Premier Ministre est aussi haute (inutile de développer) que sa côte de popularité de nos pseudos sondeurs…

    En revanche, j'ai lu un article (désolé je n'ai plus les références) concernant Monsieur Valls et son changement d'engagement. De Pro Palestinien a Pro Israélien. En avez vous entendu parler? Le cas échéant, nous dire quel fait marquant lui a fait changer de bord aussi radicalement.

    Cordialement.

  3. On août 14th, 2014 at 01:25 , Un eurodéputé français, employé du Makhzen, menace les musulmans de France | Demain said...

    […] Lauder? Voici ce qu’en rapportait Panamza lors de l’arrivée, saluée par le CJM, de l’ultra-sionisteManuel Valls à […]

  4. On août 15th, 2014 at 12:16 , Ali said...

     M Valls le ministre perdu de la republique

    il fut un maire libre de ses actes et des ses pensées mais au fur et à mesures des ses ambitions l'ascenseur social etait en panne enfin jusqu'au jour ou il a rampé devant leCrfj condition au prealable pour entrer dans la cour des grands ,il est loin  l'olivier planté en hommage à la resistance du peuple palestinien qui lui par contre ne consulte pas Cukierman pour elire ses representants

    dans le fond la France c'est beaucoup moins libre que la Palestine Alors

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 4 = 11

« Back home