« Back home

Hyper Cacher : voici la vidéo censurée de Coulibaly

5 ans de mensonges politico-médiatiques. Examinez par vous-même la troublante vidéo interdite de diffusion à l'antenne du terroriste Amedy Coulibaly, les poignets joints.

Le 09.01.2020 à 16h57

Souvenez-vous.

Le 30 janvier 2015, Panamza était le premier média francophone à dévoiler une information troublante, relative aux mystérieux attentats de janvier et basée sur un article -passé sous silence par la presse hexagonale- du New York Post : Michel Edmond Mimoun Emsalem, président et actionnaire unique (depuis 2010) du magasin Hyper Cacher -dans lequel s'est déroulée l'attaque imputée à Amedy Coulibaly- avait vendu son entreprise un jour avant.

EMSALEM-COULIBALY

Le 19 mars 2015, Panamza développait cette révélation en publiant –en exclusivité– le procès-verbal de "l'assemblée générale extraordinaire" -organisée la veille de l'attentat- au cours de laquelle le patron d'Hyper Cacher a cédé son entreprise.

Fin 2015, Panamza enfoncait le clou en publiant le témoignage vidéo du nouvel acheteur qui corroborait ses infos

En parallèle, d'autres anomalies de l'affaire -impliquant des agents de la mouvance sioniste- étaient révélées.

En 2017, Panamza dévoila des éléments troublants sur l'épouse de Michel Emsalem : Dinah Emsalem, connectée également aux réseaux sionistes mais aussi à l'homme de la CIA qui avait initié l'armement clandestin des djihadistes...

Fin 2018, Panamza démontrait, vidéos à l'appui, comment France 2 et France 5, après France 3 en 2015, continuaient de censurer le passage-clé de la sortie de Coulibaly.

En 2019, Panamza corrobora une information divulguée antérieurement selon laquelle Michel Emsalem était occasionnellement un figurant de cinéma : il joua dans les 2 volets du célèbre film "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?" en incarnant un boucher cacher puis un directeur d'agence d'immigration…pour Israël.

Aujourd'hui, jeudi 9 janvier 2020, l'omerta sur les images d'un Coulibaly aux poignets joints perdure -cinq ans après les faits.

Contre-attaquez : partagez l'info sur les réseaux sociaux, diffusez l'article et la vidéo.

À travers le docile et funeste trio Hollande-Valls-Cazeneuve (ce dernier m'attaquant d'ailleurs en justice), l'axe Paris/Tel Aviv, qui fut au coeur de l'instrumentalisation des attentats de janvier et novembre 2015, a réussi à recouvrir d'une chape de plomb médiatique les nombreuses zones d'ombre.

Brisez ce silence.

SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA !

« Back home