« Back home

Coup d’Etat en Egypte: des animateurs de télévision jubilent

Jeudi,  une association américaine dénommée MEMRI (acronyme pour "Institut de recherche des medias du Moyen-Orient") et fondée par un ex-militaire israélien du Renseignement, a diffusé sur son site une compilation de séquences rentransmises par les chaînes de télévision égyptiennes à l'annonce de la destitution du président Morsi. On y découvre journalistes et chroniqueurs saisis par une émotion particulièrement démonstrative.

 

 

La veille, MEMRI mettait déjà en valeur une autre séquence, difffusée mardi par la chaîne Sada el-Balad. Ehab Al-Khouli, avocat et opposant à Mohammed Morsi, réagissait au dernier discours du président toujours en place. Celui-ci garantissait alors qu'il ne quitterait pas le pouvoir sous la pression de l'armée et qu'il était disposé à y "laisser son sang".

Interprétant ces propos comme un appel à la violence des partisans de Morsi, l'activiste libéral, membre du "Front national du salut", a laissé éclater sa colère.

 

 

Nul ne sait la réaction des uns et des autres lorsqu'ils ont appris la suspension de la Constitution ainsi que la restriction de la liberté d'expression des Frères musulmans dont les médias ont été fermés.

HH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


3 + 6 =

« Back home