« Back home

Labo de Wuhan : les « complotistes » avaient raison

Douche froide pour le chasseurs de conspirationnistes. Le Washington Post pointe à son tour le laboratoire franco-chinois de Wuhan dans l'origine probable du coronavirus.

Le 15.04.2020 à 20h01

Beaucoup en France (de la bande d'Hanouna à la rédaction de France 2, en passant par la pathétique Youtubeuse Aude Favre et le sinistre désinformateur sioniste Rudy Reichstadt) vont devoir faire profil bas et raser les murs.



Après avoir raillé, comme tous ses confrères occidentaux, la thèse controversée d'une origine artificielle de laboratoire pour le Covi-19, le Washington Post fait volte-face en exposant audacieusement -ce mardi 14 avril- des élements d'information troublants : en 2018, des diplomates américains avaient "signalé à deux reprises à Washington des problèmes de sécurité au Wuhan Institute of Virology".

WIH

Le scoop de Josh Rogin -qui conforte la thèse jugée jusqu'ici "farfelue" par certains imbéciles d'une origine artificielle du coronavirus- est désormais repris et décortiqué par d'éminents journalistes américains -tels Geraldo Rivera, David Ignatius, Yashar Ali.

Même relais favorable chez le sénateur Ted Cruz.











Souvenez-vous : dès le 28 janvier, Panamza avait exposé ce lieu et révélé depuis que le renseignement militaire français avait mis en garde contre le risque de développement, sur place, d'une arme bactériologique incontrôlable.

À suivre…sur Panamza.

SOUTENEZ L'INFO-PANAMZA !

« Back home