« Back home

Quand France 2 recherche des figurants « de confession juive »

INFO PANAMZA. France 2, antenne emblématique du service public audiovisuel, co-produit actuellement un film consacré au milicien Paul Touvier. Problème : la directrice du casting a fait savoir qu'elle recherchait 16 figurants "de confession juive".

Le 23.08.2015 à 16h22

"France Télévisions affirme sa valeur d'exemplarité en ce qui concerne la lutte contre les discriminations et la représentation de la diversité de la société française" : tel est l'engagement –inscrit dans sa charte– du puissant groupe public audiovisuel.

Mieux encore : en mars 2014, France Télévisions a obtenu -pour quatre ans- le label diversité de l'AFNOR. En conséquence, le groupe a promis –au sujet de sa "politique de ressources humaines" de "prendre en compte l’égalité de traitement de tous les collaborateurs et la prévention des discriminations."

Au regard d'une stupéfiante annonce de casting pour un film financé par France Télévisions, le doute est permis quant à de telles déclarations de principe. 

paul

Produit par France 2 et la société Native, un téléfilm en cours de tournage –entre Paris et Lyon– a fait passer l'annonce suivante sur plusieurs sites de casting

La Production recherche des figurants HOMMES :

  • 9 Hommes de confession juive, entre 20 et 60 ans sachant parler hébreu et connaissant le cantique du Shabath Lekha Dodi.
  • 7 Hommes de confession juive, entre 20 et 60 ans d’origine Ashkénaze.

Rémunération au tarif de 83,66€ brut/jour

Réalisateur  : Olivier Schatzky. Producteur : Jean-Luc Michaux. Directrice du casting : Pascale Badard.

Reste à savoir lequel des trois -non joignables par Panamza- a tenu à ce que des personnages juifs de la seconde guerre mondiale soient incarnés -spécifiquement et uniquement- par des figurants "de confession juive".

Dans le cinéma français, bon nombre de personnages de culture musulmane ont été joués par des non-musulmans. Et inversement. Pourquoi l'éventuelle appartenance au judaïsme d'un acteur ou d'un figurant devrait-elle devenir un paramètre pour le faire embaucher sur le plateau d'une fiction? 

Heureuse coïncidence du calendrier : depuis samedi minuit, France Télévisions a changé de patron.

Première femme à ce poste, Delphine Ernotte s'était distinguée dans le passé en combattant, au sein de son ancienne entreprise Orange, les discriminations à caractère sexiste. Qu'en sera-t-il de son attitude envers cette annonce discriminante de casting publiée au nom de son groupe?

Notons également que le nouveau directeur de France 2, dénommé Vincent Meslet et issu d'Arte, était réputé pour son attention au détail dans la  confection des fictions produites par la chaîne franco-allemande.

Double bémol :

* Lors de son passage à Arte, Meslet était littéralement -en tant que directeur éditorial- sous "surveillance" de Bernard-Henri Lévy, communautariste notoire.

* Pour briguer le poste convoité de PDG de France Télévisions, Ernotte a bénéficié du soutien de l'influent David Kessler, actuel patron de Orange Studio et ex-conseiller culturel de François Hollande à l'Élysée. Voici ce que rapportait Le Mondeen 2005– au sujet de Kessler (d'ailleurs filmé par l'auteur de ces lignes à la sortie d'un dîner du Siècle) : 

Très concerné par son identité juive, David Kessler a été " actif dans la communauté", comme il le dit. De 1990 à 1994, il a présidé le Mouvement juif libéral de France, qui travaille à "l'adaptation du judaïsme à son temps". Sa mère enseignait la pensée juive, et son épouse, Sophie Mesguich, est une des spécialistes de la littérature hébraïque en France.

Ernotte agira-t-elle pour faire annuler le casting discriminant de "Monsieur Paul", téléfilm financé par son groupe? Meslet interviendra-t-il également pour permettre à des figurants non-juifs de pouvoir incarner des personnages israélites de la seconde guerre mondiale? 

Enfin, l'industrie cinématographique et la sphère médiatique exposeront-elles cette affaire aujourd'hui révélée par Panamza, comme elles l'ont fait à propos de la –fausse– annonce raciste de casting parue en mars dernier? 

À suivre…

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

11 responses to Quand France 2 recherche des figurants « de confession juive »

  1. On août 23rd, 2015 at 18:48 , soulaymane said...

    Salam alikum Hamza,financé par notres pognons pas le leur!!! (…).Encore une fois,bshartek pour le taf que tu fait,Barak'Allah oufik frére.

  2. On août 23rd, 2015 at 18:58 , Steve said...

    Vous croyez que lorsque des réalisateurs font un film nécessitant des figurants noirs, ils vont faire appel à des juifs? Et puis "sachant parler hébreu et connaissant le cantique du Shabath Lekha Dodi.", ça exclut déjà d'emblée les goys il me semble.

    Les figurants ne vont pas se mettre à apprendre l'hébreu pour un film. Moi, ça ne me choque pas. C'est une question d'autenticité c'est tout.

  3. On août 23rd, 2015 at 23:09 , nermen said...

    recruter avec ce genre de critère est illégale 

  4. On août 24th, 2015 at 15:27 , Mesmar said...

    Bravo Panama. C'est une réalité sinon comment de vulgaires vendeurs de jean's du Sentier se retrouvent animateurs de chaînes de TV (Hanouna et toute cette clique !) ?

    Et pour l'autre con @Steve (encore un troll sioniste), l'exemple que tu donnes est hors-sujet… Pourtant il existe des juifs noirs, ceux-là sont de vrais Hébreux (ils ont pour nom Falachas, les vrais descendants du roi Salomon et la reine de Sabba), pas des convertis de l'Europe de l'est qui se font passer pour des Hébreux. Pour cela un minimum de culture s'impose.

  5. On août 24th, 2015 at 15:39 , Mesmar said...

    Dans "L'Union sacrée" du sioniste Alexandre Arcadi il y a bien Richard Berry qui joue le rôle d'un Algérien musulman alors qu'il n'en est pas un. Vous remarquerez que dans un film écrit, réalisé et produit par des juifs, même le rôle d'un musulman est joué par un juif, pourtant des acteurs d'origine maghrébine, ou même des Français de souche existent… Mais ce n'est inscrit sur le cahier des charges… Racisme ? Vous avez dit racisme ?

    En tous cas bravo Hicham !

  6. On août 24th, 2015 at 17:30 , Steve said...

    Elle est belle la liberté d'expression selon Panamza. Vous avez supprimé la partie de mon message qui ne vous convenez pas pourtant elle n'était en rien insultante mais ne vous mettez pas en valeur, certes.

    Les seuls commentaires qui valent la peine d'être publié selon vous sont ceux qui vont dans votre sens et qui flatent votre travail. le reste passe à la trappe, bravo.

    Par contre, vous publiez sans problèmes des commentaires insultants comme ceux de Mesmar à mon égart. N'importe qui osant ne pas dire amen à vos articles est donc un troll sioniste…et vous acquiessez en plus, c'est pathétique mais très révélateur. En fait, vous êtes tout aussi communautariste que ceux que vous critiquez.

    Et cessez un peu cette victimisation permanente en vous servant du moindre prétexte pour faire croire que vous êtes la cible de tout le monde. C'est ridicule.

    Mais bon, je sais que vous n'allez pas publier mon commentaire de toute façon. Au moins vous saurez le fond de ma pensée. Et ne pas être d'accord avec vous, ce n'est pas être un troll. Vous vous mettez vraiment au niveau des médias de masse en ne publiant que ce qui vous arrange. Le trolls, ça s'acroche. Moi je ne reviendrais pas.

  7. On août 24th, 2015 at 22:49 , Topaze said...

    @ Steve

    "Vous croyez que lorsque des réalisateurs font un film nécessitant des figurants noirs, ils vont faire appel à des juifs? "

    Vous commencez par noyer le poisson avec cet argument bidon, ensuite vous invectivez Hicham Hamza par message interposés, puis vous vous plaignez qu'il ne vous publie pas et vous lui balancez toute votre haine en 1 com.

    Trop prévisible mon (ca)cher.

     

  8. On août 24th, 2015 at 23:47 , Genc Osman said...

    Le problème Steve, c'est que même si pour le rôle, un comédien de confession juive serait le plus approprié puis qu'il faut visiblement connaitre l'hébreu et le cantique du shabath blabla et que ça doit pas se trouver à tous les coins de rue, le fait de mettre expressément "de confession juive" est discriminatoire pour le cas à part qui ne serait pas juif et révélateur d'un désir de la personne qui réalise le casting de se dire que pour un rôle de juif, il faut naturellement un comédien de confession juive.

    La subtilité des mots c'est quand ça vous chante visiblement, chez ceux que vous accusez d'antisémitisme vous décryptez très bien leurs propos pour sortir le moindre mot qui vous permetrais de le mettre au pilori. Ici c'était pourtant simple de comprendre le fond du problème… a moins d'avoir un parti pris comme vous…

  9. On août 25th, 2015 at 22:48 , un goy de l'arrière garde said...

    Je ne suis pas sûr que ce film soit un film blasphématoire comme tous les films blasphématoires fait sur les chrétiens, on va encore nous vendre du rêve, avec de la gentille propagande … Mais c'est pas grave puisque flamby l'a dit, c'est l'état qui paye !

  10. On août 25th, 2015 at 22:52 , je suis français et chrétien said...

    Mesmar a raison, sans doute un "antisémite" ?

  11. On août 26th, 2015 at 13:03 , Pour un téléfilm sur la 2nde Guerre mondiale, France 2 recherche des acteurs de confession juive - Nouvelles de France Portail libéral-conservateurNouvelles de France Portail libéral-conservateur said...

    […] Paris et Lyon – a fait passer l’annonce suivante sur plusieurs sites de casting, révèle […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 1 = 4

« Back home