« Back home

François Hollande présente ses « excuses » après les révélations de Panamza

Samedi, Albert Chennouf, père d'une victime de l'affaire Merah, a reçu les « excuses » de François Hollande. Le chef de l'Etat avait commis une bourde -à propos de la religion de son fils- qui fut repérée et signalée à la famille Chennouf par Panamza.

                                                                                              Le 23.03.2014 à 18h59

Et de trois.

En l'espace d'à peine quatre mois, Panamza, nouveau site d'information indépendant, aura provoqué -en trois temps- l'embarras, les «regrets» et les «excuses» de François Hollande. 

Les « excuses » du 22 mars

Hier, samedi 22 mars, le chef de l'Etat a reçu Albert Chennouf. Le 8 mars, ce dernier avait  adressé à l'AFP une lettre ouverte au Président pour fustiger son « inculture » et lui demander de ne plus prononcer à l'avenir le prénom de son fils Abel. Explications : trois jours plus tôt, Panamza publiait un article intitulé Chrétien d’origine maghrébine, Abel Chennouf devient « musulman » dans l’hommage de François HollandeLe sujet : une grossière maladresse commise par le chef de l'État lors de son discours tenu, la veille, au dîner annuel du Crif. Évoquant la mémoire des victimes de l'affaire Merah, François Hollande les avait présentés comme « quatre juifs » et « trois musulmans »Problème : Abel Chennouf,  l'un de ces « musulmans », était -en dépit de son nom à consonance maghrébine- catholique.

Plusieurs titulaires de la carte de presse étaient présents lors du dîner du Crif. D'autres ont consulté -le lendemain- la vidéo officielle afin de résumer l'essentiel des propos présidentiels pour leurs médias respectifs. Et, pourtant, aucun n'a remarqué -ou voulu rapporter- l'erreur grossière commise par le chef de l'État.

Avant de mettre son article en ligne, Panamza avait contacté Albert Chennouf afin de l'informer de la bévue présidentielle. C'est ainsi que, deux semaines plus tard, François Hollande l'a reçu et lui a présenté ses « excuses » comme le révéla le père d'Abel Chennouf, hier soir sur l'antenne d'I Télé.

Les « regrets » du 22 décembre

Le 16 décembre, en présence des membres de la direction du Crif, François Hollande avait affirmé incidemment que Manuel Valls était « revenu d'Algérie, sain et sauf »Cette plaisanterie dépréciative envers l'Algérie n'avait pas été rapportée par les nombreux journalistes pourtant présents lors du discours.

Trois jours plus tard, c'est Panamza qui l'épingla après l'avoir simplement répéré dans une vidéo mise en ligne par le site de l'Élysée. Tollé médiatique et incident diplomatique dans l'axe Paris-Alger : le 22 décembre, l'Élysée publia un communiqué pour présenter au Président Bouteflika les « regrets » du chef de l'Etat.

L'embarras du 26 novembre

« Je viens d'avoir l'entourage de François Hollande qui regrette que cette vidéo soit rendue publique » : c'est en ces termes que Karim Rissouli, chroniqueur politique du Grand Journal de Canal+, avait rapporté -le 26 novembre- la réaction de l'Élysée à la suite de la mise en ligne -huit jours plus tôt par Panamza- d'images d'un dîner privé montrant le chef de l'État se déclarant prêt, face à Benyamin Nentayahou, à entonner « un chant d’amour pour Israël et ses dirigeants ».

La phrase de Hollande, étonnament enamouré envers les « dirigeants » israéliens, n'a pas été volée par Panamza : elle était extraite d'une vidéo consultable sur un site annexe à celui du gouvernement de Tel Aviv. Tout journaliste français désireux de connaître le point de vue d'Israël sur la visite officielle du chef de l'État dans le pays aurait pu également la découvrir. À une double condition : savoir explorer le web et oser rapporter ce propos gênant pour les autorités françaises.

Et la suite?

L'objet de Panamza consiste à vous informer des faits d'intérêt public non repérés, dédaignés, voire censurés par les autres médias. 

En l'occurrence, ces trois déclarations prononcées par Hollande, divulguées ici même et jugées embarrassantes par l'Élysée ont un caractère politique : la première suggère une différence de traitement et de considération des victimes de l'affaire Merah selon leur religion, la seconde concerne le rapport toujours tumultueux de la France avec l'Algérie tandis que la troisième touche à la question fondamentale de l'indépendance de Paris envers le régime ségrégationniste de Tel Aviv. Sur ce dernier point, remarquons au passage que les nouvelles informations dévoilées le 28 février par l'article relatif au financement occulte de François Hollande par un lobby sioniste israélo-américain (lors de la campagne des primaires socialistes de 2011) n'a toujours pas été relayé ou développé par la presse traditionnelle française.

Si le site n'avait pas vu le jour en juin 2013, ces quatre divulgations -parmi d'autres révélations exclusives- n'auraient probablement pas eu lieu.

À vous, cher lecteur, de soutenir concrètement Panamza en vous assurant que certaines informations cruciales et sensibles pourront être portées à votre connaissance.

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !

5 responses to François Hollande présente ses « excuses » après les révélations de Panamza

  1. On mars 24th, 2014 at 09:34 , Fabien said...

    Bonjour, 

    bon boulot cher Hicham, continuez sur cette ligne, les temps changent peu à peu

    Merci

  2. On mars 31st, 2014 at 21:11 , Milka said...

    Bonjour, bonsoir,

    Tu cherches les problèmes Hicham……. ;)

    Plus sérieusement, bravo pour ton excellent travail. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous informer d'une façon réaliste et sans censure, et nous sommes encore plus nombreux à vous lire régulièrement. Continuez comme ça et merci.

  3. On avril 9th, 2014 at 11:29 , smirsnof said...

    Bravo pour votre travail. Nous lisons, nous partageons et nous soutenons.

    Continuez!

  4. On juillet 14th, 2015 at 21:28 , Mohamed said...

    Exceptionnellement j’apprécie le traitement qui est fait à Chennouf par l’intelligentsia sioniste, politique, presse et justice.

  5. On juillet 17th, 2015 at 14:57 , je ne suis pas charlie said...

    Moi flamby, je suis bel et bien un gros flamby, loin de ce que peut-être l'exemplarité, quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home