« Back home

Étrange anomalie lors de l’arrestation de Mehdi Nemmouche

INFO PANAMZA. Le témoignage du douanier à l'origine de l'interpellation de Mehdi Nemmouche contient un détail troublant. 

Le 06.06.2014 à 22h02

Mercredi 4 juin, BFM TV annoncait avoir obtenu "en exclusivité" le témoignage d'un personnage-clé dans l'affaire de la tuerie survenue au Musée juif de Bruxelles: le douanier de Marseille qui a interpellé -vendredi 30 mai- l'homme suspecté d'avoir perpétré ces meurtres. C'est ainsi que la chaîne tout-info diffusa la brève séquence en question: 1 minute chrono au cours de laquelle ce douanier raconte, visage hors-caméra, ce qui se serait passé au terme du voyage effectué par le bus Amsterdam-Bruxelles-Marseille.



En réalité, cette "exclusivité" n'en était pas une : le même jour, le site du quotidien marseillais La Provence publiait un article accompagné du témoignage vidéo du douanier (dont des extraits seront retranscrits le lendemain dans un nouveau papier).

D'une durée approximative de 14 mn, cette longue vidéo a été nettement moins visionnée (au vu du nombre de clics sur Dailymotion) que la séquence courte réalisée par BFM TV. 

Cliquez ici pour découvrir la vidéo de La Provence

C'est fort dommage car un élément troublant émerge de ce témoignage. À la fin du monologue, face caméra et voix floutée, le douanier insiste (à 12'17) pour exprimer une "précision qui a sa petite importance": l'énumération des affaires retrouvées dans le sac de Mehdi Nemmouche dont la "panoplie" est tacitement censée incriminer le suspect. Parmi les objets signalés, il évoque notamment "une veste bleu ciel avec un appareil numérique fixé, visiblement collé en amateur, sur la partie gauche". 

La caméra en question est la GoPro censée avoir été utilisée par le tueur de Bruxelles.

Problème: selon la presse belge du 26 mai (La Dernière HeureSud Info) ainsi que le Procureur de la République de Paris (lors de sa conférence de presse du 1er juin), la GoPro était fixée sur la bandoulière du sac porté par le tueur – et non "collée" directement sur sa veste.

Les images de surveillance attestent d'ailleurs de son emplacement.

Question: comment cette caméra, utilisée initialement en mode portatif sur le sac, se retrouve-t-elle "collée en amateur" sur la veste?

De deux choses l'une:

* Soit le témoignage du douanier constitue une affabulation qui ne s'appuie sur aucun fait matériel (il ne peut confondre une caméra fixée sur une bandoulière avec une caméra "collée" contre une veste).

* Soit il a réellement trouvé une telle veste, munie d'une caméra ainsi "collée en amateur", auquel cas celui qui a inséré cet équipement dans le sac de Nemmouche (qu'il s'agisse d'un complice, de Nemmouche lui-même ou d'un tiers auquel il aurait "volé" le sac) croyait imiter, à tort, la combinaison du tueur de Bruxelles. 

Le détail a son importance.

De nombreux citoyens, ainsi que des experts du terrorisme, ont fait connaître -notamment sur les réseaux sociaux- leur stupéfaction en découvrant les circonstances rocambolesques de l'arrestation de Nemmouche: un type de bus réputé pour transporter des trafiquants de drogue, un fusil qui dépasse presque d'un sachet Décathlon entrebâillé, quatre Unes de journaux (relatives à la tuerie) en sa possession, une casquette similaire à celle ayant servi au tueur, et l'enregistrement audio d'une voix qui revendique la tuerie et qui sera retrouvée dans le "fichier caché" d'un autre appareil numérique rangé dans sa poche.

Flashback

Le 26 mai, Panamza était le premier média francophone à évoquer, avec des détails inédits, la piste d'un assassinat ciblé à propos du couple israélien (auquel Yitzhak Aharonovich, ministre de la Sécurité publique et proche de son collègue Avigdor Lieberman, a rendu hommage).

joods-museum-brussel-1

Aujourd'hui, il est possible de confirmer que Miriam Riva et son époux, présentés par certains comme de simples "comptables", ont bien pris leurs fonctions à Berlin en août 2007 (exactement lors du lancement de "l'Opération Allemagne" -animé par "deux émissaires"– sous la tutelle de Lieberman) grâce à la trace figurant sur un site allemand géré par le ministère israélien du Tourisme. Chose intéressante, Miriam Riva y dispose du titre d'"attachée" diplomatique (couverture typique dans le monde de l'espionnage) tandis que son mari est laconiquement mentionné à ses côtés. Son patronyme figure également sur un autre site dévolu à l'identification du "corps diplomatique" opérant en Allemagne.

deutschfrauriva

En outre, mercredi 4 juin, Intelligence Online, une lettre confidentielle française spécialisée dans les services de renseignement, a publié une brève information (réservée aux abonnés) selon laquelle, d'après leurs sources, Emanuel Riva aurait été un agent spécialiste du "Hezbollah et des mouvements chiites combattants". En voici le cache Google: 

inton

Là encore, à l'instar de l'appartenance désormais avérée des Riva dans le renseignement israélien, ce détail n'a pas été creusé, ni même rapporté, par la presse hexagonale.

Qu'il s'agisse des éléments relatifs au passé trouble du couple abattu par revolver à Bruxelles ou des faits troublants concernant l'arrestation du suspect à Marseille, l'affaire Nemmouche n'a pas fini de dévoiler ses arcanes.

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

10 responses to Étrange anomalie lors de l’arrestation de Mehdi Nemmouche

  1. On juin 7th, 2014 at 08:40 , SpritKritik said...

    stop zionism , stop sayanim, stop antisémitisme, stop israel!

    free Palestine, free World!

  2. On juin 7th, 2014 at 10:55 , LVBS said...

    Pour information, la police a retravaillé les images vidéos pour faire apparaitre intentionnellement le visage de Mehdi Nemmouche.

    https://www.youtube.com/watch?v=EIiVLVKC5tE

  3. On juin 7th, 2014 at 11:53 , ilan said...

    quelque chose d'autre est très troublant dans le témoignage du douanier. Il decouvre un sac lourd  peut être abandonné par un passager du bus descendu en amont.

    Vu les évènements de Bruxelles,  j'aurais tout de suite pensé à un sac avec une bombe à retardement ou télé commandée et la gare routière de Marseille aurait été le lieu idéal pour la faire sauter. Je pense que mon 1er reflexe aurait été d'évacuer le bus. Puisque comme il l'explique, il a des soupçons sur Nemmoche comme trafiquant de drogue, mais en aucun cas comme le tueur de Bruxelles.

  4. On juin 7th, 2014 at 12:42 , akeem said...

    Le douanier dit avoir trouver une paire de gants noires alors que la vidéo elles semblent blanches ou grise. Et si on met des gants c’est pour ne pas laisser d empreintes sur les armes,alors pourquoi garder les armes après ?

  5. On juin 7th, 2014 at 13:07 , ahil said...

    Ca en devient répétitif, mais une seule chose à dire bravo.Bravo pour le travail de recoupement des informations, leur mise en avant, et la formulation d'hypothèses/pistes.. Vous êtes le passe-partout de l'info.

    Toujours bonne continuation.

    Un fidèle lecteur

  6. On juin 7th, 2014 at 22:29 , Mka said...

    Sur le site de mediapart, un lecteur Éric Simon démontre que la tuerie de Bruxelles est bizarre et ressemble à un montage.

    il dit d'abord que la 2ere chose que fait un voleur ou tueur, c'est brûler vêtements, voiture qui auraient servis, ce Mehdi a fait l'école de la prison donc, il le sait.

    ll y a trop peu de sang sur la photo d'une victime, normalement, il devrait avoir une marre de sang

    une des victimes a 25 ans, et son nom n'apparaît sur aucun

    reseau social, inconnu sur internet, bizarre pour un jeune homme de 25 ans.

    une Audi a6 a été aperçu et a déposer un homme, juste avant la tuerie, vu par un passant belge, la plaque de la voiture appartient a une voiture du gouvernement …

    reste d'autres a éléments a lire sur le blog de Éric Simon

  7. On juin 9th, 2014 at 03:51 , oula said...

    Le gars est assez con pour garder tout son barda sur lui mais il est assez vernis pour zigouiller la crème de la crème israélienne, des agents du Mossad en visite dans un musée pour se cultiver ce jour-là ! (et manque de bol, un juif pro-palestinien ! une rareté encore plus grande !) La chance du gogol quoi ! La prochaine fois, on en arrête un dans la rue, on lui fait dire des chiffres au hasard et on se fait un quinté dans l'ordre au lieu d'éplucher le Paris Turf à la pince à épiler !

  8. On juin 10th, 2014 at 11:50 , alya said...

    il semble ne pas avoir de barbe lorsqu'il tue , et sa barbe aurais pousser de facon spectaculaire en quelques jours seulement ….troublant 

  9. On juin 28th, 2014 at 19:04 , Un Algerien ÉVEILLÉ. said...

    UN ETRANGE MUSÉE QUI N’A QU’UNE CAMERA QUI PREND DES VUES SEULEMENT DE DESSUS . OÙ EST LA CAMERA FACE A LA PORTE OÙ SE TIENT LE PSEUDO TUEUR . LES CAMERAS SONT TOUJOURS FACE A UN LIEU STRATEGIQUR : LA PORTE ET NON PAS AU PLAFOND DIRIGE’ SUR LE SOL ..DANS LA SALLE DU CRIME DEVRAIT Y AVOIR UNE CAMERA FACE À LA PORTE D’ENTRE’OU SE TIENT LE TUEUR . UN TUEUR VU DE DESSUS , UNE SEULE CAMERA , ET UNE HISTOIRE A DORMIR DEBOUT ?!!! . BARATIN COMME LE 11/9 ET L’AFFAIRE MERAH DE SARKOSY POUR SE FAIRE ELIRE . DORMEZ BRAVES GENS ET MANGEZ DES COULEUVRES. NOUS SOMMES FACE À DES MENTEURS OFFICIELS ET CRIMINEL DE LA PROPAGATION DE MENSONGES ÉHONTÉS.

  10. On août 29th, 2014 at 00:44 , rasna said...

    c est un coup monté. mehdi nemmouche na rien a voir dans cette affaire .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


4 + 2 =

« Back home