« Back home

Qui pour remplacer Edouard Philippe ? Un agent d’Israël et de l’OTAN

INFO PANAMZA. Les promoteurs de la nomination du général Pierre de Villiers à la tête du gouvernement font secrètement partie du clan sioniste et pro-américain. Révélations.

Le 03.12.2018 à 22h22

Tantôt relayée positivement sur les réseaux sociaux par des amis d'Israël, tantôt ébruitée par la presse audiovisuelle : c'est LA rumeur du jour. 

À l'origine de la mystification promulguée par Europe 1 (radio cofondée par le raciste franco-israélien Jean Frydman), un prétendu Gilet jaune : l'antimusulman et fan du tourisme israélien Christophe Chalençon (en bas, à droite de l'image).

gdv

Sa suggestion (initialement formulée à l'antenne de Sud Radio dès le mercredi 28 novembre par le propagandiste sioniste André Bercoff) : placer à la tête du gouvernement pour sortir de la crise en cours le général de Villiers, militaire de 62 ans coopté par l'OTAN (en 2006/2007), choyé par des rabbins européens, encensé par un ami intime de Netanyahou et aujourd'hui rémunéré par une puissante compagnie américaine (fondée par le parrain professionnel de Netanyahou) qui fut le co-responsable (avec l'ex-ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve) de la passivité des militaires devant le Bataclan.

Surprise, surprise : en creusant le passé de Chalençon, Panamza a découvert sa connexion intime avec un chantre de "l'amitié France-Israël" et compagnon de route de…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés

Se connecter S’abonner

« Back home