« Back home

Ulcan-Goldnadel-Thooris : la connexion israélienne

INFO PANAMZA. Un policier chargé du dossier Ulcan est "l'ami" de son avocat : l'ultra-sioniste Gilles-William Goldnadel. Révélations.

Le 03.10.2014 à 20h27

Hier soir, Panamza publiait un billet faisant état du dernier rebondissement de l'affaire Ulcan : 

Jeudi 2 octobre, Beur FM a recueilli le témoignage de Sihem Souid, chargée de mission au ministère de la Justice et cible favorite du cybercriminel franco-israélien Grégory Chelli alias Ulcan {http://panamza.com/akp}.

Révélation : le policier chargé de copier les messages vocaux hostiles d'Ulcan se nomme Michel Thooris. Militant ultra-sioniste âgé de 34 ans, il est le conseiller police de Marine Le Pen {http://panamza.com/akq}. C'est également lui qui organisa le voyage du vice-président du Front national, Louis Alliot, en Israël.

Il anime le syndicat "Action Police CFTC" qui se distingua par son soutien envers les milices extrémistes de la LDJ et du Bétar {http://panamza.com/akrhttp://panamza.com/aku}.

Michel Thooris s'est présenté -en vain- aux élections législatives de 2012 sous la bannière du FN.

Depuis 2008, il participe par ailleurs au renforcement de la coopération policière entre la France et Israël {http://panamza.com/aks}.

Détail significatif : Michel Thooris entretient des liens étroits avec les principales figures politiques de l'extrême droite israélienne {http://panamza.com/akt}.

De nouveaux éléments d'information stupéfiants peuvent aujourd'hui être mis à jour.

Conseiller politique de Marine Le Pen chargé de la sécurité depuis 2011, Michel Thooris n'est pas seulement ce policier iconoclaste qui avait déclaré -en 2006- que la LDJ et le Bétar effectuaient "une mission de service public" (un propos que la LDJ s'était fait un plaisir de relayer et qui rappelle l'indulgence récemment exprimée par la présidente du FN envers cette milice).

Il n'est pas uniquement ce "juif élevé dans le christianisme", "ardent défenseur d'Israël" et chantre du terroriste Menahem Begin capable -toujours en 2006- de demander à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, de renforcer la protection des établissements cultuels juifs en France au lendemain d'un attentat à Tel Aviv.

Il n'est pas simplement le perdant -estampillé Front national- des élections législatives de 2012 et municipales de 2014 en dépit du soutien apporté par un groupe fantoche intitulé "Union des Français juifs" (UFJ) et créé sous la houlette de Louis Aliot, vice-président du FN.

Candidat aux prochaines élections professionnelles au sein des personnels du ministère de l'Intérieur, Michel Thooris est aussi "l'ami" de Gilles-William Goldnadel, avocat de Grégory Chelli.

chelli-goldnadel-thooris

Grégory Chelli, Gilles-William Goldnadel et Michel Thooris

De 2005 à 2008, il animait -en tant que secrétaire général- le syndicat "Action Police CFTC" (rebaptisé ensuite "France Police"). Le site de ce groupuscule -qu'il a cofondé- a depuis disparu mais il est possible d'en retrouver des traces dans les archives du web.

Surprise, surprise : dans l'onglet intitulé "Nos amis", qui retrouvait-on parmi les soutiens de Michel Thooris, fervent partisan déclaré du "Grand Israël"

actpol

Un certain Gilles-William Goldnadel, avocat et président de l'association France-Israël (sans omettre de signaler les noms -figurant sur cette page- de l'ex-policier vindicatif Sammy Ghozlan, vice-président du Consistoire et mentor d'Hassen Chalghoumi, ainsi que celui de Gilbert Collard, un député FN qui considère que "la pérennité de l'État d'Israël est l'un des fondements de notre civilisation").

En 2009, Goldnadel assura la défense de Grégory Chelli dans l'affaire du saccage de la librairie pro-palestinienne Résistances.


Condamné pour "violence commise en réunion" et "dégradation ou détérioration du bien d'autrui", le jeune homme de 27 ans échappa néanmoins à la prison. Mieux encore : pour la prise en charge des frais de justice, il bénéficia de l'aide financière de l'UPJF (Union des patrons juifs de France), une association ultra-droitière qui se qualifie ellle-même de "lobby juif".

La figure de proue de l'UPJF, dénommée Claude Barouch, était d'ailleurs l'un des invités VIP- en compagnie de Manuel Valls- lors de la célébration du nouvel an juif organisée -dimanche dernier- chez l'écrivain Marek Halter (un homme qualifié d'"agent des services israéliens" par le contre-espionnage français). Il figure à gauche de l'image ci-dessous.

barouchhaltermergui

Claude Barouch, Marek Halter et Joël Mergui, Paris, 28.09.2014

Quant à Goldnadel, il n'a pas cessé d'assurer la défense de Chelli si l'on en croit son client : en 2013, lors d'un échange téléphonique avec le paparazzi franco-israélien Jean-Claude Elfassi, Ulcan avait incidemment fait savoir que Goldnadel était toujours son avocat.

Rappelons enfin que Goldnadel, également proche de Marine Le Pen (dont la mutation sioniste de son parti -le FN- est en cours d'accélération), n'est pas seulement co-directeur du Crif (depuis 2010) ou secrétaire national de l'UMP en charge des médias (depuis 2013): il est également -et surtout- un proche de Benyamin Netanyahou. Quand le Premier ministre israélien débarque en France, devinez qui l'attend sur le tarmac (visible à 0'30 pour l'embrasser : Goldnadel.


L'avocat n'oublie pas de cultiver ses liens dans l'aile gauche de la mouvance sioniste hexagonale : en mars dernier, il était présent -avec son ami Meyer Habib- lors d'une soirée à l'Opéra Bastille dédiée au rapprochement franco-israélien sur le plan diplomatique et culturel.

habibgoldanadel

Meyer Habib et Gilles-William Goldnadel, Opéra Bastille, 24.03.2014

Évidemment, Manuel Valls (alors ministre de l'Intérieur) était là.


La connexion Chelli-Goldnadel-Thooris esquisse l'ombre d'un problème jamais formulé -et encore moins creusé- par les médias traditionnels :  l'éventuelle existence de réseaux d'entraide sioniste au sein de la police et de la justice. Si bon nombre de journalistes d'investigation ont déjà mis en lumière la manière dont les circuits maçonniques pouvaient influer sur la bonne marche d'une enquête policière ou judiciaire, aucun organe de presse à grande audience n'a sondé la réalité d'une Israël Connexion capable d'étouffer une affaire embarrasante ou, pire encore, monter un "chantier" (un coup monté dans le jargon policier) contre un adversaire idéologique.

Il ne manquera pas de beaux esprits, particulièrement discrets depuis l'annonce de la mort de Thierry Le Corre, pour affirmer que la connexion entre les trois hommes (le premier envers lequel une information judiciaire vient d'être ouverte pour "violences volontaires avec préméditation", le second probablement désigné pour assurer sa défense en cas d'extradition, le troisième co-responsable de l'enquête policière) est une pure coïncidence et que toute évocation de leur lien serait de nature "complotiste".

À vous, cher lecteur, de ne pas céder à ces intimidations et de faire pression sur les pouvoirs publics en faisant circuler cette information.

Rappelez-leur, au besoin, cette incongruité : Michel Thooris, policier chargé de retranscrire les messages vocaux d'Ulcan à la "DDSP du 94" selon Sihem Souid, n'est pas censé y être affecté. Dans un entretien accordé en 2012 à l'Israël Institute (micro-think-tank fondé par un militant UMP qui leva récemment 100 000 euros pour l'armée israélienne), Thooris se présenta comme "un officier de policier judiciaire" (OPJ) basé dans "le Sud-Est de la France". En janvier 2014, l'homme précisa dans un quotidien local travailler dans la ville de Nice. Problème : la DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) évoquée par Souid (une citoyenne domiciliée dans le Val-de-Marne) est basée à Créteil, en région parisienne. Que vient alors faire le niçois Thooris, simple OPJ, dans cette affaire israélo-francilienne? 

cazeneuvegalhalter

Yossi Gal, Bernard Cazeneuve et Marek Halter, Paris, 28.09.2014

Il revient à Manuel Valls et Bernard Cazeneuve -qui ont tous deux festoyé avec Yossi Gal, ambassadeur d'Israël issu de l'extrême droite, au domicile de "l'agent" Marek Halter- de faire pression sur Tel Aviv pour extrader Chelli, réfugié dans un appartement d'Ashdod dont l'adresse est aisément retraçable.

HICHAM HAMZA  

***Bonus : le dossier Ulcan de Panamza***

Le Crif, Hanouna, Elfassi, Darmon, Ulcan : tous veulent la peau d'Aymeric Caron (12.09.14)

Ulcan promu et blanchi par Alain Marschall de RMC (15.09.14)

Ulcan provoque un malaise chez la mère d’Aymeric Caron (17.09.14)

Ulcan/France Télévisions : la censure ne passera pas (18.09.14)

La honte : France 2 transforme Ulcan en « star du net » (26.09.14)

Un homme harcelé par Ulcan est décédé (01.10.14)

Ulcan adresse « toute sa condescendance » à Benoît Le Corre (01.10.14)

L'un des policiers chargés de traiter le cas Ulcan est un militant ultra-sioniste proche de Marine Le Pen (02.10.14)

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

6 responses to Ulcan-Goldnadel-Thooris : la connexion israélienne

  1. On octobre 4th, 2014 at 12:34 , Les connexions d’Ulcan avec la police et Israël, suggérées par le Directeur de Rue89 révélées par Panamza ? - 999SPIRITUS.ORG said...

    [...] Le site Panamza cite notamment les noms de Gregory Chelli (alias Ulcon), Michel Thooris et William Goldnadel dans un un nouvel article très documenté… [...]

  2. On octobre 4th, 2014 at 22:56 , François Sebesi said...

    Thooris fait un vibrant plaidoyer pour une nouvelle police de type minority report, ça fout les jetons la future police préventive….de Marine?

  3. On octobre 6th, 2014 at 13:53 , Bob said...

    Vraiment excellent !!!

    Ces découvertes ne font que prouver l'axe FN-Sioniste qui semble tellement tentaculaire qu'on ne voit pas comment les déboulonner.

    Ce sont eux les vrais dangers pour la démocratie.

     

    En apparté: on le savait mais ça rend les soutient FN de Soral et Dieudonné encore plus incomprhéensibles. Et qu'ils ne nous disent pas qu'ils ne savaient pas…

     

  4. On octobre 7th, 2014 at 13:49 , rpg said...

    http://www.youtube.com/watch?v=h6wDYeo0yoE#t=118

  5. On octobre 7th, 2014 at 15:56 , Cacey said...

    @Bob  Pour Soral même si il dit des choses intéressantes, je ressent toujours un certain malaise en l'ecoutant. Quand à Dieudonné, il n'a jamais soutenu le FN. A aucun moment. Toutes ses sorties sur le FN et notamment le baptême avec JeanMa ne sont que pure provocation envers ceux qui l'accusent d'antisemitisme. 

  6. On juillet 19th, 2015 at 16:30 , Saphia said...

    Et le flic qui est entrain de diligenter l'enquête, c'est le fils de Goldnadel? Vous savez que son fils est un avocat reconverti dans la police? Ca serait quand même le comble. Le père avocat qui défend cette crapule et le fiston qui diligente l'enquête comme il veut ;)

     

    C'est beau la justice en Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« Back home