« Back home

Soutien de Valls et ami de Fourest, Ahmed Meguini gravement mis en cause

INFO PANAMZA. Intime de Fourest et créateur du groupe "la bande de Valls", le militant antimusulman, «philosémite» et ultra-sioniste Ahmed Meguini fait l'objet de graves accusations formulées par ses ex-camarades laïcards.

Le 03.01.2018 à 15h11

Souvenez-vous.

Le 14 octobre, Panamza soulignait le profil singulier de l'homme à l'origine d'un groupe de soutien à l'israélomane Manuel Valls.

22405673_922165694590794_1147579541533769544_n

"LA BANDE DE VALLS" : VOICI L'INDIVIDU À L'ORIGINE DU FAN-CLUB

Vendredi 13 octobre, le site de l'hebdomadaire L'Obs révéla que le groupe Facebook apparu en soutien à Manuel Valls (dans son affrontement avec Jean-Luc Mélenchon) a été lancé par le militant Ahmed Meguini {http://tempsreel.nouvelobs.com/…/la-bande-a-valls-qui-se-ca…https://youtu.be/8asu_dCDj2M}.

Membre de longue date du "Fourest Boys Band" (groupe informel de jeunes hommes au service de Caroline Fourest parmi lesquels on trouve Jonathan Halimi, Tristan Mendès France et Rudy Reichstadt), Meguini, 40 ans, vidéaste et ex-futur comédien, avait profité de la polémique de l'été 2016 sur le burkini pour faire son retour médiatique sur BFM TV. 

Son statut flambant neuf : "responsable du réseau Laïcart qui veut défendre la République et la Laïcité" (sic). 

Face au sociologue Raphaël Liogier, Meguini -arborant un costume cravate inédit et un ton sentencieux, lui qui exprime régulièrement sa bouffonnerie virulente et ses outrances sur Facebook (comme l'illustre sa photographie publique, à gauche de l'image)- assimila sans vergogne «le burkini et les attentats» avant d'insister sur l'importance de tenir compte du «ressentiment» des Français {https://youtu.be/QFJVUagSTRI}. 

Rappel : Panamza avait révélé que Meguini -un fourestien proche du Crif qui se tatoua "Je suis Charlie", déclara «Je suis Tel Aviv» et qualifia des militants propalestiniens de «salopards»- avait étrangement été à l'origine de la diffusion de la première vidéo de la mystérieuse attaque dite "djihadiste" du Thalys, survenue le 21 août 2015. 
Meguini avait alors refusé d'indiquer sa source aux journalistes qui l'avaient sollicité 
{http://panamza.com/12156http://panamza.com/bwy}.

Aujourd'hui, le "philosémite" autoproclamé Meguini est dans le collimateur.

Ses accusateurs : ses propres camarades.

Et les accusations -réfutées avec virulence par l'intéressé- sont graves.

Voici…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés

Se connecter S’abonner

« Back home