« Back home

Elle redoute les « Arabes déguisés » : Hollande l’accueille à l’Élysée

INFO PANAMZA. Le chef de l'État a accueilli Nicole Guedj, une militante sioniste qui avait antérieurement tenu des propos anti-arabes. La preuve en images.

Le 02.05.2014 à 22h24

Dans une démocratie anglo-saxonne ou scandinave, elle aurait disparu du champ public. En France, elle a droit aux honneurs du président de la République.

Le 26 avril, en présence de Najat Vallaud-Belkacem (ministre chargée de la Jeunesse), François Hollande a longuement reçu Nicole Guedj.

La présidente de la Fondation France-Israël était accompagnée d'une délégation de jeunes descendants de Justes: apprenant leur départ -le lendemain- pour Israël, le chef de l'État a tenu à saluer le groupe soutenu par la Fondation pour la mémoire de la Shoah et la SNCF. Une première pour un évènement organisé depuis 2010: Nicolas Sarkozy, pourtant issu du même parti (UMP) que Nicole Guedj, n'avait pas accordé une telle faveur à l'ancienne ministre.

Qui est-elle exactement? 

Ancienne secrétaire d’Etat du gouvernement Raffarin, ex-membre de la commission Stasi sur la laïcité, professeure de droit bancaire et sympathisante du mouvement Ni Putes Ni Soumises, la communautariste Nicole Guedj est soutenue dans son sionisme militant par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu comme en témoigne cette lettre datée du 8 décembre 2011.

israel

Avocate au barreau de Paris, elle est également la cofondatrice de l’Union des patrons juifs de France, une association très marquée à droite et qualifiée en 2007 de « lobby juif » par l’un de ses propres dirigeants.

Inscrite à l’UMP, Nicole Guedj préside depuis cinq ans la Fondation France-Israël dont la structure, initiée en 2005 par Jacques Chirac et Ariel Sharon, est reconnue d’utilité publique.

Censure sioniste, bis repetita

Le 16 mars 2012, l'auteur de ces lignes révélait sur le site Oumma.com une déclaration singulière de l'ancienne ministre choyée par les ministres successifs des Affaires étrangères. Extrait: 

Faisons un jeu. Imaginez un élu de gauche, musulman et responsable d’une association en faveur des droits civiques des Palestiniens. Celui-ci est invité sur l’antenne de France Culture afin de débattre des rapports diplomatiques entre Paris et l’Autorité palestinienne. Tout à coup, pour dénoncer chez les journalistes du service public ce qu’il estime être un parti pris pro-israélien, le voilà qui s’exclame à propos de Radio France : « Cette maison est bourrée de Juifs déguisés ! ». Cet incident hypothétique s’est réellement produit. A deux ou trois détails près.

En septembre dernier, la Fondation France Israël organisait un dîner-débat au sein du Ministère des Affaires étrangères sur le thème « France- Israël : quelles sont vos relations ? ».

(…)

Lors du débat, Nicole Guedj a tenu à affirmer vigoureusement son point de vue en réponse à une remarque du journaliste Ivan Levai, inspiré par le concept -fréquemment débattu dans les milieux pro-israéliens- de la « politique arabe de la France ».

Aux yeux de ses détracteurs, le Quai d’Orsay serait un bastion systématiquement pro-palestinien et anti-israélien, voire anti-américain.

Alors qu’elle anima pourtant sa soirée dans les salons du ministère, Nicole Guedj n’hésita pas ainsi à faire connaître sa conviction intime -curieusement passée sous silence par les journalistes alors présents- selon laquelle l’institution serait une « maison pro-arabe, sûrement bourrée d’Arabes déguisés et dans laquelle le dernier snobisme était d’être arabisant et de parler arabe ! ».

Mise en ligne -fin 2011- sur le compte Youtube de la Fondation France-Israël, la vidéo intégrale du débat (retirée depuis) n'avait pas suscité l'attention jusqu'à l'article paru sur Oumma en mars 2012. Un extrait découpé et contextualisé accompagna alors le papier rédigé. Quelques mois plus tard, surprise, surprise: les images de la déclaration de Nicole Guedj ont été retirées du compte Youtube de l'auteur de ces lignes suite à "une réclamation d'ordre juridique".

Un leimotiv de la mouvance sioniste: dévoilés également sur Oumma, les propos de Manuel Valls relatifs à son "lien éternel avec la communauté juive et Israël" avaient aussi été censurés –en mai 2012– par Youtube. 

Très récemment encore, c'est le KKL (alias le "Fonds national juif") qui a fait retirer la vidéo  -mise en ligne par Panamza- dans laquelle le député-maire UMP Claude Goasguen tenait des propos anti-musulmans.

Qu'en sera-t-il des images, remises aujourd'hui en ligne, de celle qui voyait des "Arabes déguisés" au Quai d'Orsay? 

À vous d'assurer, cher lecteur, qu'en dépit d'une éventuelle censure de Youtube, cette information -relative à un chef d'Etat accueillant envers une militante sioniste et arabophobe- puisse circuler.

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez, dès à présent, les abonnés de Facebook /Twitter/Youtube ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site en effectuant le don de votre choix.

7 responses to Elle redoute les « Arabes déguisés » : Hollande l’accueille à l’Élysée

  1. On mai 3rd, 2014 at 00:22 , chem said...

    Nicole dé guedj de la france ,va rejoindre les tiens

  2. On mai 3rd, 2014 at 07:41 , neolb said...

    Merci pour cet article.

    Pense à rutube.ru pour les vidéos, ils pourront envoyer des demandes de retrait tant qu’ils veulent…

  3. On mai 3rd, 2014 at 13:34 , elle said...

    « Que la France puisse continuer à laver son honneur » ? dit -elle. Eternellement ? Avec quelle lessive ? Jusques a quand faut il porter ce fardeau imaginaire ? Des descendants de juste !!! On réfléchit à des solutions pour se débarrasser une fois pour toute de ce fardeau imaginaire. Ces gens sont fous à lier. Le génocide des juifs par les nazis est certes récent (1 peu + de 50 ans) mais se masturber l’esprit et celui des autres avec la « shoah » et que veut dire ce mot au juste, car ce n’est pas un mot français, est la pire des perversions qui soit : elle entretient la haine et le dégoût. Nous en avons assez de masochisme, assez qu’on nous fasse porter le chapeau. Je n’ai pas jamais tué de juifs, moi, et je suis sûre qu’il 50 millions de personnes qui peuvent en dire autant dans ce pays. Elle ferait mieux de combattre le gouvernement voyou et criminel qui sévit en terre palestinienne.
    Voilà
    Elle

  4. On mai 5th, 2014 at 23:31 , agri said...

    entretenir le souvenir des justes, entretient en contre partie,  l'idée que le reste des français étaient des collabo antisémites.et que leur descendants devront supporter ce pèché originel jusqu'à la nuit des temps. Est ce voulu , par cet hommage à ces petits enfants de justes ?

    Pourrait on un jour établir la liste des associations et ONG sionistes qui bénéficient de la reconnaissance d'utilité publique  ( chose trés difficile à obtenir, même pour des associations trés serieuses et compétentes)

  5. On mai 8th, 2014 at 01:44 , jha said...

    il y a dans les yeux de ces sionistes un tel mépris pour les Français…qu"on éprouve de la peine pour les quelques Français qui ont gardé un semblant d'amour propre.Quand ces sionistes passent du vernis,loue la France…leur abscence de sincérité écorche les oreilles…on sent qu'ils DOMINENT…

    Il y a toujours eu une France  pro-Americaine…pro-sioniste…cette France se sent bien dans son role de subalterne-jacouille- et tout ce délire culpabilisant sur la "shoa" n'a qu'un objectif : maintenir les Français à genoux.

    Ceux qui connaissent la véritable Histoire de 1914-1945…ne comprennent pas la lacheté des dirigeants Français.C'est vrai que les sionistes utilisent le monde Anglo-Saxon pour faire ramper la France,mais cela n'explique pas pourquoi les Français prennent plaisir à ramper ; c'est pas dans leur caractère…bizarre bizarre.

  6. On mai 8th, 2014 at 13:06 , Genç Osman said...

    Même Marine Le Pen s'est mise à la sauce sionisme :

    http://chroniquesdegencosman.blogspot.fr/2014/05/elections-europeennes-le-front-national.html

  7. On décembre 14th, 2015 at 21:00 , Bamada said...

    L etat français est injuste envers les palestiniens en maintenant des relations diplomatiques entre israel et notre pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


2 + 6 =

« Back home